Comment nous joindre ?

 

Pour nous contacter: 

Adresse email: contact@la-france-en-colere.fr

Page facebook: La France en colère : https://www.facebook.com/La-France-En-Colère-1126094350898651/

Groupe facebook: La France en colère : https://www.facebook.com/groups/262974177695789/

Tel : 0756855809

 

 

Commentaires (350)

gavroche
  • 1. gavroche | 16/12/2018
INSUPPORTABLE ! ! ! ! ! !

Mais pour qui nous prend t-on? Le Citoyen Gilet Jaune passe après le Hand Ball ! Le complot oeuvre , et se met en lumière: Mass Médias, politiciens,BoBos de tout horizons(Artistes, pour ne pas les nommer!) prennent le mouvement à la légère! macron et sa bande pensent reprendre le dessus?
Nous serons bientôt en masse pour le destituer de sa fonction, ainsi que toute la vie de l' Oligarchie
médiatique.Voilà pourquoi il n' y a rien à négocier, parce que notre mouvement n' est pas négociable!
Bientôt de vraies barricades. Tout est à faire puisque rien n' est fait. Manquerions nous de constance?
jean némard
  • 2. jean némard | 16/12/2018
T=T-(T/365*j)
jean némard
  • 3. jean némard | 16/12/2018
http://www.toupie.org/Textes/Propositions.htm
Voici un site intéressant mais

Le dossier Atoupic ( si j’étais président) / pour une fiscalité plus équitable/taxe Tobin décrit de façon générale la taxe Tobin non appliquée en tant que telle en France
Il décrit aussi de façon incomplète et pas à jour la TTF qui est appliquée en France actuellement en décembre 2018.
Ici je décris la TTF mise à jour et fais une proposition de TSS
Nota :
Italie sept 2013 taxe de 0,02% sur les contrats devises et transactions à haute fréquence ( ça paraît bien insuffisant mais ils l’ont apparemment fait à voir….)
la Belgique a instauré une taxe sur la spéculation depuis 2016.mais aussi mal que la France pour la TTF.

TTF en France
La taxe sur les transactions financières (TTF), a été mise en place le 1er août 2012. Elle consiste à taxer les opérations boursières. achat. Et vente
le fait de taxer. L’achat. Donc l’investissement Est symptômatique. Du désir de faire du pognon en taxant. Sans réfléchir plus que ça.
Crée initialement avec un taux de 0,20% en 2012, son taux est désormais de 0,30% (depuis le 1er janvier 2017) du montant de la transaction boursière, elle n'est perçue que lors de l'achat d'actions de sociétés ayant leur siège social en France et dont la capitalisation boursière est supérieure à 1 milliard d'euros..
Concrètement, cela concerne les 109 plus grosses valeurs de la cote et bien évidemment toutes celles du CAC 40, à l'exception de celles qui n'ont pas leur siège social en France (Airbus, Arcelor-Mittal, LafargeHolcim, Nokia et Solvay au début de 2017).
Les transactions sur les centaines d'autres sociétés que compte la bourse de Paris, tout comme celles sur les sociétés étrangères ou les produits dérivés : warrants, options, CFD, Forex, etc. ne sont pas soumises à la TTF.
En outre, pour que la taxe soit due, il faut qu'il y ait un transfert de propriété des actions. Cela signifie que les allers-retour dans la journée (achat et vente le même jour et pour la même quantité) ne donnent pas lieu au paiement de la taxe, que la transaction soit au comptant ou au
SRD.
Quelles opérations ne donnent pas lieu à la taxe ? : faut remédier à car ça conditionne l’efficacité de la taxe ( *A)
- L'achat d'actions françaises n'étant pas dans les 109 plus grosses de la cote ou les actions
étrangères.
- L'achat de produits financiers( les produits dérivés )qui ne sont pas des actions (options, certificats, warrants, CFD...)
- L'aller retour dans la journée au comptant ou SRD (pour une même valeur et même quantité)
- L'achat et la vente au SRD dans la même liquidation, c'est-à-dire sans jamais lever les titres au
comptant à la fin de la liquidation.
Conclusion
Mise en place dans l'urgence au lendemain de l'élection présidentielle de 2012, cette taxe,
symbole électoral, est mal née car son calibrage ne répond pas du tout aux objectif initiaux. Les comportements spéculatifs sont d'ailleurs encouragés comme les opérations en effet de levier au SRD, les CFD, l'achat-vente très court terme qui échappent à la taxe.
Cela n'a servi qu'à ponctionner encore un peu plus les investisseurs boursiers déjà lourdement fiscalisés sur leurs revenus et plus-values d'actions. Une ponction qui s'est fortement alourdie puisque la taxe a été augmentée de 50% au 1er janvier 2017, passant de 0,20 à 0,30%
Les spéculateurs. Eux. Continuent. Impunément.et beaucoup sur les petites structures .
Donc copie. À revoir…
En effet ils ont préféré taxer le retraité qui a placé ses économies en investissant plutôt que le spéculateur qui se fait de l’argent sur le dos des travailleurs .
Ça ne taxe donc absolument pas les spéculateurs. C’est une taxe de plus. C’est tout.
Et en plus , on ne sait pas vraiment où va l’argent récolté

Voici ma proposition de TSS ( Taxe Sur Spéculations)
En partant du principe que
1) il serait plus correct de demander un petit effort à un spéculateur plutôt qu’un gros effort à un retraité
2) en plus la spéculation excessive nuit à l’économie réelle.,aux entreprises et aux salariés.

J’abrogerais la TTF qui est une entrave de liberté et confisquatoire ; au profit de la TSS taxe sur spéculations :

Principe :
Revendre après un an c’est un véritable investissement
revendre avant 1 an :c’est spéculatif ,

taxer Uniquement La revente. De tout investissement y compris les produits dérivés et de façon générale tous ce qui a échappé à la taxe ( voir *A), jusqu' à 1 an de détention. De façon inversement proportionnelle. à la durée de détention pour. favoriser. Les investissements et dissuader. Les spéculations.
Et ceci. Quelque soit le délai. Entre l’achat et la revente. Et Surtout. Si c’est dans la même journée ,donc toute forme de spéculation. Pour mettre fin aux opérations ne donnant pas lieu à la taxe.
pas au delà. de 1 an. car.ça devient du véritable investissement
et faut aussi se mettre un peu à la place des bons investisseurs et des vieux. qui ont mis 4 sous de côté. et qui veulent.vivre correctement avec leurs économies avant de mourir.

Voici la formule à appliquer pour le taux de taxation proportionnelle sur un an:
Taux T=
-Ou T est le taux de base( je le mettais à 90) défini au premier jour jusqu’à 24h ( taux le plus élevé au début ; pour des transactions les plus courtes donc les plus spéculatives ;qui se fonts sur une journée) par algorithme ce taux tombera progressivement jusqu’à zéro .
- et j le nombre de jours de détention ( j prends la valeur zéro pour les reventes entre 0 et 24h puis de 1 jusqu’à 365 ( si on taxe sur 1 an)
naturellement , si le gain de spéculation est nul ou inférieur à zéro la taxe sera nulle .
dans l’algorithme également , tout nombre entré dans la formule supérieur à 365 sera ramené à 365.( si on taxe sur 1 an).

(Voir fichier excel : TSS- taxation des spéculations -formule.xls)

On fait le prélèvement à la source des citoyens , on doit pouvoir tout aussi facilement faire le prélèvement à la source de cette taxe automatiquement par informatique au niveau de la société délivrant les titres par exemple laquelle doit savoir qui lui achète et revend ses titres que ce soit un tiers français ou étranger .
on doit même pouvoir le faire de façon instantané
On peut imaginer une dérogation à cette taxe pour les titres auto-possédés par une société pour ne pas nuire à ses liquidités .
ces spéculations ultra-rapides par des tiers sont faites au détriment des salariés et.des sociétés qui les emploient pour enrichir des parasites qui ne produisent.RIEN. :
tiens en passant. Je ne comprends pas que des banques soient autorisée. à être cotées en
bourse
alors qu’elles ne produisent pas de richesses
une économie saine serait pour moi que les gens gagnent correctement leur vie et que leur argent placé en banque ne serve pas à alimenter la spéculation mais l’investissement .
ces spéculateurs qui non seulement ne travaillent pas.pour faire avancer le monde Mais. Sont
nuisibles car ils sont des parasites qui vivent sur le dos de la société .
Italie sept 2013 taxe de 0,02% sur les contrats devises et transactions à haute fréquence ( ça paraît bien insuffisant mais ils l’ont apparemment fait à voir….)
la Belgique a instauré une taxe sur la spéculation depuis 2016.mais aussi mal que nous pour la TTF.
https://www.kbc.be/particuliers/fr/ nouvelles/tax-sur-la speculation.html
mais. comme chez nous.ils ne taxe que les petits. :
les banques et autres pros de la spéculation.en sont exclus. ! ! !
NON il faut taxer. tous les spéculateurs qui ont des parasites de la société et. des sociétés.et de leurs travailleurs.
contrairement. au dires des spéculateurs qui disent que ça dynamise le marché boursier. :
NON.
il suffit. de bon sens.pour. voir qu'un véritable.placement. de au moins1 an.
( période d'un budget).est plus favorable. à l'entreprise. que de créer des bulles. spéculatives qui peuvent éclater à tout moment. :
il faut que les placements boursiers soient de véritables investissements qui profitent aux
entreprises et par conséquence aux salariés. Qui pourront alors consommer ( isoler leurs maisons
etc etc ) c’est ça la vraie économie qui n’ai jamais citée par les « économistes « de salon qu’ont voit partout
il -FAUT TAXER les SPéCULATEURS et tous les spéculateurs qui font de l’argent et pas les
pauvres gens.
ya des sous à faire. là pour la transition écologique ..,la dette bref. Le budget de l’état.
ça me semble ultra facile rapide à mettre en oeuvre. : (les belges l’ont fait un peu on serait plus cons que les belges ?)
bien qu’il sagisse d’une taxe s’ajoutant à l’impôt sur le revenu l’argent récolté serait utilisé de la même façon que l’impôt sur le revenu .
Autre chose :
le fait que la spéculation et que des banques soient en bourse fait qu’une partie de l’argent que les banques devraient avoir en réserve part dans les poches et des spéculateurs et des
«actionnaires » de structures qui ne produisent RIEN ( à part de l’argent pour ces parasites)
quand on veut on peut. il y a toujours une solution. à tout. faut juste être de bonne foi et vouloir
Pour moi ,Les banques peuvent être intermédiaires pour. Que des investisseurs placent leur
argent. Mais ces banques ne peuvent être elles même être sources de dividendes pour des
investisseurs,investisseurs, car elles ne produisent pas directement de richesse. ( au contraire)
bien que taxée par la TSS, la spéculation reste possible et très rentable ( surtout en regard de l’effort accompli)
les détracteurs et spéculateurs de tous poils ne pourront pas dire de mauvaise foi que cette mesure va bloquer la fluidité des marchés et les liquidités comme je l’ai souvent lu.

Ce qu’il risque de se passer :
Certains spéculateurs de mauvaise foi ou(et)qui n’acceptent pas de contribuer risquent dans un premier temps de boycotter les marchés taxés pour punir , essayer de prouver que cette mesure est néfaste et montrer qu’ils ne sont pas d’accord
Les cours vont plonger comme ça arrive souvent depuis quelques années sur un saut d’humeur ou une annonce quelconque qui déplaît parfois une mouche qui pète bref les véritables investisseurs prendront le pas et petit à petit les spéculateurs qui étaient partis reviendront comme les mouches sur une merde .après qu’ont les eu chassées.

Ceci dit pendant l’opération , L’AMF gendarme de la bourse devra faire son travail , jouer son rôle en bloquant toute précipitation des cours à une baisse excessive le temps que ça se calme
rudy
  • 4. rudy | 16/12/2018
bonjour a tous
et les droits de succession pensez vous que ce soit normal de travailler toutes une vie pour avoir un minimum de bien que nous payons très chère et beaucoup de sacrifices , et que le jour ou l'ont veux passer ce peux de bien a nos descendants eux aussi doives encore le payer pour pouvoir essayer de l'acquérir
en suppriment ses droit de succession vous ne pensez pas que l'ISF pourrais combler ce manque ?
Eric Andrea
  • 5. Eric Andrea | 16/12/2018
La Table ronde des Industriels européens (European Round Table, ERT) est un groupe de lobbying créé en 1983 par Pehr G. Gyllenhammar (président de Volvo), Wisse Dekker (président de Philips) et Umberto Agnelli (président de Fiat)I. L'ERTERT, qui rassemble les 49 plus grandes entreprises européennes, situées dans 18 pays de l'UE, est le principal commanditaire et auteur du traité constitutif de l'Union européenne. Une table qui n'a rien de démocratique mais fait les affaires d'une ploutocratie qui vous fera bosser gratuitement et sous les coups de fouets. Finie, famille, Nation, Couple, Genre, religion, culture. Ces gens iront au fond de votre cerveau grâce à l'Intelligence Artifielle et la procréation génétiquement modifiée. L'ère des robots ne sera qu'une douce plaisanterie.
gavroche
  • 6. gavroche | 16/12/2018
Bonjour à toutes et à tous!

Je souhaiterais expliquer une des raisons de notre Combat:
Tout d' abord, le combat Citoyen n'e st que le commencement!. Il s' arrêtera lors du renversemment du pouvoir en place( mis en place par les banquiers, en l' occurence des Banques Rotschild , avec l' aide de Pompidou-Giscard du fait de la Loi 73-7,qui est décriée et qui nous a mis dans de beaux draps).
Voici ce qui est décrié par les politiciens de l' Opposition moderne:Selon Marine Le Pen, « depuis une loi de 1973, confirmée par les Traités européens, les marchés et les banques ont le monopole du financement de l'État. Notre dépendance de plus en plus forte vis-à-vis des marchés vient précisément de là ». Le programme de Jean-Luc Mélenchon la dénonce également, refusant que l'on attribue faussement la dette « aux politiques de redistribution ».
L' Origine du mouvement Citoyen est découle de cette Loi.

Pour preuve, les Mass Médias ne sont pas éloquent sur le mot Citoyen, ils souhaitent en modifier
régulièrement la sémantique,Diviser pour mieux régner, vieil adage Politique, :

" En politique et en sociologie, diviser pour régner est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d'un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.", c' est à dire le sens de notre projet Citoyen ,( le renversement du pouvoir,!)

L' HISTOIRE de FRANCE, notre Glorieux passé, est plein plein de mémorables souvenirs.
Par exemple,je souhaiterai dédier ces quelques vers facilemment reconnaissable aux enfants de La Révolte: c' est de La Poésie Made in France ,Madame Ciret, et rien ne l' effacera et l' offensera ,Madame Vallaud-Belkaceme :

"La faute à Voltaire"

Gavroche:
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau
Je ne suis pas notaire, c'est la faute à Voltaire
Je suis petit oiseau, c'est la faute à Rousseau

Tous:
Il est tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau
Si tu n'es pas notaire, c'est la faute à Voltaire
Tu es petit oiseau, c'est la faute à Rousseau

Gavroche:
Je suis tombé sur terre
Meme Dieu ne sais pas comment
Je n'ai ni père, ni mère
Qui m'reconnaissent leur enfant
Je m'suis fait une famille
Avec ce qui n'en ont pas
Joyeux drilles en guenilles
Avec un coeur gros comme ça
Etc.

Ces quelques vers vont aux CITOYENS Gilets Jaunes, ils n' ont pas perdu de leur superbe , comme l' était ces vers du temps d' Hugo aux misérables!
.
Merci à Jean V pour son alerte !Et bien sûr au géneral Martinez et nos patriotes!

Un grand merci à macron de nous avoir rassemblé sous les cabanes, quelle Fraternité!
(Ce cuistre nous a rassemblé!)
La fraternité est un état d'unité, entre plusieurs personnes. C'est un sentiment qui dépasse l'égo, qui rassemble plusieurs « moi » pour faire un « nous ».

A bientôt sur les Barricades.

Gavroche
Jo L'Indien
  • 7. Jo L'Indien | 16/12/2018
Propriétaire du journal le monde
Xavier Niel et Mathieu Pigasse.

Xavier Niel

Xavier Niel
BiographieNaissance
25 août 1967
(51 ans)
Maisons-Alfort
Nationalité
Française
Activités
Homme d'affaires, entrepreneur
Beau-parent
Bernard Arnault
Conjoint
Delphine Arnault
Autres informationsPropriétaire de
Domaine du Lys-Chantilly, Hôtel Coulanges, Hotel L'Apogée (Courchevel), Hôtel Gulbenkian, Halle Freyssinet
Lieu de détention
Prison de la Santé (2004)
Œuvres principales

Bernard Arnault
Sauter à la navigation
Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Arnaud-Bernard et Bernard Arnaud.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arnault.
Bernard Arnault
Description de cette image, également commentée ci-après
Bernard Arnault, en mars 2017.
Données clés Nom de naissance Bernard Jean Étienne Arnault
Naissance 5 mars 1949 (69 ans)
Roubaix, Nord, France
Nationalité Française
Profession
PDG de LVMH
Formation
École polytechnique, 1969
Distinctions
Grand Officier de la Légion d'honneur
Famille
Jean Arnault (père)
Anne Dewavrin (ex-épouse)
Hélène Mercier-Arnault (épouse)
Delphine Arnault (fille)
Antoine Arnault (fils)
Alexandre Arnault (fils)
Frédéric Arnault (fils)
Jean Arnault (fils)

Bernard Arnault, né le 5 mars 1949 à Roubaix, est un homme d'affaires français, propriétaire du groupe de luxe LVMH, dont il est le président-directeur général. Il est aussi à la tête, entre autres, du groupe familial Arnault, du Groupe Arnault et du holding Christian Dior.

Avec des actifs évalués à 60 milliards d'euros en 2018 (+25,5 milliards en une année), Bernard Arnault est la première fortune de France et d'Europe ainsi que la 4e fortune mondiale en 2018 selon le magazine Forbes.

Matthieu Pigasse

Biographie
Naissance
25 mai 1968 (50 ans)
Clichy
Nationalité
Française
Formation
Sciences Po
ENA
Activités
Entrepreneur, homme politique, banquier, homme d'affaires
Famille
Jules Pigasse (grand-père)
Jean-Daniel Pigasse (père)
Albert Pigasse (oncle)
Jean-Paul Pigasse (oncle paternel)
Alix Étournaud (épouse)
Conjoint
Alix Étournaud (depuis 2010

Ne pas croire les médias d'aujourd'hui .
zorro
  • 8. zorro | 16/12/2018
Amis et Français de bonne volonté bonjour, Ce matin France Bleu annonce 66000 manifestants soit la moitié moins qu'avant.Cette station annonce également 23% d'opinion favorable au président Macron et 36% pour le 1er ministre ,je la remercie pour cette impartialité.Je veux remercier également Priscillia pour son dynamisme sa sincérité ,sa générosité et son courage .Je remercie également les portes parole et les manifestants qui apportent leur soutient et leur témoignages à l'initiative de Priscillia. Ces remerciements sont sincères et émanent d'un papy de 70 ans qui n'a pas l'intention d'idolatrer cette jeune personne mais simplement faire reconnaitre l'intelligence avec laquelle elle a su faire bénéficier à l'ensemble du petit peuple de sa revendication personnelle .Reconnaissons en elle la fougue,la sincérité et sa soif de justice refusant l'autoritarisme et le mensonge dans l'esprit de la jeunesse qui s'aperçoit que toute le monde n'est pas beau est gentil.Il peut d'ailleurs etre très méchant ,surtout en politique .Priscillia vous etes un exemple de courage et d'abnégation pour la nouvelle génération qui doit faire face à de grands défis. Pour en revenir aux informations de ce matin ,malgré les tentatives d'intox et d'étouffement le mouvement n'est pas mort pour autant.Le match n'est pas à la mi temps non plus mais simplement à un arret de jeu pour de multiples raisons qui peuvent etrent familiales ,météorologiques,fatigue et un semblant d'ouverture au dialogue qui devra se concrétiser. Pour terminer je vous confie que depuis 40 ans je ne vote plus,car j'estime que les dés sont pipés et que les élus abusent de notre confiance quand nous leur signons un chèque en blanc dont bien souvent ils détournent l'usage.Pas tous for heureusement,mais nous ne voyons que les bons en fin de mandat et le pouvoir usant,bien souvent la corruption ,les intérets particuliers viennent noircirent certaines auréoles.Il faut donc un controle permanent du peuple avec des possibilités de révocation et de sanctions dissuasives en cas de traitrise ou de malversation.J'ai été conseillé municipal un mandat dans une petite commune rurale et à ce petit échelon j'ai découvert toutes les faiblesses de la démocratie de notre pays,les bassesses de l'humain et en conséquence avec un sentiment d'impuissance à y remédier ,je me suis cantonné à ma famille et mon travail.Aujourd'hui avec les moyens modernes de communication(Iphone ,internet) la donne est différente,la solidarité ,les idées neuves sont de mise et doivent conduire à une société plus humaine et responsable de son sort.Reste à définir un système de votation primaire par exemple avec le système de pétition comme l'a fait Priscillia ,pour choisir au bas de l'échelle des représentants qui seraient élus en fonction du % pétition par rapport a la population du secteur votant, en considérant que cette population est sans opinion politique et simplement disposée à mandater sa représentativité pour exercer à un échelon au dessus sa participation à une politique gestionnaire et non une politique de chapelle ,d'opportunistes et de bien nés.En deux mots il faut améliorer notre constitution par référendum pour restructurer sans tout casser.La France est un bon et beau pays qui doit donner l'exemple pour etre fort et crédible. Ma grand mère disait"les riches et les nantis ont toujours porté la besace et la porterons toujours".Méditons et réfléchissons pour au moins une meilleure équité car il n'est pas interdit de s'enrichir par le travail honnete si l'on peut faire profiter les autres de la valeur ajoutée apportée par l'intelligence ou la force. Voilà mon opinion pour les grandes lignes,j'ai vidé mon sac en espérant contribuer à la bonne cause .Bien à vous et bon Dimanche sans gueule de bois.Bonnes fetes en attendant mieux.
Ciret Suzanne
  • 9. Ciret Suzanne | 15/12/2018
Un article du Journal Le Monde qui rétablit la vérité sur le pacte dit de Marrakech. Etre un citoyen responsable c'est d'abord essayer de croiser les sources d'information

"Piloté par l’ONU, et approuvé lundi 10 décembre à Marrakech (Maroc), le Pacte mondial sur les migrations, appelé aussi pacte de Marrakech, a polarisé les critiques des nationalistes et des personnes hostiles aux migrants.

Symbolique, ce texte vise à « améliorer la coopération en matière de migrations internationales » tout en laissant les Etats souverains en matière de politique migratoire. Mais, en France, l’extrême droite et une partie de la droite se sont emparées du sujet, présentant le pacte de Marrakech comme un préambule à une « invasion » de l’Europe."
jeanv
  • 10. jeanv | 15/12/2018
« Faite circuler »
PACTE DE MARRAKECH SUR LES MIGRATIONS
(Lettre au président de la République, à l’initiative du général Martinez)
COMMUNIQUE
Le général Antoine Martinez nous demande de publier cette lettre adressée au président de la République, lui demandant de renoncer à la signature du pacte mondial sur les migrations, signée par un ancien ministre et une douzaine de généraux et amiraux

Paris, le 07 décembre 2018
Monsieur le Président,
Vous vous apprêtez à signer les 10 et 11 décembre prochains le « pacte mondial sur les migrations sûres, ordonnées et régulières » qui institue un véritable droit à la migration. Il pourra s’imposer à notre législation nationale par le biais de traités préexistants ou du principe de responsabilité commune fixé dans ce pacte.
Il nous apparaît que la seule souveraineté qui restera à la France consistera à fixer librement la façon dont les objectifs du pacte devront être mis en œuvre. Vous ne pouvez pas céder ce nouveau pan de la souveraineté nationale sans un débat public alors que 80% de la population française considère qu’il faut stopper ou réguler drastiquement l’immigration. En décidant seul de signer ce pacte, vous ajouteriez un motif de révolte supplémentaire à la colère d’un peuple déjà malmené. Vous vous rendriez coupable d’un déni de démocratie, voire de trahison à l’égard de la nation.
Par ailleurs, les finances de notre pays sont exsangues et notre endettement progresse. Vous ne pouvez donc pas prendre le risque d’un appel d’air migratoire coûteux sans avoir démontré préalablement que vous ne serez pas obligé de recourir à plus d’impôts pour répondre aux objectifs du pacte. D’autre part, vous devez être capable, en terme sécuritaire, de juguler les conséquences liées à l’arrivée de populations extra-européennes. Enfin, vous ne pouvez pas ignorer que l’essence même du politique c’est d’assurer la sécurité à l’extérieur et la concorde à l’intérieur. Or, cette concorde ne peut être obtenue qu’à la condition de maintenir une certaine cohérence interne de la société seule capable de permettre de vouloir faire ensemble, ce qui devient de plus en plus problématique aujourd’hui.
En effet, l’État français réalise un peu tard l’impossibilité d’intégrer des populations trop nombreuses, de surcroît de culture totalement différente, qui se sont regroupées au cours de ces quarante dernières années dans des zones qui ne se soumettent plus aux lois de la République.
Vous ne pouvez pas décider seul d’effacer nos repères civilisationnels et nous priver de notre patrie charnelle.
Nous vous demandons donc de surseoir à la signature de ce pacte et d’appeler par voie de référendum les Français à se prononcer sur ce document. Vous êtes comptable devant les Français de vos actions. Votre élection ne constitue pas un blanc-seing.
Nous soutenons l’initiative du Général MARTINEZ contre la signature de ce pacte qui doit être adopté par les États membres de l’ONU à la Conférence intergouvernementale de Marrakech.
Général Antoine MARTINEZ
Charles MILLON – Ancien Ministre de la Défense
Général Marc BERTUCCHI
Général Philippe CHATENOUD
Général André COUSTOU
Général Roland DUBOIS
Général Daniel GROSMAIRE
Général Christian HOUDET
Général Michel ISSAVERDENS
Amiral Patrick MARTIN
Général Christian PIQUEMAL
Général Daniel SCHAEFFER
Général Didier TAUZIN
Colonel Jean Louis CHANAS
PEREIRA MARIO
  • 11. PEREIRA MARIO | 15/12/2018
Bjr

Bien encore un peu et je pourrais soutenir votre mouvement.
Les questions importantes commence à être posées : Europe, RIC (ne pas oubliez d'y mettre quelques filtres), Dette de l'état, Justice Fiscale, Équité des salaires.
Et jusque la sans violences (comme quoi les actes 2 à 4 les violences étaient bien de votre responsabilité).

Démission de M. Macron (un peu de respect) même si vous pensez qu'il a tous les défauts, ça c'est de la CONNERIE à l’état BRUT. Non que ça ne soit pas possible où anticonstitutionnel
( toutes les révolutions ont prouvé le contraire).
La question est pour mettre qui à sa place du RN à LFI tous ne cherchent qu'a être au pouvoir et a vous la mettre bien profond.

Alors organisez vous, trouvez des responsables avant d'exigez des CONNERIES.

ARRÊTEZ AUSSI LES HISTOIRES DE COMPLOT CAR AUCUN DE VOS ARGUMENT NE VAUT UN CLOU!
Cdt
zorro
  • 12. zorro | 15/12/2018
A Liliane pour l'AAH: Effectivement des mesures drastiques ont été prises à l'encontre des handicapés par des technocrates sans scrupules alors que par ailleurs l'argent est dévoyé dans des orgies financières dont ils sont bien conscients.De plus il faut s'insurger contre l'exploitation du travail des handicapés qui pour une rémunération dérisoire alimente des ressources financières gérées à la va comme je te pousse et profite à des opportunistes qui n'ont rien de philantropes .Ne désespérez pas Liliane ,un nouveau jour se lève. Je profite de ce dialogue pour suggérer une économie dans les finances nationales afin de permettre une plus juste répartition: J'ai une bonne connaissance de l'économie rurale car je suis fils de paysan.Je suis sidéré par le gaspillage d'argent que les technocrates de Bruxelles imposent aux agriculteurs et par les profits que laPAC rapporte aux grosse sociétés propriétaires d'un foncier spéculatif.Les anglais dégagent du système avec le Brexit à quand la principauté de Monaco qui n'est pas en retard ainsi que d'autres pour la chasse à la prime?J'ai d'ailleurs le sentiment que le milieu paysan ,sous la contrainte économique et l'hypocritie
des parlementaires et bureaucrates qui vivent a ses crochets,ne vit plus de son travail ;Le nouveau paysan est également devenu un spéculateur constamment en chasse de primes ou subventions PAC avec la fraude que cela induit et par conséquent le gaspillage d'argent englouti par une cohorte de bureaucrates controleurs .Les gros constructeurs de tracteurs et matériel agricole sur la lancée du plan Marshall avec un lobiisme savamment organisé à Bruxelles,emprisonnent les jeunes agriculteurs dans un carcan de dettes.Toujours plus de bureaucratie et de moins en moins d'entretien de nos belles campagnes ,toujours plus d'argent pour le gouffre et l'usine à gaz de la nouvelle Europe.Voilà ou il faut faire également des économies et réajuster la répartition du sacro saint fric qui je le rappel, est un bon serviteur mais un mauvais conseiller; Longue vie aux gilets jaunes.
Mme Max Provost Liliane
  • 13. Mme Max Provost Liliane | 15/12/2018
Bonjour à vous tous amis gilets jaunes. Moi je suis très en colère , personnes ne parle des personnes handicapées qui sont comme moi déclaré en inaptitude totale de travailler, nous sommes les oubliés de la societée, nous vivons sous le seul de pauvreté et interdit de travailler , nous avons 856€ mensuel pour vivre . Mais si nous vivons en couple , notre AAH est retirée, nous n avons pas le droit aux bonheur de vivre dans une dignité, c est mon compagnon qui se trouve à la retraite qui survient à ma vie de tout les jours , lui même qui touche une retraite qui n a pas augmenter depuis 5 ans, la caf tienne compte que le conjoint à un revenus, donc la personne handicapée ne touche plus son AAH ( allocations d adultes handicapés ) tout les avantages que nous avions droit avant , nous sont entièrement supprimés. Cette Allocation est censée de remplacer notre salaire , cela veux dire que les handicapés doivent vivre seule et renoncer au bonheur , c est scandaleux de nous interdire de vivre comme vous tous ? Nous sommes les oubliés de la societée et Macron ne parle pas de nous , nous n avons pas le droit de vivre , nous sommes pas des êtres humains à leurs yeux , nous ne trouvons pas de logement même dans le social. Alors je pose cette question et ça me fait très mal de dire ce que pense tout bas certains handicapés et moi je vous le dis tout haut comme m a dit un grand professeur en neurologie , que tout les handicapés et les vieux devraient êtres tous piqués pour ne pas nuire . Je pense souvent à mettre fin à mes jours comme beaucoup d handicapés, nous sommes inutiles. Si Je n avais pas mon mari pour subvenir à mes besoins Je ne sais pas ce que je deviendrai aujourd'hui. Est ce que macron veux éliminer les handicapés pour que l on ne parle pas de nous . Moi je demande à macron qu' il rétablisse à tout les handicapés leurs AAH même si les handicapés vivent dans le bonheur . Je vous souhaite beaucoup de courage à vous tous pour ce que vous faites pour nous le peuples . ,
Félix LECHAT
  • 14. Félix LECHAT | 14/12/2018
Je ne pourrai pas manifester demain et j'enrage contre les rongeurs car ce jour j'en ai encore découvert une et elle reflète bien l'esprit de nos chers fonctionnaires du bas en haut.Elle concerne un service de l'équipement où le petit chef de secteur paye de bons casse croute à ses subalternes,à nos frais bien sur ,mais n'oublie pas de remplir copieusement sa besace et lorsqu'il y a mutation ou départ en retraite on se refile le tuyau pour ne pas alerter la compta;De vrais goinfres!Vivement un controle sérieux et approfondi de cette faune de rongeurs de bas en haut,un sérieux ménage s'impose.On va trouver le pognon pour rehausser les petits revenus qui ne peuvent taper dans les finances publiques!On ne lache rien pour l'instant et soyez prudents ciao!
jean Fonce
  • 15. jean Fonce | 14/12/2018
Demain acte v,restez calmes et dignes.Je n'ai plus la capacité de manifester et suis de tout coeur avec vous.Essayez de marquer les casseurs crapuleux qui sabotent le mouvement.Faites en sorte de les marginaliser sur les trottoirs,costauds en bordure du défilé,femmes et petits gabarits au centre,signalez les délinquants pour que les forces de l'ordre soient plus efficaces.Il faut arréter le piratage des commerces qui met en danger l'emploi et par conséquent l'existence du mouvement.
Dommage qu'il n'y ait plus de paras du contingent pour protéger le défilé.Je ne suis pas militariste,mais un service civique avec 3 mois de classe au pas cadencé et un entrainement de durs à cuir formerait de vrais hommes et de vrais camarades.La dépense engagée pour cette formation pourrait etre amortie par un emploi paralèle dans le service public.Dans ce service civique ,les inaptes physiques et les filles seraient dans un cadre discipliné, affectés aux divers travaux administratifs ou requérant un minimum de force physique.La jeunesse sur le meme pied d'égalité (attention à l'exemption avec des passes droit tel que je l'ai connu) ,retrouvera du lien social et une participation à l'effort national .Nos anciens dans des conditions bien plus difficiles et dramatiques ont sacrifié des années de leur jeunesse et parfois leur vie tout court;Pourquoi la jeunesse actuelle ne pourrait elle pas apporter une contribution de quelques mois?J'ai donné personnellement 16 mois après 68.Malgré une certaine tyrannie de petits gradés rescapés de la guerre d'Algérie,des protocoles abestissants,j'ai conservé d'excellents souvenirs et de très bons liens d'amitié tissés dans la peine et l'effort ainsi que dans la rigolade.Le service public se trouverait renforcé ainsi que la sécurité du territoire.N'oublions pas que quelque puisse t etre un conflit et les armes de nouvelle génération,il faut toujours occuper le terrain en se défendant meme à mains nues.Paix sur la terre et bon acte v.
Hubert
  • 16. Hubert | 14/12/2018
Salut !
Longue vie à "Gilles et john"
picsou
  • 17. picsou | 14/12/2018
Oui JEF vous avez raison de dénoncer cette tendance à tirer vers le bas les revenus issus du travail .Certe les luttes a partir de 36 ont apporté de la dignité et du bien etre aux petites gens.Aujourdh'ui avec mes 70 ans et une modeste retraite,je déplore le gaspillage de tous ces acquis au profit de la surconsomation pour une classe moyenne mais quand meme aisée.Un retraité étant improductif,il n'a plus les memes besoins que ceux qui bossent,il n'y a pas lieu qu'il dilapide et appauvrisse les caisses de retraites,au profit par exemple des tours opérators ou croisiéristes.Il n'y a pas lieu,dans cette période difficile,que des pas fatigués,
après avoir enrichi les enseignes de sport,s'hexibent comme la tendance le montre.Que ces gens dépensent une part de leure énergie au profit de causes communes.L'humilité n'est pas un défaut,elle est le socle l'attention et de la bienveillace cad de la République qui doit bannir les profiteurs en tout genre et tout domaine pour préserver les générations futures .Les Romains ont construit il y a 2000 ans des ouvrages qui existent toujours,nous de laisserons à ce rythme qu'une terre brulée et dévastée.Avec mes respects.
yaka
  • 18. yaka | 14/12/2018
TRAHISON:Oui M Lemaire, Ford Europe ,avec l'intention de liquider Blanquefort avec un hold up dans les règles trahit la France,qui par l'intermédiaire des généreux et irresponsables donateurs d'argent public ,a accaparé sur la base de fausses promesses 25 millions d'euro.A l'instar de l'ISF voilà le résultat de l'avance de cadeaux sans garantie .Je crois savoir que le site de Blanquefort a une spécialité dans le domaine de la transmission ou de la boite à vitesses.Je ne comprends pas ces sois disantes difficultés sachant que tout véhicule a besoin de cette industrie.La suppression des moteurs polluants ne saurait etre invoquée. Ne serait pas plustot ,l'appel du sacro saint profit dans les pays à bas cout de M.O qui eux aussi se feront plumer? Conclusion:l'ISF sur notre dos et les cadeaux sans hypotheque,basta! Si Ford persiste,que l'on se mobilise,les Gilets et syndicats et en cas de perte des quelques 800 emplois ,que le gouvernement récupère les 25 millions par la saisie du site en reversant le trop perçu si besoin est.De petits requins charognards sont sans doute déjà postés.ohé! Français c'est l'alarme voyez vous le vol noir des corbeaux?Si cela continu,nos petites corneilles voleront sur le dos pour ne plus voir le désastre économique au desoous d'elles.
jef
  • 19. jef | 14/12/2018
J'entends mettre en question ce qu'on voudrait appeler des privilège de certains travailleurs et qui le serait obtenu pour part de leur travail .. Justifié par la crise et une restriction imposé par le capitalisme , a été évoqué l'obligation non de recouvrer des privilèges alloué au travails qui sont encore rarement conservé par certains ,Ici dans le cadre d'un comité d'entreprise , mais d'abdiquer ceux ci voir de s'aligner sur le plus démunis. P il est suggérer de niveler plafonner restreindre pour accepté d'assumer les dettes que nous laisse le capitalisme edf 57 Milliard , arnaque a la TVA européenne 57 milliard , banque en 2008 et surtout l'état catastrophique de la planète .
Pour permettre a ceux qui détienne aujourd'hui touts les moyens de production qui détiennent le prix du travail qu'il ont préféré allouer a la spéculation qu'a la production On voudrait régresser encore , confisquer a notre tour le travail la ou il est partis pour un prix dérisoire, et en même temps refouler fermer les frontières se recroqueviller tourner le dos a ceux la même sur le dos des quels le colonialisme à financer ce système social .en attendant de finir par l'éliminer. Car s'est bien ca que notre Macron est venu finir de terminé ce que ces prédécesseur on entamer au lendemain de la guerre comme la création de la sécu générale qui mettait fin a l'indépendance des travailleurs sur la gestion de cette part du produit du travail qu'on appelait cotisation et appartenait au corporations et non a l'état . Non se ne peut être en diminuant la valeur du travail comme de quiconque de n'importe quel travailleur au monde que l'humain obtiendra de quoi vivre durablement sur cette planète face a cet ogre du fric .
Encore faut il s'interroger sur ce que nous sommes aujourd'hui et qui nous rassemble autour même de ce prix du travail que la taxe essence impactait directement, un travail qui n'a en effet plus rien a voir avec ce qu'il a pu être comme m^me les manières de le pratiquer vers les quels ont nous pousse et dont la diversité est a l'image même de cette mouvance qui le constitue dans une diversité de travailleurs qui sont petits patrons, artisans, auto-employeurs, employés ,chômeurs, salarié précaires , paysans ,ouvrier , étudiant ,retraités .
Isabelle
  • 20. Isabelle | 14/12/2018
Complément du message, il s'agit du pouvoir d'achat des Français.
En vous remerciant.
Isabelle
  • 21. Isabelle | 14/12/2018
Il est regrettable qu'il y ait autant de victimes, parmi les Gilets Jaunes,suite aux revendications pour le pouvoir de la nation française!
Bon courage pour demain et Résistance8
Amitiés à tous.
jef
  • 22. jef | 14/12/2018
la bataille de l'info et dans la myriade de médias est cruciale et les détournements nombreux qui ,sans théorie du complot ,font apparaitre le poids de certains lobby ou partis voir pays sur la toile . Des pratiques du fake ou du trolling sont particulièrement maitrisée par les instigateurs des mouvances racistes , nationalistes ,isolationnistes, négationnistes etc.. qui tout bord confondus se font une spécialité de la confusion , des rumeurs, des pensées simplistes , nuisibles toxiques qui ne me semble rien avoir avec le respect le partage et l'entraide que j'ai pu vivre avec les gillets jaunes lors des TRois dernières manifestations.

je félicite la tenu de ce site qui, a l'inverse de certains autres FB de gilets jaunes ou proche, n'ai pas noyauté détourné particulièrement bien modéré a mon gout etc...
pourtant il me semble qu’il faille pas seulement les rejeter mais aussi être a m^me de répondre à ces délateurs de tout bord ,qui agissent dans nombre de groupe et pages , les contre dire, ouvrir les yeux sur les question qui se pose à ceux qui les écoutes .
Nul ne saurais y faire face seul sans verser lui aussi vers des pensées uniques .je ne sais si m^me ce ne doit pas se faire dans un anonymat partagé .J'aimerais donc savoir au sein de votre mouvance , et je tiens a ce mot féminin pour la définir sans l'enfermer , savoir si d'autre que moi sont sensible a ces interrogations ?
picsou
  • 23. picsou | 14/12/2018
Aujourd'hui il y a un ordre de grève CGT.Le réveil a enfin sonné !Il ne sera pas possible à tout le monde de suivre cet ordre pour des raisons pécunières et pour éviter de fragiliser davantage les petites entreprises.Par contre je vois ce matin que des employés des entités semi publiques où les avantages ne sont pas négligeables, suivent cet ordre.Ce sont ces entités qui allouent a leur comité d'entreprise des fonds importants permettant des vacances et autres services à bon compte en plus,des tarifs priviligiés dans le domaine de l'énergie,du transport etc... Forts de l'importance de leur activité dans l'économie nationale,ces gens là ont pris et persévèrent de prendre en otages les usagers.Les privilèges et la disparité doivent disparaitrent.Une nation ne peut etre forte et productive qu' à la condition d'une équité sans faille dans les revenus et l'imposition.L'écologie ne trouvera son financement dans la juste répartition des richesses sachant que la peine d'un simple manoeuvre ou d'une petite employée apporte autant de pierres à l'édifice que les intellectuels qui prétendent diriger sans concertation le pays.Les parts du gateau sont de plus en plus petites donc un partage est impératif et il n'est plus tolérable que certains tapent dans le pot de confiture pour améliorer cette part avec une cupidité avide et insatiable Vous venez de lire des propos que l'on peut rapprocher de ceux de la mouche qui ouspillait les voyageurs dans la fable de La Fontaine qui savait fort bien réveiller les consciences sous le régime de la monarchie absolue.Ya qu'a ,faut qu'on,exprimons,suggérons. Pour la REFORME DES RETRAITES il faut plafonner et niveler celles ci vers le bas en regroupant celles ci dans un pot commun afin de permttre un minimum vital et ne pas saigner les actifs et ne pas endetter les générations suivantes.Il faut également taxer celles ci de l'équivalent du gain réalisé par ceux qui s'expatrient au soleil abandonnant famille,amis et patrie.Cette mesure antilibértaire trouve une justification dans la préservation des capitaux au sein de l'économie nationale.Ces gens là sont aussi malfaisants par leur égoïsme et le manque de civisme que les porteurs de valises à destination de l'étranger pour planquer des devises. Sans égalité pas de paix donc répression et suppression de libertés.Courage ,la route risque d'etre longue mais elle va dans une meilleure direction pour l'humanité entre citoyens de bonne volonté.
Luc
  • 24. Luc | 14/12/2018
Bonjour
Quelle avancée depuis le 17 novembre, merci aux personnes qui œuvrent tous les jours à nous rapprocher un peu plus de notre liberté, de nos libertés politiques et financières. A ce propos une grande échéance arrive en 2019, que faisons nous pour contrer tous ses partis partisans de l’esclavage des peuples.
zorro
  • 25. zorro | 13/12/2018
Ayons une pensée pour les victimes innocentes de la violence fanatique qui une fois de plus vient de frapper à Strasbourg.Rendons également hommage aux victimes sur les lieux de manifestation des Gilets Jaunes .Ce jeune de 23 ans et les précédentes victimes n'aurons jamais les honneurs officiels du peuple de France.Nous leur devons toutefois une reconnaissance infinie pour leur engagement à vouloir libérer les petites gens de l'oppression du grand capital aux multiples tentacules dont la pseudo élite de notre pays sur laquelle il s'appuie.Nous les petits retraités qui ne sommes plus en capacité d'effectuer des démonstrations de force ,remercions tous ceux qui sacrifient leur temps et leur vie de famille sur les ronds point ou les péages dans le froid et l'humidité. Les Gilets Jaunes ont déjà gagné une grande bataille:Celle d'avoir remis la classe dirigeante,les pieds sur terre.La guerre n'est pas gagnée car cette classe va s'accrocher désespérément a ses privilèges acquis par un manque de controle du peuple.Restons vigilants,et si une treve pour les fetes devait interrompre notre représentativité ,la lutte ne sera pour autant terminée.Un référendum s'impose afin d'assurer une démocratie participative sous l'oeil vigilant et avec les suggestions pragmatiques des représentants du peuple laborieux.Il faut d'autre part que les élus soient révocables à tous les échelons lorsque à mi mandat ils se seront défilés des promesses.En cas de corruption ou prise d'interets ,une cour de justice spéciale avec un jury populaire délibérera sur une peine sévère, afin que nous ne rencontrions plus les scandales et les parodies de justice du passé,ce avec une notification définitive d'ineligibilité.Il faut faire disparaitre la chienlit et cesser les embrouilles hypocritement entretenues par une armée de juristes et d'opportunistes.Gilets Jaunes vous etes les zorros des temps modernes,votre cause est juste.
Girondin
  • 26. Girondin | 13/12/2018
Bonjour à tous,

Je pense, mais je ne suis pas un spécialiste loin de là, pour comprendre comment nous en sommes arrivé là il suffit de mettre en parallèle des faits marquant des 40 dernières années :
Mondialisation = délocalisation de l'outil industriel - hausse du chômage – fléchissement de la croissance – hausse de l'endettement publique de la France.

Tout a commencé au milieu des années 1970, Monsieur Maurice Allais prix Nobel d’économie parle de « la rupture de 1974 ».

A partir de cette période, la mondialisation voulue et imposée, soutenue par l'Europe et les différents gouvernements qui vont se succéder jusqu' à aujourd'hui va permettre une délocalisation en masse de notre production industrielle vers des pays à faible coût de main-d’œuvre.
Les premières grandes délocalisations vont commencer avec l’industrie du textile en 1970 avec une importante vague de restructurations et de licenciements.

Dans ces conditions il est évident que le chômage ne pouvait que croître dans les mêmes proportions. En 1970 il était légèrement au dessus de 2 %, nous sommes aujourd'hui au alentour de 9 % en sachant que toutes catégories confondues nous sommes bien au delà.

Délocalisions de l'outil industriel et chômage de masse, c'est un gros manque à gagner pendant toutes ces années pour les ressources de l'état mais pas pour certains industriels et la finance, Moins d' impôts sur les bénéfices, d'impôts sur les revenus, moins de cotisations sociales (Sécurité sociale – retraites – chômage) sans compter l'optimisation fiscale, vont faire croître l'endettement de l'état. Pour compenser ce manque à gagner l'état fera de plus en plus appel à la dette qui va passer de 25 milliards en 1970 à plus de 2000 milliards en 2018.

C'est pourquoi nos gouvernements exigent des Français de plus en plus de sacrifices (taxes, baisse des salaires) afin de contenir voir de diminuer cette dette qu'ils ont délibérément mis en place en se soumettant à la mondialisation et au dicta de Bruxelles.

Voilà, le décor étant posé « c'est le mien et pas forcément celui des autres » il est évident que pour ramener un justice sociale et fiscale et de l'emploi en France le travail est énorme. Reconstruire ce qui a été détruit pendant 40 ans n'est pas une mince affaire.

Compte tenu de ce constat, il n'y a pas d'autre solution que de passer la marche arrière et de bien accrocher sa ceinture.
Dissolution de l'assemblée actuelle remplacée par une assemblée citoyenne libre de toute appartenance politique et syndicale et surtout fermée aux lobbyistes.
Gand plan social d'urgence financé par une partie du recouvrement de la fraude fiscale (entre 80 et 100 milliards) en France.
Remise en place de l'ISF,
Obligation pour les entreprises de régler l’impôt sur les bénéfices RÉELS réalisés en France,
Référendum sur la sortie de l'Europe et de l'Euro.
Retour au protectionnisme pour préserver les emplois et réindustrialiser notre pays.
Réduire les dépenses de l'état en supprimant une bonne partie des privilèges des élus nouveaux et anciens.

Il y a tellement de choses à faire, santé, énergie, transport, Etc.... que mon message serait trop long.

Bonne chance à tous, au bout d'un tunnel il y a toujours la lumière.
Pintus  Joseph
  • 27. Pintus Joseph | 13/12/2018
je voudrais ajouter … pourquoi pas faire comme le CANADA pour LA DETTE ? 1- qui fait la casse paye c'est pas le peuple qui a fait la dette donc ? ensuite les Salaires inouïe des présentateurs TV nationales payé par la redevances .. reprendre en main nos fleurons qui rapportent beaucoup d'argent comme les autoroutes , les aéroports , la SNCF , les laboratoires et industrie vendue aux privés renationalisé pour engranger les bénéfices aux profit de la nation
Pintus  Joseph
  • 28. Pintus Joseph | 13/12/2018
Si ont aboli tout les privilèges des sénateurs, députés et ministres cela fera une belle économie, + les fameux conseillés trop nombreux , les voitures de fonction + abolir les salaires et privilèges des anciens premier ministre et président + le fameux haut fonctionnaire salaires mirobolant - 50 % + fermer des ambassades inutiles qui coutes très chers celle de Bruxelles + celles auprès de la CEE double emplois trop de consulat en Europe cout important --- Pourquoi des EMBASSADES et consulat dans les pays UE alors que nous avons un parlement Européen qui nous coutent très chers … Voila des pistes pour faire des économie immédiatement et cela fera beaucoup de milliard ….
Tara
  • 29. Tara | 13/12/2018
Bonjours
Je vous beaucoup de Com pour dire ,de tout cœur avec Vous .......;)
Mais ce" Vous "? ce n'est pas vous?
Force et courage a tous .
Restons Unis
Une Citoyenne en Colère
Riton
  • 30. Riton | 13/12/2018
Bonjour Jean luc,

Frédéric Lordon répond...

les arguments sont très très convaincants !

C'est trop fort super ton lien !

Allez voir en masse car la fin aussi est très

intéressante !

@+
Riton
  • 31. Riton | 13/12/2018
Smic ce qui se cache derrière la hausse de 100 €

100 € de plus par mois dans leur porte-monnaie. C’est ce

qu’Emmanuel Macron a annoncé aux salariés rémunérés au

niveau du smic, « et sans qu’il n’en coûte rien à leur

employeur ».

La phrase du président de la République prête à

confusion. Que se cache-t-il vraiment derrière ce montant

de 100 € ? D’abord, il ne s’agit pas d’un coup de pouce

au smic comme le réclament les Gilets jaunes. Au 1er

janvier 2019, le salaire minimum - actuellement de 1

184,93 € nets et touché par 1,655 million de salariés -

sera revalorisé d’environ 1,8 % comme confirmé ces

derniers jours par l’exécutif. Ce qui correspondrait à

une augmentation d’une vingtaine d’euros.

Autrement dit l’équivalent de la stricte application de

la règle de calcul automatique appliquée au smic.

Par ailleurs, selon l’Elysée, s’ajouteront à cela 20

euros de baisse de charges salariales.

D’où sortent alors les 60 € restant ? En fait, le

président ajoute à son calcul le coup de pouce de 50 % de

la prime d’activité pour les 3,2 millions de travailleurs

qui touchent le smic ou un peu plus, auquel il s’était

engagé pendant la campagne. Mais au lieu de procéder

comme prévu à une augmentation par vagues successives de

20 € par an étalée sur tout le quinquennat, décision a

été prise d’accorder en une fois, au 1er janvier 2019, ce

coup de pouce non négligeable de 60 € d’augmentation aux

allocataires de la prime d’activité.

Autre subterfuge de cette annonce : tous les salariés

rémunérés au niveau du smic ne bénéficieront pas

forcément de ce coup de pouce intégral à la prime

d’activité. En effet, cette aide est calculée en fonction

de la situation familiale et des revenus pour les

personnes qui gagnent jusqu’à 1,2 smic, donc jusqu’à 1379

€ nets mensuels.

Mais il y a une subtilité : ce bonus décroît pour ceux

qui gagnent entre un smic et 1,2 smic. Et il disparaît

pour ceux en dessous d’un demi-smic. L’objectif étant de

ne pas encourager les temps très partiels… Sauf que ce

sont les plus pauvres, ceux qui gagnent la moitié d’un

smic, soit 300 000 ménages, qui sortent perdants de ces

ajustements.

Coût de la mesure ? Pas encore chiffré.
Jean luc
  • 32. Jean luc | 13/12/2018
Bonjour citoyennes et citoyens,

Quand Macron dit que l'ISF est indispensable à l'investissement des sociétés !!!....

Frédéric Lordon lui répond... les arguments sont très très convaincants !

https://www.youtube.com/watch?v=w_uhUdZQMAQ
redersdorff
  • 33. redersdorff | 13/12/2018
un des gros problème est le logement ,trop cher donc on a plus de pouvoir d'achat....en plus on payes dans le vide car trop compliqué pour en être propriétaire pour les petits tout petits revenus ,pourtant on le paye se loyer en se privant de tout alors nous redonner du pouvoir d 'achat c'est génial mais faire accéder à la propriété est encore mieux car comment on va faire à la retraite pour payer autant de loyer que le montant de sa retraite (environ).....trouver de l'argent ,ne plus payer les anciens politiques...diviser par 2 les salaires des politiques au pouvoir....augmenter la taxe sur l alcool fort,la tva sur les produits de luxe ...ne surtout pas verser de gros salaire au dirigeant de certaine entreprise mais le réinvestir en prime à noël ,aux vacances...pour les salariés et embaucher.mettre à la location les résidences de l'état...arrêter de faire travailler les gens de l'est à bas coup en france!scandaleux !taxer les sites de vente en ligne qui ne payent aucunes charges en france ,changer nos habitudes en allant faire travailler les producteur au marché ...l'état doit aider l'installation de regroupement de ses producteurs ,donner un meilleur statut aux gens qui vendent aux marchés car un marché hebdomadaire est d'utilité publique,les gens aiment y faire leurs courses ,c'est une sortie,un moyen de se voir ...e démarchage politique et plein de choses alors les travailleurs des marches ont droit à plus de considération..baissons leurs charges...facilitons leurs revenus en cas de maladie..et a la retraite ..faire un équilibre entre par exemple le prix de la tomate en augmentant la taxe sur les importations et diminuer la taxe française pour relancer la production en france qui a meilleur goût et poulu moins car circuit plus court ..il y a beaucoup a faire ..faire faire des jardins aux prisonniers pour les nourrir et donner le reste aux pauvres,moins de peine e prison pour les petits délits mais des heures d'intérêts général pour dépolluer la nature
Riton
  • 34. Riton | 13/12/2018
voiture électrique

Après 8 années il faut les changer.

Prix de la location pour une zoé de 69 à 119 euros/mois

le lithium est loin d’être un élément renouvelable.
En effet, il est miné au même titre que l’uranium.

les réserves en lithium sont limitées.

Des recherches ont montré un caractère cancérigène d’une

batterie.

Le problème, c’est que les voitures électriques ne sont

pas toutes vertes.

Elles polluent, elles aussi. D’une façon différente des

voitures à combustible fossile.

la production des voitures électriques, pourraient être

notre prochaine catastrophe environnementale.

La production d’une voiture électrique demande beaucoup

de ressources et d’énergie.
Métaux, circuits électroniques, mais aussi matériaux

rares.
Le lithium dont sont composées les batteries est une

ressource difficile à extraire et dont la production a

des impacts très forts sur l’environnement.

Une étude menée en 2013 par l’EPA (Environmental

Protection Agency aux Etats-Unis), montrait ainsi que

l’extraction de lithium posait un important problème

d’éco-toxicité et d’autres problèmes environnementaux,

notamment liés aux émissions de CO2 induites par

l’extraction.

"Au total, la production d’une batterie de voiture

électrique nécessite plus de ressources et pollue plus

que la production d’un moteur à combustible."

Où sont les écolos ?

La production n’est pas le seul problème environnemental

que pourrait engendrer la multiplication de batteries

pour les véhicules électriques.

Le recyclage est une autre problématique.

Aujourd’hui en Europe, seules 5% des batteries lithium

sont recyclées.
Que deviennent les 95 % non recyclés ?

Les écolos manifestent contre les centrales nucléaires,

mais où va t-on trouver la puissance nécessaire pour

alimenter toutes ces voitures électriques, lors de
la mise en charge de la voiture ?

Donc pour moi c'est pas du tout écologique,c'est une

manipulation de plus pour nous ruiner !

Entre autre faites le calcul (32 millions de véhicules

qui circulent en France), si l'on remplaçait même ne

serait-ce que 2/3 du parc, le "jackpot" pour les

constructeur, et l'état !

Alors on nous prend pas pour des "jambons" ?

Bien à vous !
VERY
  • 35. VERY | 13/12/2018
bonjour pourquoi quand ont veut répondre oui ou non sur la question aimer vous la france en colère sur facebook le plubier ne marche pas ?
Riton
  • 36. Riton | 13/12/2018
Nicolas Hulot

SA CONSOMMATION DE CARBURANT

“L'hélicologiste”, comme le surnomment ses détracteurs, a

longtemps traîné son bilan carbone comme une casserole.

Pour Opération Okavango (1996-1997), il utilisait un

hélicoptère russe, le Mi-8, qui avale 250 litres de

kérosène à l'heure. L'équipe avait aussi sous la main

deux camions tout-terrain, un ULM, un parapente motorisé

et un hydravion Catalina de la Seconde Guerre mondiale,

transformé en studio TV volant. Devant les

récriminations, les apparitions de l'appareil à l'écran

seront limitées, comme le raconte Bérengère Bonte dans le

livre Sain Nicolas. Aujourd'hui, Nicolas Hulot ne fait

plus vrombir les rotors. Il a renoncé à utiliser un

hélico pour monter d'Ajaccio à Quenza, et il ne se pose

plus en hydravion sur la Rance en Bretagne.
PEREIRA MARIO
  • 37. PEREIRA MARIO | 13/12/2018
Bjr

Par manque d"organisation, vous allez obtenir que dalle!

Cdt
gillier
  • 38. gillier | 13/12/2018
Un site pour les gilets jaunes hummm Pk ? qui a le droit de garder ou supprimer un internaute sur ce site, perso je suis contre et ce des lors qu'il ya une ou même plusieurs personnes qui peuvent décider qui à le droit de parler ou pas
sur ce au revoir
Brigitte CREPIN
  • 39. Brigitte CREPIN | 13/12/2018
Jean Luc Picard merci tout est dit!
je pose juste une question: quel est le problème avec le pacte sur les migrations? un pacte qui ne semble pas très contraignant. Cela ne nous dérange pas d'aller piller les minerai en Afrique pour notre technologie. Le monde est dans la même galère et nous serons tous un jour des migrants économiques et ou écologiques. Par la faute d'une poignées d'hommes surpuissant, l'humanité est en train de s’effondrer c'est le moment de se rassembler et non de se diviser. la France peut-être un exemple pour le reste du monde ne lâchons rien!
Emmanuelle
  • 40. Emmanuelle | 13/12/2018
Tout mon soutient au Gilet Jaune.....
Jean-Luc Picard-Bachelerie
  • 41. Jean-Luc Picard-Bachelerie | 13/12/2018
Je viens de découvrir, seulement, ce site en prenant connaissance du communiqué de presse. Je réagis par rapport à celui-ci.
Tout d'abord je voulais féliciter les initiateurs pour le travail que vous déployez.
Les demandes sont légitimes et reflètent les aspirations du mouvement, si j’ai bien compris.
Je suis étonné que vous ne reveniez pas sur la hausse du Smic qui ne coûtera rien aux entreprises mais à nous.
Cela étant dit, je voulais vous partager mon opinion.

Le mouvement des Gilets Jaunes est l’expression d’une crise sociale.
Pourtant, elle n’est pas la seule crise. Loin de là. Nous vivons plusieurs crises en même temps :
1. Crise sociale (pouvoir d’achat trop faible, services publics qui disparaissent)
2. Crise écologique (réchauffement climatique, disparition de la biodiversité, pollution air, mers, terres, etc.)
3. Crise financière (chronique depuis 2007 etqui va éclater d’ici un ou deux ans),
4. Crise sanitaire (nos conditions de vie qui se dégradent : dépressions, suicides, cancers, alimentation industrielle néfaste, etc.),
5. Crise démocratique (représentativité spoliée par une élite, peuple tenu éloigné des instances de décision, votes blancs et abstentions non reconnus, impossibilité d’agir sur les lois)
6. Crise de la solidarité (la solidarité ne peut s’exprimer qu’en payant nos impôts, nos taxes, nos charges ; le travail n’est pas partagé ; 9 millions de pauvres ; etc.),
7. Crise du bien commun (société individualiste ou chacun tente de gagner des droits en se détournant des devoirs de soigner le bien commun).

Ces crises trouvent toutes leur origine dans le même système : le système économique capitaliste libéral.
Son indicateur de richesse, le PIB, nous pousse à produire n’importe quoi, n’importe comment, du moment que ça rapporte.
La recherche du profit comme seul objectif laisse sur le carreau une population de plus en plus importante avec une accentuation des inégalités.
Une dette insupportable qui ne trouve sa justification que dans l’article 1213 du traité de Lisbonne et ne servant qu’à enrichir les banques privées alors que nous avons remboursé l’intégralité des emprunts faits depuis 1973.
Ces trois piliers du capitalisme agissent sur les 7 crises.

Pour moi, gagner sur une crise, c’est accentuer les autres crises. Et, de toute façon, le système capitaliste, fait que ce qu’on nous donne d’une main, est récupéré inéluctablement par l’autre main.

Ainsi, je revendique pour les 7 crises :
1. Écologie : taxer les gros pollueurs (kérosène et fioul des cargos). Augmenter la TVA sur tous les produits n’étant pas 100% recyclables et/ou 100% bio. TVA à taux 0 sur les produits répondant parfaitement au 100% recyclable et/ou 100% bio. Aider massivement la transition des agriculteurs au bio et stopper toutes les aides aux autres. Concentrer les budgets de la recherche sur les énergies douces et les matières biosourcées. Développer sur tout le territoire des transports en commun. Gratuité totale du transport au travail le moins polluant. Arrêt immédiat et total des engrais et pesticides chimiques. Systématisation des pistes cyclables. Organiser l’autosuffisance alimentaire et énergétique au niveau des communautés de communes. Réintroduire la ferme dans toutes les communes.
2. Social : mettre en place le revenu de base universel pour tous contre un jour hebdo travaillé pour la gestion du bien commun. Passer à la semaine de 3 ou 4 jours. Développer les services publics.
3. Finance : refus de l’application de l’article 123 du traité de Lisbonne qui l’oblige à emprunter à intérêt. Introduire la Taxe Unique et Généralisée sur toutes les Transactions Financières (y compris sur les opérations intra-journalières) qui remplaceraient à terme, les impôts et toutes les autres taxes. Se fixer des objectifs économiques en tenant compte de la performance écologique, sociale et sanitaire. Entrer les ressources naturelles dans le calcul de la richesse du pays.
4. Sanitaire : réintroduire les médecines douces dans le système de santé. Garantir des soins de proximité à partir du médecin généraliste sur tout le territoire. Réduction des sucres dans l’alimentation et des produits chimiques. Politique de santé cohérente entre le tabac, l’alcool et le cannabis (taxes reversées intégralement pour la santé). Transformer les prisons de manière à les rendre plus humaines et à prévenir réellement la récidive. Suivi plus intensif des personnes dangereuses.
5. Démocratie : reconnaissance des votes blancs. Tenir compte des abstentions pour l’évaluation de la qualité de vie citoyenne. Introduction du Référendum d’Initiative Citoyenne. Création d’une assemblée citoyenne dont les membres seraient tirés au sort de la même manière que pour les jurys d’assise. Limiter le nombre de mandats pour un élu et obligation d’une période d’exercice d’un métier avant de commencer une carrière politique. Travail des élus soumis à évaluation. Séparation absolue des pouvoirs notamment entre la justice et l’exécutif. Suppression de l’article 49.3. Introduction de la proportionnelle dans les assemblées.
6. Fraternité, solidarité : grâce à la journée de travail libérée et en contrepartie du revenu de base, chacun donne une journée hebdo sur des travaux d’intérêts citoyens. Cette journée pourrait être introduite dès l’âge de 12 ans et continuer tant que la santé le permet. La journée de travail libérée doit éliminer totalement le chômage. Égalité absolue des salaires entre femmes et hommes. Obligation d’une représentation féminine dans toutes les instances de décision. Amélioration de la prise en compte du handiacp à tous les niveaux de la société et des aménagements.
7. Bien commun : introduire dès le plus jeune âge à l’école, la notion du bien commun : écologique, social, sanitaire, démocratique, fraternité. Donner un jour hebdo au bien commun.
FAUVET Sylvana
  • 42. FAUVET Sylvana | 12/12/2018
Le taux de la TVA pour l'alimentation n'est pas de 20 % mais de 5,5 %. Vous pouvez le vérifier sur vos tickets de caisses.
prevost
  • 43. prevost | 12/12/2018
tout d abord merci pour cette bonne nouvelle de sondage officiel et de la mise au point devant la presse audio radio et ecrites.j espere qu elles seront au rdez vous pour leur montrer que le citoyen G J est organise!!a 67 ans ca reconforte de sentir une saine revolution prendre forme!!auparavant c était des revendications qui n aboutissaient pas comte tenu que ce qu ils donnaient ils nous le reprenait de l autre(alternance).j etais degoute de voter car cela ne servait a rien! alors chapeau a vous de lancer ce RIC en TOUTES MATIEREs!!!pour une implication dans l evolution des citoyen...encore merci!!!! j ai appose sur ma voiture un doc expliquant cette procedure pour essayer d informer les gens.je suis prêt aphotocopier ces documents pour les distribuer dans les boites a lettre de mon village qu en pensez vous
Mayleen GUYAU
  • 44. Mayleen GUYAU | 12/12/2018
Bonsoir chers co-citoyens ;)
Tout d'abord, Merci pour tout ce que vous faites et Merci à tous les Etres Humains qui forment ce mouvement Gilets Jaunes pour cette démonstration de Solidarité et Fraternité!!^^
Je suis "Pour" toutes vos mesures, cependant concernant la partie du gouvernement, j'aurais en plus demandé une réduction des membres à 1 président ou représentant, 4 parlementaires, 17 sénateurs et 73 députés. Leurs salaires seraient divisés à tous les travailleurs et retraités du pays et pourquoi pas des DOM-TOM. Qu'en pensez vous?
Bonne soirée à tout ceux qui liront ce commentaires :)
gavroche
  • 45. gavroche | 12/12/2018
Bonjour et bonsoir,
nous sommes de de tout coeur avec les victimes de l' attentat de Strassbourg.
Sincères condoléances.
Les Gilets Jaunes sont les rayons de Soleil qui vont conduirent à la réconciliation des Français,
en éradiquant ce qui est contraire à nos Libertés.
Continuons, même dans la peine , il n' y a pas d' autres dessein.
Lusseau Stéphane
  • 46. Lusseau Stéphane | 12/12/2018
Bonjour à tous
De tout coeur avec vous
arnaud dominique
  • 47. arnaud dominique | 12/12/2018
mais ils nous prennent pour des cons nous n'avons peut être pas fait des grande études mais débiles de tout cœur avec vous
Jean luc
  • 48. Jean luc | 12/12/2018
Bonjour,

A écouter en urgence ! ... De très bonnes idées à mettre en place, dont celle de libérer les autoroutes que nous avons tous payées.
Etienne Chouard et les GJ...
https://www.youtube.com/watch?v=zzgKzY6Mx7g
Gilles Aijaune
  • 49. Gilles Aijaune | 12/12/2018
La censure a t'elle commencé ?

Je retrouve ce matin mon compte Facebook désactivé, suis je le seul ?

Cela a t il un lien avec mon post d'hier sur le cout reel de nos institutions ?

J'avais encore beaucoup de choses à dire et des idées de solutions.

Mon profil Facebook est/était "Gilles Aijaune"
Riton
  • 50. Riton | 11/12/2018
Bonsoir.

Chaque tranche de salaire de 150 SMIC horaire valide 1

trimestre retraite en 2018.

Le Smic horaire brut en 2018 (fixé le 1er janvier 2018)

est de 9,88 €, donc un salarié validera 1 trimestre de

retraite dès lors qu'il percevra une rémunération de 1

482 € de salaire brut (150 x 9,88 euros).

Comment valider 4 trimestres ?

Il suffit donc de gagner 4*150 SMIC soit 4*1.482 € =

5.928 euros bruts pour valider ses 4 trimestres et donc

son année 2018…

Vous ne pouvez valider plus de 4 trimestres par année

civile.

Pour valider 4 trimestres retraite en 2018, il vous

suffira de cotiser sur un revenu brut annuel de 5 928 €.

Donc un smicar valide les 4 premiers mois de l'année ses

5928 €, et les 8 mois qu'il travaille ensuite ne sont pas

pris en compte !
Par contre sur sa paie, chaque mois, il cotise toujours

pour la retraite !

J'espère avoir bien compris, si toutrfois je me plante,

merci de me le faire savoir.

@+
gavroche
  • 51. gavroche | 11/12/2018
Bonjour ou bonsoir à tous Citoyens gilets jaunes! (quelques lignes avant d' aller au dodo, ou sur le rond point, ça fait du bien!)

Message aux Français:Comment ne pas payer d' I.S.F ?
Trés simple, s' appeler macron. Trois années d' arrièré ?Faut bien expliquer le pourquoi du comment et on comprend son empressement de nous faire comprendre qui va payer.........(Les pauvres!)
Ils veulent du boulot!Qu' ils se tiennent à carreaux!Sinon , il n' en auront pas! Ceux-là qui osent braver le pouvoir aux ronds points!.Ces mécreants, z' ont rien compris! D' ailleurs, même les journalistes restent pantois devant tant de Zénitude....Faut dire qu' on a chopé des mauvaises habitudes!A force de payer, ça use!

: Définition du cuistre de Wikipédia, mots pour mots:Vous pourrez vérifier,

" Personne pédante, vaniteuse et ridicule, souvent fière d’étaler son savoir mal assimilé devant des gens simples qu’elle croit moins éclairés qu'elle, parce qu’ils sont incapables de la contredire, ou parce qu’ils ne comprennent pas son jargon."
Toute ressemblance avec une personne du cru est prié d' appeler la gendarmerie, genre de type
qui termine fou .Autant s' en occuper maintenant ! Et qu' il reste enfermé à double tours!

En ce qui concerne l' élocution de notre délicieux Président macron, recevez ses salutations.
Il a fait tout ce qu' il pouvait faire, même la mère penicaud a été offensé. Autant de concessions pour les gueux!( Ca fait rire GOOGLE, ! ,Fabius,Cahuzac, pénicaud, de chez DANONE, NESTLE,etc................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... ........................................................................ETC?) (etc................................................................................................................................... ...........................!)(Etc, ?.................................................................

Où en étions nous?Ah, ah!
L''interview! Pre-enregistrée!
L 'élocuteur:il a bien récité sa leçon (le prompteur était bien calé!Pile Poil )
Les annonces;elles ont fait Füreur! .De la part d' un dictateur "normal", ça roule!
Les chiens de garde:En voici quelques uns !penicaud,gilles le gendre,françois asselin,beloubet............................

Autant dire qu'on reste encore mobilisé!
Les gilets jaunes réticents, un peu tiède?C' est pas pour nous!
Vive nous!
Vive La Liberté!
Vive La France!
rudy
  • 52. rudy | 11/12/2018
j'ai oublier il faud bloquer aussi les ports autonome
rudy
  • 53. rudy | 11/12/2018
il faud bloquer les frontières
empecher tous les camion d'entrer mais pas de sortir
sur le territoire laisser les camion français circuler librement , tous les camion etranger doives etre imobiliser mais ne pas pénaliser les chauffeur et leurs laisser le choix de décrocher leurs remorque et partir ou être bloquer tous les camion étranger s'il sont vide circule librement
de cela le pays ne serra pas complètement pénaliser il faudra juste que les entreprise ou commerce travail avec des produits français
mais le gouvernement subira une grosse pression des pays voisin
Riton
  • 54. Riton | 11/12/2018
J'ai oublié !

BfmTv et Cnews = groupe Bolloré
Lci = TF1 = Bouygues
France info = chaîne public = l'état

Donc on regarde, mais sans croire un soupçon de ce qu'ils disent !
Riton
  • 55. Riton | 11/12/2018
En gros loi 1973 qui a changer de nom 3 fois !!
Loi qui interdit a la France d'emprunter a ça propre

banque ( banque de France ) et donc d'emprunter a taux 0
Du coup obliger de passer par les banque privées et

d'avoir un taux de env 5%
Du coup entre 1980 et 2008 la dette c'est creuser de 1088

milliard quand en même temps on a renbourser 1320

milliard d'intérêt !!!
En 2008 a taux 0 nous aurions du avoir 21 milliard de

dettes
Mais avec ces intérêts nous en sommes a plus de 2200

milliard !!!

Cette loi ou plutôt ces intérêts exorbitant creuse la

dette chaque jour !!!

Infos prises sur page E..RIC D.

Dette on est à 100 % du PIB 2017, 2 291,7 Mds d'euros, !

Sous indexation des retraites 0.3% au lieu des 1.6 %, prévu.
Pour les allocations de demandeur d'asile indexation sera de 1.6 % !

Allez voir ces articles

traité de maastricht Article 104
traité de lisbonne Article 123

Voila pourquoi tout de suite après le RIC il faut sortir

de L'UE par l'article 50 !!
Guinefoleau
  • 56. Guinefoleau | 11/12/2018
J'ai écouté le Président. J'ai entendu que la solidarité envers nos compatriotes défavorisés allait notamment incomber aux français modestes. Toutes ces mesures sont en effet à compte du contribuable et n'oublions pas que même les gens les plus défavorisés contribuent à travers la TVA et toutes autres taxes que savent si bien inventer les élus et le gouvernement. J'ai compris que le Président rassurait ceux qui l'ont fait élire (Rothschild & autres grandes fortunes) et dont il est l'obligé. A sa décharge, il avait clairement annoncé "la couleur" pendant sa campagne électorale. Le matraquage des médias, dont les patrons le soutenaient, a été sans doute déterminant dans le vote d'un grand nombre d'entre nous. Aujourd'hui, alors que la dureté de la vie quotidienne a fait surgir sur les ronds-points les Gilets Jaunes, la violence sociale éclate au grand jour, exacerbée par une paupérisation grandissante de la population, par une fragilisation de toute la classe moyenne et par la vulgarité, l'indignité de ces grandes fortunes qui exposent leurs frasques quand d'autres ont des fins de mois difficiles -surtout les 30 derniers jours comme le soulignait déjà notre regretté COLUCHE-.
Alors NON Monsieur le Président, le compte n'y est pas. Vous appartenez à cette classe sociale très restreinte des privilégiés qui n'ont cure du "petit peuple" et de ces gaulois qui ne sont rien. Vous faites de telle sorte de ne rien céder sur le fond ce qui est logique, car ceux qui vous ont fait élire ne l'ont pas fait pour que vous mettiez en oeuvre une politique de SOLIDARITE et de JUSTICE SOCIALE. Tous ceux qui souffrent dans ce pays de la délinquance légalisée qui s'exerce en Bourse, dans les Banques, dans le commerce international, refusent cette "pichenette" et continuent leur combat pour la DIGNITE et le RESPECT de leur travail en atelier, en usine, au bureau, dans les commerces, aux champs, en mer.
Pour une France fière, debout et solidaire.
jean luc DUMOULIN
  • 57. jean luc DUMOULIN | 11/12/2018
Bonjour,

Petit retour sur les interventions du premier ministre, concernant le mouvement des GJ. Il a souvent cité , et insisté sur le nombre de morts, à cause des blocages aux ronds-points (Je les déplore comme nous tous...).
Je voudrais juste mettre en parallèle, le nombre de SDF morts dans les rues de France :
Source l'Express sur le Net - publié le 26/02/2018 à 18:31 , mis à jour le 27/02/2018 à 11:59 :
"Entre le 1er janvier et le 14 février 2018, au moins 48 personnes SDF sont décédées en France. Depuis 2014, les chiffres sont stables, avec près de 500 morts par an, selon le CMDR qui tient des registres où ils sont répertoriés par nom, âge et lieu et date du décès". Discréditer les GJ, c'est bien, mais qu'il commence par balayer devant sa cour ! Si lui ça ne le concerne pas c'est qu'il n'est pas à sa place.
Pajet
  • 58. Pajet | 11/12/2018
Bonjour,
Je suis de tout coeur avec vous et je voudrais qu'il y ait un mot d'ordre pour toutes les manifestations. En effet votre action est discréditée en raison des actes des casseurs et voleurs. Pour éliminer totalement cet épiphénomène, c'est simple. Un simple mot d'ordre Ne manifester que dans les rue (de préférence dans l'axe) et dans aucun cas sur les trottoirs. Les forces de police n'auront qu'a longer les trottoirs pour cueillir les délinquants et il n'y aura plus les amalgames qui servent tant au gouvernement pour vous vous desservir. Il faudrait que mon message soit diffusé sur toutes les pages Facebook.
Mikaël
  • 59. Mikaël | 11/12/2018
Bonjour à toutes et à tous,

Quand je vois tous ces politiciens, notamment les députés de tous les partis, qui sont présents sur les plateaux télévisés et qui se donnent des leçons les uns aux autres, en faisant croire qu'ils comprennent notre colère, cela me fait glousser.

Aucun d'entre eux ne parle de leurs indemnités et de leurs salaires exorbitants, et notamment de la dernière indemnité supplémentaire de 1 200 € nets par mois qu'ils ont votée après les élections législatives pour payer leur lieu de résidence sur Paris. Avec cette dernière indemnité, donc nos impôts, ils vont pouvoir être propriétaires d'un logement parisien. Et il ne faut pas oublier leurs divers avantages : chauffeurs, restauration à l'Assemblée, billets SNCF première classe, etc. Et pour terminer, il faut mettre fin à leurs retraites chapeaux et rendre inéligibles les politiciens mêlés et condamnés dans toute type d'affaires !

A chaque fois, les hommes au pouvoir prennent exemple sur l'Allemagne. Pourquoi dans notre cher pays, il y a 1 PR, 1 PM, 25 ministres et une ribambelle de secrétaires d'état qui sont logés à nos frais, ne sont pas imposés, ont des chauffeurs à disposition et se déplacent en Falcon ; alors qu'en Allemagne, il y a 1 Chancelière et 8 ministres qui possèdent leurs logements, payent leurs charges, sont soumis à l'impôt et se déplacent en train ou sur des lignes aériennes régulières.

Il faut réduire drastiquement le nombre d'élus (ministres, secrétaires d'état, députés, sénateurs, conseillers régionaux et généraux) et d'agences de l'Etat, et mettre fin à tous leurs privilèges de manière rétrospective. A partir de là, on va pouvoir récupérer tout cet argent pour l'utiliser à des fins plus utiles (éducation, hôpitaux, recherche, etc.).

Continuons notre lutte !
jeanV
  • 60. jeanV | 11/12/2018
Avertissements au Gilets jaunes des places dans les prisons vont être libérés :
La ministre de la justice, Nicole Belloubet, l'a annoncé dans la semaine. D'ici fin 2019, environ 450 détenus radicalisés, dont une cinquantaine condamnés pour terrorisme, devraient sortir de prison. Et ce ne serait qu'un début selon Georges Fenech, magistrat, ancien député LR, qui a présidé la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Paris de 2015, invité de C'est arrivé demain sur Europe 1.
Entre 1700 et 2000 détenus radicalisés. "Plus on va aller dans le temps, plus il y aura des libérations, affirme-t-il. On a une population entre 1.700 et 2.000 détenus aujourd’hui qui présentent ces profils à risque, et qui vont un jour ou l'autre recouvrer leur liberté."
jean némard
  • 61. jean némard | 11/12/2018
1)-je suis de plus en plus en colère car encore une fois ce sont toujours les mêmes qu’on fait payer.
Macron supprime la CSG pour les retraités avec un seuil à 2000 euros
Je suis retraité et d’entrée je dis que je soutiens activement les gilets jaunes .
 Mais il y a une chose qui commence à m’ENERVER SERIEUSEMENT . c’est qu’on ne parle toujours QUE de
ceux qui sont vraiment dans la merde.

Moi je ne le suis pas encore car j’ai pris mes précautions :

J’ai fait la fourmi toute ma vie.

J’ai cotisé pendant 43 ans. Jamais de vacances.

J’ai roulé plus de 30 ans avec une ami 8. Que je réparais entièrement moi même.
 Jeune je travaillais 12h/jour 6 jours par semaine samedi compris ,

Ensuite j’ai même faiT des journées de 18 heures. J’ai donc énormément cotisé aussi .

Mes vacances ,mes congés devrais je dire ,je les ai passés à construire ma maison tout seul. J’ai aussi acheté

et retapé une vieille maison de village en ruine que je loue maintenant. ETC ETC
 Si bien que maintenant. Malgré une retraite de base de ( sécu) de 1200 euros. Avec mes

complémentaires , le

placement de mes économies et ma maison louée. Je dépasse un peu le plafond macron pour la taxe d’habitation que je paie toujours plein pot. Résultat. Je perd plus de 100 euros par mois sur mes revenus . Et au lieu d’aller en vacance visiter les châteaux de la Loire etc. comme je l’avais prévu. Pour ma retraite au lieu

de faire vivre un artisan pour améliorer l’isolation de ma maison. Au lieu de faire faire le crépi de ma clôture ( je

ne peux plus je suis usé....) ETC ...et bien. Je temporise tout. Je ne le ferai peut être jamais. Dans l’angoisse

que mon pouvoir d’achat se dégrade encore car je commence à piocher dans mes économies.pour vivre. Et je

ne veux pas. Emmerder mes enfants ou quiconque si je dois un jour aller en maison de retraite.

j’en ai marre de cette solidarité à sens unique.

Jeune à 20 ans. je n’avais pas de quoi manger. ( souvent 1/2 baguette de pain et un morceau de chocolat pour

la journée je pesais 60 kg pour 85 aujourd’hui) et personne ne m’a jamais aidé Dès que j’ai pu avoir une voiture.

( une très vieille 2cv). J’ai dû aider les vieux ( vignette auto)

Aujourd’hui que je suis vieux.à l’aube de ma mort ,On me demande d’aider les jeunes et les migrants du monde

entier.

J’ai travaillé dans des endroits pourris amiante , benzène poussières de
charbon , etc etc. etc. Tous mes anciens collègues sont déjà morts. j’ai la chance. d’être encore en vie car. J’ai changé de métier à 40 ans. J’ai activement
contribuer à faire avancer le monde. ( contrairement à certains qui le font reculer)

je ne demande pas à ce qu’on m’en soit reconnaissant mais au moins qu’on ne me prenne pas pour une vache à lait . j’aimerais. Bien un peu profiter un peu dans ma vie qu’il me reste à vivre. ET SURTOUT ne pas continuer. À engraisser les
cigales ,profiteurs de situations et escrocs politiques .

Surtout qu’il y a des solutions. Pour continuer à avancer. Tout en prenant en compte. Notre environnement.:

Je suis prêt à partager mes idées ....
2)- je suis de plus en plus en colère car pas un seul mot pour taxer les spéculateurs qui vivent sur le dos des autres
ces spéculateurs qui non seulement ne travaillent pas.pour faire avancer le monde Mais. Sont nuisibles car ils sont des parasites .ils vivent sur le dos de la société .

la Belgique a instauré une taxe sur laspéculation depuis 2016.
https://www.kbc.be/particuliers/fr/ nouvelles/tax-sur-laspeculation.html mais. comme chez nous.on ne taxe que les petits. :

les banques et autres pros de la spéculation.en sont exclus. ! ! !
NON il faut taxer. tous les spéculateurs qui ont des parasites de la société et. des sociétés.et de leurs travailleurs.

contrairement. au dires des spéculateurs qui disent que ça dynamise le marché boursier. :

NON.
il suffit. de bon sens.pour. voir qu'un véritable.placement. de au moins1 an.
( période d'un budget).est plus favorable. à l'entreprise. que de créer des bulles. spéculatives qui peuvent éclater à tout moment. :il faut que les placements boursiers soient de véritables investissements qui profitent aux entreprises et par conséquence aux salariés. Qui pourront alors consommer ( isoler leurs maisons
etc etc ) c’est ça la vraie économie qui n’ai jamais citée par les « économistes « de salon qu’ont voit partout

il -FAUT TAXER les SPéCULATEURS et tous les spéculateurs qui font de l’argent et pas les pauvres gens.
ya des sous à se faire. là pour la transition écologique ...
ça me semble ultra facile rapide à mettre en oeuvre. : (les belges l’ont fait un peu on serait plus cons que les belges ?)

personnellement. Je taxerais. jusque' à 1 an de détention. De façon inversement proportionnelle. à la durée de détention pour. favoriser. Les investissements et dissuader. Les spéculations.

pas au delà. de 1 an. car.ça devient du véritable investissement et faut se mettre un peu à la place des bons investisseurs et des vieux. qui ont mis 4 sous de côté. et qui veulent.vivre correctement avant de mourir.

ces spéculations ultra-rapides sont faites au détriment des salariés et.des sociétés qui les emploient pour enrichir des parasites qui ne produisent.RIEN. :
tiens en passant. Je ne comprends pas que des banques soient autorisée. à être cotées en bourse
alors qu’elles ne produisent pas de richesses
une économie saine serait pour moi que les gens gagnent correctement leur vie et que leur argent placé en banque ne serve pas à alimenter la spéculation mais l’investissement .

le fait que la spéculation et que des banques soient en bourse fait qu’une partie de l’argent que les banques devraient avoir en réserve part dans les poches et des spéculateurs et des «actionnaire » de structures qui ne produisent RIEN ( à part de l’argent pour ces parasites)
j'ai plein d'autres points comme ça. mais ces 2 là sont prioritaires pour moi et peuvent être mis en oeuvre immédiatement ( moins d'une semaine)

quand on veut on peut. il y a toujours une solution. à tout. faut juste être de bonne foi et vouloir
jean némard
  • 62. jean némard | 11/12/2018
1)-je suis de plus en plus en colère car pas un seul mot pour les retraités qu’on continue à ignorer sauf pour les taxer

Je suis retraité et d’entrée je dis que je soutiens activement les gilets jaunes .
 Mais il y a une chose qui commence à m’ENERVER SERIEUSEMENT . c’est qu’on ne parle toujours QUE de
ceux qui sont vraiment dans la merde.

Moi je ne le suis pas encore car j’ai pris mes précautions :

J’ai fait la fourmi toute ma vie.

J’ai cotisé pendant 43 ans. Jamais de vacances.

J’ai roulé plus de 30 ans avec une ami 8. Que je réparais entièrement moi même.
 Jeune je travaillais 12h/jour 6 jours par semaine samedi compris ,

Ensuite j’ai même faiT des journées de 18 heures. J’ai donc énormément cotisé aussi .

Mes vacances ,mes congés devrais je dire ,je les ai passés à construire ma maison tout seul. J’ai aussi acheté

et retapé une vieille maison de village en ruine que je loue maintenant. ETC ETC
 Si bien que maintenant. Malgré une retraite de base de ( sécu) de 1200 euros. Avec mes

complémentaires , le

placement de mes économies et ma maison louée. Je dépasse un peu le plafond macron pour la taxe d’habitation que je paie toujours plein pot. Résultat. Je perd plus de 100 euros par mois sur mes revenus . Et au lieu d’aller en vacance visiter les châteaux de la Loire etc. comme je l’avais prévu. Pour ma retraite au lieu

de faire vivre un artisan pour améliorer l’isolation de ma maison. Au lieu de faire faire le crépi de ma clôture ( je

ne peux plus je suis usé....) ETC ...et bien. Je temporise tout. Je ne le ferai peut être jamais. Dans l’angoisse

que mon pouvoir d’achat se dégrade encore car je commence à piocher dans mes économies.pour vivre. Et je

ne veux pas. Emmerder mes enfants ou quiconque si je dois un jour aller en maison de retraite.

j’en ai marre de cette solidarité à sens unique.

Jeune à 20 ans. je n’avais pas de quoi manger. ( souvent 1/2 baguette de pain et un morceau de chocolat pour

la journée je pesais 60 kg pour 85 aujourd’hui) et personne ne m’a jamais aidé Dès que j’ai pu avoir une voiture.

( une très vieille 2cv). J’ai dû aider les vieux ( vignette auto)

Aujourd’hui que je suis vieux.à l’aube de ma mort ,On me demande d’aider les jeunes et les migrants du monde

entier.

J’ai travaillé dans des endroits pourris amiante , benzène poussières de
charbon , etc etc. etc. Tous mes anciens collègues sont déjà morts. j’ai la chance. d’être encore en vie car. J’ai changé de métier à 40 ans. J’ai activement
contribuer à faire avancer le monde. ( contrairement à certains qui le font reculer)

je ne demande pas à ce qu’on m’en soit reconnaissant mais au moins qu’on ne me prenne pas pour une vache à lait . j’aimerais. Bien un peu profiter un peu dans ma vie qu’il me reste à vivre. ET SURTOUT ne pas continuer. À engraisser les
cigales ,profiteurs de situations et escrocs politiques .

Surtout qu’il y a des solutions. Pour continuer à avancer. Tout en prenant en compte. Notre environnement.:

Je suis prêt à partager mes idées ....
2)- je suis de plus en plus en colère car pas un seul mot pour taxer les spéculateurs qui vivent sur le dos des autres
ces spéculateurs qui non seulement ne travaillent pas.pour faire avancer le monde Mais. Sont nuisibles car ils sont des parasites .ils vivent sur le dos de la société .

la Belgique a instauré une taxe sur laspéculation depuis 2016.
https://www.kbc.be/particuliers/fr/ nouvelles/tax-sur-laspeculation.html mais. comme chez nous.on ne taxe que les petits. :

les banques et autres pros de la spéculation.en sont exclus. ! ! !
NON il faut taxer. tous les spéculateurs qui ont des parasites de la société et. des sociétés.et de leurs travailleurs.

contrairement. au dires des spéculateurs qui disent que ça dynamise le marché boursier. :

NON.
il suffit. de bon sens.pour. voir qu'un véritable.placement. de au moins1 an.
( période d'un budget).est plus favorable. à l'entreprise. que de créer des bulles. spéculatives qui peuvent éclater à tout moment. :il faut que les placements boursiers soient de véritables investissements qui profitent aux entreprises et par conséquence aux salariés. Qui pourront alors consommer ( isoler leurs maisons
etc etc ) c’est ça la vraie économie qui n’ai jamais citée par les « économistes « de salon qu’ont voit partout

il -FAUT TAXER les SPéCULATEURS et tous les spéculateurs qui font de l’argent et pas les pauvres gens.
ya des sous à se faire. là pour la transition écologique ...
ça me semble ultra facile rapide à mettre en oeuvre. : (les belges l’ont fait un peu on serait plus cons que les belges ?)

personnellement. Je taxerais. jusque' à 1 an de détention. De façon inversement proportionnelle. à la durée de détention pour. favoriser. Les investissements et dissuader. Les spéculations.

pas au delà. de 1 an. car.ça devient du véritable investissement et faut se mettre un peu à la place des bons investisseurs et des vieux. qui ont mis 4 sous de côté. et qui veulent.vivre correctement avant de mourir.

ces spéculations ultra-rapides sont faites au détriment des salariés et.des sociétés qui les emploient pour enrichir des parasites qui ne produisent.RIEN. :
tiens en passant. Je ne comprends pas que des banques soient autorisée. à être cotées en bourse
alors qu’elles ne produisent pas de richesses
une économie saine serait pour moi que les gens gagnent correctement leur vie et que leur argent placé en banque ne serve pas à alimenter la spéculation mais l’investissement .

le fait que la spéculation et que des banques soient en bourse fait qu’une partie de l’argent que les banques devraient avoir en réserve part dans les poches et des spéculateurs et des «actionnaire » de structures qui ne produisent RIEN ( à part de l’argent pour ces parasites)
j'ai plein d'autres points comme ça. mais ces 2 là sont prioritaires pour moi et peuvent être mis en oeuvre immédiatement ( moins d'une semaine)

quand on veut on peut. il y a toujours une solution. à tout. faut juste être de bonne foi et vouloir
jean némard
  • 63. jean némard | 11/12/2018
macron est incorrigible. : en faisant un semblant d’ augmentation du sic par ajout d’une prime d’activité , il fait l’aumône et en plus avec l’argent des autres.
Non. Les gens qui travaillent veulent. Vivre de leur travail. Et ne Pas être. Assistés :c’est dégradant. !
En plus au lieu de taxer les spéculateurs par exemple. , il va certainement. Emprunter. Au nom de la france. À ses copains banquiers. En rajoutant une couche pour enliser la france dans la dette.
Il aurait baissé les charges des entreprises et décrété une véritable augmentation du smic ,ça aurait eut plus de sens. Ensuite à lui de trouver l’argent sans emprunter. C’est son boulot. : taxes des spéculations , impôts des amazon etc. Sans se préoccuper de l’avis de Bruxelles. Etc etc. On doit pouvoir être maître chez soit ...
Gege
  • 64. Gege | 11/12/2018
La bonne parole du Président : vous voulez une augmentation ben vous vous la payez. En plus la prime d'activité ne touche pas tout le monde que je sache, quid des personnes en fin de droit.
A mon avis le seul moyen de s'en sortir est de récupérer notre droit de battre monnaie ainsi nous pourrons imprimer la monnaie qu'il faut pour que chacun d'entre nous puisse vivre correctement et envoyer se faire foutre les banques et l'Europe.
Nous avons le choix de passer par un marasme économique, notre liberté et celle de nos enfants sont à ce prix, ou vivre en esclave du capitalisme : je ne crois que c'est l'avenir que nous voulons pour nos enfants.
Bon courage aux GJ, Vive nous !!!
Riton
  • 65. Riton | 10/12/2018
Suite où trouver l'argent

1) Inégalités salariales : une perte de 62 milliards pour

l'économie française

Par Journaliste Figaro Quentin Périnel Mis à jour le

30/10/2017 à 09:59 Publié le 30/10/2017 à 06:00

Inégalités salariales : une perte de 62 milliards pour

l'économie française

INFO LE FIGARO - Résorber les inégalités salariales entre

femmes et hommes pourrait renforcer notre économie, selon

une étude que dévoile la fondation Concorde. L'écart de

salaires entre hommes et femmes est de 26,3% chez les

cadres.

Les inégalités de rémunération entre les hommes et les

femmes ont un coût abyssal pour les entreprises

françaises: 62 milliards d'euros de pertes annuelles,

selon les calculs de la Fondation Concorde, un think-tank

économique indépendant qui détaille également, dans une

étude que Le Figaro s'est procurée, les effets positifs

pour l'économie française qu'engendrerait une application

stricte de l'égalité salariale. Entre la hausse de la

TVA, la hausse des recettes de l'impôt sur le revenu et

la hausse des cotisations sociales et patronales, le gain

de recettes pour l'État serait 33,7 milliards d'euros. Et

cela n'est pas tout. La Fondation Concorde calcule

également que la résorption des inégalités salariales

engendrerait une hausse de 6,16 milliards d'euros de

l'épargne, et une hausse de la consommation de 21,98

milliards.

Dans l'hypothèse d'une application stricte de l'égalité

salariale, Bercy bénéficierait d'un nouveau levier fiscal

qui permettrait de dégager 168,74 milliards d'euros

supplémentaires durant un quinquennat. «Ce levier

permettrait de réfléchir à de nouvelles réformes afin de

lever le carcan fiscal qui pèse sur les entreprises et

l'investissement, expliquent au Figaro Erwann Tison et

Clélia Aucouturier, co-auteurs de l'étude. Il faut qu'une

prise de conscience s'opère du côté des entreprises. Tout

le monde peut être gagnant». Parmi les réformes possibles

avec ces gains budgétaires: la réduction totale des

déficits des différents régimes de retraites, de la

sécurité sociale et de l'assurance chômage, l'allègement

durable de 33 milliards euros par an de charges sur les

salaires, une baisse de 3 points de TVA, ou une baisse de

40% de l'impôt sur le revenu...
Trois lois en dix ans

La parité salariale entre les hommes et les femmes, c'est

pour quand? Une question publique qui est très

fréquemment posée depuis dix ans. La réponse a été donnée

dans un récent rapport du Forum économique mondial: en

2186, soit dans quelque 170 années... En d'autres termes,

nos contemporains peuvent s'armer de patience. Pourtant,

il serait faux de dire que le monde politique ne se

soucie pas du sujet. Au contraire. Pas moins de trois

lois (2006, 2012, 2014) ont été promulguées en faveur de

l'égalité salariale durant ces dix dernières années.

L'opinion s'est également saisie du sujet dans plusieurs

pays avec de grandes campagnes de sensibilisations,

modernes et innovantes. Plusieurs initiatives ont eu lieu

pour dénoncer le phénomène. En octobre 2016, en Islande,

plusieurs milliers de femmes ont cessé le travail à 14h38

précises, heure à partir de laquelle elles commencent à

travailler «bénévolement» par rapport aux hommes. Dès

2010, en Islande avait été organisée une manifestation

similaire qui avait débuté trois minutes plus tôt. En

France, c'est le collectif «Les Glorieuses» qui a invité

les salariées à cesser le travail le 7 novembre 2016 à

16h34 précises. Ce même collectif appelle d'ailleurs à

cesser le travail le 3 novembre cette année, soit 4 jours

plus tôt que l'année dernière.

Malgré la présence du débat et l'organisation

d'événements, rien ne change: l'écart de rémunération

entre les hommes et les femmes restent de... 19% en

moyenne selon l'Observatoire des inégalités. Une tendance

plus flagrante chez les cadres (26,3%) que chez les

employés (9,3%). En moyenne, lorsqu'un homme cadre

perçoit un salaire mensuel net de 4380 euros, une femme

cadre ne percevra que 3469 euros.

2)
Salaires, avantages, pressions… Les fonctionnaires de

l'Assemblée dans le viseur d'un rapport

Paul Jossé, ancien collaborateur parlementaire, accuse

les fonctionnaires de l'Assemblée nationale d'être

surpayés. Le président de l'Assemblée, François de Rugy,

dément, mais a conduit un rapport interne.

Tous les jours de 15h à 16h, « M comme Maïtena ». Durant

une heure tous les jours, Maïtena Biraben détricote

l'actu, va à la rencontre de ceux qui la font et ceux que

l'on entend pas assez. Société, vie pratique, santé :

autant de sujets proches de vous et qui vous touche

directement.

RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur

l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs,

dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille

des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous

phares comme la matinale de Jean-Jacques Bourdin, les

Grandes Gueules, Radio Brunet ou M comme Maïtena.

Mise en ligne le 06/06/2018

mettre en place le RIC
sortir de l'euro (Traités de Maastricht et de Lisbonne)
Abroger la loi bancaire de 1973

Voilà !!
picsou
  • 66. picsou | 10/12/2018
OUI Jean V un jour de silence total serait efficace et échapperait aux provocations et au muselage si besoin était car les chèques en blancs donnés aux élus sont toujours en circulation.
gavroche
  • 67. gavroche | 10/12/2018
"Putain, il comprend rien?""Allo ,quoi?"
jeanV
  • 68. jeanV | 10/12/2018
L’existence de l’euro, cause première des Gilets jaunes

Dans une tribune, 20 personnalités parmi lesquelles Emmanuel Todd et Jacques Sapir, rapprochent le mouvement des Gilets jaunes de l'échec de l'euro. Pour les signataires, celui-ci a produit un appauvrissement massif qui débouche sur une crise.

Près de 20 ans après le lancement de l’euro, le 1er janvier 1999, la situation de la monnaie unique européenne est paradoxale. D’un côté, l’échec de ce projet est patent, étant reconnu par la plupart des économistes compétents, dont de très nombreux Prix Nobel. De l’autre, ce sujet est maintenant tabou en France, au point qu’aucun responsable politique n’ose plus l’aborder de front. Comment s’explique une telle situation ?

Personne ne relie le mouvement actuel des Gilets jaunes à l’échec de l’euro. Or l’appauvrissement du plus grand nombre, dont il est le signe le plus manifeste, découle directement des politiques mises en œuvre pour tenter de sauver, coûte que coûte, la monnaie unique européenne. Il ne s’agit pas tant, ici, de la politique monétaire d’assouplissement quantitatif pratiquée par la Banque Centrale Européenne, peu efficace au demeurant pour relancer la production, mais des politiques budgétaires de hausse des impôts et de baisse des investissements publics, partout exigées par la Commission de Bruxelles. Celles-ci ont certes fini par redresser les comptes extérieurs de certains pays déficitaires. En revanche, ce fut au prix d’une «dévaluation interne», c’est-à-dire d’une diminution drastique des revenus, associée à un étranglement de la demande interne. Elles ont ainsi engendré un effondrement dramatique de la production dans la plupart des pays d’Europe du Sud et un taux de chômage resté très élevé, en dépit d’un exode massif des forces vives de ces pays.

La zone euro est désormais celle dont le taux de croissance économique est devenu le plus faible du monde. Les divergences entre les pays membres, loin d’avoir été réduites, se sont largement amplifiées. Au lieu de favoriser l’éclosion d’un marché européen des capitaux, la «monnaie unique» s’est accompagnée d’une montée de l’endettement, public et privé, de la majorité des nations. Or l’existence même de l’euro, dont on pouvait autrefois encore discuter les effets, est maintenant devenue un sujet absolument tabou. Tandis que son lien avec le mécontentement actuel est manifeste, les partisans de l’euro font miroiter aux Français ses avantages largement illusoires (hormis la facilité de déplacement en Europe). Ils dressent un tableau apocalyptique de la situation économique qui prévaudrait en cas de sortie de la «monnaie unique», dans le but d’affoler des Français qui n’ont pas approfondi le sujet.

Face à de tels arguments, il faut aujourd’hui montrer tout ce que l’euro a fait perdre à la France en matière de croissance économique (effondrement de ses parts de marchés en Europe et dans le monde, affaiblissement dramatique de son appareil industriel). Les Français subissent déjà des reculs en matière de pouvoir d’achat, d’emploi, de retraite, de qualité des services publics, etc… Les politiques de «dévaluation interne», qui sont indispensables si l’on veut garder l’euro, n’ont pas encore été pleinement mises en œuvre chez nous, contrairement aux autres pays d’Europe du Sud, mais elles provoquent déjà des réactions de rejet. Le mouvement des Gilets jaunes en est la conséquence directe.

Il faut donc expliquer à nos compatriotes que l’inconvénient majeur de l’euro, pour la France, est un taux de change trop élevé, qui engendre fatalement une perte de compétitivité de notre économie, en majorant les prix et coûts salariaux français vis-à-vis de la plupart des pays étrangers. Évitons de brouiller les esprits avec l’idée d’une coexistence éventuelle entre un franc rétabli et une «monnaie commune», pourvue de tous ses attributs, car c’est une voie sans issue : une telle monnaie ne pourrait se concevoir valablement que comme une simple «unité de compte», analogue à l’ancien écu. Quant à la perte de souveraineté due à l’euro, si elle est indubitable, il s’agit d’un sujet théorique, loin des préoccupations des Français, ceux-ci étant surtout sensibles à leur situation concrète.

Faute d’avoir compris les vrais enjeux, beaucoup de nos compatriotes gardent ainsi, pour l’instant, une peur non dissipée vis-à-vis de tout bouleversement du statu quo, cependant que les partisans de l’euro poussent des cris d’orfraie à chaque fois que leur fétiche est remis en question. Que faire dans ces conditions ? Face au mécontentement des Français, il est évident qu’aucune politique de redressement de la France ne sera possible si l’on ne parvient pas à recréer une monnaie nationale dont le taux de change soit adapté à notre pays. Il est également certain que ce changement doit être opéré dans des conditions qui soient à la fois viables et acceptées par le peuple français.

La première de ces conditions serait de préparer une transition harmonieuse vers un après-euro, si possible en discutant avec nos partenaires l’organisation d’un démontage concerté, mais sinon en prenant l’initiative de façon unilatérale après avoir mis en place les mesures conservatoires appropriées. La seconde serait de faire comprendre à nos compatriotes les avantages d’une «dévaluation monétaire» du franc retrouvé, accompagnée d’une politique économique cohérente, maîtrisant l’inflation, comme ce fut le cas en 1958, avec le Général De Gaulle, puis en 1969 avec Georges Pompidou. Et l’inflation serait encore moins à redouter aujourd’hui en raison du sous-emploi de nos capacités de production. La perte inéluctable de pouvoir d’achat, résultant du renchérissement de certaines importations, ne serait que modeste et passagère, étant très rapidement compensée par le redémarrage de la production nationale. La dette publique de notre pays ne s’alourdirait pas, car elle serait automatiquement convertie en francs (selon la règle dite lex monetae qui prévaut en matière de finance internationale). La France et les Français recouvriraient ainsi les brillantes perspectives d’avenir que l’euro a jusqu’à présent constamment étouffées.

Tribune collective signée par Guy BERGER, Hélène CLÉMENT-PITIOT, Daniel FEDOU, Jean-Pierre GERARD, Christian GOMEZ, Jean-Luc GREAU, Laurent HERBLAY, Jean HERNANDEZ, Roland HUREAUX, Gérard LAFAY, Jean-Louis MASSON, Philippe MURER, Pascal PECQUET, Claude ROCHET, Jean-Jacques ROSA, Jacques SAPIR, Henri TEMPLE, Emmanuel TODD, Jean-Claude WERREBROUCK
HUBERT
  • 69. HUBERT | 10/12/2018
Alors!
Prêt pour le blablabla télévisuel et.............pédagogique ?

La seule question qui vaille , va t-il reprendre ce qu'il a accorder aux riches pour redistribuer aux pauvres ,au peuple !
jeanV
  • 70. jeanV | 10/12/2018
Français, Françaises,

À vous tous, Français, bonnets rouges, gilets jaunes, je propose les journées silencieuses.
En effet vous vous évertuez à vous faire entendre par des manifestations mais la meilleure défense lorsque vous êtes méprisé c’est le silence sachez que c’est grâce à vous, quelle que soit votre fonction, quelle que soit votre situation, vous participez ou vous avez participé à l’essor de votre pays.
Les seules réponses qui vous sont donnés sont l’ignorance, le mépris, montrez que sans vous le pays n’est rien.
Décidons ensemble de ne pas aller travailler, de ne pas aller en cours, de ne pas utiliser nos voitures, les transports en communs, de ne pas nous déplacer dans les centres commerciaux, de ne pas utiliser l’avion, le train…. De nous recentrer sur nous-mêmes et sur notre entourage. Pas de TV, pas de téléphone pas d’ordinateur.
La première journée répondra aux attentes du gouvernement, ce sera la journée la plus écologique de tous les temps : pas de transport, pas d’emballages plastiques, pas d’énergie gaspillée.
De plus, il n’y aura aucune dérive, pas de scène d’anarchie (comme vous l’a reproché votre premier ministre) les villes seront calmes et paisibles, non polluées par la circulation .
Alors soyons unis dans le calme, la sérénité et montrons au gouvernement que nous sommes en dehors de tout parti politique, la plus grande force du pays. Nous sommes tous concernés : employés, ouvriers, cadres, professions libérales, artisans, PME/TPE, fonctionnaires….
Plus nous serons nombreux, plus notre parole sera entendue ; n’ayez pas peur du renvoi, car lorsque des millions de gens sont unis ils forment une force indestructible.
Enfin si vous savez lire et écrire (ce qui n’est pas le cas pour beaucoup d’entre nous d’ après Mr Macron) faites circuler ce message et organisons nous pour que cette journée (en semaine) reste gravée dans l’histoire.

Les silencieux
picsou
  • 71. picsou | 10/12/2018
Suite où trouver l'argent: 8: En supprimant la dissimulat dans les secteurs privés et publics avec plafonnement des retraites cadres et hauts fonctionnaires,officiers supérieurs. Une sion des profits dans le domaine de l'art et de la culture 9: En uniformisant les régimes sociaux santé et vieillesseolidarité est nécessaire entre retraités car tous improductifs et tous aussi méritants par leur force physique ou intellectuelle La retraite ne doit pas etre une rente de luxe au détriment de la jeune génération. 10:Dissuader les retraités de s'expatrier dans les pays du Sud.Honte à ces égoïstes qui abandonne leur famille et le pays qui alors que les 30 glorieuses sont mortes finance leure cavale .Ils sont aussi méprisables que la haute finance en favorisant l'hemorragie des devises à l'étranger. 11:Taxer les avantages salariaux dans les grosses structures(remise sur achats de véhicules,tarif privilégié sur l'énergie etc..vacances financées par les CE) et j'oubliais:Remettre l'ISF sauf pour les fortunes qui sont loyales et DONNER après avoir RECU .Supprimer la dissimulation des profits dans le domaine de l'art et de la culture. Voici les principaux axes de gain et d'économie ainsi que d'équité dans la finance publique.Je suggère les économies suivantes à notre petit niveau: 1:Supprimer le tabac budgetivor ,nocif et profitable à la finance renégate.Fumer nuit à notre santé ,à celle de notre entourage et creuse le trou de la sécu(Paroles d'un papy fumeur) La santé est la plus belle richesse et la plus enviable. 2:Amortir au mieux sa voiture en ne succombant pas à la mode,l'ostentation ou la jalousie:Un4x4 ou un SUV ne refait pas l'individu. 3:Faire admettre un retrait naturel des vieux véhicules bien souvent détenus par de petits retraités à la campagne et demander que ceux qui ne présentent pas de danger techniques ne soient pas un produit de spéculation pour traficants et puissent servir à des populations déshérités ne possédant pas de moyens de communication 4:Accepter une tenue uniforme pour les écoliers,brider l'utilisation Iphone serait une grande source d'économie et de lien social Donnons l'exemple à ceux qui prétendent diriger le monde et soyons intransigeants pour les pirates et les fainéants.Vive le peuple laborieux ,sincère et honnete.A ce propos revoir l'attribution et le retrait de la Légion d'honneur qui a été galvaudée.Bien à vous amitiés.
Loup Edith
  • 72. Loup Edith | 10/12/2018
Comment participer aux forums,
MARTIN
  • 73. MARTIN | 10/12/2018
Bonjour les gilets jaunes.

Vous avez tout mon soutien dans votre action et j'espère que le mouvement va tenir le plus longtemps possible .

Vos revendications sont justes .

bon courage
picsou
  • 74. picsou | 10/12/2018
Ou trouver de l'argent maintenant qu'il faut financer l'écologie après 1 siecle de gachis au nom du progrès industriel ou du progrès tout cour qui fait sombrer les honnetes gens dans le besoin et parfois dans la misère. 1:Où les gangsters en col blanc le cache et avec lesquels les gouvernants sont complices par cupidité et parfois par contrainte. 2:En réduisant le train de vie de l'état,gouvernants,parlementaires,personnel de l'assemblée grassement payé,hauts fonctionnaire 3:Diminuer le nombre de fonctionnaires non productifs et étant en doublon avec ceux de la province 4:Uniformiser les régimes sociaux du public et du privé (couverture maladie,retraites) avec plafonnement des retraites cadres et hauts fonctionnaires ,armée; 5:Réduire le budget du corps diplomatique ,des comités et associations refuges de planqués et de copains tout en supprimant ce qui est inutile 6:Imposer à la source les multinationales avec les baremes identiques aux autres sociétés ou PME. 7:Taxer les carburants (avions bateaux) utilisés à des fins de loisirs(croisieres voyages à l'étranger hors Europe)agences de voyage collectrices avec les billets,ceci pour financer l'écologie et diminuer la fuite de devises. Plus de place,vive peuple laborieux
Jean
  • 75. Jean | 10/12/2018
Bonjour,
Avant tout certains « dirigeants » ont été très agressifs, hautains et méprisants :
 Ils doivent des excuses aux français du peuple
Les médias seraient-ils à la botte du gouv.
 On ne voit que les dégradations ; mutisme sur les rassemblements
 Les auto- élus ne font que du comptage sur les manif. Le reste est enfumé.
 Les médias semblent découvrir le pourquoi des rassemb. des Gilets Jaunes ?

REVENDICATIONS :
a) Suppression des taxes carburant sur un an minimum (voir +)
b) Redonner aux retraités ce qui a été spolié
c) Remise à niveau du pouvoir d’achat
d) Réformes du budget du Gouv. et le train de vie des élus
e) Mise à plat de la fiscalité et revoir la tva à 20%
f) Redistribution des richesses
g) Revalorisation des retraites
h) Consultation du Peuple lors de mesures « agressives » et représentativité du mouvement de par la constitution (dissolution du parlement !?)
i) Projet carbone : propulsion à l’Hydrogène (?)
Mamiro
  • 76. Mamiro | 10/12/2018
Bonjour, je suis retraitée. Mes propositions sont les suivantes:
1: la revalorisation du SMIC, pas une prime.(Je pense à mes enfants et petits enfants)
2: la restauration de l' ISF tout de suite
3: la revalorisation des retraites pour TOUS,
4:La diminution des salaires du Président , des Ministres, des Sénateurs et Députés et de tous les assistants, secrétaires etc...Ça redonnerait du souffle .
5: La diminution CONSÉQUENTE de la TVA.
Merci pour ce que vous faites.
William
  • 77. William | 10/12/2018
Il faut une liste "gilets jaunes" a presenter aux elections europeennes.
Mettons le ver dans la pomme. Je suis dans l'Herault, si je peux aider a quelquechose.
Sandra Pizzolato
  • 78. Sandra Pizzolato (site web) | 10/12/2018
Bonjour, si le but de votre action est de rendre aux citoyens leur place en politique, il va nous falloir modifier la constitution pour faire entrer les citoyens dans les institutions de la Vème République. Je porte à votre connaissance les travaux de ce professeur de DROIT CONSTITUTIONNEL qui est l'un des seuls auteurs à apporter des propositions concrètes de refondation de nos institutions. Dominique Rousseau, De la démocratie représentative à la démocratie continue

Amicalement

Ouvrage : Radicaliser la démocratie : proposition pour une refondation, 2015.
Jean Luc
  • 79. Jean Luc | 10/12/2018
Bonjour,

Lassé du festival de langues de bois des petits soldats de la Macronie, sur les plateaux télé ou les tables-rondes face aux GJ !
Le même langage stéréotypé, la même prudence face aux questions des GJ, laissent à penser que ces gens ont une peur bleue de perdre leur place et les avantages qui y sont associés (et ils sont nombreux, comme tout le monde le sait).
Pour qu'ils n'aient plus cette angoisse, je propose que les députés soient payés une fois le SMIC, les ministres 2 fois, le président 3 fois.
Ceci permettrait de laisser une large place aux employés, ouvriers,... qui manquent cruellement à l'Assemblée !
gaime
  • 80. gaime | 10/12/2018
Ce matin j'ai entendu Bonnell député LRM rhone.A la vue de son pédigré sur wickipédia il faut ce type d'individu dégage.notre économie est pourrie par ces gangsters en col blanc. La richissime Penicaud annonce pas touche au SMIG c'est du meme tabac.Les LRM sont arrivés dans le char de l'état par opportunisme d'ou dissolution avec réélections à la proportionnelle ,révision des avantages aux parlementaires ,suppressions des comités de pantouflage et j'en passe. Appuyer la cour des comptes pour que ses recommandations soient suivies d'exécution car la rigolade a suffisamment duré.Il faut réduire le nombre de fonctionnaires nationaux ou territoriaux improductifs et revaloriser la rémunération de ceux qui apporte secours , bien etre et sécurité à toutes les classes de la nation. Il faudra taper dur sur les multinationales,fonds de pension nouveaux esclavagistes ce,au profit des travailleurs et pays pauvres afin de diminuer le flot d'immigrés;Notre liberté qui est précieuse ne peut etre préservée s'il en reste encore qu'au prix de l'égalité ,de la fraternité et du respect de l'individu. Pour les prochains gouvernants et représentants du peuple,controle et répression sévère de la corruption afin que le pouvoir ne monte plus à la tete des dirigeants dont le peuple ne peu se dispenser.
davenet
  • 81. davenet | 09/12/2018
Justice fiscale .

Pour inciter les citoyens a participer aux réformes
deux méthodes sont utilisées :

-le cadeau pour les détenteur de capitaux ,
-l' impot , pour les autres .

Je propose d' inverser le schema .
larguier
  • 82. larguier | 09/12/2018
Aux infos ce soir, ils ont annoncés que notre président ne souhaitait pas augmenter le SMIC. Des primes? Non merci. Une prime ça peut se retirer à tout moment et tous n'en profiteront pas. C'est le SMIC qu'il faut augmenter avant tout. Les autres salaires des emplois qualifiés suivront. Le smic est le salaire de base de tous les travailleurs pauvres. Pour que travailler soit plus intéressant que de rester chez soi à profiter des aides sociales qui affaiblissent le pays. C'est ce que nous devrions voir en haut de nos revendications: une hausse conséquente du smic, des retraites et une AAH décentes!
larguier
  • 83. larguier | 09/12/2018
Aux infos ce soir, ils ont annoncés que notre président ne souhaitait pas augmenter le SMIC
Beauvais jacques
  • 84. Beauvais jacques | 09/12/2018
Il faut se débarrasser de ce régime au plus vite et verrouiller qu'il ne revienne plus par un contrôle citoyen, le vote obligatoire et référendum de 10% des personnes en âge de voter. Changer radicalement le système judiciaire, notamment dans les affaires courantes et la correctionnelle, se débarrasser des avocats et procureurs, que la poursuite soit à l'initiative du citoyen et que la victime décide s'il souhaite ou pas d'avocats dans le traitement de son affaire qu'il s'agisse de lui ou de l'adversaire, afin que la procédure ne soit pas une manoeuvre de contournement de la justice au détriment du justiciable, ce qui actuellement la merde actuelle. En effet, seule la victime paie les pots cassés, lui seul à intérêt qu'une instance avance, tous les autres n'en ont rien à foutre.
HUBERT
  • 85. HUBERT | 09/12/2018
Doléances d'un citoyen
Il faut absolument que les citoyens aient le contrôle du règlement de l'assemblée nationale et du sénat .Car ces élus se sont votés des privilèges exorbitants sur le dos du contribuables.Souvenez vous des Fillon et leurs salaires pour des emplois bidons .
Il faut d'ailleurs évaluer l'argent public que représente tous les privilèges accordé à ces gens là !
martin
  • 86. martin | 09/12/2018
Gilets Jaunes et Gilets Verts : mêmes revendications

Gilets jaunes, nous exigeons une restructuration en profondeur de la politique Economique et Fiscale de la France afin de vivre plus dignement, sans faire les fonds de tiroirs ni vivre dans la privation la plus frustrante. Augmenter nos petits revenus en baissant nos taxes , le gouvernement y travaille.

N'oublions pas cependant que la TRANSITION ÉCOLOGIQUE portée par Monsieur MACRON est fondamentale. Il la défend et la plaide à l’international car monsieur MACRON comprend positivement les rapports scientifiques du GIEC et comprend son précédent ministre de l'Ecologie qui lui a ouvert les yeux sur les enjeux fondamentaux du changement Climatique.
Il s'agit de gérer la survie de l'humanité dans 200 ou 300 ans.. et de faire face a la sécheresse qui va s'accentuer progressivement. On en a vu les effets cet été 2018. Même TRUMP qui s'est effrayé des incendies en Californie commence à réaliser qu'il doit arrêter de confondre météo et climat.
Les difficultés des restructurations nécessaires pour cela sont immenses. ( = fermer des centrales, notamment à CHARBON, limiter les importations polluantes, = freiner le capitalisme cette folie qui s'emballe, et développer l'industrie française). Changer le modèle économique est NECESSAIRE mais est ce de son seul ressort? Non.
Exigeons que ce soit les multinationales qui financent internationalement la TRANSITION ECOLOGIQUE.
Exigeons la politique du pollueur Payeur à toutes les échelles.
N'oublions pas NOS ENFANTS ET NOS PETITS ENFANTS.
Voulons nous qu'ils se reveillent dans un monde ou nous seront seuls sur une TERRE SECHE sans oiseaux? Comme dans SOLEIL VERT ..
Nous seront 10 milliards d'humains en 2050, peuplant une planète qui avec notre mode de vie europeen n'en peut porter que la moitié. L’immédiateté de nos besoin peut être satisfaite par des mesurettes politiques. Mais qu'en sera t-il dans l'avenir qui est si proche ? Personne ne parle de la REGULATION DEMOGRAPHIQUE sauf les économistes.
Monsieur Macron est conseillé par des économistes dont Gael Giraud chef de l'AFD. Pour Gael Giraud il faut développer massivement l'éducation des peuples , et l'agriculture locale biologique; Il faut supprimer le modele d'agriculture et d'elevage industriels qui pollue la planète avec les pesticides de MONSANTO BAYER, déforeste l'Amazonie (le poumon vert de la planète) et revenir à une Agriculture biologique locale; Pour exemple , Monsieur MACRON lors de son séjour en Afrique a porté ce message de l'acces indispensable à L'EDUCATION (pour que les femmes n'aient pas 8 enfants pour faire de la main d'oeuvre agricole) et de l’accès à un métier du développement.
Monsieur MACRON a initié les débat sur les pesticides avec le glyphosate ( et les centaines d'autres ? ) mais l'UE ne le suit pas.
La Transition écologique coûterait 5000 milliards d'Euros d'apres GAEL GIRAUD (supprimer les centrale à charbon, passer à l’hydrogène et stopper les Gaz à effet de Serre.). Ce sont les grands groupes qui doivent la financer. Non pas les petits contribuables, que nous sommes;
Vivre dans la sobriété heureuse (de Pierre Rabi) est possible si l'on a compris l'inutilité du consumérisme et ses ravages sur la nature, mais aussi si l'on a connu la satiété.

La politique qui doit être menée aujourd'hui par les états doit être concertée et internationale. Répartition des richesses, éducation des peuples, transition écologique et protection de la Biodiversité.
Paul
  • 87. Paul | 09/12/2018
Bonsoir à tous,

UNE ACTION PACIFIQUE

Puisque le Président, le 1er ministre et autres du gouvernement disent qu'ils entendent la colère des Français mais sont malentendants, il FAUT que chaque mécontent de ce gouvernement envoie une lettre au Président de la République pour exprimer ses doléances. Adresse :

Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elisée
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 Paris FRANCE

Sur l'enveloppe, dessiner à l'emplacement du timbre un gilet jaune ( et pas autre chose restons sérieux ).
Ce courrier sera acheminé car c'est gratuit, mais pas sur qu'il soit lu ... Ainsi, ils pourront avoir un comptage des mécontents de leur politique.
faro
LE LIVRE censuré par les ELITES !
Le Mouvement des Gilets Jaunes : les raisons historiques et politiques révélées.
LIVRE : LA CRISE DE L'IDEAL FRANCAIS

Les élites sont déconnectées de la réalité... Ces leitmotive entendus sont ainsi omniprésents au coeur de notre actualité.L'auteur lève le voile "sacré" sur les tenants et aboutissants qui font que la France est dirigée par des élites qui fonctionnent en cercle fermé, et maintiennent la nation dans une crise économique et sociale actuelle.

EXTRAITS du LIVRE :"Qu'est ce qui ne va plus dans le modèle français ? Quelles sont, au fond de notre histoire, les raisons sous-jacentes de cette dérive de l'idéal français ?""Tout ce qui peut faire écho à l’idéal de grandeur de nos élus et de nos élites trouve systématiquement grâce à leurs décisions. ""Que nous le voulons ou non, faute de révolution de nos institutions, la révolution sociale a déjà commencé. Faute d’espace représentatif au sein des instances publiques, le débat démocratique a pris place dans la sphère internet. Les forums, les blogs, les chats, les débats s’y multiplient. La contestation idéologique gronde. ""Il est stupéfiant de constater que la frénésie de part de dépenses publiques de l’état français dans l’économie nationale correspond à la fin de l’empire français napoléonien issu de la Révolution française. Ainsi, la part des dépenses publiques dans le produit intérieur brut (PIB) a presque quintuplé au cours du XXe siècle en France...""Le Saint-Simonisme est une doctrine socio-économique et politique dont l’influence fut déterminante au XIXème siècle... Le saint simonisme valait donc comme la gouvernance administrative du modèle socio-économique français par ses élites. A tel point que cette doctrine, prendra, sous l'impulsion de l'un de ses principaux représentants, Barthélemy Prosper Enfantin, et à l’apogée de sa plus forte influence à savoir vers 1830, la forme d'une secte…""Le Mouvement des Bonnets Rouges, apparu en Bretagne fin 2013, fait référence à une révolte antifiscale d’Ancien Régime qui s’est déroulée dans l’Ouest de la France en 1675, c’est-à-dire sous le règne du dispendieux Roi Soleil, Louis XIV. Puisque ce dernier laissera les finances du Royaume de France dans une « crise financière sans précédent ». Laquelle conduira en outre à la Révolution Française de 1789. Si cette révolte de jadis eut pour objet la contestation de la hausse des taxes pour financer le considérable effort de guerre requis par le Roi à l’encontre des Pays-Bas. Notoirement par la hausse du papier timbré, timbre fiscal de jadis nécessaire pour les actes authentiques. Ce qui engendra alors un mécontentement généralisé par le renchérissement des contrats de vente. ""Mais, poursuivons plus en avant les symboles de notre pays. Bien sûr, bien d’autres monuments pourraient être cités. Et cet ouvrage n’y suffirait pas. Arrêtons-nous seulement sur un autre édifice marquant. L’Arc de Triomphe. Ou plutôt l’Arc de Triomphe de l’Etoile à Paris. Pourquoi une telle précision ? "
pAT
  • 89. pAT | 09/12/2018
L'imposture de la défiscalisation des heures supplémentaires en vue: suite à vos heures sups les impôts vous calculent 2 nombres:
- votre IR (Impot sur le Revenu): effectivement exonéré des heures sups par contre la CSG rester à payer...
- votre RFR (Revenu Fiscal de Reference) qui prend en compte l'ensemble des revenus d'un ménage, qu'ils soient imposables ou non.
Et c'est la que le bat blesse: ce RFR permet de déterminer si vous remplissez les conditions pour bénéficier : du prêt à taux Zéro, du droit au HLM, de certaines aides sociales: Allocations familliales, APL aide pour logement, la bourse des collèges, l'APA allocation personnalisée d'autonomie, l'allocation de rentrée scolaire etc...de certains avantages fiscaux (par exemple, des exonérations en matière d'impôts locaux).
Donc on comprend bien que l'année ou vous avez fait des efforts de travail n'est finalement pas rentable à court et moyen terme puisque vous allez sortir du champ d'application des aides sociales...
yann
  • 90. yann | 09/12/2018
VOUS OUBLIER QUE VOUS ETES DANS L'UNION EUROPÉENNE ET QUE SE SONT LES MARCHES FINANCIERS QUI COMMANDE A VOUS DE CHOISIR
yann
  • 91. yann | 09/12/2018
BJ à tOUTES ET à tOUS
1)rétablir l'ISF 2°évasion. et fraude fiscale = 100 MILLARDS PAR AN JE DIS BIEN PAR AN L'ARGENT EST LA IL FAUT REMBAUCHER LES 3100 CONTRÔLEURS DES IMPÔTS SUPPRIMER PAR LES ANCIENS GOUVERNEMENTS JUSTICE FISCALE
Britt
  • 92. Britt | 09/12/2018
Bonjour à tous
J'aimerai vous soumettre une idée : Depuis le début de notre mouvement, nous avons beaucoup revendiquer, et pour l'instant nous n'avons pas atteint nos objectifs ! Beaucoup d'entre nous se trouvent encore en garde à vue, ont été condamnés à des peines de prisons avec ou sans sursis et surtout beaucoup on leur vie gâchée par des tirs ou violences provoquées par les ordres du gouvernement qui n'hésite pas à faire matraquer le peuple ! Nous avons également des revendications très fortes dont le RIC, et même de transformer la justice de notre pays en renversant les institutions actuelles ! Aussi je pense qu'il est plus que temps de mettre enfin la justice de notre côté, il faut se battre en utilisant les mêmes armes que le gouvernement ! et pour cela il nous faut des Hommes de Lois ! Des avocats et des huissiers qui travailleront pour nous ! on mettrait en action une cagnotte,et on ferait appelle à des avocats tel que Gilbert COLLARD ou Emmanuel LUDOT, ou d'autres encore ... A partir du moment ou ils acceptent les causes dites "perdues ou insolites" qui sont médiatisées ! Je crois sincèrement qu'il est temps de passer à autre chose que la manifestation juste pour nous faire entendre ! ils ont entendu et ils préparent la riposte ! Il faut nous préparer, afin de prendre et surtout garder le Pouvoir ! Le Monde ne s'arrête pas à la France, et vous vous doutez bien qu'on nous attend au tournant ! Voilà l'idée et je crois qu'il faut vraiment creuser de ce côté ! Si Eric est libre aujourd'hui, c'est aussi grâce à son avocat ! Je vous rajoute un lien qui viendra appuyer mes propos ! http://www.emmanuelludot.fr/27-l-avocat-des-causes-insolites-et-mediatiques
Paul
  • 93. Paul | 09/12/2018
La Vérité Pure :
https://www.youtube.com/watch?v=Q5HR2JGIKw8
Daniel Ulysse
  • 94. Daniel Ulysse | 09/12/2018
Macron est totalement responsable de tout ce qui se passe depuis 1 mois, il a provoquer sans cesse les Français retrancher derrière ses petits bonhommes bleus et pensant bien que ces Gaulois récalcitrants ne feraient jamais rien !
Mais à force de maltraiter toujours de plus en plus le peuple, le peuple répond à ce minus que ce n'est pas un roi et que tout ce qu'il dit et fait n'est pas en adéquation avec la vrai vie que nous avons !
Il y a toujours eu des impôts et il en faut.
Le problème c'est qu'ils sont toujours en train de remettre des nouvelles taxes ou des augmentations sans hausse de salaires et sans hausse des retraites, en plus ils vendent pleins de biens Français, suppriment des institutions, suppriment des emplois dans la fonction publique et ils n'ont jamais assez d'argent !
Nous avons le droit de savoir ou passe cet argent ?
Qu'on s'occupe ou qu'on aide l’immigration je ne suis pas contre mais pas quand son pays va mal et que le peuple crève de faim !
Eux dépensent, dilapide, augmentent leurs rémunérations, font des dépenses incohérentes et se gavent sans compter, nous par contre tous les jours nous comptons pour survivre de jour en jour !
Voila monsieur le président entendez nous, partez ou changer complètement de politique envers les gens d'en bas ci vous voulez retrouver le calme dans ce pays !
Pascal
  • 95. Pascal | 09/12/2018
Juste 2 idées de poids, je ne sais pas si elles ont été évoquées :
Re-nationalisation des autoroutes et
Rétablissement de l'éco-taxe poids-lourds lâchement abandonnée en 2014
Assam
  • 96. Assam | 09/12/2018
Doléances de gilets jaunes

Tout d'abord, nous souhaitons avoir de véritables représentants du peuple au gouvernement, c'est-à-dire des personnes capables d'embrasser du regard la diversité des situations socio-économiques problématiques que les citoyens français rencontrent. Les représentants des citoyens français ne doivent pas oublier leur mission première de servir le peuple français, et non pas l'inverse. Et pour servir un peuple, il faut en faire véritablement partie. Pour une illustration de ce que l'on peut attendre d'un véritable représentant serviteur du peuple, vous pourrez vous reporter à la figure de "l'Oblat", dans La Citadelle des ombres.
D'autre part, nous demandons plus de justice sociale. Il est inadmissible de voir des retraités dans la misère comme il est également inacceptable que des gens qui travaillent ne puissent pas s'en sortir. Les enseignants contractuels du privé sous contrat ne touchent que 1200 euros nets par mois! Cela est scandaleux! Il est également choquant de remarquer que notre pays n'est pas en mesure d'offrir du travail à tous ses citoyens. De plus, la durée du temps de travail et les conditions de travail sont à repenser. L'homme ne vit pas pour travailler, mais travaille pour vivre ; Nietzsche, puis plus tard Bertrand Russel, ne font-ils pas l'éloge de l'oisiveté comme condition de la créativité ?
Par ailleurs, nous pensons que tout être humain aspire à la dignité. Dans son essai, La Vieillesse, Simone de Beauvoir rappelle que "la société ne se soucie de l'individu que dans la mesure où il rapporte. Les jeunes le savent. Leur anxiété au moment où ils abordent la vie sociale est symétrique de l'angoisse des vieux au moment où ils en sont exclus". Elle précise également que la société "préfabrique la condition mutilée et misérable qui est leur lot (le lot des individus) dans leur dernier âge". Ces remarques sont toujours d'actualité. Les personnes âgées sont trop souvent victimes de maltraitance dans les Ehpad parce que les soignants sont en sous-effectif. C'est tout bonnement honteux. Il y a un besoin, pourquoi des emplois ne sont-ils pas créés!!!? De la même manière, tous les être humains devraient avoir droit à une retraite décente et à une maison de retraite de qualité. La valeur d'un être humain ne se mesure pas à son porte-monnaie.
On peut également ajouter que la valeur d'un être vivant ne se mesure pas non plus à ce qu'il rapporte à un État. Tous les êtres vivants doivent être respectés et c'est aux êtres humains de défendre le droit des autres animaux. Cela signifie que c'est au gouvernement de faire en sorte qu'on cesse d'exploiter les autres animaux. Il n'est aucunement nécessaire d'imposer de la viande ou du poisson à tous les repas dans les hôpitaux, les cantines et sur les tables des ministres. Il n'est aucunement pertinent de multiplier les tests divers et variés sur les autres espèces animales pour augmenter la condition humaine. En effet, pour améliorer la condition humaine, il faudrait déjà sauvegarder l'environnement et viser à vivre en harmonie avec lui et avec les autres animaux. Il faut également lutter pour que l'argent soit mieux réparti. Comment un État qui se veut démocratique et qui défend les valeurs républicaines peut-il accepter que certains ne touchent que 600 euros par mois alors que d'autres font exploser leurs comptes bancaires? Comment se fait-il également que le salaire et les enveloppes de nos représentants ne soient pas choisis démocratiquement par l'ensemble des citoyens? Est-ce que nous, nous choisissons notre salaire? Si les représentants de l'État ont le droit de choisir leur salaire, il devrait en être de même pour tous.
De plus, si les représentants de l'État se créent des lois en vue de protéger leurs finances par des versements à vie, la population aussi a besoin de sécurité. Le statut même des fonctionnaires est remis en question alors que ce sont les seuls qui ont la garantie de ne pas perdre leur travail. Tout le monde voudrait être fonctionnaire, alors, s'il vous plaît, cessez de réduire le nombre de fonctionnaires, rendez plutôt les Français confiants en l'avenir!
Par ailleurs, les Français tiennent à l'existence et à l'efficacité de leurs services publics. Nous demandons au gouvernement de rétablir la qualité des services publics que nous avions avant. De plus, cela créerait de l'emploi. Au lieu de faire des économies sur les pauvres et les classes moyennes, nous considérons que c'est aux riches de faire un effort. Nous aimerions sortir du Moyen Âge: les représentants du peuple français doivent être du côté du peuple français et non du côté de la minorité riche qui vit avec des oeillères. Nous avons assez vu la figure paternelle de l'Avare sur le trône.
Dans les entreprises également, on aimerait détrôner cette figure de l'Avare: les écarts de salaires entre les ouvriers et les patrons devraient être largement diminués et les salaires les plus bas revalorisés.
De nombreux emplois pourraient être crées en France car les besoins sont nombreux: des postes pour enseigner le français et transmettre les valeurs de la République aux primo-arrivants, des postes pour avoir quelqu'un au bout du fil quand on appelle Pôle Emploi, EDF, La Poste etc
Enfin, la réforme annoncée du bac privilégie certains établissements et donc certains élèves au détriment de la majorité. Ne serait-il pas plus pertinent de faire une réforme ayant pour but d'améliorer le système éducatif plutôt que de mettre en place une réforme en vue de réaliser des économies sur le dos des citoyens de demain ? La réforme de la voie professionnelle devrait également viser une meilleure qualification des élèves plutôt que de revoir à la baisse leur niveau de culture générale et de formation professionnelle.
Il y a beaucoup à faire. Vous êtes là, aux commandes, au poste de chef, battez-vous pour nous et nous vous suivrons!
Georges Clavijo
  • 97. Georges Clavijo | 08/12/2018
Bonsoir,
L’Assemblée nationale ne représente pas le peuple ! Non seulement elle n’est composée, dans son écrasante majorité, que de députés issus des rangs des catégories supérieures de la société, mais, de surcroît, elle est vassale de l’union européenne. Macron et les parlementaires, quelle que soit leur couleur politique, sont tenus en laisse par le Traité de Lisbonne désormais intégré dans la Constitution française. Pas étonnant que les alternances droite, centre et prétendue gauche ne conduisent qu’à la mise en œuvre d'une seule et même politique : le programme libéral mondialiste, celui des puissants, des lobbies, de l’oligarchie, et toujours au détriment du peuple.
En effet, la suppression des frontières et en particulier la libre circulation des capitaux, ne pouvait conduire qu'à une mise en concurrence sauvage de notre économie (et de nos salariés) avec celle des pays à bas coût de main d’œuvre, dépourvus de protection sociale et de règles environnementales avec lesquels il est illusoire de vouloir rivaliser, justifiant ainsi un alignement par le bas sur le moins disant social, fiscal et environnemental. Au nom d'une sacro-sainte "compétitivité" sans limites, nos "élites" politico-économiques exigent que nous acceptions les conditions de vie des pays du tiers monde.
Sans une sortie effective de la mondialisation néolibérale (et donc de l'UE), il est utopique d'espérer la moindre évolution sociale positive. D'autant que la libre circulation des capitaux (Acte Unique européen en 1986) soumet de facto TOUS les gouvernements européens à la finance d'affaires internationale.
La défiance parfaitement justifiée du peuple envers ses "élites" et sa pseudo "représentation nationale", doit engendrer la suppression des élections et son remplacement par un tirage au sort sur les listes électorales ; ce qui, du fait de la loi des grands nombres, enverrait à l'Assemblée une composition reflétant réellement les différentes couches de la société.
Il faut bien comprendre qu'une souveraineté nationale et populaire s’exerçant dans le cadre d'une autonomie monétaire et financière, est la condition sine qua non pour répondre aux demandes des gilets jaunes
Noël
  • 98. Noël | 08/12/2018
Bravo à vous gilets jaunes! Merci de vous mobiliser pour tous ceux qui ne le peuvent pas ( handicapées ,dont je fais partie) , je vous soutien à 200 % ! Il faut que ce gouvernement augmente le smic et les retraites, rétablisse l ISF, taxes le kérosène, récupère les 100 millions d'euros d évasions fiscales, diminue le salaire des parlementaires et ministres, et que Monsieur et Madame Macron arrêtent leurs travaux Pharaoniques à l Élysée qui va coûter aux français 1 millions d'euros! Et si il vous reste un peu de temps , merci de penser aux sans abris et aux personnes handicapées! Merci à vous gilets jaunes! Ne lâchez rien et ne vous faites pas avoir avec cette prime de fin d'année défiscalisée qui n est qu' un leurre!
Et j espère que vous arriverez malgré tout à passer de bonnes fêtes de noël avec votre famille où amis!
Pioke
  • 99. Pioke | 08/12/2018
Propositions concrètes pour rétablir une justice fiscale

Rétablir l’ISF

Supprimer le mécanisme de la flat tax qui consiste à limiter pour les plus riches l’imposition des revenus de dividendes et de plus values de cession de titres

Supprimer toutes les niches fiscales pour rétablir la progressivité de l’impôt sur le revenu

Continuer de peser au niveau européen pour obtenir rapidement la taxation des transactions financières sur les marchés : cela peut être une taxe infime mais cela rapportera énormément

Exiger et systématiser le remboursement de toutes les aides publiques versées aux entreprises quand elles délocalisent, même mécanisme pour les réductions de charges sociales

Propositions à long terme
Politique européenne visant à limiter le dumping social et fiscal
Alléger la pression fiscale sur les revenus du travail et accroître la pression fiscale sur les revenus du capital pour rétablir l’equilibre
Revoir la directive travailleurs détachés
Concentrer toutes les aides fiscales aux entreprises sur les PME autonomes, c’est à dire non détenus par des groupes
Revoir le recours aux statuts des SCI, mécanisme dévoyé permettant de payer moins d’impôt
Réduire les taux de TVA sur tous les produits alimentaires
Jean luc
  • 100. Jean luc | 08/12/2018
Bonjour,

@ekans 07/12/2018 :
Tout à fait d'accord ! C'est ce qu'a dit Emmanuel Todd...:Ecouter à partir de 38 minutes.

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/cartographie-des-coleres-francaises-avec-emmanuel-todd
HUBERT
  • 101. HUBERT | 08/12/2018
Je pense que le gouvernement veut , avec cette taxe sur les carburants, éponger l'abyssal déficit de la SNCF , et dont le patron est toujours là .(60 milliards alors que 15 % des passagers voyagent gratos car privilégier !
HUBERT
  • 102. HUBERT | 08/12/2018
la TVA sur la facturette d'essence ne doit plus être calculée sur une assiette qui comprend les autres taxes telle la tipp car ces taxes ne génèrent pas de valeur ajoutée .c'est pourtant la condition sine qua none. C'est donc illégale le calcul sur cette assiette.
Sam38
  • 103. Sam38 | 07/12/2018
De plus, nous devrions exiger, sans chantage et ni faiblesse de notre part, le débat des revendication en direct de chaque revendication, une arme que le peuple n'avait pas autrefois, nous pourrions voir et apprécier ces politiques qui veulent absolument protéger leurs privilèges face au référendum "R.I.C." et de la nouvelle constitution écrite par le peuple que l'on peut retrouver sur ce blog "Plan C" !!!
Sam38
  • 104. Sam38 | 07/12/2018
Il faut arrêter d'étaler des revendications sur la baisse des taxes, charges etc... comme il nous faut à tous une rééducation politique à cause de ces traites qui, depuis 200 ans nous ont déresponsabiliser au plus haut point sous forme "d'esclavage moderne", nous devons mettre des penseurs, économistes "censurés" comme Etienne Chouard par exemple pour nous éclairer et surtout pour ne pas nous disperser dans notre ignorance et égo car nous sommes vulnérables sans le Référendum Initiative Citoyenne qui lui seul, avec une nouvelle Constitution écrite par les Hommes qui ne désirent pas le pouvoir, conscient de sa dangerosité, nous permettra d'avoir une base solide, l'équilibre s'en suivra, Paris ne s'est pas fait en un jour comme on pourrait dire dans ce cas historique, soyons fier !!!
Force et Honneur, perdus et trahis par ces faux politiques.
Parisien encolère
  • 105. Parisien encolère | 07/12/2018
Bonjour,
Je voudrais saisir l'opinion sur la réalité de la hausse tarifaire du gaz. Je viens de recevoir la facture Engie récapitulant le montant des tarifs de novembre 2017 à novembre 2018.
- novembre 2017 : 0,03700
- novembre 2018 : 0,04790
Augmentation : 29,46 %
Régularisation de 250 € et nous sommes à l'entrée de l'hiver !
Comment alerter l'opinion sur cette situation ? La presse ne parle pas de cette réalité.
Merci de relayer l'information.
PL44
  • 106. PL44 | 07/12/2018
Il faut se débarrasser de ces politiques nantis, leur enlever tout de suite tous leurs avantages et ne leur laisser que leur salaire : de cette façon, nous allons récupérer de l'argent et ceux qui voudront faire de la politique seront vraiment motivés. De cette façon, les gilets jaunes ne recevront plus de coups mêlés avec les délinquants. Pour cela, tous les retraites et les jeunes qui ont des notions sérieuses comptables et juridiques doivent constituer une sorte de conseil de surveillance de l'utilisation des fonds collectés par les impôts. D'autre part, il faut s'attaquer a la fraude fiscale de Google , Amazon. Si la France lance le combat, d'autres pays suivront.
Walker Fiamma Corsa
  • 107. Walker Fiamma Corsa | 07/12/2018
@PEREIRA MARIO

Bonjour

Vous rêvez ou quoi ? Vous voyez Macron changer ? Quand on est un minus dirigé par la finance (et l' Europe) on ne change pas.
Et puis ce type est cuit même s' il reste président jusqu' au bout de son mandat. Qui aura confiance en ses futures décisions à présent ?

Au fait cette €urope elle nous a amené quoi à part une kyrielle d' augmentation en tout genre ?
Il faut sortir de ce trou à rats et vite !
Frexit !

WFC
ekans
  • 108. ekans | 07/12/2018
Bonjour, vous devriez prendre le temps de lire cet article, cela vous permettra de comprendre pourquoi nous sommes dans cette situation actuellement.
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/12/06/31001-20181206ARTFIG00209-gilets-jaunes-macron-a-les-pieds-et-les-poings-lies-par-l-union-europeenne.php?fbclid=IwAR1RLS1MBpPFOYe6Ve2o_YfnC0idOTOFKddjqmrwHBfgOthx_0MXnbCHAeg
Walker Fiamma Corsa
  • 109. Walker Fiamma Corsa | 07/12/2018
Bonjour à tous

Il faut revenir à la proportionnelle avant toute autre chose !

L' Assemblée Nationale est à repenser car tous ces soi-disant élus ne représentent qu' eux et l' oligarchie en place.
Mandat non professionnel (ou partiellement) de deux ans maximum pour des élus choisis par le peuple et non sur une liste déjà toute prête. Candidature individuelle déposée dans les mairies et à approuver par vote de la population locale... et non pas une "tête de liste" et ses sbires souvent inconnus !
Suppression de tous les avantages qu' ont les actuels. Remboursements de leurs frais sur justificatifs.
Salaires payés au temps réel passé dans l' hémicycle. 3000 €/mensuel maxi (beaucoup ne les ont pas).
150 à 200 élus maximum et suppression du Sénat.
Etc... c' est juste une ébauche.

Bon courage à toutes et à tous.

PS : moi je suis retraité et mes guerres syndicales je les ai faite en leur temps. Je refuse de me battre pour des jeunes (surtout les quarantenaires... cette fameuse génération sacrifiée que je qualifierais plutôt de génération dorée) qui refusent de perdre un seul jour de salaire !

WFC
Nicolas
  • 110. Nicolas | 07/12/2018
Rendez moi ma retraite ! Il y a 10 ans j'avais 1000 e. de retraite pour 43 ans de versement. A ce jour il me reste 940 e. Avec toutes les taxes déduites et la mutuelle prélevée sur ma retraite qui ne cesse d'augmenter. Je ne peux plus vivre ainsi , ma fille handicapée que je dois aider, 460 e. de crédit pour lui avoir aménagé une chambre confortable, sans aucune aide financière .
Depuis 6 ans nos retraites ont été bloquées par François Hollande !
***Il faut installer un système démocratique
***Une réductions des salaires des membres du Gouvernement, et suppressions de tous les privilèges
***Cesser le salaire des présidents après 5 ans de mandat et toutes sorte de privilège après leur départ
elfines
  • 111. elfines | 07/12/2018
bonjour, je voudrai dire que bravo le courage est là et la persistance, mon histoire est simple, ma banque m'a bloqué ma carte bancaire pour 4 euros de découvert et surtout c'était pour prendre du carburant avec les hausses c'est simple on a du mal à joindre les deux bouts cela fait , 20 euros de plus par plein soit 90 euros en plus par moi, la bouteille de gaz de 13 kg a prix 10 euros de plus j'en utilise 2 par mois en hiver soit 20 euros de plus alors la taxe d'habitation une diminution de 150 euros mais normalement c'était 170 euros que l'on aurait du avoir et bien en faisant le calcul, ils ont augmenté de 25 euros la taxe d'habitation donc il manque ce montant à la réduction, ensuite il a 400 euros de taxe sur la facture d'EDF et 200 euros sur la facture d'eau rien qu'en enlevant cela ferait 600 euros en moins cela fait 5 ans que je ne suis pas allée en vacances donc qui dois je remercier. continuer et la dissolution du gouvernement et le sénat et des assemblées de citoyens cela me va.
Jmp93
  • 112. Jmp93 | 07/12/2018
Ne laissez pas Jean-François Barnaba vous représenter

Merde, sa situation il l'a choisie ! (Dans le public, c'est plus tranquille)
Il devrait faire profil bas au lieu de s'afficher sur les plateaux TV.
C'est indécent de toucher sans travailler 2600€ directement payé par les Taxes qu'il dénonce.
Aucun fonctionnaires ne devraient avoir le droit de participer au mouvement des gilets jaunes puisque par leurs nombres (5,6 millions) et leurs avantages, ils sont directement à l'origine des TAXES qui écrasent les citoyens en France. (La France détient le record du montant des taxes et prélèvements en Europe)
Tout comme les flics en déroute qui vont toucher une prime supplémentaire encore une fois payée par les TAXES.
Inutile d'espérer un jour une augmentation réelle du pouvoir d'achat, tant qu'il n'y aura pas eu une sévère reforme structurelle de la sphère étatique et de son personnel.
2EricAndrea
  • 113. 2EricAndrea | 07/12/2018
Il est urgent que vous tous visionnez cette vidéo, d’en faire l’analyse et d’en tirer les conséquences.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=162&v=J18zukKyDZs
paul
  • 114. paul | 07/12/2018
Je ne comprends pas : macron veut signer lundi, contre le peuple, le traité de l'ONU sur les migrations, à Marrakech, principale revendication des gilets jaunes allemands (contre, bien sûr), et ici, quasiment tout le monde est contre, mais personne ne s'en révolte ?
Ce traité va engager la France, déjà submergée, à recevoir des tsunamis dix fois supérieurs, voire plus, et les gilets jaunes français n'en parlent pas !!!????
Mécaniquement, cela aggravera l'accroissement de la précarité dont tout le monde se plaint (sauf quelques rares privilégiés).
Allons nous le laisser faire, et ne manifester que pour quelques miettes, temporaires ?
Patrick 56
  • 115. Patrick 56 | 07/12/2018
Pensez aussi aux retraités un peu oublié dans votre sondage supprimé la CSG sur les petites retraite par exemple jusque 1800€
J'ai travaillé 44ans pour une retraite de 1400€ brut je ne pense pas faire partie des gens aisé avec sa mais je subit la CSG plus les mutuel qui on augmentées
serge HAMIMI
  • 116. serge HAMIMI | 07/12/2018
Bonjour,

l'ISF ne représente que 3 milliards et rétablir cette impôts peu aussi fragiliser notre économie plus que de la servir, je pense et je suis surpris de ne jamais entendre parler des banques qui en ce moments ce fonts toutes petites car à mon sens la solution et de taxer de 1% toute les transactions financière sujet abordé sous d'autre gouvernement, la on parle pas de 3 milliards, il et la notre argent ensuite je suggère de comparer nos fiches de salaire de ses 20 dernières année pour canaliser touts les impôts qui si sont greffé car on voudrait nous laisser penser que c'est pour notre bien mais et je constate que je ne suis pas seul plus on paye et plus on vie mal exemple CSG, Charges Patronales et Salariale etc...

Les Points a souligner:

Mauvaise gestion, le nerf de la guerre et la gestion les élus nous donnent l’impression d’êtres assis sur un magot et le dilapide a coup de mauvaises idée, il faut leurs demander des comptes et les responsabilisé en cas de perte, dans notre pays on interdit de gérer un chef d'entreprise qui dépose sa boite mais celui-ci na perdue que ses économies et son temps la on parle de mauvaise gestion avec l'argent du contribuable...

Mesdames Messieurs je pense que l’Europe est une bonne chose mais pas la leurs comme la mondialisation le prix a payer est trop cher pour nous car pour y arriver ils nous appauvrissent, nous et nos enfants demain

Bien à vous,
Angely
  • 117. Angely | 07/12/2018
j'ai oublié de dire que je ne peux avoir Facebook, pour que mon ex mari ne nous retrouvent, car nous avons du fuir, avec mes deux enfants, pour ne pas être tués, dans cette région, donc impossible, pour ne pas qu'il me retrouve !!!!
Angely
  • 118. Angely | 07/12/2018
Bonjour, j'ai manifestée en fauteuil roulant dans ma ville, j'ai l'AAH 50 % à 558 e 2 éme catégorie,et 200 e d'invalidité, cancer du sang, amputation, mes os, se cassent tout seuls, je souffre terrible, problème tentative de suicide, suite à des coups pris pas mon ex mari pendant des années, et bien d'autres..... ne touche plus rien, pour mes deux grands enfants, et je ne touchait rien de lui puisqu'il m'avait menacé de mort si je demandé une prestation compensatoire, donc voilà en dessous du seuil de pauvreté, largement, mais les handicapés, ne sont pas représentés sur les revendications, moi il m'est refusé, l'AAH à 80 % juste parce qu'il y a eu des abus il y a des années,!!! pas de ministère des handicapes RIEN, !!!! Alors si il pouvait y avoir au moins quelque chose pour les handicapés, ce serait bien, car nous sommes les oubliés, dans ces revendications !!!! merci, mon pouvoir d'achat, RIEN !!!! des le début, quand, j'ai tout payé, il me reste plus rien pour vivre, et cela des le 1 er du mois, merci si vous lisez ce message de penser aux handicapés
FROSE
  • 119. FROSE | 07/12/2018
Attention a ne pas oublier nos anciens avec leurs retraites figées sans oublier ces veuves et veufs qui ont vu leur 1/2 part supprimée mais ça on l'a déjà oublié, ce qui leur donne une charge supplémentaire...
droesch
Tout d'abord, je tiens à dire que kivahoo.fr sera gratuit pendant toute la période de manifestation.
Puis, je propose que soit réduites les subventions des institutions dépensières telles que le Sénat, l'Assemblée Nationale et l'Elysée.
En effet, ces subventions sont constituées d'argent facile et donc gaspillées. La baisse des subventions doit être calculé en fonction du taux de gaspillage. Ce sera un geste fort qui aidera le peuple souverain à accepter les taxes.
electronlibre
  • 121. electronlibre | 07/12/2018
jean-bob, ce que l'on demande c'est une augmentation significative des salaires et des retraites (bloquées depuis 4ans et amputées cette année de 1,7% de csg) l'argent existe : retour de l' ISF, abandon de l'avantage Pinel et j'en passe et des meilleurs.
PEREIRA MARIO
  • 122. PEREIRA MARIO | 07/12/2018
Les Gilets Jaunes, le fait de ne vouloir respecter aucune règle, pourquoi pas, je ne considère pas les lois de La République comme écrites dans le marbre. Mais dance il faut assumer la Responsabilité de la sécurité de vos manifs (euphémisme) et non demander aux services de ce même d’en assumer la totale responsabilité (le jour où cette sécurité sera assuré vous pouvez demander aux forces de l’ordre qui vous face de se retourner une minute pour faire pression et montrer leur solidarité face à votre mouvement). Maintenant si but est de fermer les yeux sur la violence en espérant que M. Macron cédera, pourquoi pas. Seulement M. Macron est entre enclume et le marteau, autrement dit entre L’Usine à Gaz de Bruxelles et Le Peuple (Enfin pour moi Le Peuple contient au moins tous les Français). Ca bloque.
- Révolution. Ok. Mais avec quelle idéologie, enfin pour aller où ?
Nihiliste, On casse tout et on verra bien après. De nouvelles règles se définiront dans l’action…Le moindre « Bon Sens » élimine cette solution.
Anarchique, au « Bon Sens » du terme (Solidarité et Sécurité). Revenus allant d’une échelle de 1 à 10 (Grands Patrons, Stars, Sportifs..). Ok. Mais pour donné une image ça serait comme « Obélix sans potion magique ». Juste un petit conseil si vous exigez que le salaire des ministres, députés … ainsi que leur frais soient diminués, ce que semble recevable au sens de l’Exemplarité et non au sens de la solidarité économique (Si pour janvier ça se réaliserai, je ne suis même pas sur que cela représente 10 cents de plus à la fin mois) mais au sens de la Solidarité d’un Peuple. De même changer la vaisselle de l’Elysée se justifie, Prestance et Grandeur de La France… Le Coût peut être discuté, par contre la piscine de M. Macron rentre dans la catégorie fraîche suscitée.
Plutôt Patriote. Ok. Mais à mon humble avis et pour en donner une image ça serait possible si dans « Obélix », il n’avait pas de romains.

- Virer Macron ou sa clique. Ok. Mais pour mettre qui ou pour installer quel système?? Et après dans 18 mois on recommence.

- Exiger du courage de M Macron et qu’avec toute la force du Peuple Français, il soit celui qui change le fonctionnement L’Usine à Gaz de Bruxelles (Unanimité pour 27 pays pour évolution !! AHURISANT, du point vu du « Bon Sens » IMPOSSIBLE) quitte à la bloquer. Bien sur une preuve de M. Macron serait de sortir des règles et donner un coup de pouce au pouvoir d’achat en violant les fameux 3% (dont personne n’a su m’expliqué la sacralité de ce chiffre) et concernant le rétablissement de l’ISF vous l’exigez à la classe la plus aisée du Peuple français d’abandonner non au sens de la solidarité économique mais au sens de la Solidarité d’un Peuple.

Les Gilets Jaunes quel que soit votre choix, tout votre intérêt est de vous choisir un Représentant ou un Messager (le nom est secondaire) quitte à perdre un peu de soutien, mais en créant un cap pour remplacer celui que vous demander a M Macron d’abandonner.
Ah la société Française n’est pas encore au niveau de ce qui est décrit dans les Misérables (c’est quand même principalement encore une révolution du Week End) , on vit dans société de COM, mais il y a quand même une incongruité à ce battre contre la faim avec dans la main un portable qui a un coût plusieurs centaines d’Euros.

Les Medias vous devez prendre votre responsabilité ne serait ce que dans de retour instantané que vous introduisez dans ce type de systèmes. Actuellement tout le monde veut du temps d’image pour être reconnu et quel qu’en soit le prix et Les Medias veulent de l’audience. Pour faire simple : un événement de casse se passe en un point donné de Paris il retransmis par Les Medias et Réseaux Sociaux vu en temps réel par les casseurs eux-mêmes et le reste de la France. L’intérêt des dits casseurs est de rester visibles donc d’augmenter la violence, Les Medias et Réseaux Sociaux son gagnants en audience ou en nombres de vues. Bref tout d’un système explosif.
Concernant par exemple le nombre de participants, je crois qu’il est de la responsabilité des Medias de fournir une estimation de cette participation ne serait ce qu’a minima en donnant une moyenne des écarts entre les différentes donnés des événements ayant eu lieu dans les moins précédents et précisant que cet écart est logiquement plus grand actuellement car il n’existe qu’une seule source de données (donc encore plus biaisés que d habitude, c’est humain).
Vous avez joué un grand rôle dans le début de dialogue entre les Guillet Jaunes et Le Pouvoir mais soyez compréhensifs, il est vraie que discussions lors de ces rencontres semblent surréalistes ou ahurissantes. Mais à titre d’exemple je citerais les propos d’un Monsieur qui m’a loué un appartement lors d’une expérience professionnelle dans une ancienne colonie française « Vous les français avez un siècle a faire une révolution et vous croyez que les autres vont la faire en un claquement de doigts ». Ce qui est vrai disons le à la louche, le XIX siècle n’a été que plus ou mois une lute entre la république, l’empire et la monarchie. Alors un peu de compréhension avec les Gilets Jaunes car ils dont loin d’avoir Robespierre avec eux et Rousseau derrière.
Un reproche, la situation est déjà assez compliqué comme pour ne pas ajouter des allusions ou des sous entendus fessant référence à certaine périodes historiques. Si un manifestant vous dit qu’il été gazé, il faut avoir l’esprit totalement tordu pour y voir autre chose qu’un gazage usuel dans tous les manifs et mouvements sociaux du monde. N’ajoutez de la complication à la situation quasi …… Enfin pour faire simple c’est « le foutoir » alors ne compliquerzpas les choses.

M. Le Président le retour du balancier a été dur, il ne faux pas vous étonner. De plus le seul sentiment qui fait que certains de vos opposant n’aie pas demandé votre départ est la peur que le système ne s’écroule. Mais il ne faut pas s’étonner. M. Le Président comment avais pu passer de la stature Gaullienne du début de votre mandat à la stature que vous avais actuellement. M. Le Président votre fonction n’est pas de faire appeler par vos services tel ou tel grand distributeur parce qu’une de vos compatriotes se plain qu’elle n’a qu’un CDD au lieu d’UN CDI. Votre fonction est de faire en sorte que le plus de personnes vivant en France obtienne un CDI. M. Le Président cela s’appelle du « Pistonnage » ou du « Clientélisme » et aucune des pratiques ne fait parti des valeurs de la France. M. Le Président ne soyer pas ébaubi de retrouvez 65 millions au seuil de votre porte.
M. Le Président je vous conseille de présenter vos excuses aux français au moins pour votre phare « … ceux qui ont et ceux qui ne sont rien ». Le pire je pense c’est que vous n’ayez même pas subodoré ce qui cette phase peut avoir d’humiliant. Mettre au même les verbes avoir et être dans ce contexte. Réduire à néant toute la culture (ce qui reste quand on a tout oublié) que me m’a donné l’école de la république depuis mes 9 ans. Cela montre votre formatage professionnel.
M. Le Président je vous conseille, aussi, d’expliquer aussi aux français comme un jeune homme de 26 ou 27 ans ayant fait autant de dérapages est resté à votre service. Mais je peux comprendre car moi-même je me suis toujours demandé pourquoi un Directeur General m’avait gardé dans son entreprise vu le nombre de dérapages dont j’étais responsable. Mais je suis sur que ce DG avait ses objectives et humaines. Si je peux le comprendre, mes compatriotes aussi.
Enfin, vous voila face au Peuple, avec le reste de ce qui communément dénommé les élites ( mot que personne ment je déteste) qui soit ne vous soutiennent que par la force de la peur (ce qui est un peu normal quand un de vos députes dit sur un plateau au début de votre mandat que M. Le Président n’a pas à écouter les députés des autres formations car il a sa majorité. L’ego ce foutu ego). Quand ce n’est une partie cette même qui n’a qu’un souhait faire tomber l’exécutif sans trop de casse pour eux.
Pour être plus précis, M. Le Président, vous voila entre Le Peuple et La Technocratie Oligarchique où Ploutocratie de brucelles, un choix s’impose à vous. Il va falloir choisir si vous avez le sens de l’Histoire. Si vous faites le choix de brucelles et que dans le meilleur des mondes et que tout ce calme, ça ne sera que provisoire (la valve de la marmite sera fermée mais la pression continuera à monter et finira par exploser). Mais M. Le Président y croyez vous à cet éventuel « Meilleur des Mondes ».
M. Le Président, je vous en conjure, canalisez cette colère, transcendez cette colère pour faire bouger le pachyderme européen (je vous mets au défit de nous expliquer le fonctionnement de ce monstre, pour vous aidez je vous conseille de regarder la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=m3YR1ddlkfs ) Et dans ce cas avec volonté et courage vous pouvez non seulement sortir par le haut de cette crise mais aussi sauvez l’Europe. Ne serait ce qu’un obtenant que les décisions à brucelles soient à la majorité ou à la limite a une majorité qualifié. Et je pense que vous auriez derrière vous tout Le Peuple Français voir Les Peuples d’autres puisque j’ai cru comprendre que le mouvement des Gilets Jaunes se propage.
M. Le Président, le problème avec le capitalisme financier c’est qu’il ne se donne pas le temps. Maximum de bénéfices en un Minimum de temps, pas de place pour l’écologie, services publiques ou toute autre humanité.

Ceci n’est qu’un avis d’un simple citoyen français qui voit la France exploser. Je n’est jamais fait partie d’une quelconque organisation (y compris les Gilets Jaunes), parti, syndicat, etc. Je n’est pas voté au premier tour des élections présidentielles de 2017 et j’ai voté au second tour pour l’actuel président par défaut.
paul
  • 123. paul | 07/12/2018
@ dieux (c'est ton vrai nom ? lol !)
je crains que tu n'aie raison, mais bon, je suis patient, c'est trop important
c'est peut-être pas le site de macron, faut pas être parano ?....sinon, c'est comme macron, .....tu peux répéter répéter, jamais de réponse !!!
dieux
  • 124. dieux | 06/12/2018
réponse a Paul : Moi je vais te répondre : ils ne lisent pas du tout les commentaires ici !!! y en a qui comme toi a pu mettre des commentaire sur les sujet via le forum. sa te répond pas. La seul chose positif si je puis dire c 'est que ta pu toi mettre des dires en forum hors moi je n'y ai pas accès. sa me dit a chaque fois en rouge en plus , que je n'ai pas accès pour mettre de commentaire sur ce forum. Pourquoi ? je ne le serai jamais.
paul
  • 125. paul | 06/12/2018
Bonsoir,
J'ai répondu plusieurs fois sur le forum.
Sur le sujet «pour ou contre la signature du pacte de l'ONU sur les migrations», j'ai encouragé les Gilets Jaunes à en faire leur première priorité, devant l'URGENCE DE LA SIGNATURE lundi prochain, avec encore un samedi potentiellement TRES VIOLENT d'ici là !!!!
Or TOUS LES SUJETS ont été brutalement fermés moins de 2 heures après !
Pour moi, soit vous avez été hacké (mais pourquoi n'en avoir rien dit alors ?), soit ce serait la preuve que c'est macron qui aurait initié ce mouvement des gilets jaunes, pour masquer aux français la signature de ce document officiel en leur nom contre leur avis, tout occupés qu'ils seraient devant leur écran de télé à suivre les sorties des soi-disants casseurs
MERCI DE REPONDRE D'URGENCE A CE MESSAGE !!!!!!!
Un citoyen du monde
  • 126. Un citoyen du monde | 06/12/2018
Bonsoir,
Chers gillets jaunes,
Tout à l'heure je vous ai envoyé un email contenat le message suivant:
Pour samedi act IV, comment je peux humblement et modestement contribuer à financer la location de places supplémentaire en car pour les chers citoyens qui auraient souhaité à descendre sur Paris mais par manque de moyens ils doivent renoncer...?
Je serais honoré...
Pour vous assurer que cette proposition n'est pas une "fake" affirmation, et si vous le souhaitez, je peux vous envoyer mon no téléphone....

un citoyen du monde
jean-bob
  • 127. jean-bob | 06/12/2018
Le problème, mon cher dave, c'est qu'il n'y à pas d'argent à reprendre : il est dépensé dans les infrastructures que vous explosez (car oui, tu as beau te détacher de ceux qui foutent la merde sur les rond points, ça ne t'empeche pas de venir poster sur le site officiel de leur cause).

honnetement, je pense que tu auras besoin d'un représentent dans ce cas la (oui je sais t'en veux pas, mais moi je veut un poney, et pourtant je n'en ai pas : on ne peut pas toujours tout avoir). car, si tu veux te séparer des autres, va falloir le faire comprendre.

De plus, mon cher dave, tu peut dire autant de fois que tu veux la "retraite à 60 ans", cela n'arrivera pas, car, après tout, l'état à besoin de repayer ses dettes internationales et pour ça, mon vieux, faut que tu paye des taxes.

Et pour ce qui est de mon commentaires sur les infos, vu la tronche de ton chapeau en alluminium, je me dit que ce n'est même pas la peine d'essayer de te convaincre que les infos ne seront jamais 100% précises et qu'il faut tout prendre avec un grain de sel étant donnée qu'elles restent bien pratique pour savoir ce qui se passe dans le monde.

Cordialement,
Moi
DAVE
  • 128. DAVE | 06/12/2018
Vive La liberté, Vive la Fraternité sur les ronds points ! Vive Les Citoyens!
( Ca, c'est du Fake news ? )

Bonsoir à toutes et à tous , citoyens gilets jaunes!

Comme nous le souhaitons Nous ne voulons plus voir les médias sur les ronds points : France 2 via Delahousse,Lapix,Kaboul, et nous ne souhaitons pas voter pour aucuns représentants (Pas de divisions au sein du mouvement Notre force est de rester unis, jusque maintenant, ça roule !)
Les médias sont inutiles,car incertains.
Ceux-ci ne doivent pas assister les Gilets jaunes, vivant sur les ronds points.Ils sont néfastes à notre société,à notre Liberté! Sur les ronds points, ils sont prêt à discuter avec les gueux, mais en coulisses, ils nous haïssent.ils réagissent en nous méprisant!

Leur présence est néfaste:Elle sert à modifier la sémantique de nos revendications.Pourtant,celles-ci sont claires:Reprendre notre Argent ,nos Libertés que l'on nous a volé ! . Depuis trop longtemps nous les attendons. Pour preuves , le gouvernement bloque sur tout, ils ont trop peur de perdre leur petites affaires dans leur hémicycles!

A nous le bonheur d' avoir la retraite à 60, à Nous d' avoir des retraites décentes, sans se soucier des Macrons, des Hollandes, des Sarkozys! Et pas de CFDT,de FO et de CGT, ils nous ont mis des coups de poignards afin de nous réduire à l' état d' esclaves pour le patronat!
Parlons du patronat , car il ne nous parle pas!On pue de la gueule?
Toutes ces bandes d' escrocs et de suçons sont présents pour vivre sur le dos de la Bête.
Il faudra leur faire payer leur comportement en les envoyant à Cayenne, à réduction d' Esclaves!

Et en souhaitant que vous soyez submergés par ce sentiment de Liberté comme moi, je
dirai Citoyens,Citoyennes!

Vive La FRANCE!
jean-bob
  • 129. jean-bob | 06/12/2018
https://www.youtube.com/watch?v=jZ6nF6JKtRc

votre ami jean-bob est de retour ! je vous ait manqué?
alors, y parait que vous êtes toujours pas contents malgré l'annonce du retrait de la taxe sur les carburants fossiles?
alors vous allez continuer à tout casser jusqu'a que vous avez ce que vous souhaitez?
mais, attendez... la réclame de quelque chose sous menace de violence... ne s'agirait il pas de terrorisme?

"Emploi systématique de la violence pour atteindre un but politique ; les actes de violence " mais oui, vous êtes des terroristes ! je le savais ! #fierdetrearabe

Cordialement,
Moi
Malumi
  • 130. Malumi | 06/12/2018
Bonsoir à tous
Retraitee de 68 ans, je dois vivre avec 900 euros par mois.
Je n’ai pas la sante pour vous rejoindre, mais je suis de tout coeur avec vous ! Ne lâchez pas !
Assam
  • 131. Assam | 06/12/2018
Nous votons pour des individus qui sont censes nous representer et nous pouvons constater, au vu de leurs actions, que leurs manoeuvres ne sont que de continuelles trahisons. Nous nous revoltons donc et nous demandons que la France redevienne un modele de justice sociale fidele aux valeurs du CNR et qu'elle fasse valoir ce modele au moins au sein de l'union europeenne, c'est-a-dire qu'elle cesse de jouer le jeu des magnats de la finance qui usurpent depuis trop longtemps les mandats politiques.
Hyd
Bonjour y a personne qui s'occupe de modérer les messages ?
Thierry Lepelletier
  • 133. Thierry Lepelletier | 06/12/2018
Bonjour,
souhaitant participer aux différents forums, en bas de page est indiqué "non autorisé à participer"
Quelle démarches faut-il effectuer?
Cordialement
Thierry Lepelletier
thomas
  • 134. thomas | 06/12/2018
voici une video a ajouter

https://www.youtube.com/watch?v=0Q66npBPWes
Guerrini
  • 135. Guerrini | 06/12/2018
Bonjour cher gilets,je suis des vôtres de toutes manières , cela fait des années que nous tous attendons cela , c,est avec bonheur que nous ne pouvons reculer , des lendemains meilleurs nous attendent et pour une fois c'est nous qui les choisissons , Je suis dans le bâtiment depuis 25 ans ,j'ai connu la misère moi même et quand je m'en suis sorti je l'ai côtoyé encore trop ,je travaille chez les particuliers dans toutes les couches sociales , les médias et presque tous les journaux sont "nous devons le dire " ni contre nous ni avec nous , ils constatent et orientent en faveur du pouvoir , le buzz , l'image choc sont des fusils contre nous , comme d'habitude nous sommes les fautifs , les profiteurs etc... Comme je disais je suis dans le bâtiment et j'en aurai à dire sur le sujet , sur les trois dernières années j'ai connu un licenciement ,les syndicats ,pole emploi , le CSP et la chambre des métiers. J'ai travaillé dans une entreprise "Brocoletti" a Toulon ,une boite vielle de cinquante ans ,un exemple en la matière , le genre de boite qui ne coule pas ,environ 40 salaries , des primes diverses et des avantages qui permettent de croire a un meilleur avenir . Mr Petiqueux , un genre de vautour bourre de diplôme ,soi-disant manager a repris l'affaire qui était en pleine santé ,3 à 4 millions de chiffres d'affaires par an , ça embauché a tous va , des dizaines d'artisans nous suivait ,donc pour épater son ego,"cela me fait penser a quelqu'un " il l'a cru bon de tout changer , il faut dire que l'ancien propriétaire avait optimise l'affaire , un trésor du genre , pour la couler ,ou il fallait le vouloir ,ou le gars est incompétent , par logique je choisirai la deuxième réponse.Il a mis 5 ans pour couler le navire , mais je ne vais pas m’arrêter a un simple constat ,entre temps moi et les collègues sentant la patate , nous avons décider de monter un syndicat , dans le bâtiment il est très difficile de se défendre, concurrence déloyale venant des pays de l'est ,le black etc..., mais par dépit nous avons préféré choisir de faire les choses dans les règles , avec la CGT nous avons perçu le tsunami de Macron ,il avait complètement dessouder en mode sournois le code du travail , il aurait coupé les mains d'un ouvrier que c’était pareil , un exemple "avant un ouvrier en litige avec son patron aller au prud'homme ,il pouvait monter son dossier sur quelque mois ,histoire de bien faire les choses et de pas se retrouver la queue entre les jambes ,maintenant il doit mener le dossier complet et finalisé, sans compter plusieurs autres points sur les congés, les déplacements , les trajets etc.... aujourd’hui CDI ou pas un patron peut licencier un salarie du jour au lendemain , il peut dire des mensonges , ouvertement sans preuves ,il ne sera pas embêter , il suffit qu'il appartienne a un conseil juridique , un cercle ,qu'on le veuille ou non c'est quasiment impossible de valoir ses droits ,j'ai appris beaucoup avec la CGT ,c'est loin d’être des profiteurs qui se refont des appartements sur le dos des syndiqués ,la aussi je pense que nous avons été trompés avec l'aide des médias ,il se trouve que c'est souvent des bénévoles qui prennent de leur temps ,des pères de familles qui connaissent les lois du travail ,j'ai vu des femmes de ménages fatiguées justice dans les couloirs de la CGT espérant Justice .Bilan une entreprise coule par la faute d'un gars important soi-disant qui sais ce qu'il fait , méfiance ,mépris voila les sentiments qu'il avait a notre égard ,voila le genre de bonhomme qui dirige le pays , moi je dirai que leur point faible c'est leur hypocrisie et leur vanité , le soucis c'est qu'il tombent tôt ou tard mais à nos dépens, addition faite il est a paris et gagne 5000e a faire le grand manager """"regarder son site """"""" mr petiqueux il est même sur Wikipédia ,on atteint les sommets ,il faut dire les noms , il faut faire de la politique , hier soir francois de rugis , sa copine de bar schiappa ont bouffé tout cru les 4 gilets jaunes ,c’était un entrainement pour eux ,les journalistes se régalent ,c’était eux les maitres ,nous les élèves , a défaut de connaissances politiques et de chiffres ,nous devons nous associer avec des cadors ,dans nos rangs nous devons compter avec les politiques , nous n'avons pas eu le temps de comprendre ce système monté en épingle sans notre avis , je pense que certains de nous peuvent changer la donne ,il y a des codes qu'il faut savoir , on passent derrière l’écran ,les indécis nous regardent , la CGT a de la rancune envers ses camarades , eux qui se sont battent pour les cheminots ,les chômeurs , les ouvriers ,le droit du travail ,nous n'avons pas été la ,embrume par l'ange Macron ,débuts prometteur enjolivés de Neo libéralisme qui pour ma part des le début ne m'a pas enchanté ,j'ai un passe avec un père communiste ,gamin je l'ai vu dans les gréves de 6 mois pour les chantiers de la seyne sur mer , sans violence juste la volonté ,
PEREIRA MARIO
  • 136. PEREIRA MARIO | 05/12/2018
Bonsoir

Un conseil, trouvez vous un chef qui a un peu de sens politique et demain vous êtes au pouvoir..

Sinon ils vont vous bouffer tout crus, vous n"avez plus pour vous que les sondages ( et toutes les courbes descendent un jour).

Cordialement.

P.S : Vous avez dans le plateau tous le choix parmi la meute de loups!!!
DAVE
  • 137. DAVE | 05/12/2018
CITOYENS :"La vérité est en marche et rien ne l' arrêtera" Emile Zola et "Tous pour leur foutre au cul avec Coluche" de Saint Michel Coluche

Bonsoir, juste quelques mots pour nous révoltés de ce putain de système et cette oligarchie médiatique, politique, patronale, etc. Des citations qui nous tiennent en halène, contre les mensonges des principaux menteurs, "Les Médias".

Ils tentent actuellement de faire méditer les maires pour éteindre le feu.TROP TARD.
La France est au Peuple.Ceux qui ne se sentent pas concernés, doivent partir.Il ne sert à rien
de nous passer du johnny ou nous amuser avec du tennis et du foot. Nous ne sommes pas dûpe. Rien ne doit nous dissoudre Nous gérerons nos affaires sans ces rapaces.La télevision de terrain pour nous égarer?Tournons leur la tête et mettons des personnes qui en ont le mérite! pas de Delaousse ou Lapix, et j' en passe et des meilleures!

Le gouvernement doit et va partir.
Nous, nous gérerons notre Capital culturel, social, pécunier, sans ces corrompus et incapables de gérer notre fortune, nos salaires , notre environnement, La Liberté est là! Quelle Espérance, enfin! Nous sommes quasi delivré de cette chape de plomb quotidienne.Libre de choisir nos salaires, libre d' avoir des retraites digne de nous, libre d' être en retraite après une dure vie de labeur !!!!!

Il manque 1000 milliards d' impôts à la FRANCE, et surtout aux FRANCAIS!
Plus de 90 % de la richesse en France se trouve dans les banques les paradis fiscaux,chez les cahuzacs , fabius, van cleef and arpel, gattaz,seillière, et la liste est trés trés trés longue!Et pour cause! Nous n' avons même plus les miettes , pauvres Citoyens que nous sommes!

Il est du devoir des Sans Culottes d' instaurer de véritables Tribunaux du Peuple, et non pas des Tribunaux qui condamnent d' honorables citoyens ,(contrairement à ce qu' on veut nous faire penser! ) venant manifester leur droits sur La Plus belle avenue du monde, où le symbole de la France s' est dessiné avec la Grande Armée, celle de l' Empereur Napoléon:L' Arc de triomphe.
Cette bande de pleutres , oui! , ont tous peur de perdre leur biens et leur place!Notre peau vaut autant que la leur, nous sommes plus que jamais déterminés ! Descendants de nos grands ancêtres de La Révolution, les Citoyens ne craignent qu' une seule chose, que le ciel leur tombe sur la tête!
C' est pas demain la veille,et quand bien même!

N' ayons plus peur, et réveillons les avec du "Citoyen"!
"Citoyens", A bas macron!
Vive La République !
Vive La France !
DIDINE
  • 138. DIDINE | 05/12/2018
Nous les petits retraites qui avons bossé toute notre vie et qui avons 900€ par mois,nous en voulons au moins 1000e.
J ai 70 ans et je ne survis même pas.
continuez les gilets jaunes Bravo a vous
denis
  • 139. denis | 05/12/2018
bonjour
pour augmenter le pouvoir d'achat des salaries sans handicaper la compétitivité des entreprises il suffit de faire une exonération de la CSG CRDS déductible et non déductible sur les salaire brut de moins 2000€ et faire des taux de CSG CRDS évolutif pour les haut salaire
de plus le pouvoir d'achat gagner permettra de relancer un peut l'économie.
TRES EN COLERE
  • 140. TRES EN COLERE | 05/12/2018
Le président recadre ce soir certains de ces ministre sur l ISF, "RIEN NE DOIT CHANGER pour l ISF".

BRAVO et il demande à l opposition de nous envoyer des signes pour nous calmer !!!!!!
Anonyme
  • 141. Anonyme | 05/12/2018
Pour étayer mes propos précédents, un exemple d'actualité concernant l'exemplarité de nos élus dans un système non contrôlé par le peuple :

La semaine dernière, les sénateurs ont essayé de voter discrètement une loi pour leur permettre de déduire une partie de leur revenu pour qu"il ne soit pas pris en compte dans le calcul de leur impôt.

Le peuple, lui, regarde sa fiche de paye et est habitué depuis de longues années à avoir : un Net imposable SUPERIEUR à son Net perçu.

Pour information, rémunération des Senateurs :
Traitement mensuel : 7 100,15 € dont

Indemnité parlementaire de base : 5 514,68 € brut
Indemnité de résidence : 165,44 € brut
Indemnité de fonction : 1 420,03 € brut

À ce traitement s'ajoutent :

Indemnité représentative de frais de mandat (frais de représentation) : 5 570 € bruts. Somme forfaitaire sans justificatif et non imposable.

Soit un revenu par sénateur de : 12 670,15 €

Enveloppe budgétaire de rémunération de 1 à 3 assistants (à temps plein) : 7 548,10 € bruts hors cotisations patronales
Subvention mensuelle aux groupes politiques : 1 330,02 € par sénateur
Plafonnement des indemnités liées à un cumul de fonctions électives : 2 757,34 € par mois (maximum : 9 857,49 €)
Supplément familial de traitement pour les sénateurs chargés de famille

Avantages en nature :

Accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)
Taxis gratuits à Paris
Bureau individuel
Ordinateur, internet, 4 lignes téléphoniques, courrier
Quotas de transports aériens (40 A-R Paris/Circonscription)
Prêts d'aide au logement (pour 2008 : montant moyen 94 000 €, taux moyen 2 %)

Retraite : pension mensuelle moyenne de retraite au 1er septembre 2011 de 4 442 € net. Le droit à pension est ainsi ouvert à partir de 60 ans.

Divers : les sénateurs non réélus âgés de moins de 65 ans peuvent prétendre au versement d'une allocation d'aide au retour à l'emploi mensuelle et dégressive. Versée au maximum pendant 6 semestres, elle est égale à la différence entre le plafond de référence, qui décroît à chaque trimestre, et le revenu mensuel net de l'ancien sénateur (y compris les rémunérations attachées à l'exercice de mandats électifs)
Anonyme
  • 142. Anonyme | 05/12/2018
En regardant les échanges télévisés, débats, "reportages" concernant le sujet qui nous occupe tous depuis quelques semaines,
je suis très préoccupé ces derniers jours.

Depuis maintenant 1 mois, 3 sujets majeurs sont évoqué régulièrement :
1) Pouvoir d'achat
2) Taxes/Impôts d'une violence et injustice insupportables
3) Démocratie représentative réelle, étique, d'initiative populaire, utilisant régulièrement les voies du référendum, avec un pouvoir de contrôle des élus par les citoyens

Bizarrement, nous n'entendons plus parler du troisième sujet depuis quelques jours. Aussi bien de la bouche des gilets jaunes visibles dans les débats télévisés, de la classe politique quelle qu'elle soit ("pourtant soucieuse de l’intérêt de français" selon leur propos réguliers) ou des journalistes/éditorialistes (bénéficiant de niches fiscales, et donc d'un certain devoir de réserve sur certains "sujets délicats").

Je souhaite vous mettre tous en garde : ce troisième point est d'une extrême importance car ce sujet est un enjeu central pour l'avenir et la cohésion du peuple français. Beaucoup de personnes ont intérêt à ce que ce sujet soit mis aux oubliettes discrètement ("on laisse passer la colère du peuple, mettons ces sujets sous le tapis, et reprenons nos petites affaires en nous quand ils seront calmés")

Je suis très pessimiste à moyen terme si nous ne restons pas vigilant sur ce 3eme point. IL NE FAUT PAS LACHER sur ce sujet. Message aux gilets jaunes que l'on voit dans débats : FAITES EN SORTE que ce 3eme sujet ne disparaisse pas sous le tapis discrètement....

Quelques acteurs connus comme Anticor (association anti-corruption), Mr Derosières (député/écrivain qui s'est toujours confronté aux dysfonctionnements , magouilles des élus et qui , bizarrement est peu à peu écarté des cercles de décision par les autres élus)

Exemple : Sur le classement des 20 meilleures démocraties, La France n'y figure pas ... étonnant ;)

Quelques démocraties exemplaires : Suisse, Islande, Pays scandinaves
GINO
  • 143. GINO | 05/12/2018
Juste pour dire que l autre jour l Assemblée à voté le CICE (40 milliards d euro aux grandes entreprises...)
jean némard
  • 144. jean némard | 05/12/2018
Je suis retraité et d’entrée je dis que je soutiens activement les gilets jaunes .
Mais il y a une chose qui commence à m’ENERVER SERIEUSEMENT . c’est qu’on parle toujours de ceux qui sont vraiment dans la merde.
Moi je ne le suis pas encore car j’ai pris mes précautions :
J’ai fais la fourmi toute ma vie.
J’ai cotisé pendant 43 ans. Jamais de vacances.
J’ai roulé plus de 30 ans avec une ami 8. Que je réparais entièrement moi même.
Jeune je travaillais 12h/jour 6 jours par semaine samedi compris ,
Ensuite j’ai même fais des journées de 18 heures. J’ai donc énormément cotisé aussi .
Mes vacances ,mes congés devrais je dire ,je les ai passés à construire ma maison tout seul. J’ai aussi acheté et retapé une vieille maison de village en ruine que je loue maintenant. ETC ETC
Si bien que maintenant. Malgré une retraite de base de ( sécu) de 1200 euros. Avec mes complémentaires , le placement de mes économies et ma maison louée. Je dépasse un peu le plafond macron pour la taxe d’habitation que je paie toujours plein pot. Résultat. Je perd plus de 100 euros par mois sur mes revenus .
Et au lieu d’aller en vacance visiter les châteaux de la Loire etc. comme je l’avais prévu. Pour ma retraite au lieu de faire vivre un artisan pour améliorer l’isolation de ma maison. Au lieu de faire faire le crépi de ma clôture ( je ne peux plus je suis usé….) et bien. Je temporise tout. Je ne le ferai peut être jamais. Dans l’angoisse que mon pouvoir d’achat se dégrade encore car je commence à piocher dans mes économies.pour vivre. Et je ne veux pas. Emmerder mes enfants ou quiconque si je dois un jour aller en maison de retraite.
j’en ai marre de cette solidarité à sens unique.
Jeune à 20 ans. je n’avais pas de quoi manger. ( souvent 1/2 baguette de pain et un morceau de chocolat pour la journée je pesais 60 kg pour 85 aujourd’hui) et personne ne m’a jamais aidé
Dès que j’ai pu avoir une voiture. ( une très vieille 2cv). J’ai due aider les vieux ( vignette auto)
Aujourd’hui que je suis vieux.à l’aube de ma mort ,On me demande d’aider les jeunes et les migrants du monde entier.
J’ai travaillé dans des endroits pourris amiante , benzène poussières de charbon , etc etc. etc.
Tous mes anciens collègues sont déjà morts. j’ai la chance. d’être encore en vie car. J’ai changé de métier à 40 ans.
Mais j’aimerais. Bien un peu profiter un peu dans ma vie qu’il me reste à vivre. ET SURTOUT ne pas continuer. À engraisser les cigales ,profiteurs de situations et escrocs politiques
bob-jean
  • 145. bob-jean | 05/12/2018
PROLOGUE

Galadriel : I amar prestar aen... Le monde a changé...
Han mathon ne nen... Je le vois dans l'eau...
Han mathon ne chae... Je le ressens dans la terre...
A han noston ned gwilith... Je le sens dans l'air.
Beaucoup de ce qui existait jadis est perdu, car aucun de ceux qui vivent ne s'en souvient.
Tout commença lorsque les Grands Anneaux furent forgés. Trois furent donnés aux Elfes, immortels, les plus sages et les plus respectables de tous les êtres. Sept aux Seigneurs Nains, grands mineurs et scuplteurs de la montagne. Et neuf, neuf Anneaux furent donnés à la race des Hommes, qui par-dessus tout désiraient le pouvoir. Car à travers ces Anneaux furent transmisent la force et la volonté de gouverner chaque race. Mais ils furent tous dupés, car un autre Anneau fut forgé, sur les terres du Mordor, dans les flammes de la Montagne du Destin, Sauron le Seigneur des Ténèbres, forgea en secret un Maître Anneau pour gouverner tout les autres. Dans cet Anneau, il déversa sa cruauté, sa malveillance, et la volonté de dominer toute vie. Un Anneau pour les gouverner tous. L'une après l'autre, les contrées libres de la Terre du Milieu tombèrent sous l'emprise de l'Anneau, mais ils en furent certaines qui resistèrent. L'ultime alliance des Hommes et des Elfes entra en guerre contre les armées du Mordor, et sur les versants de la Montagne du Destin, ils se battirent libérer la Terre du Milieu. La victoire était proche, mais le pouvoir de l'Anneau ne pouvait être vaincu. Ce fut à ce moment précis, alors que tout espoir avait disparu, qu'Isildur, le fils du Roi, s'empara de l'épée de son père. Sauron, l'ennemi des peuples libres de la Terre du Milieu, fut vaincu. L'Anneau alla à Isildur, qui eut la seule opportunité de détruire le Mal à jamais, mais le cœur des Hommes est aisément corruptible. Et l'Anneau de pouvoir à sa volonté propre. Il trahit Isildur, le menant à la mort. Et certaines choses qui n'auraient pas dû être oubliées furent perdues. L'histoire devint une légende. La légende devint un mythe. Pendant deux mille cinq cent ans, plus personne n'entendit parler de l'Anneau. Jusqu'à ce que, par hasard, il prit au piège un nouveau porteur. L'Anneau vint à une créature nommée Gollum, qui l'emmena dans les galeries souterraines des Monts Brumeux, c'est là que l'Anneau le rongea. L'Anneau apporta à Gollum une vie incroyablement longue. Pendant cinq cent ans il lui dévora l'esprit, et dans l'obscurité de la caverne de Gollum il attendait. Les ténèbres s'insinuèrent à nouveau dans les forêts du monde. Une ombre à l'Est engendra une rumeur, murmure d'une peur sans nom. L'Anneau de Pouvoir comprit que son heure était venue. Il abandonna Gollum, mais il se passa une chose à laquelle l'Anneau ne s'attendait pas. Il fut ramassé par la créature la plus improbable qu'il soit. Un Hobbit, Bilbon Sacquet, de la Comté. En effet l'heure approche où les Hobbits détermineront le destin de tous.

A PROPOS DES HOBBITS

Bilbon : Le vingt-deuxième jour de septembre de l'année mille quatre cent, selon le calendrier de la Comté, Cul-de-sac, chemin des Trous-du-talus, Hobbitebourg quartier Ouest, la Comté, Terre du Milieu, le Tiers Age de ce monde. « Aller et Retour. Récit d'un Hobbit par Bilbon Sacquet. » Bon... par où commencer ? Ah ! oui « A propos des Hobbits ». Les Hobbits vivent de la culture de leurs terres dans les quatre régions de la Comté depuis plusieur centaines d'années. Satisfaient d'ignorer et d'être ignorés du monde des Grandes Gens. La Terre du Milieu étant après tout remplie d'innombrables créatures étranges. Les Hobbits semblaient de bien peu d'importance car ils n'étaient jamais connus comme de valeureux guerriers et ne comptaient pas non plus parmis les plus sages. Frodon ! Il y a quelqu'un à la porte ! En fait, il est de notoriété publique que la véritable passion des Hobbits est la boustifaille. C'est une rumeur plutôt injuste car nous avons aussi développé un intérêt certain dans le brassage de la bière et le fumage de l'herbe à pipe. Mais ce qui nous tient à cœur , c'est la paix, la tranquilité et une terre bien cultivée. Car les Hobbits partagent l'amour des choses qui poussent. Oui sans aucun doute notre façon de vivre est pittoresque, mais aujourd'hui plus que tout autre je prends conscience que ce n'est pas une mauvaise choses de fêter une vie simple.
Fodon ! La porte ! Tête de bois ! Où est ce petit ?

LA COMTE
Frodon : Vous êtes en retard.
Gandalf : Un Magicien n'est jamais en retard, Frodon Sacquet, ni en avance d'ailleurs. Il arrive précisement à l'heure prévue.
Frodon : C'est merveilleux de vous voir, Gandalf.
Gandalf : Vous n'avez pas cru que je manquerais l'anniversaire de votre oncle Bilbon. Alors, comment va ce vieux vaurien ? On dit que sa fête sera particulièrement somptueuse.
Frodon : Vous connaissez Bilbon. Il a mit toute la Comté sans dessus dessous.
Gandalf : Alors voilà qui n'est pas sans lui déplaire.
Frodon : La moitié de la Comté est invitée et l'autre moitié viendra quand même.
Bilbon : Ainsi s'écoule la vie dans la Comté, comme dans les Ages passés avec ses allers et venues et un changement qui s'approche lentement si jamais il doit avoir lieu. Car les choses sont faites pour durer dans la Comté. Passant de générations en générations, il y a toujours eu un Sacquet vivant ici, sous la Colline, à Cul-de-sac. Et il y en aura toujours un !
Frodon : Pour tout vous dire, Bilbon est bizarre ces derniers temps. Enfin plus que de coutume. Il a pris l'habitude de s'enfermer dans son bureau, et passes des heures et des heures penché sur de vieilles cartes croyant que je ne le vois pas. Il prépare quelque chose. Très bien, gardez vos secrets. Oui je sais bien que vous êtes impliqué !
Gandalf : Sacrebleu !
Frodon : Avant votre venue, nous les Sacquet étions très bien vu ici. Aucune aventure d'aucune sorte. Rien d'inattendu ne se passait !
Gandalf : Si vous faites référence à l'incident avec le Dragon, je n'étais que peu impliqué. Tout ce que j'ai fait c'est donner un coup de coude à votre oncle pour passer la porte.
Frodon : Quoi que vous ayez fait, on vous a officiellement surnommé « le trouble paix ».
Enfants : S'il vous plaît Gandalf, les feux d'artifices ! Les fusées de feu !
Frodon : Gandalf, je suis content que vous soyez revenu.
Gandalf : Moi aussi, cher petit, moi aussi.
Bilbon : Non merci! Nous n'acceptons plus de visiteurs, qu'ils soient amis ou de simple relation !
Gandalf : Et que faites-vous des très vieux amis ?
Bilbon : Mon cher Gandalf !
Gandalf : Bilbon Sacquet !
Bilbon : Mon cher Gandalf !
Gandalf : C'est bon de vous voir ! Cent onze ans ! Qui pourrait le croire ! Vous n'avez pas pris une ride !
Bilbon : Je vous en prie entrez, soyez le bienvenu. Je suis très heureux de vous voir ! Du thé ? Ou peut-être quelque chose de plus fort. Il me reste quelques bouteilles d'un excellent vin qui date de 1296, très bonne année. Il est presque aussi vieux que moi ! C'est mon père qui l'avait mis en cave. Et si nous en ouvrions une ?
Gandalf : Non merci. Du thé c'est tout !
Bilbon : Je vous attendai la semaine dernière. Non pas que cela m'ennuie. Vous allez et venez à votre guise. Vous me prenez au dépourvu en effet... Je peux aussi vous faire des œufs si vous voulez. Gandalf ?
Gandalf : Du thé ce sera tout.
Bilbon : Vous ne m'en voulez pas si je grignotte
Gandalf : Non, non, pas du tout !
Sacquet : Bilbon ! Bilbon Sacquet !
Bilbon : Il n'y a personne. Ce sont les Sacquet de Besace ! Ils veulent la maison. Ils ne me pardonnent pas de vivre si longtemps. Il faut que je me débarasse de ces gêneurs pendu à la sonnette toute la journée, ne me laissant aucun moment de paix. Je veux revoir les montagnes ! Les montagnes Gandalf ! Et trouver un endroit paisible où je puisse finir mon livre.
Gandalf : Alors vous persistez à vouloir mettre votre plan à éxécution?
Bilbon : Oui, oui. Tout est organisé. Tout est fin prêt !
Gandalf : Frodon se doute de quelque chose.
Bilbon : Naturellement. C'est un Sacquet pas un imbécile de Sanglebuc de recrue !
Gandalf : Vous allez lui dire n'est-ce pas ?
Bilbon : Oui, oui.
Gandalf : Il vous aime beaucoup.
Bilbon : Je sais. Il viendrait sûrement si je lui demandais. Mais au fond de lui Frodon est très attaché à la Comté. Ses champs, ses forêts, ses jolies rivière. Je suis vieux, Gandalf. Je sais que je n'en ai pas l'air, mais je commence à le sentir au fond de mon coeur. Que je me sens déseché, un peu comme du beurre qu'on aurait étalé sur une tartine trop grande. J'ai besoin de vacances. De très longues vacances. D'ailleurs je ne pense pas revenir. En vérité je ne revinedrai pas. Du vieux Toby, la meilleure herbe à pipe de la région mon ami. Ca va être une nuit que l'on oubliera pas !

UNE RECEPTION DE PUIS LONGTEMPS ATTENDUE

Frodon : Allons Sam, fait danser Rosie !
Sam : Non, je vais aller me chercher une bière !
Frodon : Oh ! Que non. Allez !
Bilbon : Alors je me trouvais à la merci de trois monstrueux Trolls. Ils étaient en train de se disputer pour savoir de quelle façon ils allaient nous cuire. L'un préférait à la broche, les autres désiraient s'asseoir sur nous violemment jusqu'à ce qu'on soit de la purée. Ils avaient perdu tellement de temps à se disputer du pourquoi et du comment que les rayons du soleil avaient percés à travers les arbres. Pff ! Et les ont transformé en pierres !
Merry : Vite ! Non non, la plus grosse ! Prends-la !
Bilbon : Mme Sanglebuc. Je suis ravi de vous voir. Soyez la bienvenue, tous ces enfants sont à vous ? Tonnerre du ciel vous avez été productive ! Ca oui !
Les Sacquets de Besace ! Vite, cachons-nous ! Merci mon petit. Tu es un bon garçon et moi je suis très égoïste vois-tu ? Oui, c'est vrai je suis très égoïste. Je ne sais pas pourquoi je t'ai receuilli après la mort de ta mère et de ton père, mais ce n'est pas par charité. Je crois que de tout ceux de ma nombreuse famille, tu étais le seul Sacquet qui avait vraiment de l'esprit.
Frodon : Bilbon, avez-vous été boire chez l'Ancien ?
Bilbon : Non... enfin si. Mais ce n'est pas l'important ! L'important c'est que tu ailles bien !
Pippin : Ca y est !
Merry : Tu devais la planter dans le sol !
Pippin : Elle est plantée !
Merry : Mais dehors !
Pippin : C'était ton idée !
Frodon : Bilbon, Bilbon, attention au Dragon !
Bilbon : Sornette ! Il n'y a eu de Dragon dans cette région depuis un millénaire.
Merry : Très réussi !
Pippin : Lancons-en une autre !
Gandalf : Meriadoc Brandebouc et Peregrin Touque. J'aurais dû m'en douter !
Hobbits : Un discour ! Un discour !
Bilbon : Merci. Merci beaucoup mes chers Sacquets et Bophins, Touque et Brandebouc, Boulots, Fouines, Sonnecor, Bolgers, Sanglebucs et Fierpeton ! Aujourd'hui, et bien c'est le jour de mon 111e anniversaire ! Mais hélas, 111 ans ce fut un temps peu court à passer en compagnie de si excellents et si admirables Hobbits ! Je ne connais pas la moitié d'entre vous autant que je voudrais, et j'aime moins de la moitié d'entre vous à moitié moins que vous ne le méritez.
Je... j'ai des choses à faire. Je les ai mises trop longtemps de coté. J'ai le regret de vous annoncer que c'est la fin. Je m'en vais. Je vous dit adieu du fond du cœur ! Au revoir.

AU REVOIR CHER BILBON

Gandalf : Je suppose que vous vous trouvez particulièrement malin.
Bilbon : Voyons Gandalf ! Vous avez vu leurs têtes !
Gandalf : Il y a plusierus Anneaux magiques en ce monde, Bilbon Sacquet. Et aucun ne doit être utilisé à la légère !
Bilbon : C'était pour rire un peu ! Vous avez sûrement raison, comme d'habitude. Vous garderez un œil sur Frodon, n'est-ce pas ?
Gandalf : Les deux. Aussi souvent que faire se peut !
Bilbon : Je lui lègue tout ce que je possède.
Gandalf : Qu'en est-il de votre Anneau ? Vous le lui laissé aussi ?
Bilbon : Oui, oui. Il y a une enveloppe là haut sur le rebord de la cheminée. Non, attendez... Il est dans ma poche. N'est-ce pas curieux ? Oui après tout. Pourquoi pas ? Pourquoi ne le garderais-je pas ?
Gandalf : Vous devriez laisser cet Anneau ici, je pense Bilbon. Est-ce si difficile ?
Bilbon : Mais non. Oh ! Si. Maintenant quand on y est. Je n'ai pas envie de m'en séparer. Il est à moi. Je l'ai trouvé. Il est venu à moi.
Gandalf : Ne vous mettez pas en colère !
Bilbon : Si je me mets en colère, c'est votre faute ! Il est à moi. A moi seul. Mon précieux.
Gandalf : Précieux ? Il a déjà été appelé de cette façon mais pas par vous !
Bilbon : Ce ne sont pas vos affaires ce que je fais des miennes, Gandalf.
Gandalf : Vous avez eu cet Anneau bien assez longtemps
Bilbon : Vous le voulez pour vous tout seul !
Gandalf : Bilbon Sacquet ! Surtout ne me prenez pas pour un magicien de pacotille ! Je n'essais pas de vous voler. J'essaie de vous aider. Depuis toutes ces années, nous sommes amis. Encore une fois faites-moi confiance. Laissez-le.
Bilbon : Vous avez raison Gandalf, l'Anneau doit aller à Frodon. Il est tard, la route est longue. Oui l'heure est venue.
Gandalf : Bilbon, l'Anneau est encore dans votre poche.
Bilbon : j'ai trouvé une bonne fin pour mon livre ! « Et il vécut heureux encore, encore et encore jusqu'à la fin de ses jours. »
Gandalf : Et c'est ce qui va se passer, mon cher ami.
Bilbon : Au revoir, Gandalf!
Gandalf : Au revoir cher Bilbon ! Jusqu'à notre prochaine rencontre !

GARDEZ-LE CACHE, METTEZ-LE EN SURETE

Bilbon : Il est a moi, mon précieux, mon précieux.
Gandalf : Des énigmes dans le noir
Frodon : Bilbon ! Bilbon !
Gandalf : Mon précieux
Frodon : Il est parti, n'est ce pas ? Cela faisait longtemps qu'il parlait de son départ. Je ne savais pas qu'il était sérieux. Gandalf ?
Gandalf : L'Anneau de Bilbon. Il s'en est allé vivre chez les Elfes. Il vous a légué Cul-De-Sac. Il vous a légué tout ses biens d'ailleurs. L'Anneau est à vous à présent. Mettez-le en sureté.
Frodon : Où allez-vous ?
Gandalf : Je dois régler certaines choses.
Frodon : Quelles choses ?
Gandalf : Des questions auquelles il faut des réponses.
Frodon : Mais vous venez seulement d'arriver. Je ne comprends pas.
Gandalf : Moi non plus. Gardez-le caché. Mettez-le en sureté.

LE RECIT D'ISILDUR
Gollum : La Comté, Sacquet !
Gandalf : En l'année 3434 du Deuxième Age, voici le récit d'Isildur, grand Roi du Gondor qui découvrit l'Anneau de pouvoir. « Il est venu a moi l'Anneau unique. » Il sera l'héritage de mon Royaume. Et tous mes descendants seront liés à son destin alors je ne me risquerais pas de faire du mal à l'Anneau. Il m'est très précieux, bien que je l'ai acquis avec souffrances. Les inscriptions sur son contours commencent à s'effacer. L'écriture qui au début était aussi lumineuse qu'une flamme rougoyante a presque disparue. C'est un secret qu'aujourd'hui seul le feu peut révéler
Cavaliers noir : La Comté, Sacquet !
Hobbit : Y a plus de Sacquet. Il sont tous à Hobbitebourg, plus loin dans l'Ouest. C'est par là.

AU DRAGON VERT
Frodon, Merry et Pippin: Viens dame n'est donc pas peur
Car il faut bien que je soigne mon cœur
Que le vent souffle et que la pluie tombe
Il nous faut partir, plus vite les f'ront
Comme j'aime entendre le son de la pluie
Et comme j'aime regarder la colline sans bruit
Mais mieux encore que ces éléments
C'est une bonne bière qui vous rentre d'dans!
L'Ancien : Y a de bien curieux individus qui traversent la Comté. Des Nains et des êtres tout aussi peu recommantables.
Fierpied : Une guerre se prepare. Les montagnes grouillent de gobelins.
Ted : Ce sont des légendes et des contes pour enfants tout cela. Tu deviens comme ce vieux Bilbon Sacquet, complétement toqué !
Fierpied : Le jeune Monsieur Frodon lui est toqué !
Frodon : Et fier de l'être, santé l'Ancien!
Ted : Cela ne nous regarde pas c'qui c'passe au-delà de nos frontières. Te mèles pas des affaires des autres ou tu aboutiras à des ennuis plus gros que toi.
Rosie : Bonne nuit les garçons !
Sam et Frodon : Bonne nuit !
Ted : Bonne nuit douce demoiselle à la bière dorée !
Sam : Fais attention à qui tu coses là.
Frodon : T'inquiètes pas Sam, Rosie sais reconnaître un crétin quand elle en voit un.
Sam : Ah oui !
L'OMBRE DU PASSE

Gandalf : Est-il caché ? Est-il en sureté?
Frodon : Qu'est-ce que vous faites ?
Gandalf : Tendez votre main Frodon, il n'est pas chaud ! Que voyez-vous ? Hein !... Vous voyez quelque chose ?
Frodon : Non rien, il n'y a rien ! Attendez, il y a des inscriptions ! Apparemment c'est de l'elfique, je ne peux pas le lire.
Gandalf : Peu de gens le peuvent. Ce langage est celui du Mordor, que je ne prononcerais pas ici.
Frodon : Le Mordor ?
Gandalf : En langue commune ces signes disent : « Un Anneau pour les gouverner tous, un Anneau pour les trouver, un Anneau pour les mener tous et dans les ténèbres, les lier. » Voici l'Anneau unique, forgé par Sauron, le Seigneur des Ténèbres, dans les flammes de la Montagne de Destin. Il a été pris par Isildur de la main de Sauron lui-même.
Frodon : Bilbon l'a trouvé dans la caverne de Gollum !
Gandalf : Et pendant soixante ans l'Anneau est resté tranquillement en possession de Bilbon prolongeant sa vie, retardant sa vieillesse. Mais c'est fini Frodon. Le mal gronde en Mordor. L'Anneau s'est réveillé. Il a entendu son Maître l'appeler.
Frodon : Mais il a été détruit! Sauron a été détruit.
Gandalf : Non Frodon. L'esprit de Sauron a survécu, car sa force vitale est lié à l'Anneau, et que l'Anneau n'a pas été détruit. Sauruon est de retour. Ses Orques se sont multipliés. Sa forteresse à Barad-Dûr a été rebâtie sur les terres du Mordor. Sauron n'a besoin que de cet anneau pour recouvrir les terres de ce monde de ténèbres. Il le cherche. Il le cherche. Toutes ses pensées sont fixées sur lui. Car l'Anneau aspire plus que tout a retourner au doigt de son maître. L'Anneau et le Seigneur des Ténèbres ne font qu'un. Frodon, il ne doit pas le retrouver.
Frodon : Bien, mettons-le de côté, cachons-le et ne parlons plus jamais de lui. Personne ne sait qu'il est ici, n'est-ce pas ? Répondez Gandalf.
Gandalf : Il y avait quelqu'un d'autre qui savait que Bilbon avait l'Anneau. J'ai cherché partout cette créature, ce Gollum. Mais l'ennemi l'a trouvé avant moi. J'ignore combien de temps ils l'ont torturé. Mais parmi les cris sans fin et les borborygmes inertes, ils ont dicerné deux mots.
Gollum : La Comté... Sacquet...
Frodon : La Comté ! Sacquet ! Mais ça pourrait les mener ici. Prenez-le, Gandalf. Prenez-le.
Gandalf : Non Frodon.
Frodon : Prenez-le!
Gandalf : Vous ne pouvez pas me donner cet Anneau.
Frodon : Si, je vous le donne.
Gandalf : Non ne me tentez pas Frodon. Je n'ose le prendre ! Même pour le mettre en sureté. Comprenez-moi Frodon. J'utiliserais cet Anneau en souhaitant faire le bien. Mais à travers moi, il pourrait atteindre un pouvoir trop grand, trop terrible à imaginer.
Frodon : Mais il ne peut rester dans la Comté !
Gandalf : Non! En effet.
Frodon : Que dois-je faire ?
Gandalf : Vous devez partir, très rapidement!
Frodon : Où ça ? Où dois-je aller ?
Gandalf : Vous devez quitter le Comté, rendez-vous au village de Bree.
Frodon : Bree ? Bon. Et vous ?
Gandalf : Moi, je vous attendrais à l'auberge du Poney Fringuant.
Frodon : L'Anneau sera en sureté là-bas?
Gandalf : Je l'ignore Frodon, je n'ai aucune réponse. Il faut que je vois le supérieur de mon ordre, qui est à la fois sage et puissant. Croyez-moi Frodon, il saura quoi faire. Vous devez abandonner le nom de Sacquet sar cela pourrait être dangereux hors de la Comté; voyagez que de jour et restez loin de la route.
Frodon : Je peux aisément couper à travers champs.
Gandalf : Mon cher Frodon, les Hobbits sont vraiment de surprenantes créatures. On peut apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur leurs coutumes en un mois et cependant, au bout de cent ans, ils peuvent encore vous surprendre. Baissez-vous. Sam Gamegie, vous étiez aux écoutes à la fenêtre?
Sam : J'étais pas à la coupe de la fenêtre votre seigneurerie, j'étais à la coupe de la pelouse, sous la fenêtre. Je vous le jure.
Gandalf : N'est-il pas un peu tard pour entretenir la pelouse?
Sam : J'ai entendu se lever des voix.
Gandalf : Qu'avez-vous entendu ? Parlez !
Sam : Rien d'important... J'ai entendu des choses sur un Anneau, un Seigneur des Ténèbres et un peu sur la fin du monde. Mais pitié votre seigneurerie Gandalf, ne me faites pas de mal. Ne me transformez pas en quelque chose de pas naturel.
Gandalf : Non, et peut-être... J'ai mieux en ce qui vous concerne. Avancez Sam Gamegie. Ne désespérez pas. Tous les deux faites attention. L'ennemi a de nombreux espions à son service: des oiseaux, des bêtes. Est-il en sureté. Ne le mettez pas au doigt. Car les serviteurs du Seigneur des Ténèbres sont attirés par son pouvoir. Surtout n'oubliez pas !
Frodon : L'Anneau essaie de revenir à son maître. Il veut être retrouvé.
Sam : Ca y est !
Frodon : Ca y est quoi ?
Sam : Encore un pas de plus et ce sera l'endroit le plus éloigné de chez moi, où j'ai jamais été.
Frodon : Allez viens Sam. Tu te rappelles ce que Bilbon disait...
Bilbon : “Il est fort dangereux Frodon de sortir de chez soi. On prend la route et si l'on ne regarde pas où l'on met les pieds. On ne sait pas jusqu'où cela peut nous mener.”

LE PASSAGE DES ELFES

Frodon : Sam! Des Elfes des bois! Ils s'envont aux Hâvres bien au delà des Tours Blanches. Les Hâvres Gris.
Sam : Ils quittent la Terre du Milieu
Frodon : Pour ne jamais y revenir
Sam : J'ignore pourquoi mais ça me rend triste... N'importe comment que je me mette y a une racine qui me laboure le dos.
Frodon : Tu n'as qu'a fermer les yeux, imaginer que tu es bien installé dans ton lit avec un oreiller en plume et un bon matelas moelleux.
Sam : Ca marcheras pas M. Frodon. J'arriverais pas à m'endormir ici.
Frodon : Moi non plus, Sam.
SAROUMANE LE BLANC

Saroumane : De la fumée s'élève une nouvelle fois de la Montagne de Destin. L'ennemi avance et Gandalf le Gris chevauche vers Isengard dans l'attente de mon conseil. Car c'est ce pourquoi vous êtes venu. N'est-ce pas mon vieil ami?
Gandalf : Saroumane!
Saroumane : Vous êtes sur de cela?
Gandalf : Je n'ai aucun doute.
Saroumane : Alors l'Anneau de pouvoir a été retrouvé.
Gandalf : Durant toutes ces années, il était dans la Comté, juste dessous mon nez.
Saroumane : Et vous n'avez pas eu le bon sens de le voir. Votre amour de l'herbe à fumer des semi-hommes a nettement altéré votre esprit.
Gandalf : Mais nous avons encore du temps. Enfin assez pour contrer Sauron si nous agissons rapidement.
Saroumane : Du temps ? De combien croyez-vous que nous disposons. Sauron a recouvert l'essentiel de sa force d'autrefois. Il ne peut toujours pas prendre sa forme physique, mais son esprit n'a rien perdu de sa puissance. Caché dans sa forteresse, le Seigneur de Mordor voit tout. Son regard perce les nuages, les ombres, la terre et la chaiore. Vous savez de quoi je parle Gandalf ? Un grand Oeil, sans paupières, nimbé de flammes.
Gandalf : Oui Sauron.
Saroumane : Il rassemble tout ce qui est maléfique, bientôt, il aura formé une armée assez puissante pour attaquer le Terre du Milieu, Gandalf.
Gandalf : Vous savez cela ? Comment se fait-il ?
Saroumane : Je l'ai vu!
Gandalf : Un palantir est un objet dangereux, Saroumane.
Saroumane : Pourquoi ? Pourquoi aurions-nous peur de l'utiliser ?
Gandalf : Nous ignorons ce que sont devenus les pierres de vision perdus. Nous ignorons qui d'autre peut voir par elles.
Saroumane : L'ennemi est plus avancé que vous croyez. Les forces de Sauron sont dejà en marche. Les neuf ont quitté Minas Morgul.
Gandalf : Les Neuf?
Saroumane : Ils ont traversé la rivière Isen la veille du solstice d'été sous l'apparence de cavaliers noirs.
Gandalf : Ils ont gagné la Comté?
Saroumane : Ils vont trouver l'Anneau et tuer son porteur.
Gandalf : Frodon !
Saroumane : Vous n'avez pas sérieusement cru qu'un homme pourrait s'élever contre la volonté de Sauron. Personne ne le peut. Entre le pouvoir du Mordor, il ne peut y avoir de victoire. Il faut nous jouindre à lui, Galdalf. Il faut nous rallier à Sauron. Ce serait plus sage mon ami.
Gandalf : Dites-moi, ami, quand Saroumane le Sage a-t-il abandonné la raison pour la folie?
Saroumane : Je vous ai donné une chance Gandalf de m'aider de votre plein gré mais vous avez préféré la voie de la souffrance !

UN RACCOURCI VERS LES CHAMPIGNONS

Sam : M. Frodon ! Frodon ! J'ai cru que je vous avais perdu !
Frodon : Qu'est-ce que tu racontes ?
Sam : C'est juste que M.Gandalf a dit une chose.
Frodon : Qu'a-t-il dit?
Sam : “Surtout ne le perdez pas Sam Gamegie!”Alors je veux pas vous perdre !
Frodon : Nous sommes encore dans la Comté. Que pourrait-il bien se passer ?
Pippin : Frodon, Merry! C'est Frodon Sacquet!
Merry : Bonjour Frodon!
Sam : Lachez-le, relevez-vous!
Frodon : Que veut dire tout ceci ?
Merry : Sam!
Sam : Vous avez visité les cultures du Père Margotte !
Pippin : Pourquoi est-il si énervé? Il ne sagit que d'une botte de carottes ! Et de quelques choux ! Et aussi des trois sacs de pommes de terre que nous avons emprunté la semaine passée. Ainsi que les champignons de la semaine d'avant !
Merry : Et Pippin! Si tu veux mon avis sa réaction est démesurée! Vite, fuyons !
Pippin : C'était moins une !
Merry : Je crois que je me suis cassé quelque chose !
Sam : Fiez-vous à un Brandebouc et un Touque !
Merry : Pardon. Ce n'était qu'un détour. Un raccourci !
Sam : Un raccourci pour où?
Pippin : Des champignons !
Frodon : Nous devrions quitter la route! Quittez la route ! Vite !
Sam : Frodon!
Frodon : Qu'est-ce que c'était?
LE BAC DE CHATEAUBOUC

Sam : Vous voyez quelque chose ?
Frodon : Non rien!
Pippin : Qu'est-ce qu'il se passe ?
Merry : Ce cavalier noir est en train de chercher quelque chose ou quelqu'un, Frodon ?
Sam : Baissez-vous !
Frodon : Je dois quitter la Comté ! Sam et moi, nous nous rendons à Bree !
Merry : Bien le Bac de Châteaubouc. Suivez-moi. Par ici, suivez-moi !
Sam : Frodon !
Merry : Plus vite.
Sam : Frodon !
Merry : Détachez la corde.
Sam : Frodon..... Sautez !
Frodon : Où peut-il aller traverser ?
Merry : Au pont de Brandevin, à trente kilomètres !

A L'ENSEIGNE DU PONEY FRINGANT
Frodon : Allons-y !
Garde : Qu'est-ce que vous voulez ?
Frodon : Nous cherchons l'auberge du Poney Fringant.
Garde : Des Hobbits, quatre Hobbits et de la Comté d'après votre parler ! Qu'est-ce qui vous ammène à Bree ?
Frodon : Nous souhaitons rester ici cette nuit. Et ce qui nous amène ne regarde que nous !
Garde : Oh, très bien petits messieurs. Je voulais pas vous offenser. J'dois poser des questions après la tombée de la nuit. On dit qu'il y a de drôle d'oiseaux dans les environs. On n'est jamais trop prudent !
Frodon : Excusez-moi !
Poiredebeurré : Bien le bonsoir petis messieurs. Qu'est-ce que je peux faire pour vous. Si vous cherchez un endroit pour passer la nuit, nous avons une coquette chambre pour Hobbits, très confortable. Nous sommes toujours fier de satisfaire les petits gens, Monsieur...
Frodon : Soucolline. Je m'appelle Soucolline.
Poiredebeurré : Soucolline ?
Frodon : Nous sommes des amis de Gandalf le Gris. Pouvez-vous nous anoncer à lui ?
Poiredebeurré : Gandalf ? Gandalf ? Oh oui, je me souviens. Un vieux bonhomme, chapeau pointu, grande barbe grise,... pas vu depuis six mois.
Sam : Qu'est-ce qu'on fait alors ?
Frodon : Sam, il va venir, il va arriver.
Pippin : Qu'est-ce que c'est ?
Merry : Ceci mon ami, est une pinte.
Pippin : Ils ne servent que des pintes ! J'en veux une.
Sam : Il vous en reste une à moitié pleine. Ce bougre nous a pas laché des yeux depuis qu'on est arrivé.
Frodon : Excusez-moi, l'Homme dans le coin là-bas, qui est-ce?
Poiredebeurré: C'est un des Rôdeurs, ils sont dangereux. Ils errent dans la nature. Son vrai nom, je ne le connaît pas, mais par ici, on le connaît sous le nom de Grand-Pas..
Frodon : Grand-pas !
Pippin : Sacquet ! Sûre que je connais un Sacquet ! Il est là-bas. Frodon Sacquet ! C'est mon cousin au deuxième degré du côté de ma mère et du troisième degré du côté de mon père. Alors...
Sauron : Vous ne pouvez pas vous cacher ! Je vous vois. Il n'y a pas de vie dans le néant. Seulement la mort.
Grand-Pas : Vous attirez bien trop l'attention sur vous, M. Soucolline !
Frodon : Que voulez-vous ?
Grand-Pas : Un peu de prudence de votre part, car vous ne transportez pas une babiole.
Frodon : Je ne transporte rien !
Grand-Pas : C'est cela ! Je peux éviter d'être vu si je le veux, mais disparaître totalement, c'est un don rare...
Frodon : Qui êtes-vous ?
Grand-Pas : Etes-vous effrayé ?
Frodon : Oui.
Grand-Pas : Pas assez apparement. Je sais ce qui vous poursuit.
Sam : Laissez-le ou je vous rosse longues jambes.
Grand-Pas : Vous êtes un vaillant cœur jeune Hobbit. Mais cela ne vous suffira pas. Vous ne pouvez attendre le Magicien plus longtemps. Frodon ! Ils arrivent.

LES NAZGUL
Frodon : Que sont-ils ?
Grand-Pas : Autrefois des Hommes, de grands Rois. Puis Sauron l'imposteur, leur a offert neuf Anneaux de pouvoir. Aveuglés par leur avidité, ils accéptèrent sans poser de questions et sombrèrent l'un après l'autre dans les ténèbres. Désormais ce sont les esclaves de la volonté de Sauron. Ce sont les Nazgûls, les spectres de l'Anneau. Ni vivant, ni mort, à chaque instants ils sentent la présence de l'Anneau. Ils sont attirés par le pouvoir de l'unique. Ils ne cesseront jamais de vous pourchasser !
Frodon : Où nous conduisez-vous ?
Grand-Pas : Dans la forêt.
Merry : Comment être sûr que Grand-pas est un ami de Gandalf?
Frodon : Je pense qu'un serviteur de l'ennemi serait plus attirant et à la fois plus repoussant.
Merry : Il l'est déjà bien assez.
Frodon : Nous n'avons pas le choix, il faut lui faire confiance.
Sam : Et où est-ce qu'il nous conduit ?
Grand-Pas : A Fondcombe, Maître Gamegie ! Dans la demeure d'Elrond.
Sam : Vous avez entendu ça, Fondcombe ! Nous allons voir des Elfes.
Grand-Pas : Messieurs. Nous ne ferons pas d'arrêt avant la tombée de la nuit.
Pippin : Mais notre petit déjeuner?
Grand-Pas : Vous l'avez déjà pris!
Pippin : Le premier c'est vrai! Quand est-il du second petit déjeuner?
Merry : Il n'a pas l'air au courant du second petit déjeuner, Pippin!
Pippin : Et la collation de onze heures? Hein? Le déjeuner? Et puis, le goûter? Le dîner? Le souper? Il est au courant pour ça? Pas vrai?
Merry : Vaut mieux les oublier, Pippin!

LES MARAIS DE L'EAU-AUX-COUSINS

Merry : Que mangent-ils quand ils n'ont pas de Hobbits?
Frodon : Qui est-ce ? La femme dans la chanson ?
Grand-Pas : La Dame Luthien, une Elfe qui offrit son amour à Beren, une mortel.
Frodon : Que lui est-il arrivé ?
Grand-Pas : Elle est morte. Essayez de dormir Frodon.

ISENGARD PROFANE

Saroumane : Le pouvoir d'Isengard est à vos ordres Sauron ! Seigneur de la Terre.
Sauron : Constituez moi une armée digne du Mordor.
Orque : Quels sont les ordres du Maître, mon Seigneur ? Quels sont les ordres de l'Oeil ?
Saroumane : Nous pouvons commencer le travail!
Orque : Les arbres sont solides, mon Seigneur. Leurs racines sont profondes.
Saroumane : Abattez-les tous !

UN POIGNARD DANS LE NOIR

Grand-Pas : C'était la grande tour de garde d'Amon Sul. Nous y passerons la nuit ! Tenez c'est pour vous. Gardez-les à portée. Je vais surveiller les alentours. Restez-ici !
Frodon : Qu'est-ce que vous faites?
Merry : Des tomates, des saucisses et du bacon bien grillé !
Sam : On vous en a gardez, M. Frodon !
Frodon : Eteingnez ce feu, sombres crétins !
Sam : Oh, je vous remercie.
Frodon : Courrez !
Sam : Arrière démons ! Frodon ! Frodon !
Frodon : Sam !
Sam : Grand-pas ! Grand-pas ! aidez-moi !
Grand-Pas : Il a été poignardé par une lame de Morgul ! C'est au delà de mes compétences de guérisseur. Il lui faut la médecine elfique. Vite !
Sam : Nous sommes à six jours de Fondcombe. Il n'y arrivera pas.
Frodon : Gandalf !
Grand-Pas : Tenez bon Frodon !
Frodon : Gandalf !
FUITE VERS LE GUE

Sam : Regardez Frodon, les Trolls de M. Bilbon.... M. Frodon ! Il est tout froid !
Pippin : Est-ce qu'il va mourir ?
Grand-Pas : Il passe dans le monde des ombres et il sera bientôt un spectre, comme eux.
Merry : Ils approchent.
Grand-Pas : Sam ! Connaissez-vous l'Athelas ? C'est une plante.
Sam : L'Athelas ?
Grand-Pas : La feuille des Rois.
Sam : Oui c'est de la mauvaise herbe!
Grand-Pas : Elle peut ralentir le poison, allez en chercher!
Arwen : Qu'est-ce que ceci ? Un garde qui ne prend pas garde !
Frodon, Im Arwen. Telin le thaed. Lasto beth nin, tolo dan na ngalad.
[Frodon, je suis Arwen. Je viens vous aider. Ecoutez ma voix, revenez à la lumière.]
Pippin : Qui est-ce?
Arwen : Frodon !
Sam : C'est une Elfe !
Arwen : Oh, il disparaît. Il ne vas pas tenir longtemps. Il faut le mener à mon père. Cela fait deux jours que je vous cherche.
Merry : Où est-ce que vous l'enmenez.
Arwen : Il y a cinq spectres à vos trousses. Où sont les quatres autres, je l'ignore.
Grand-Pas : Dartho guin berian. Rych le ad tolthathon.
[Restez avec les Hobbits, je vous enverrai des chevaux.]
Arwen : Hon mabathon. Rochon ellint im.
[Non, je suis meilleure cavalière]
Grand-Pas : Andelu i ven.
[Il y a trop de danger]
Pippin : Qu'est-ce qu'ils disent?
Arwen : Frodo fir. Ae athradon i hir, tur gwaith nin beriatha hon.
[Si je franchis la rivière, notre pouvoir le protégera] Non, je ne les crains pas!
Grand-Pas: Beyest lin. Arwen! Allez grand train. Ne vous retournez pas!
Sam : Qu'est-ce que vous faites? Les spectres sont toujours là!
Arwen: Noro lim, Asfaloth, noro lim!
[Au galop, Asfaloth, au galop!]
Cavaliers noirs : Donnez-nous le semi-homme, femme Elfe!
Arwen : si vous le voulez venez donc le réclamer!
Nin o Chithaeglir, lasto beth daer, Rimmo nin Bruinen dan in Ulaer!
Nin o Chithaeglir, lasto beth daer, Rimmo nin Bruinen dan in Ulaer!
[ Eau des Monts Brumeux écoute ces mots; eaux du courant contre les Nazgûls!]
Non, non! Frodon ! Non ! Frodon , ne renoncez pas. Pas maintenant ! Que la gràce qui m'a été donnée lui soit accordée. Epargnez-le, sauvez-le !
Elrond: Lasto beth nin. Tolo dan nan galad.
[Ecoutez ma voix. Revenez à la lumière.]

FONDCOMBE
Frodon : Où suis-je ?
Gandalf : Vous êtes dans la demeure d'Elrond. Il est dix heures du matin et nous sommes le 24 octobre, si vous voulez tout savoir !
Frodon : Gandalf !
Gandalf : Oui, je suis bien là ! Et vous avez de la chance d'y être vous aussi ! Quelques heures de plus et nous aurions été impuissants. Maintenant vous avez une grande force en vous, mon cher Hobbit !
Frodon : Que s'est-il passé Gandalf ? Pourquoi n'êtes-vous pas venu ?
Gandalf : Oh, je suis navré Frodon ! J'ai été retardé.
Saroumane : Une amitié avec Saroumane. Ca ne se refuse pas comme cela ! Un mauvais tour mérite punition. C'est terminé. Embrassez le pouvoir de l'anneau ou embrassez votre propre destruction.
Gandalf : Il n'y a qu'un seul Seigneur de l'Anneau, lui seul a le pouvoir de se plier à sa volonté. Et il ne partage pas ce pouvoir.
Saroumane : Ainsi vous avez choisi la mort !

NOMBREUSES RENCONTRES

Frodon : Gandalf ! Qu'y a-t-il ?
Gandalf : Il n'y a rien !
Sam : Frodon ! Miséricorde, vous êtes réveillé !
Gandalf : Sam est restez à votre chevet !
Sam : Ah, c'est qu'on s'est fait du mourron pour vous. Pas vrai votre seigneurie.
Gandalf : Gràce aux talents du Seigneur Elrond, vous commencez à vous remettre.
Elrond : Bienvenue à Fondcombe, Frodon Sacquet.
Frodon : Bilbon !
Bilbon : Alors Frodon, mon garçon !
Frodon : “Allez et Retour. Récit d'un Hobbit par Bilbon Sacquet”. C'est merveilleux !
Je pensais revenir m'émerveiller devant les enchantements de la Forêt Noire! Visiter Esgaroth et revoir la Montagne Solitaire. Mais l'âge semble finalement m'avoir rattrappé.
Frodon : La Comté me manque ! J'ai passé toute mon enfance à m'imaginer que j'étais quelque part ailleur avec vous, vivant l'une de vos avantures ! Mais mon aventure à moi, s'est révélée être différente. Je ne suis pas comme vous, Bilbon !
Bilbon : Mon cher petit !
Sam : Voyons qu'est-ce que j'ai oublié ?
Frodon : Tu fais déjà nos sacs ?
Sam : Y a pas de mal à se tenir près ?
Frodon : Je croyais que tu voulais voir des Elfes ?
Sam : Sûr que je veux...
Frodon : Plus que tout autre chose.
Sam : Que oui ! Seulement, on a fait ce que Gandalf voulait pas vrai ? On a apporté l'Anneau jusqu'à Fondcombe. Alors, j'ai cru, comme vous alliez mieux qu'on partirais vite...chez nous.
Frodon : Tu as raison Sam. Nous avons fait se qu'on attendait de nous. L'Anneau sera en sureté à Fondcombe. Je suis prêt à retourner chez nous.

LA DESTINEE DE L'ANNEAU

Elrond : Il recouvre ses forces.
Gandalf : Cette blessure ne guérira jamais totalement. Il l'a portera pour le restant de sa vie.
Elrond : Cependant, en portant l'Anneau si loin, le Hobbit a fait preuve d'une extraordinaire résistance à ses attraits maléfiques.
Gandalf : C'est un fardeau qu'il n'aurait jamais dû avoir à porter. Nous ne devons plus rien lui demander.
Elrond : Gandalf ! L'ennemi est en marche. Les forces de Sauron se rassemblent à l'Est, son Oeil est fixé sur Fondcombe. Et d'après vos dires. Saroumane nous a trahi. La liste de nos alliés s'amenuise.
Gandalf : Sa traîtrise est plus grande que vous ne croyez. Par un audieux procédé, Saroumane a croisé des Orques avec des Gobelins dans le but d'en élever une armée dans les cavernes de l'Isengard, une armée capable de se déplacer au grand jour et de parcourir une grande distance rapidement. Saroumane vient pour prendre l'Anneau.
Elrond : Ce mal ne peut être gardé secret par le pouvoir des Elfes ! Nous n'avons pas la force de combattre à la fois le Mordor et l'Isengard. Gandalf ! L'Anneau ne peut rester ici. Ce péril concerne toute la Terre du Milieu. Ce sont ces représentant qui doivent décider comment en venir à bout. Le temps des Elfes est révolu. Mon peuple quitte ses rivages, vers qui vous tournerez-vous lorsque nous serons parti ? Vers les Nains ? Ils se cachent dans les montagnes en quête de richesses et n'ont cure des problèmes des autres.
Gandalf : C'est dans les Hommes que nous devons placer notre espoir.
Elrond : Les Hommes? Ils sont faibles. La race des Hommes a failli : le sang de Nùmenor est presque éteint, sa fierté et sa dignité oubliées. C'est à cause des Hommes que l'Anneau a survécu. J'étais là Gandalf ! J'étais là, il y a 3.000 ans lorsqu'Isildur prid l'Anneau. J'étais là le jour où la force des Hommes a failli. J'ai conduit Isildur au cœur de la Montagne du Destin, là où l'Anneau avait été forgé, le seul endroit où il pouvait être détruit. Tout aurait pu finir ce jour-là, mais il permit au mal de perdurer. Il garda l'Anneau et la lignée des Rois fut brisée. Il reste aucune force dans le travail des Hommes. Ils sont déchirée, dispersés et sans chef.
Gandalf : Il y en a un qui pourrait les réunifier. Celui qui peut prétendre au trône du Gondor.
Elrond : Il s'est détourné de cette voie, il y a fort longtemps. Il a choisit l'exil.

LA LAME QUI FUT BRISEE

Boromir : Vous n'etes pas un Elfe ?
Grand-Pas : Les Hommes du Sud sont les bienvenus ici !
Boromir : Qui êtes-vous ?
Grand-Pas : Un ami de Gandalf le Gris.
Boromir : Alors nous avons un but commun...mon ami. La lame brisée de Narsil. L'épée qui a oté l'Anneau de la main de Sauron. Toujours tranchante. Rien de plus qu'un héritage brisé.
Arwen : Pourquoi avez-vous peur du passé ? Vous êtes le déscendant d'Isildur, pas Isildur en personne, donc vous n'êtes pas lié à son destin !
Grand-Pas : Le même sang coule dans mes veines, la même faiblesse.
Arwen : Votre heure va venir, vous affronterez le même mal et je suis sûre que vous le vaincrez! A si i-Dhúath ú-orthor. Ú or le a ú or nin.
[L'ombre n'a pas encore étendu son emprise, ni sur vous, ni sur moi]

L'ETOILE DU SOIR

Arwen : Renech i lu i erui govannem ?
[Vous souvenez-vous de notre première rencontre ?]
Grand-Pas : Nauthannem i ned ol reniannen.
[J'ai cru que je m'était égaré dans un rêve.]
Arwen : Gwenwin in enninath...U-arnech in naeth i si celich.
[De longues années ont passées, vous n'aviez pas alors les mêmes tourments. Que vous avais-je dis ?]
Grand-Pas : Vous avez di vouloir vous lier a moi, abandonnant de ce fait l'immortalité de votre peuple.
Arwen : Et c'est ce que je ferais, je préfère partager une existence humaine avec vous qu'affronter tous les âges de ce monde toute seule. Je choisis une vie mortelle.
Grand-Pas : Vous ne pouvez m'offrir cela !
Arwen : C'est à moi de décider à qui offrir ma vie, tout comme mon cœur.

LE CONSEIL D'ELROND

Elrond : Etrangers venus de Terres lointaines, amis de toujours, vous vous êtes rassemblés ici afin de répondre à la menace du Mordor. La Terre du Milieu est au bord de la destruction, nul ne peut y échapper. Vous vous unirez ou vous serez vaincu. Chaque race est lié à ce destin, à ce sort commun. Montrez leur l'Anneau Frodon.
Boromir : Alors, c'est vrai. Lors d'un rêve, j'ai vu à l'Est le ciel s'assombrir, mais à l'Ouest une pâle lueur persistait et une voix s'écriait : “Votre fin est proche ! Le fléau d'Isildur a été retrouvé.” Le fléau d'Isildur.
Elrond : Boromir !
Gandalf : Ash Nazg Durbatuluk ! Ash Nazg Gimbatul ! Ash Nazg Gimbatul ! Ash Nazg Gimbatul !
Elrond : Jamais de mots on été prononcés en cette langue ici, à Imladris.
Gandalf : Je n'implore pas votre pardon, Maître Elrond ! Car le parler noir du Mordor peut déjà être entendu dans toutes les régions Ouest. L'Anneau est totalement maléfique.
Boromir : Cet Anneau est un don, un don fait aux ennemis du Mordor. Pourquoi ne pas s'en servir ? Depuis longtemps mon père, l'intendant du Gondor a tenu a distance les forces du Mordor, c'est grâce au sang de notre peuple que vos terres sont encore en sécurité. Donnez au Gondor l'arme de notre ennemi et laissez-nous l'utiliser contre lui !
Grand-Pas : On ne peut le contrôler, aucun d'entre nous ne le peut ! L'Anneau unique ne répond qu'à Sauron, il n'a pas d'autre maître !
Boromir : Et qu'est ce qu'un rôdeur connaît à ces choses ?
Legolas : Ce n'est pas un simple rôdeur ! C'est Aragorn fils d'Arathorn, vous lui devez serment d'allégence.
Boromir : Aragorn ? Le déscendant d'Isildur !
Legolas : Et l'héritier du trône du Gondor !
Aragorn : Havo dad Legolas !
[Asseyez-vous Legolas !]
Boromir : Le Gondor n'a pas de roi, il n'en a pas besoin !
Gandalf : Aragorn a raison. Nous ne pouvons l'utiliser.
Elrond : Vous n'avez pas le choix. L'Anneau doit être détruit.
Gimli : Qu'attendons-nous pour le faire?
Elrond : L'Anneau ne peut être détruit, Gimli fils de Gloïn, par aucun moyen en notre possession. L'Anneau a été forgé, dans les flammes de la Montagne de Destin. IL n'y a que là qu'il puisse être détruit.Il faut l'emporter dans les profondeurs du Mordor et le jeter dans l'abîme flamboyante d'où il est apparu autrefois. L'un de vous... doit le faire.
Boromir : On entre pas si facilement en Mordor. Ses Portes Noires ne sont pas gardées que par des Orques. En ces lieux, il y a un mal qui ne dort jamais. Et le Grand Oeil est toujours attentif. C'est une terre dévastée et stérile, recouverte de braises, de cendres, de poussières. L'air que l'on y respire n'est que vapeur empoisonnée. Même 10 000 hommes n'en viendraient pas à bout, c'est une folie !
Legolas : N'avez-vous pas entendu ce que le Seigneur Elrond a dit ? L'Anneau doit être détruit.
Gimli : Et je suppose que vous croyez être celui qui doit le faire ?
Boromir : Si nous échouons qu'arrivera-t-il ? Que se passera-t-il quand Sauron récupperera son Anneau ?
Gimli : J'aimerais mieux mourir que de savoir cet Anneau entre les mains d'un Elfe ! Oui nul ne peut se fier à un elfe !
Frodon : Je vais le faire ! Je vais le faire ! Je vais porter l'Anneau en Mordor ! Bien que je ne connaisse pas le moyen.
Gandalf: Je vais vous aidez à parter ce fardeau Frodon Sacquet, aussi longtemps que vous aurez à la porter !
Aragorn: Si par ma vie ou par ma mort, je peux vous protéger : je le ferais ! Mon épée est votre!
Legolas : Et mon arc est votre !
Gimli : Et ma hâche !
Boromir : Vous avez notre destin à tous entre vos mains, petit homme ! Et si telle est la volonté du conseil, le Gondor se joindra à vous !
Sam : Hey ! M. Frodon n'ira nul part sans moi !
Elrond : Non, en effet il n'est guère possible de vous séparer. Et cela même lorsqu'il est convié à un conseil secret et vous non !
Merry : Nous venons aussi, il faudra nous renvoyer chez nous attachés dans un sac pour nous en empêcher !
Pippin: Et quoi qu'il en soit, vous avez besoin de gens intelligent pour ce genre de mission, quête, chose!
Merry : Bon alors ça te met hors-course Pippin !
Elrond : Neuf compagnons, qu'il en soit ainsi ! Vous formerez la Communeuté de l'Anneau !
Pippin : Chouette ! Où est-ce qu'on va ?

A LA MEMOIRE DE GILRAEN

Elrond : Anirne hene beriad i chên în. Ned Imladris nauthant e le beriathar aen.
[Elle voulait protéger son enfant. Elle a pensé que vous seriez en sécurité à Fondcombe]
Au fond de son cœur, votre mère savait que cela vous poursuivrait toute votre vie, que vous ne pourriez échapper à votre destin. L'habileté des Elfes peut reforger l'épée des Rois mais vous seul avez le pouvoir de la brandir.
Aragorn : Je ne veux pas de ce pouvoir. Je ne l'ai jamais voulu.
Elrond : Vous êtes le dernier de cette lignée, il y en a aucun autre.

LES PRESENTS DE BILBON

Bilbon : Ma vieille épée Dard. Prends-la, tiens. Tiens.
Frodon : Elle est si légère !
Bilbon : Oui, Oui ! Forgée par les Elfes vois-tu, la lame devient bleu lorsque les Orques sont proches. Saches mon garçon qu'à ce moment là tu devras être extrêmement prudent. C'est une belle chose ! Du mithril. Aussi légère qu'une plume et aussi dure que les écailles d'un Dragon. Approches que je te l'essayes. Otes ta chemise... Oh ! oh, mon vieil Anneau. J'aimerais tellement le tenir une dernière fois. Excuses-moi de t'avoir mis cela sur les épaules mon petit. Je suis désolé que tu doives porter ce fardeau. Je te demande pardon pour tout.

LE DEPART DE LA COMMUNAUTE

Elrond : Le porteur de l'Anneau prend la route en quête de la Montagne du Destin. Vous qui voyagez à ses côté, aucun serment, aucun engagement ne vous oblige à aller plus loin que vous le souhaitez. Adieu. Ne vous détournez pas de votre but. Que la bénédiction des Elfes, des Hommes et de tous les peuples libres vous accompagne.
Gandalf : La Communauté attend le Porteur de l'Anneau.
Frodon : Le Mordor, Gandalf. C'est à gauche ou à droite ?
Gandalf : A gauche.
L'ANNEAU PREND LE CHEMIN DU SUD

Gandalf : Il nous faut prendre à l'Ouest des Monts Brumeux pendant quarante jours. Si la chance est avec nous, la trouée du Rohan nous sera ouverte. Et là nous prendrons à l'Est vers le Mordor.
Aragorn : Bougez vos pieds !
Merry : Bien Pippin !
Pippin : Merci.
Boromir : Plus vite !
Gimli : Si vous me demandiez mon avis, bien que ce soit pas le cas, nous empruntons le chemin le plus long, Gandalf, nous pourrions passer par les Mines de la Moria. Mon cousin Balin nous accueillerait royalement.
Gandalf : Non gimli, je n'emprunterais la route de la Moria que si je n'ai pas d'autre choix.
Sam : Qu'est-ce que c'est ?
Gimli : C'est rien, c'est qu'un petit nuage !
Boromir : Qui avance vite...et contre le vent !
Legolas : Des crébains du Pays de Dun !
Boromir : Cachez-vous
Aragorn : Merry, Frodon, Pippin, Sam à couvert !
Gandalf : Des espions de Saroumane, le passage par le Sud est surveillé ! Il faut passer par le col de Caradhras !
LE COL DE CARADHRAS

Aragorn : Frodon !...Boromir !
Boromir : C'est une étrange fatalité que nous devions éprouver tant de peur et de doute pour une si petite chose, une si petite chose !
Aragorn : Boromir ! Rendez l'Anneau à Frodon !
Boromir : A vos ordres !...Je n'en ai cure !
Saroumane : Alors Gandalf, vous essayez de passer par le col de Caradhras ! Et si vous échouez, par où passerez-vous ? Si les montagnes triomphent, vous risqueriez-vous sur une route plus dangereuse encore ?
Legolas : J'entend une voix sinistre dans les airs !
Gandalf : C'est Saroumane !
Aragorn : Il essaye de déclencher une avalanche ! Gandalf ! Il faut faire demi-tour.
Gandalf : Non !
Boromir : Il faut quitter la montagne. Prennons par la trouée du Rohan, faites un détour par ma cité.
Aragorn : La trouée du Rohan nous rapproche trop d'Isengard.
Gimli : On ne peut pas passer par dessus la montagnes, alors passons par dessous. Passons par les Mines de la Moria
Saroumane : La Moria...Vous avez peur d'aller dans ces Mines. N'est-ce pas ? Les Nains ont creusé trop profondement, et avec trop d'habileté. Vous savez ce qu'il ont réveillé dans les ténèbres de Khazad-dhûm. L'ombre et la flamme.
Gandalf : Laissons le Porteur de l'Anneau décider.
Boromir : On ne peut pas rester ici ou se sera la mort des Hobbits.
Gandalf : Frodon ?
Frodon : Nous passerons par les Mines.
Gandalf : Qu'il en soit ainsi !
LA MORIA

Gandalf : Frodon, venez soutenir un vieil homme. Comment va votre épaule ?
Frodon : Bien mieux qu'avant.
Gandalf : Et l'Anneau ? Vous sentez son pouvoir grandir, n'est-ce pas ? Je l'ai senti aussi. Vous devez être prudent. Le mal viendra à vous de l'extérieur de la Communauté... mais aussi de l'intérieur.
Frodon : En qui dois-je avoir confiance ?
Gandalf : Vous ne pouvez avoir confiance qu'en vous. Fiez-vous à vos forces.
Frodon : Qu'entendez-vous par là ?
Gandalf : Il y a maintes puissances en ce monde servant le bien ou le mal. Certaines sont plus fortes que moi. Ils en existent sûrement que je n'ai pas encore affrontées.
Gimli : Les Murs de la Moria. Les portes des Nains sont invisibles lorsqu'elles sont closes.
Gandalf : Oui Gimli. Et leurs propres maîtres ne peuvent les trouver, ni les ouvrir quand leur secret en est oublié
Legolas : Pourquoi cela ne me surprend-t-il pas ?
Gandalf : Alors voyons... de l'Ithildin. Cela ne reflète que la lumière des étoiles et la lumière de la lune. Il est écrit : « Les Portes de Durin, Seigneur de la Moria. Parlez ami et entrez. »
Merry : Et vous comprenez ce que cela veut dire ?
Gandalf : C'est très simple. Si vous êtes un ami, vous donnez le mot de passe et les Portes s'ouvriront.
Pippin : Rien ne se passe !
Gandalf : Autrefois je connaissais les incantations dans toutes les langues des Elfes, des Hommes et des Orques.
Pippin : Alors, qu'allez-vous faire ?
Gandalf : Cogner sur les portes avec votre tête, Peregrin Touque. Et si cela ne les fracasse pas et qu'on me libère un peu de toutes vos questions idiotes, j'essayerais de trouver la formule d'ouverture !
Aragorn : Les Mines ne sont pas faites pour les poneys. Même pour ceux qui sont aussi courageux que Bill.
Sam : Au revoir Bill.
Aragorn : Allez va. Allez. Ne vous inquiétez pas Sam, il saura retrouver son chemin. Arrêtez avec ces pierres !
Frodon : C'est une énigme. « Parlez ami et entrez ». Quel est le mot elfique pour ami ?
Gandalf : Mellon.
Gimli : Bientôt Maître Elfe vous allez pouvoir apprécier la légendaire hospitalité des Nains. Un bon feu, une bière brassée, une belle pièce de viande, car ceci mon ami est la demeure de mon cousin Balin ! Et ils appellent ça une mine ! Une mine !
Boromir : Ce n'est pas une mine. C'est un tombeau !
Gimli : Non ! Non ! Non !
Legolas : Des Gobelins !
Boromir : Allons vers la trouée du Rohan. Nous n'aurions pas dû venir par ici. Allons, partons vite d'ici ! Allez, sortons !
Sam : Frodon ! Non ! Grand-Pas !
Merry : Lâche-le !
Gandalf : Dans les Mines !
Boromir : Legolas !
Aragorn : Faites ce qu'il dit !

UN VOYAGE DANS L'OBSCURITE

Gandalf : Nous n'avons plus le choix désormais. Il nous faut affronter les Ténèbres de la Moria. Soyez sur vos gardes ! Il y a des êtres plus anciens et plus répugnants que les Orques, dans les profondeurs du monde. Ne faites pas de bruit. Il nous faudra quatre jours de marche pour atteindre l'autre coté. Espérons que notre présence passera inaperçue. La richesse de la Moria ne vient pas de l'or ou des joyaux, mais du mithril. Bilbon avait une cotte de mailles que Thorin lui avait offerte.
Gimli : Oh ! Ca c'était un cadeau royal !
Gandalf : Je ne lui ai jamais dit. Mais sa valeur était plus importante que la Comté entière !
Merry : Pippin !
Gandalf : Je ne me souviens pas de cet endroit.
Pippin : Sommes-nous perdus ?
Merry : Non.
Pippin : J'penses que si.
Merry : Chut ! Gandalf réfléchit.
Pippin : Merry ! J'ai faim.
Frodon : Là en bas. Il y a quelque chose !
Gandalf : C'est Gollum.
Frodon : Gollum ?
Gandalf : Cela fait maintenant trois jours qu'il nous suit.
Frodon : Il s'est échappé des donjons de Barad-Dûr!
Gandalf : Echappé ? Ou ralâché ? C'est l'Anneau qui l'a mené jusqu'ici. Il ne se débarassera jamais de sa dépendance de l'Anneau. Il l'aime et il le hait, autant qu'il s'aime et qu'il se hait. La vie de Sméagol est une triste histoire. Oui, Sméagol ! C'est ainsi qu'on l'appelait avant que l'Anneau ne le trouve, et ne le conduise à la folie.
Frodon : Quelle pitié que Bilbon ne l'ai pas tué quand il en a eu l'occasion !
Gandalf : De la pitié ? Mais c'est la pitié qui a retenue la main de votre oncle. Nombreux sont les vivants qui méritraient la mort et les morts qui méritraient la vie. Pouvez-vous leur rendre Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser mort et jugement. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins. Mon cœur me dit que Gollum a encore un rôle a joué. En bien ou en mal, avant que cette histoire ne se termine. De la pitié de Bilbon peut dépendre le sort de beaucoup.
Frodon : Je voudrais que l'Anneau ne soit jamais venu à moi. Que rien de tout ceci ne se soit passé.
Gandalf : Comme tous ceux qui vivent des heures si sombres, mais ce n'est pas à décider. Tout ce que nous devons décider c'est que faire du temps qui nous est imparti. Il y a d'autres forces à l'œuvre dans ce monde, à part la volonté du mal. Bilbon a été désigné pour trouver l'Anneau. Et dans ce cas vous aussi avez été désigné pour le détenir. Et ça c'est plutôt encourageant. Oh ! C'est par ici !
Merry : Ah ! Ca lui revient !
Gandalf : Pas du tout ! Mais l'air est moins nauséabond en bas. Dans le doute, Meriadoc, il faut toujours suivre son flair. Risquons-nous à faire un peu de lumière. Regardez ! Le Grand Royaume de la cité des Nains de Cavenain.
Sam : Sûr que c'est artistique. Y'a pas d'erreurs !

LE TOMBEAU DE BALIN
Gandalf : Gimli !
Gimli : Non ! Non !
Gandalf : « Ici gît Balin, fils de Fundin, Seigneur de la Moria ». Il est mort. C'est ce que je craignais.
Legolas : Il faut avancer, ne pas s'attarder ici.
Gandalf : « Ils ont pris le pont et la deuxième salle. Nous avons barricadé les portes. Les tambours viennent des profondeurs. Nous ne pouvons plus sortir. Une ombre s'avance dans le noir. Nous ne pouvons plus sortir. Ils arrivent... » Crétin de Touque ! Jetez-vous dedans la prochaine fois, cela nous débarassera de votre stupidité !
Sam : M. Frodon !
Legolas : Les Orques !
Aragorn : Reculez, restez près de Gandalf !
Boromir : Ils ont un Troll des Cavernes.
Gimli : Qu'ils approchent. Il y a encore un Nain dans la Moria qui respire !
Sam : J'commence par avoir le coup de main !
Aragorn : Frodon !
Frodon : Aragorn ! Aragorn !
Sam : Frodon ! Frodon !
Aragorn : Oh ! Non.
Sam : Il est vivant !
Frodon : Je vais bien. Je n'ai rien.
Aragorn : Vous devriez être mort ! Cette lance transpercerait un sanglier.
Gandalf : Je crois que ce Hobbit est bien plus solide qu'il n'y paraît !
Gimli : Du mithril ! Vous êtes très surprenant M. Sacquet !

LE PONT DE KHAZAD-DUM

Gandalf : Au pont de Khazad-Dûm ! Fuyons !
Boromir : Quel est ce nouveau maléfice ?
Gandalf : Un Balrog. Un démon de l'Ancien Monde. Cet adversaire est plus fort que vous. Courrez !
Aragorn : Gandalf !
Gandalf : Guidez-les Aragorn. Le pont est proche. Faites ce que je vous dit ! Les épées ne vous seront d'aucun secours ici.
Legolas : Gandalf !
Boromir : Merry, Pippin !
Aragorn : Sam ! Gimli !
Gimli : Personne ne lance un Nain ! Pas la barbe !
Aragorn : Frodon ! Attention. Accrochez-vous. Accrochez-vous. Allez, penchez-vous.
Legolas : Dépêchez-vous. Faites vite.
Aragorn : Sautez !
Gandalf : Vers le pont. Dépêchez-vous. Vous ne passerez pas !
Frodon : Gandalf !
Gandalf : Je suis un Serviteur du Feu Secret, détenteur de la flamme d'Anor. Le feu sombre ne vous servira à rien, flamme d'Udûn. Repartez dans l'ombre ! Vous ne passerez pas.
Boromir : Non ! Non !
Frodon : Gandalf !
Gandalf : Fuyez pauvres fous !
Frodon : Nooooooon !
Boromir : Aragorn !
Aragorn : Legolas ! Relevez-les !
Boromir : Accordez-leur un moment par pitié.
Aragorn : Dés la tombée de la nuit les collines grouillent d'Orques. Il nous faut atteindre les bois de la Lothlrien. Allons, Boromir ! Legolas ! Gimli ! Relevons-les. Debout Sam ! Frodon ?

LA LOTHLORIEN

Gimli : Ne vous éloignez pas jeunes Hobbits ! On raconte qu'une jeune ensorceleuse vit dans ces bois. Une sorcière Elfe, aux terribles pouvoirs. Tous ceux qui l'ont regardé sont tombés sous son charme. Et on ne les a jamais revus !
Galadriel : Frodon. Votre venue chez nous est un signe du destin qui s'annonce. Car vous amenez le mal, Porteur de l'Anneau.
Sam : M. Frodon ?
Gimli : Et bien voici un Nain qu'elle n'envoutera pas si aisément !. J'ai l'œil du faucon et les oreilles du renard. Oh !
Haldir : Le Nain respire si fort que nous aurions pû le tuer dans le noir.
Mae govannen, Legolas Thranduilion.
[ Bienvenu, Legolas, fils de Thranduil.]
Legolas : Govannas vîn gwennen le.
[ Notre Communauté vous est redevable.]
Haldir : A Aragorn in Dúnedain istannen le ammen.
[ Aragorn de Dunedain. Nous vous connaissons.]
Aragorn : Hennaid
[ Merci.]
Gimli : Voici donc la légendaire courtoisie des Elfes ! Ils parlent une langue qui nous ait inconnue.
Haldir : Nous n'avons pas eut de rapports avec les Nains depuis les Jours Sombres.
Gimli : Et vous savez ce que le Nain répond à cela ? Ishkhaqwi ai durugnul, in khuzdûl!
[ Un fléau sur votre cou ! ]
Aragorn : Cela non plus n'est pas très courtois !
Haldir : Vous apportez un grand danger avec vous. Vous ne pouvez aller plus avant.
Aragorn : Boe ammen veriad lîn ! Andelu i ven. Merin le telim. Henio, aníron boe ammen i dulu lîn !
[Nous avons besoin d'un endroit protégé ! La route est dangereuse. J'aurais espéré que nous pourrions dépendre de vous. Comprenez, nous avons besoin de votre aide !]
Boromir : Gandalf ne sera pas mort en vain. Il n'aurait pas voulu que vous perdiez espoir. C'est un lourd fardeau que vous portez. N'y ajoutez pas le poid de cette mort.
Haldir : Allons, veuillez me suivre.
CARAS GALADHON

Haldir : Caras Galadhon, le cœur du monde elfique sur terre. Royaume du Seigneur Celeborn et de Galadrien, Dame de Lorien.
Celeborn : L'ennemi sait que vous êtes entré ici. Tout espoir de passer inaperçu à désormais disparu. Huit sont ici alors qu'ils étaient neuf en quittant Fondcombe. Dites-moi où est Gandalf, car j'aimerais vivement m'entretenir avec lui. Et je ne puis le voir de loin.
Galadriel : Gandalf Le Gris n'a pas franchi les frontières de ce pays. Il a basculé dans l'ombre.
Legolas : En effet, il a été pris par l'ombre et la flamme. Un Balrog de Morgoth. Car nous nous rendions sans nécessité dans les rets de la Moria.
Galadriel : Aucun des actes de Gandalf ne fut jamais inutiles. Nous ignorons encore quel était son dessein. Surtout ne laissez pas le vide de Khazad-Dûme remplir votre cœur, Gimli fils de Gloin. Car le danger à totalement envahi le monde, et sur toutes terres, l'amour est désormais mêlé de souffrances.
Celeborn : Que va devenir cette Communauté car sans Gandalf, tout espoir est perdu.
Galadriel : Votre quête ne tient malheureusement qu'à un fil. Ecartez-vous en un temps soit peu et ce sera l'échec, entraînant la ruine de tous. Mais l'espoir perdure tant que la compagnie existe. Ne laissez pas vos cœur se troubler. A présent, allez prendre un peu de repos. Car vous êtes accablé par le chagrin et le labeur. Cette nuit vous dormirez en paix. Bienvenu Frodon de la Comté, celui qui a vu l'Oeil.
Elfes de Lothlrien : « A Olorin i yaresse
[ Olorin, celui qui a été autrefois...]
Mentaner i Numeherui »
[ Envoyé par les Seigneurs de l'Ouest...]
Legolas : Une complainte pour Gandalf.
Merry : Que disent-ils de lui ?
Legolas : Je n'ai pas le cœur à vous la traduire. Ma peine est encore trop récente.
Elfes de Lothlrien : « Tirien i Romenori
[ Pour garder les pays de l'Est...]
Maiarion i Oiosaila...
[ Le plus sage de tous les Maiar...]
Mana elye etevanne...
[ Qu'est-ce qui nous a enlevé... ]
Norie i melanelye? »
[ Celui que l'on aimait ? ]
Sam : Je paris que ces vers n'évoquent pas ses feux d'artifices. faudrait un couplet là-dessus. « Qui a vu plus belles fusées, en étoiles vertes ou bleues éclatées. Tonnerre d'averse, d'or et d'argent. c'est une pluie de fleurs qui descend... » Ca ne lui rend pas justice, bien loin de là !
Aragorn : Reposez-vous. Ces frontières sont bien gardées.
Boromir : Je ne pourrais trouver de quiétudes. J'ai entendu sa voix à l'intérieur de ma tête. Elle parlait de mon père, de la chute du Gondor. Elle m'a dit : « Même aujourd'hui il y a encore de l'espoir ». Mais je n'en voit aucun ! Cela fait longtemps que nous n'avons plus d'espoir. mon père est un homme noble, mais son autorité décroît et notre .... Notre peuple n'a plus foi en lui. Il compte sur moi pour améliorer les choses et j'aimerais y arriver. J'aimerais voir la gloire du Gondor restaurée. L'avez-vous déjà vu Aragorn ? La Tour Blanche d'Echthelion ! Scintillante comme une flèche de nacre et d'argent. Ses bannières flottantes dans la brise du matin. Avez-vous été rappelé chez vous par le son retentissant des trompettes d'argent ?
Aragorn : J'ai vu la Cité Blanche. Il y a longtemps.
Boromir : Un jour nos chemins nous y mèneront. Et le garde de la Tour pourra clamer très haut : « Les Seigneurs du Gondor sont de retour !»

LE MIROIR DE GALADRIEL

Galadriel : Voulez-vous regarder dans le miroir ?
Frodon : Qu'y verrais-je ?
Galadriel : Même les pplus sages ne peuvent le dire. Car le miroir dévoile bon nombre de choses. Des choses qui furent, des choses qui sont, et certaines qui ne se sont pas encore passées. Je sais ce que vous avez vu. Car c'est aussi dans mon esprit. C'est ce qui va se passer si vous échouez. La Communauté va se dissoudre. Cela à déjà commencé. Il essayera de s'emparer de l'Anneau. vous savez de qui je parles. L'un eprès l'autre, l'Anneau les détruira tous.
Frodon : Si vous me le demandez, je vous donnerais l'Anneau Unique.
Galadriel : Vous m'offrez librement l'Anneau ? Je ne peut nier que mon cœur l'a ardemment désiré. A la place d'un Seigneur des Ténèbres, vous aurez une reine. Non pas ténèbreuse, mais aussi belle et terrible que l'aurore. Aussi traîtresse que la mer ! Plus forte que les fondements de la terre ! Alors tous m'aimeront et désepéreront. Cette épreuve, je l'aui réussie. Je vais m'affaiblir et aller vers l'Ouest. et je vais rester Galadriel.
Frodon : Je n'y arriverai pas tout seul.
Galadriel : Frodon, vous êtes porteur de l'Anneau. et porter l'Anneau de pouvoir signifie être seul. Voici Nenya, l'Anneau de diamant et j'en suis la gardienne. Cette tâche vous est dévolue, et si vous ne trouvez pas le moyen, personne ne le pourra.
Frodon : Je sais ce que je dois faire, seulement j'ai peur de le faire.
Galadriel : Même la plus petite personne peut changer le cours de l'avenir.

LES COMBATTANTS URUK-HAI

Saroumane : Sais-tu comment les Orques sont venus au monde ? C'étaient des Elfes autrefois. Des Elfes enlevés par les forces des ténèbres, torturés et mutilés. Une forme de vie horriblement anéantie. Aujourd'hui, ils sont parfait mes combattants Uruk-Hai. Réponds ! Qui sers-tu ?
Lurtz : Saroumane !
Saroumane : Pourchassez-les sans relâche jusqu'à ce que vous les trouviez.Vous ne connaissez ni la peur, ni la douleur. Vous gôuterez à la chair humaine ! Un des semi-hommes a sur lui un objet de grande valeur. Ammenez-les moi vivants. Ne les abîmez pas. Tuez les autres.

ADIEU A LA LORIEN

Celeborn : Avant ce jour, aucun étranger n'a revêtu l'habit de notre peuple. Puissent ces capes vous protéger totalement des yeux hostils.
Legolas : Du lembas. Du pain de route elfique. Une bouchée suffit à nourrir l'estomac d'un ad
kirandaw
  • 146. kirandaw | 05/12/2018
https://www.youtube.com/watch?v=byurKPEkLzE
Michel
  • 147. Michel | 05/12/2018
Je te remercie Patrick pour ce lien qui m'a permit d'affirmer mes conviction.
J'admet que j'était un peux surpris par le faite que c'était une animation mais je suis content de l'avoir vu jusqu'au bout
Patrick
  • 148. Patrick | 05/12/2018
J'ai trouvé une belle vidéo qui résume tout nos principes:
https://www.ianimes.co/836d51d05c48293bdc32b18636434810.htm

Aussi, ce n'est pas la peine de poster n'importe quoi, ce site à pour but de centraliser nos effectifs, et non pas pour poster des blagues douteuses
bob-jean
  • 149. bob-jean | 05/12/2018
Voici un peu de culture cher gilet jeunes.

Une constitution est une loi fondamentale ou un ensemble de principes1 qui fixe l'organisation et le fonctionnement d'un organisme, généralement d'un État ou d'un ensemble d'États2[réf. incomplète][Information douteuse] [?]. Son but est la préservation du bien commun par les principes et bénéfices reconnus de la séparation des pouvoirs3, pour une justice au plus égalitaire, pour la préservation de la souveraineté nationale ; incitant aux qualités individuelles d'impartialité des représentants, plus surement, intrinsèquement évitant par ses règles des conflits d'intérêts et de collusions ; limitant, supprimant au mieux nombre des risques de dérives naturels des pouvoirs sans contrôles, sans modérateurs, sans contre-pouvoirs: totalitarisme, oligarchie, prévarications, influences partisanes, clientélisme, népotisme, homogamie oligarchique, etc.). Les articles de cette constitution ont pour trame essentielle les règles de séparation des pouvoirs et de contrôles croisés. Les cinq grands pouvoirs souverains, ou dit pouvoirs d'État, sont l'objet des règles constitutionnelles (définitions de leur contrôle) : décider de la paix ou de la guerre, légiférer, rendre justice, battre monnaie, mesurer-évaluer-informer (pour la France, DILA, CNIL, CSA, INSEE). Dans la vie courante, une chaine permanente institutionnelle est chargée des contrôles de constitutionnalité (bureau préfectoral de contrôle de constitutionnalité, conseil constitutionnel). Ces soucis de modération des pouvoirs répondent de tout temps a un besoin de stabilité de la représentation-nationale, limitant au plus pacifiquement les risques de conflits internes, guerre civile, révolte, crises de pouvoirs (crispations, par exemple tensions courantes entre chambres et exécutif). La constitution par ses règles stabilise et légitime le pouvoir, pour le maintien de la prospérité. Par étapes successives, parlementarisation, etc., le droit précise peu à peu, au xviiie siècle notamment4, ce concept de souveraineté nationale (un des philosophes initiateurs de cette période charnière est Thomas Hobbes). Cette notion figure explicitement dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 en son article 3.

Différences entre loi et constitution :[pas clair]

Les règles qui ne sont pas couvertes par la constitution peuvent faire l'objet de lois qui sont votées et amendées par le législatif.
Les règles de la constitution qui sont votées par une assemblée constituante concerne la souveraineté et l'organisation de l'État. En France, pour de la solennité[Quoi ?], les changements constitutionnels ont fait l'objet de réunions à Versailles.
La constitution, même si elle devrait encadrer et fonder un État, est de fait créée par son gouvernement, qui lui donne sa légitimité et la permanence de son autorité.

Plusieurs pays honorent et maintiennent une conscience nationale par un jour de célébration officielle (Fête nationale, Fête fédérale, Jour de la Constitution ou « Constitution Day » en anglais).

Le terme « Constitution » est également utilisé pour désigner les règles fondamentales d'organisations autres que des États souverains : on peut ainsi parler de la Constitution de l'OIT, du « projet de Constitution européenne » (officiellement le Traité établissant une constitution pour l'Europe) ou de la Constitution civile du clergéN 1. Il serait toutefois plus correct, pour ces organisations, d'employer les termes de traité ou d'« acte fondateur ». Dans les États fédéraux, les États fédérées peuvent avoir aussi leur propre constitution, comme la Californie aux États-Unis.

Sommaire
1 Étymologie
2 Définition
2.1 Définition formelle
2.2 Définition matérielle
2.3 Applications pratiques de la distinction
3 Les sources de la Constitution
4 Les caractères d'une Constitution
4.1 Coutumière ou écrite
4.2 Rigide ou souple
5 Contrôle de la Constitutionnalité
6 Exemples de Constitutions
6.1 Cas de la Rome antique
6.2 Constitutions en Europe
6.2.1 Constitution du Royaume-Uni
6.2.2 Statuts de Saint-Marin
6.2.3 Constitution corse
6.2.4 Constitution polonaise du 3 mai 1791
6.2.5 Constitutions de la France
6.2.6 Constitution de la Belgique
6.2.7 Constitution du Luxembourg
6.2.8 Constitution de Monaco
6.2.9 Constitution de la Suisse
6.2.10 Constitution de la Grèce
6.2.11 Projets de Constitution pour l'Union européenne
6.2.11.1 Nature du Traité établissant une Constitution pour l'Europe
6.3 Constitutions en Amérique du Nord
6.3.1 Constitution de la nation iroquoise
6.3.2 Constitution des États-Unis
6.3.3 Constitution du Canada
6.4 Constitutions en Amérique du Sud
6.4.1 Constitution du Venezuela
6.4.2 Constitution de la Colombie
6.5 Constitutions en Afrique
6.5.1 Constitution de la République démocratique du Congo
6.5.2 Constitution de la République de Madagascar
6.6 Constitutions en Asie
6.6.1 Constitution de l'Inde
6.6.2 Constitutions de la Turquie
6.6.3 Constitution de l'Indonésie
7 Notes et références
7.1 Notes
7.2 Références
8 Annexes
8.1 Articles connexes
8.2 Liens externes
Étymologie
Nom formé à partir de deux éléments latins :

« cum » préfixe qui signifie « ensemble » ;
« statuere » le fait « d'établir ».
Littéralement le fait de fixer ou d'établir ensemble.

Définition
Une Constitution est un ensemble de règles juridiques qui organisent les institutions et organisent l’État. Elle s'applique à tous les citoyens (sujets) d'un État.

Définition formelle
La Constitution est un acte juridique, le plus souvent concrétisé par un ou plusieurs documents écrits nouveaux. Cet acte se situe au sommet de son ordre juridique : tout autre acte juridique doit être conforme à ses prescriptions. Ainsi, selon la théorie de la hiérarchie des normesN 2, la Constitution se trouve ainsi être la loi fondamentale qui légitime toutes les normes inférieures.

Cette théorie est complétée par le principe de constitutionnalité, qui indique que la Constitution est le principe suprême du droit d'un État et que son respect, obligatoire et nécessaire, est assuré par une cour constitutionnelle, que ce soit un Conseil constitutionnel (comme en France) ou une Cour suprême (comme aux États-Unis).

Cette place au sommet de la hiérarchie des normes résulte du fait que la Constitution est créée par le pouvoir constituant originaire, et révisée par le pouvoir constituant dérivé ou institué. C'est donc un acte juridique imposé par le pouvoir constituant à tous les organes de l'État et à la société. Elle relève donc d'une logique verticale du pouvoir, comme les lois ou les règlements. Cette logique s'oppose à celle, horizontale, des contrats et des traités (nom donné à des contrats particuliers entre personnes morales de droit international), où les cocontractants sont, tout au moins juridiquement, égaux, et doivent consentir aux droits et obligations résultant des actes qu'ils signent.

Des confusions ont pu apparaître entre ces deux logiques, du fait de la doctrine du contrat social. Cette théorie consiste à dire que la Constitution de l'État résulte d'un contrat passé entre tous les citoyens, égaux en droit. Cependant, cette doctrine n'a pas de réalité juridique.

Tous les États ne possèdent pas nécessairement de constitution formelle. À titre d'exemple, la Constitution du Royaume-Uni n'est pas formelle, mais est plutôt uniquement une constitution matérielle.

Constitution: c'est un ensemble de textes de lois qui définit les règles de fonctionnement d'un régime politique

Définition matérielle

La démocratie athénienne fut la première à se doter des caractéristiques d'une Constitution.

La Rome antique, par ses institutions politiques complexes et organisées, se dote aussi d'une Constitution.
Une constitution matérielle est définie en fonction de ses règles et de son contenu, plutôt qu'en fonction d'un texte ou de documents précis. Ainsi, une constitution matérielle est un ensemble de règles qui peuvent être regroupés dans un seul document, mais pas nécessairement. Ces règles répondent généralement à l'une ou l'autre des catégories suivantes :

d'une part, l'ensemble des règles qui organisent les pouvoirs publics et leurs rapports entre eux (gouvernement, parlement, président, roi, etc.),
d'autre part, les libertés publiques (ou libertés fondamentales) qui sont accordées à toute personne résidant sur le territoire ou ressortissante de l'État concerné. On retrouve le plus souvent dans cette dernière catégorie des droits ou libertés tels que la liberté d'aller et venir, la liberté d'expression, etc.. C'est le sens de l'article 16 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789 : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution. »
La plupart des États, sinon la totalité, ont une constitution matérielle, au sens où ils possèdent des règles qui organisent et régissent leurs institutions politiques.

Applications pratiques de la distinction
Ces deux définitions se recoupent la plupart du temps (un nouveau texte constitutionnel aura toutes les caractéristiques d'une nouvelle constitution au sens matériel du terme) ; cependant, elles peuvent diverger.

Ainsi, si un changement politique radical fait que la constitution est appliquée d'une manière complètement différente, et ce sans qu'il y ait pour autant de changement du texte constitutionnel, alors il n'y aura pas nouvelle constitution au sens formel du terme, alors que d'un point de vue matériel, si. Au contraire, une constitution qui sera adoptée formellement ne sera pas une nouvelle constitution au sens matériel du terme si elle n'est pas appliquée.

Les sources de la Constitution
La primauté de la nation : Sieyès - à la différence de Rousseau - « tient pour le rationnel et pour le construit. L'état social, par rapport à l'état de nature, perfectionne et ennoblit l'homme. Il étend et protège la liberté. Il défend et assure l'égalité des droits5 ».
Pour lui les véritables rapports d'une constitution politique sont « avec la nation qui reste » plutôt qu'avec « telle génération qui passe ; avec les besoins de la nature humaine, commune à tous, plutôt qu'avec les différences individuelles ». Dans « Qu'est-ce que le Tiers-État ? », Sieyès proclame : « Considéré isolément, le pouvoir des citoyens serait nul, il ne réside que dans l'ensemble .»
La nation ne se crée pas elle-même, elle existe; elle est de droit naturel, mais elle a besoin d'une organisation politique et administrative, ou selon les termes de Sieyès d'un établissement public, c'est-à-dire un ensemble de moyens formés de personnes et de choses, destiné à réaliser les fins sociales :
« La constitution politique est postérieure à la formation en Nation. Elle intervient alors qu'il existe déjà une volonté commune, antérieure à elle6 »
Le pouvoir constituant : Sieyès reconnait que l'ensemble des citoyens a le droit de régler son gouvernement. Or ce gouvernement ou le maniement des intérêts généraux de la communauté est une œuvre toute humaine et se trouve être de première importance puisque la volonté de chacun et de tous met en cause le bien-être et la liberté de chacun et de tous.
Par suite, sans mandat exprès, les législateurs ne doivent pas toucher à ce grand ressort de l'État qu'on nomme la constitution
« On interdit, et avec raison, ce pouvoir aux assemblées ordinaires, pour éviter des usurpations possibles, et des agitations certaines. Et quand il est nécessaire de toucher à la Loi suprême, le peuple, suffisamment averti, donne un mandat spécial à une Assemblée constituante, à une Convention, chargée expressément, et à l'exclusion de tout autre corps, de réviser la Constitution...7 »
Les caractères d'une Constitution
Coutumière ou écrite

Constitution du Brésil, écrite.
Une Constitution écrite est formalisée dans un texte unique ou un ensemble de lois constitutionnelles. Elles représentent la grande majorité des constitutions modernes.

La Constitution coutumière est l'ensemble des règles relatives à l'organisation du pouvoir qui ne se trouvent pas sous forme écrite. Ces règles sont appelées « Conventions de Constitution ». Cela n'empêche pas qu'un ou plusieurs documents écrits servent de base pour cette Constitution.

Jusqu'à la fin du xviiie siècle, l'organisation politique des États était régie presque entièrement par la coutume, notamment dans les États monarchiques avec des règles de dévolution du monarque. La forme coutumière a progressivement disparu en même temps que la monarchie absolue. En effet, les xviiie et xixe siècles correspondent à des époques de rénovation politique et, par conséquent, constitutionnelle.

De plus, elle présente trois inconvénients majeurs par rapport à une Constitution écrite :

elle n'est pas réfléchie (elle ne provient pas d'un choix ni d'une construction rationnelle) ;
elle est imprécise et peu détaillée (elle ne peut prévoir aucun cas qui ne soit déjà arrivé) et pose des problèmes de clarté et de sécurité juridique ;
elle n'est pas démocratique dans son élaboration (le peuple n'y est pas associé).
D'un autre côté, contrairement à une Constitution écrite,

une Constitution orale est souvent moins sujette aux aléas de la politique.
Actuellement, seul le Royaume-Uni est resté fidèle à une Constitution coutumière parmi les États occidentaux, même si cette position doit être nuancée. D'autres pays dans le monde, notamment certains pays musulmans comme l'Arabie saoudite (en réalité l'Arabie saoudite a une Constitution religieuse et non pas coutumière), ou encore Israël, la Nouvelle-Zélande, Oman ou le Québec (province canadienne), en sont dotés également.

Constitution du Royaume-Uni
Constitution de la Nouvelle-Zélande
Constitution québécoise
Lois fondamentales d'Israël
Rigide ou souple
Une Constitution est dite souple quand la procédure de révision est la même que la procédure d'adoption des lois (cas très rares quand il s'agit d'une Constitution formelle). Cependant, les pays appartenant au système de common law, comme le Royaume-Uni et dont la Constitution n'est que matérielle ont techniquement une procédure de révision souple puisque les lois qui influent sur les prérogatives de la Constitution (fonctionnement des pouvoirs) sont modifiées de la même manière que les autres.

Une Constitution est dite rigide quand sa révision requiert une procédure différente de l'adoption des lois ordinaires ; ainsi en France la Constitution est rigide car elle exige soit la convocation du Parlement en Congrès à Versailles avec une majorité des trois cinquièmes en faveur de la révision soit un référendum populaire (Article 89 de la Constitution de 1958) alors que les lois ordinaires sont votées à la majorité simple et font la navette entre Assemblée Nationale et Sénat.

Une Constitution est aussi dite souple quand la procédure est plus facile que pour l'adoption des lois normales (cas extrêmement rares).

Pour finir, rappelons que ce qui compte dans la définition d'une Constitution entre rigide et souple est seulement et uniquement la procédure de révision et non pas le fait qu'elle facilite ou non l'adoption d'une révision de la Constitution.

Contrôle de la Constitutionnalité
Une cour constitutionnelle est l'organe chargé d'assurer la primauté effective de la constitution qui est, selon la théorie de hiérarchie des normes, la norme suprême. Il convient donc, pour assurer l'État de droit de vérifier la conformité des lois par un contrôle.

À partir de l'exemple de la Constitution américaine (Cour suprême des États-Unis en 1789), le modèle de la Cour constitutionnelle se répand au xxe siècle dans le monde entier, avec une organisation et des contre-pouvoirs d'une grande diversité. Ainsi le contrôle des lois peut se faire a priori ou a posteriori. La saisine peut être réservée à certaines autorités, ou ouverte aux particuliers. Enfin, certaines cours ont d'autres attributions juridictionnelles (dans le domaine électoral par exemple) ou administratives.

Ce modèle diffère de celui employé dans les pays de tradition juridique anglo-saxonne, où le contrôle de constitutionnalité se fait devant le juge de droit commun, à l'occasion d'une instance ordinaire.

Exemples de Constitutions
Cas de la Rome antique
Article détaillé : Institutions de la République romaine.
La Rome antique ne dispose pas de constitution à proprement parler. Le terme moderne et anachronique de « constitution romaine » décrit l'ensemble tacite de directives et de principes en constante évolution qui se transmet oralement et qui compose le « mos maiorum » (mot latin désignant les « coutumes des ancêtres »)8. On en retrouve de nombreux concepts dans les constitutions modernes, incluant les équilibres et les contrôles, le veto, l’obstruction, le quorum, les mandats, la mise en accusation, et les élections régulières. Contrairement à l'interprétation de certains historiens anglo-saxons, la séparation des pouvoirs au sens moderne (législatif, judiciaire, exécutif) n'a jamais existé dans la Rome antique, le consul cumulant les trois pouvoirs et le Sénat républicain n'ayant qu'un rôle de validation. Même des concepts moins importants, comme ceux utilisés dans le système électoral américain, trouvent leur origine dans les institutions romaines.

Les institutions romaines évoluent continuellement au fil des ans. En 509 av. J.-C., La Monarchie romaine cède la place à un régime républicain. En 27 av. J.-C., celui-ci se transforme en une nouvelle forme de gouvernement, le principat, première période de l'Empire romain. Enfin, en 300, dernier changement majeur, avec le début du Bas-Empire romain. Néanmoins, les vrais changements sont plus graduels. Ces quatre formes de gouvernement forment quatre périodes dans l’évolution des principales institutions romaines.

Les institutions romaines sont une des rares à avoir été autant développée avant le xviiie siècle. Aucune autre régime n’a gouverné sur un empire aussi vaste. De fait, les formes de gouvernements utilisées par les Romains sont largement utilisées comme modèle lorsque les premières constitutions de l’époque moderne sont rédigées.

Constitutions en Europe
Cette présentation des principales Constitutions européennes suit la chronologie.

Constitution du Royaume-Uni
Article détaillé : Constitution du Royaume-Uni.
Sa Constitution est très ancienne, les premières règles datant du Moyen Âge ; c'est le seul pays à être resté fidèle à une Constitution coutumière parmi les États occidentaux.

Il existe cependant quatre textes fondamentaux :

la Magna Carta ou Grande Charte en 1215 (où le roi renonce à certains pouvoirs au profit des barons et des communes et se déclare lié par la loi, notamment certaines procédures légales, comme l'interdiction de l'emprisonnement arbitraire, appelée aussi Habeas Corpus)
Bill of Rights en 1689 qui fonde la monarchie constitutionnelle anglaise en accordant des droits fondamentaux aux citoyens et résidents (à ne pas confondre avec sa version américaine plus connue).
Act of Settlement ou Acte d'établissement en 1701 (organise la succession au trône)
Parliament Act ou Acte du Parlement en 1911, modifié en 1949 (relatif aux pouvoirs respectifs des deux chambres, qui limite les pouvoirs de la Chambre des Lords au profit de la Chambre des communes).
Parmi les règles coutumières du Royaume-Uni, on peut citer le droit de dissolution de la Chambre des communes par le Premier ministre (réformé par le Fixed-Term Parliaments Act 2011) ou encore la démission de l'ensemble du Cabinet lorsque sa politique est remise en cause par les Chambres, qui ne figurent dans aucun texte.

Statuts de Saint-Marin
La République sérénissime de Saint-Marin est l'une des plus anciennes républiques du monde, et en tout cas la plus ancienne ayant continuellement existé depuis sa création. Sa Constitution (les « Statuts »), qui date de 1600, est la plus ancienne Constitution écrite encore en vigueur de nos jours.

Constitution corse
Article détaillé : Constitution corse.
La Constitution corse, votée en 1755 à Corte par les représentants de l'éphémère république corse, est considérée, malgré le relatif oubli dans lequel elle est tombée, comme la toute première Constitution moderne. Initiée par Pascal Paoli elle resta en vigueur jusqu'à l'annexion de la Corse par la France en 1769.

Constitution polonaise du 3 mai 1791
Article détaillé : Constitution du 3 mai.
Elle est considérée comme la première Constitution moderne sur le continent européen. Réforme fondamentale de l'État fédéré polono-lituanien, établissant une représentation parlementaire de la bourgeoisie et abolissant la corvée des paysans.

Constitutions de la France
Hiérarchie des normes en droit français
Inspiration
Hans Kelsen
Normativisme
Libertés fondamentales
Bloc de constitutionnalité
Constitution de 1958
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
Préambule de 1946
Charte de l'environnement
Ppes fond. reconnus par les lois de la République
Principes à valeur constitutionnelle
Objectifs à valeur constitutionnelle
Bloc de conventionnalité ou bloc de supralégalité
Traités ratifiés par la France
Accords internationaux
Normes de l'Union européenne
Bloc de légalité
Lois organiques
Lois ordinaires
Ordonnances
Règlements autonomes
Principes généraux du droit français
Pas de liste exhaustive
Règlements
Décret
Arrêté
Actes administratifs
Circulaire
Directive
Coutume
modifier

Article détaillé : Constitutions françaises.
Sous l’Ancien Régime, il existait les lois fondamentales du royaume, ensemble de principes coutumiers relatifs à la dévolution, à l’étendue et à l’organisation des pouvoirs qu’en 1789, l’Assemblée nationale a entrepris de mettre par écrit en commençant par la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

En plus des nombreux principes repris de la tradition politique et administrative et du précédent anglais de la Déclaration des droits de 1689, de nombreux juristes et philosophes servent de référence à l'élaboration de la Constitution française de 1789 et 1791 dont, par ordre chronologique : Thomas d'Aquin (pour la distinction entre droits naturels et civils de la « Déclaration »), Jean Bodin, Machiavel, John Locke (qui distingue le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif), Montesquieu (qui distingue un troisième pouvoir, le pouvoir judiciaire), Sieyès (reprise de la distinction des pouvoirs pour en faire une séparation des pouvoirs, réflexions sur le tiers état et projet de jury constitutionnaire pour le contrôle des lois).

Depuis la Constitution de 1791, établissant la monarchie constitutionnelle, la France a connu :

la Constitution de l'an I, instaurant la République
la Constitution de l'an III instaurant le Directoire
la Constitution de l'an VIII mettant en place le Consulat
la Constitution de l'an X, instaurant le Consulat à vie
la Constitution de l'an XII, instaurant le Premier Empire
la Charte de 1814 (Restauration de la Monarchie)
l’Acte additionnel aux constitutions de l'Empire de 1815 relatif à la période des Cent-Jours
la Charte de 1830 relative à la Monarchie de Juillet
la Constitution de 1848 instituant la Deuxième République
la Constitution de 1852 établissant le Second Empire
les Lois constitutionnelles de 1875 mettant en place la Troisième République
la Loi constitutionnelle du 10 juillet 1940, ou la mise en place du Régime de Vichy
la Loi constitutionnelle de 1945, ou l’élaboration du Régime provisoire français
la Constitution du 27 octobre 1946 instaurant la Quatrième République
la Constitution de 1958 instaurant la Cinquième République, en vigueur actuellement.
Constitution de la Belgique
Article détaillé : Constitution belge.
Le 25 novembre 1830, le projet de Constitution, élaboré par la commission désignée par le Gouvernement provisoire, est soumis au Congrès national. Le 7 février 1831, le Congrès national clôture les débats et vote la Constitution belge.

La Constitution belge est une synthèse voulue équilibrée des Constitutions françaises de 1791, 1814 et 1830, de la Constitution néerlandaise de 1814 et du droit constitutionnel anglais. Le texte constitutionnel n'est toutefois pas un amalgame juridique, mais bien une création originale. Ses principes élémentaires sont toujours en vigueur aujourd’hui.

Le texte initial de la Constitution de 1831 a subi diverses modifications. Les deux premières révisions concernent le droit de vote et les conditions d'éligibilité. Les quatre réformes suivantes transforment la Belgique unitaire en État fédéral. Malgré la fédéralisation de la Belgique, la procédure de révision de la Constitution n’a jamais été modifiée depuis 1831 et ne fait donc pas intervenir les entités fédérées créées en 1970 (Régions et Communautés). Elle fait dès lors l’objet de controverses dans le monde politique et parmi les constitutionnalistes belges, dont certains voudraient la simplification du processus ou encore l'implication des entités fédérées.

Constitution du Luxembourg
Le Grand-Duché de Luxembourg a connu quatre Constitutions :

la Constitution de 1841
la Constitution de 1848
la Constitution de 1856
la Constitution de 1868 toujours actuellement en vigueur.
Les Constitutions de 1856 et de 1868 sont en fait issues de deux révisions importantes successives de la Constitution de 1848.

Constitution de Monaco
La Constitution de Monaco a été adoptée le 17 décembre 1969. Elle fut révisée par la loi no 1.249 du 2 avril 2002.

Constitution de la Suisse
Article détaillé : Constitution suisse.
La Suisse a eu trois Constitutions au cours de son histoire. Une en 1848, une autre en 1874, et la dernière en 1999, en vigueur depuis le 1er janvier 2000 et encore d'usage actuellement.

Constitution de la Grèce
Article détaillé : Constitution grecque de 1975.
En 1975, quelques mois après la fin de la dictature des colonels, la Grèce adopte une nouvelle constitution.

Projets de Constitution pour l'Union européenne
Articles détaillés : Constitution européenne et Référendum sur la constitution européenne en France.
Plusieurs projets de constitution pour l'Union européenne ont été rédigés, dont le Projet Spinelli adopté en 1984 par le Parlement européen.

Un nouveau projet de Constitution européenne a été élaboré par une convention réunissant 105 représentants des vingt-cinq pays de l'Union européenne, avec une majorité d'élus des différents pays de l'Union. Cette convention s'est réunie entre le 28 février 2002 et le 18 juillet 2003. Le projet de la convention a servi de base à la conférence intergouvernementale chargée, entre octobre 2003 et le printemps 2004, d'entériner la nouvelle réforme de l'Union européenne.

Le 29 octobre 2004, les dirigeants de l'Union européenne signèrent à Rome le traité constitutionnel intitulé : « Traité établissant une Constitution pour l'Europe ». Pour qu'il entre en vigueur, il devait être ratifié par chacun des États d'ici à la fin 2006.

Nature du Traité établissant une Constitution pour l'Europe
La confusion vient du fait que les termes traité et Constitution répondent à deux logiques différentes en droit (voir supra, définition de la Constitution). Pour pouvoir répondre à cette question, il faut donc reprendre les définitions de Constitution et de traité.

D'un point de vue formel, le TCE est un acte juridique qui est pris volontairement entre les vingt-cinq États membres de l'Union. Il s'agit donc bien d'un traité. Cependant, des éléments laissent penser qu'il serait possible de mettre ce traité au sommet de la hiérarchie des normes des États membres.

Selon la Cour de justice de l’Union européenne, les normes européennes sont supérieures aux règles nationales, y compris constitutionnelles.

En France, si l'on suit la jurisprudence du Conseil d'État français, cependant, les dispositions des traités internationaux ont une valeur infra-constitutionnelle mais supra-législative (article 55 de la Constitution du 4 octobre 1958). Quant à la jurisprudence du Conseil constitutionnel, la doctrine reste très divisée. Lorsqu'il s'agit des traités fondateurs de l'Union européenne, le Conseil constitutionnel fait valoir que leurs dispositions ne peuvent être incompatibles avec la Constitution (le traité doit donc être conforme, ce qui supposerait qu'il lui est bien inférieur dans la hiérarchie des normes). Cependant, à la suite de la constatation de cette incompatibilité éventuelle entre traité et Constitution, c'est la Constitution qui est révisée, et non le traité (ce qui serait impossible de faire en France, puisque la décision politique a été prise à Bruxelles à vingt-cinq), ce qui laisserait supposer que, dans le cas des normes de l'Union, elles seraient supérieures à la Constitution.

La question de la nature constitutionnelle du projet, d'un point de vue formel, reste donc ouverte.

D'un point de vue matériel, ce traité réunit l'ensemble des textes existants (accords, conventions, traités) en les modifiant. Il vise, d'une part, à accroître l'efficacité des institutions (élection par le Conseil européen de son président pour deux ans et demi, création d'un poste de ministre des affaires étrangères, réduction de la taille de la Commission et élection de son président par le parlement, redéfinition et extension du vote à la majorité qualifiée, extension des domaines de la coopération renforcée...) ; dans le même ordre[Quoi ?]

Constitutions en Amérique du Nord
Constitution de la nation iroquoise
Article détaillé : Constitution de la nation iroquoise.
Constitution des États-Unis
Article détaillé : Constitution des États-Unis.
La Constitution des États-Unis a été acceptée le 17 septembre 1787 par une convention réunie à Philadelphie, et après ratification, s'applique depuis 1789. Elle a été modifiée par l'ajout de vingt-sept amendements. C'est la deuxième plus ancienne constitution écrite encore appliquée dans le monde après celle de Saint-Marin.

Constitution du Canada
Article détaillé : Constitution du Canada.
La Constitution du Canada souverain, sanctionnée par Victoria du Royaume-Uni en 1867, fut l'Acte de l'Amérique du Nord britannique (rebaptisée Loi constitutionnelle de 1867). Toutefois, certains aspects relevaient encore du gouvernement britannique, tel que la procédure d'amendement. En 1982, Pierre Elliott Trudeau, alors premier ministre, effectue le rapatriement de la Constitution à l'aide de la Loi de 1982 sur le Canada, ce qui abolit les derniers liens juridiques avec le Royaume-Uni. La Constitution n'a cependant jamais été ratifiée par le Québec, et cette question de la ratification reste un point très sensible dans les relations entre le Québec et les autres provinces (cf. Nuit des longs couteaux pour plus de précisions sur ce point). Toutefois, l'absence d'adhésion du Québec à la Constitution du Canada n'a aucune conséquence juridique.

Constitutions en Amérique du Sud
Constitution du Venezuela
Une très relative démocratie installée à partir de 1958, est, jusqu'en 1998, de droite libérale forte, mais les communistes sont interdits et la gauche légale subit de violentes répressions9. Au début du xxie siècle à la suite de l'élection présidentielle vénézuélienne de 1998, le socialiste Hugo Chávez est élu démocratiquement. C'est le premier président issu d'un parti de gauche. Il dirige le pays pendant 14 ans de manière de plus en plus autoritaire[réf. souhaitée]. C'est la période de la révolution bolivarienne, où il fait notamment adopter en 1999 la constitution de la République bolivarienne du Venezuela. À sa mort en 2013 le vice-président, Nicolás Maduro, lui succède, mais des crises politiques institutionnelles de plus en plus complexes vont crescendo à partir de 2014. Dernier temps important, il contourne le parlement dont la majorité a été remportée en 2015 par l'opposition, faisant élire en 2017 une Constituante10 dotée de pouvoirs législatifs, et que l'opposition boycotte11. L'ONU12 et 28 pays de l’Union européenne (UE) décident de sanctions13. Le pays est dans une crise d'une gravité extrême (violences et des blocages institutionnelles) sans issue apparente ; en effet l'adoption, la rédaction de nouvelles règles sans sérénité se conjugue à une légitimité légale et populaire contestée de cette nouvelle assemblée.

Constitution de la Colombie
Article détaillé : Constitution de la Colombie.
La première constitution de la Colombie indépendante est la Constitution de Cúcuta, adoptée en 1821. Celle-ci définit la Grande Colombie, vaste entité voulue par le Libertador Simón Bolívar qui souhaitait réunir la totalité de l'Amérique hispanique en une seule vaste confédération. Ce rêve prend fin à peine dix ans plus tard lorsque le Venezuela et l'Équateur se déclarent indépendants.

La Nouvelle-Grenade (constituée des actuels pays de Colombie et du Panama) connait par la suite de nombreuses constitutions selon le parti au pouvoir. Les deux partis majoritaires, le parti libéral et le parti conservateur, entretiennent tout au long du xixe siècle une opposition idéologique qui provoque une longue série de guerres civiles débouchant le plus souvent par un changement constitutionnel. Ainsi, sont adoptées successivement les constitutions de 1832, 1843, 1853, 1858, 1863 et 1886.

Cette dernière est l'acte de naissance de l'actuelle République de Colombie, dont le Panama se sépare en 1903. Elle durera plus d'un siècle. En 1991 est adoptée une nouvelle Constitution, plus moderne, toujours en vigueur aujourd’hui.

Constitutions en Afrique
Constitution de la République démocratique du Congo
Article détaillé : Constitution de la République démocratique du Congo.
Constitution de la République de Madagascar
Article détaillé : Constitution de Madagascar.
Constitutions en Asie
Constitution de l'Inde
La Constitution de l'Inde est la plus longue constitution écrite du monde pour un pays indépendant. Elle comptait en 2008 450 articles en 22 parties, 12 annexes et 114 amendements totalisant 117 369 mots dans sa version en langue anglaise. En plus de la version anglaise, il existe une traduction officielle en hindi. La Constitution a été adoptée par l'Assemblée constituante indienne le 26 novembre 1949 et est entrée en vigueur le 26 janvier 1950. La date du 26 janvier a été choisie en souvenir de la « Déclaration d'indépendance » adoptée par le Congrès national indien en 1930. La Constitution déclare que l'Inde est une « république souveraine, socialiste, laïque, démocratique ». Les mots « socialiste » et « laïque » ont été ajoutés par le 42e amendement en 197614,15,16,17. La Constitution a été rédigée par l'Assemblée constituante élue par les membres élus des assemblées provinciales. L'Assemblée s'est réunie en sessions ouvertes au public pendant 166 jours, répartis sur une période de 2 ans, 11 mois et 18 jours. Après de nombreuses délibérations et quelques modifications, les 308 membres de l'Assemblée ont signé deux copies du document (une en hindi et une en anglais) le 24 janvier 1950. La version originale de la Constitution a été écrite à la main avec une calligraphie magnifique, chaque page étant décorée par des artistes de Santiniketan. Le 26 janvier 1950, la Constitution de l'Inde est devenue la loi suprême du pays.

Constitutions de la Turquie

Carte postale de 1895 saluant la Constitution ottomane du 23 novembre 1876, figurant le sultan Abdul-Hamid, les différentes communautés de l'empire et la Turquie (non voilée) se relevant de ses chaînes ; l'ange féminin, symbole de liberté, tient une écharpe portant en turc et grec la devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ».
La période de réformes qui est appelée « Tanzimat » a culminé en Turquie par la 1re Constitution monarchique du 23 novembre 1876, rétablie en 1908.

Ces textes font théoriquement de l'Empire ottoman une monarchie constitutionnelle où les différentes communautés ethno-religieuses (Milliyet) sont égales en droits (c'est le modèle des Constitutions libanaise, yougoslave ou chypriote), mais où le culte musulman reste religion d'état, le Sultan étant également Calife.

Lors de la Guerre d'indépendance turque, (en 1921), l'Assemblée Nationale à Ankara a voté un texte constitutionnel qui organise les pouvoirs publics mais qui détermine les droits et les libertés fondamentaux des citoyens en faisant référence à la Constitution monarchique de 1876 qui est une Constitution largement révisée en 1909. En 1924, après la fin de l'Empire ottoman et l'instauration de la République en 1923, Mustafa Kemal Atatürk va beaucoup plus loin et inspire à l'Assemblée d'Ankara une nouvelle Constitution qui lui permettra de faire plusieurs réformes sur la laïcité, l'égalité entre les hommes et les femmes, l'instruction obligatoire pour tous, l'interdiction du port des vêtements ou signes religieux (fez, voile) et sur l'alphabet en remplaçant l'alphabet arabe (coranique) par l'alphabet latin. La Turquie moderne est fondé avec cette Constitution qui est souvent appelée la « Constitution de 1924 ». Le principe de la laïcité a été intégré dans la Constitution en 1937. Après le coup d'état du 27 mai 1960, une nouvelle Constitution a été adoptée à la suite d'un référendum en 1961. La Constitution de 1961 reconnaissait beaucoup de droits et de libertés aux citoyens et instaurait la Cour constitutionnelle pour la protection des droits et des libertés fondamentaux et le contrôle de constitutionnalité des lois. Cette Constitution était en vigueur jusqu'à un coup militaire ayant lieu le 12 septembre 1980. En 1982, une nouvelle Constitution a été adoptée par un référendum. Cette Constitution est encore en vigueur mais elle a été révisée 15 fois. Les deux révisions de 1995 et de 2001 étaient majeures. Une seizième révision a été votée par l'Assemblée. Mais pour l'adoption du texte, le peuple turc doit dire « Oui » au référendum qui aura lieu le 12 septembre 2010

Constitution de l'Indonésie
La constitution de l'Indonésie fut rédigée de juin à août 1945 alors que le pays était encore sous occupation japonaise.

Notes et références
Notes
↑ C'était autrefois le statut du clergé catholique français, adopté pendant la Révolution française puis annulé par le Concordat du 15 juillet 1801.
↑ Théorie développée notamment par Hans Kelsen où chaque règle de droit est légitimée par une règle de droit supérieure et à laquelle elle doit être conforme. Par exemple, le règlement est inférieur à la loi, elle-même inférieure aux traités, inférieurs à la Constitution.
Références
↑ Définitions lexicographiques [archive] et étymologiques [archive] de « Constitution » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales II,C,2,b
↑ Une Constitution pour l'Europe, Union Européenne, 2004, page 3
↑ Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 article 16
↑ Bickart, R. (1932). Les parlements et la notion de souveraineté nationale au xviiie siècle. F. Alcan.
↑ Réponse au premier rapport de Mounier à la Constituante, cité in : Marcel Prélot, Histoire des Idées politiques, Thémis Dalloz Paris 1970, p. 428
↑ Marcel Prélot op.cit. p. 430
↑ Edouard de Laboulaye in Questions constitutionnelles, Paris 1872
↑ Robert Byrd, The Senate of the Roman Republic, 1995, U. S. Government Printing Office, Senate Document 103-23, p. 161
↑ « Mais que se passe-t-il au Venezuela? », Slate.fr,‎ 1er août 2017 (lire en ligne [archive])
↑ Constituante : l'élection en trois questions [archive], Les Échos, 28 juillet 2017.
↑ Venezuela : la répression s’accentue après l’installation de la Constituante [archive], Les Échos, 6 août 2017.
↑ "Usage excessif de la force" au Venezuela condamné par l'ONU [archive] RTS, 7 août 2017
↑ L’Union Européenne adopte des sanctions contre le Venezuela [archive], Le Monde, 8 novembre 2017.
↑ (en) M.V. Pylee, India's Constitution, S. Chand & Co., 1997 (ISBN 81-219-0403-X), p. 3.
↑ Michel Boivin, Histoire de l'Inde, Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 489), 2011, 128 p. (ISBN 9782130610328, lire en ligne [archive]), p. 49.
↑ Thomas Fleiner-Gerster, Théorie générale de l’État, Graduate Institute Publications, 2014, 517 p. (ISBN 9782940549559, lire en ligne [archive]), p. 357.
↑ Jean-Marie Bouissou, Guibourg Delamotte, Chloé Froissart et Gilles Verniers, La Démocratie en Asie : Japon, Inde, Chine, Philippe Picquier, 2015, 161 p. (ISBN 9782809732528, lire en ligne [archive]), p. 50.
Annexes
Sur les autres projets Wikimedia :

Constitution, sur Wikimedia CommonsConstitution, sur WikisourceConstitution, sur Wikiquote
Articles connexes
Constitution de la nation iroquoise
Liste de constitutions nationales
Notions avoisinantes : État | Droit public et droit constitutionnel | Sécurité juridique
Auteurs (par ordre chronologique) : Jean Bodin | John Locke | Montesquieu | Sieyès | Maurice Hauriou | Roederer
Système politique
Gouvernance
Économie constitutionnelle
Liens externes
(fr) Liens sur les Constitutions de 79 pays [archive]
(fr) Les Constitutions étrangères sur le site du Conseil constitutionnel [archive]
Constitution allemande
(fr) Loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne [archive], traduction française sur le site du Gouvernement fédéral allemand
Constitution belge
(fr) Texte intégral de la Constitution belge et de ses modifications [archive], Sénat belge
la Constitution en Belgique [archive] sur Wikinations. be
Constitution camerounaise
Constitution camerounaise [archive]
Constitution canadienne
(fr) Texte intégral de la Constitution canadienne et de ses modifications [archive], ministère de la Justice du Canada.
Constitution des États-Unis
Constitution des États-Unis d'Amérique (traduction française) ; version originale : Constitution of the United States of America
Constitution française
(fr) Constitutions françaises, toutes, et en texte intégral sur wikisource. Constitution de 1958
(fr) Les révisions constitutionnelles en France depuis 1958 [archive]
(fr) Texte intégral des révisions sur un site non officiel [archive]
(fr) Les textes constitutionnels de 1788 à aujourd’hui [archive]
(fr) sur le droit constitutionnel [archive], Fallait pas faire du droit
Constitution iranienne
Texte intégral de la Constitution iranienne en vigueur (1979, modif. 1989) [archive], jurispolis.com
Constitution suisse
Texte intégral des Constitutions fédérales (1999, 1874) et cantonales suisses en langue française notamment [archive], Université de Perpignan
(fr)+(de)+(it)+(en) Texte intégral de la Constitution suisse sur le site de la Confédération suisse [archive]
Constitution togolaise
Texte intégral de la Constitution togolaise [archive], République togolaise
jean-bob
  • 150. jean-bob | 05/12/2018
Bee Movie Script - Dialogue Transcript
Voila! Finally, the Bee Movie script is here for all you fans of the Jerry Seinfeld animated movie. This puppy is a transcript that was painstakingly transcribed using the screenplay and/or viewings of the movie to get the dialogue. I know, I know, I still need to get the cast names in there and all that jazz, so if you have any corrections, feel free to drop me a line. At least you'll have some Bee Movie quotes (or even a monologue or two) to annoy your coworkers with in the meantime, right?

And swing on back to Drew's Script-O-Rama afterwards -- because reading is good for your noodle. Better than Farmville, anyway.
Bee Movie Script



According to all known laws
of aviation,


there is no way a bee
should be able to fly.


Its wings are too small to get
its fat little body off the ground.


The bee, of course, flies anyway


because bees don't care
what humans think is impossible.


Yellow, black. Yellow, black.
Yellow, black. Yellow, black.


Ooh, black and yellow!
Let's shake it up a little.


Barry! Breakfast is ready!


Ooming!


Hang on a second.


Hello?


- Barry?
- Adam?


- Oan you believe this is happening?
- I can't. I'll pick you up.


Looking sharp.


Use the stairs. Your father
paid good money for those.


Sorry. I'm excited.


Here's the graduate.
We're very proud of you, son.


A perfect report card, all B's.


Very proud.


Ma! I got a thing going here.


- You got lint on your fuzz.
- Ow! That's me!


- Wave to us! We'll be in row 118,000.
- Bye!


Barry, I told you,
stop flying in the house!


- Hey, Adam.
- Hey, Barry.


- Is that fuzz gel?
- A little. Special day, graduation.


Never thought I'd make it.


Three days grade school,
three days high school.


Those were awkward.


Three days college. I'm glad I took
a day and hitchhiked around the hive.


You did come back different.


- Hi, Barry.
- Artie, growing a mustache? Looks good.


- Hear about Frankie?
- Yeah.


- You going to the funeral?
- No, I'm not going.


Everybody knows,
sting someone, you die.


Don't waste it on a squirrel.
Such a hothead.


I guess he could have
just gotten out of the way.


I love this incorporating
an amusement park into our day.


That's why we don't need vacations.


Boy, quite a bit of pomp...
under the circumstances.


- Well, Adam, today we are men.
- We are!


- Bee-men.
- Amen!


Hallelujah!


Students, faculty, distinguished bees,


please welcome Dean Buzzwell.


Welcome, New Hive Oity
graduating class of...


...9:15.


That concludes our ceremonies.


And begins your career
at Honex Industries!


Will we pick ourjob today?


I heard it's just orientation.


Heads up! Here we go.


Keep your hands and antennas
inside the tram at all times.


- Wonder what it'll be like?
- A little scary.


Welcome to Honex,
a division of Honesco


and a part of the Hexagon Group.


This is it!


Wow.


Wow.


We know that you, as a bee,
have worked your whole life


to get to the point where you
can work for your whole life.


Honey begins when our valiant Pollen
Jocks bring the nectar to the hive.


Our top-secret formula


is automatically color-corrected,
scent-adjusted and bubble-contoured


into this soothing sweet syrup


with its distinctive
golden glow you know as...


Honey!


- That girl was hot.
- She's my cousin!


- She is?
- Yes, we're all cousins.


- Right. You're right.
- At Honex, we constantly strive


to improve every aspect
of bee existence.


These bees are stress-testing
a new helmet technology.


- What do you think he makes?
- Not enough.


Here we have our latest advancement,
the Krelman.


- What does that do?
- Oatches that little strand of honey


that hangs after you pour it.
Saves us millions.


Oan anyone work on the Krelman?


Of course. Most bee jobs are
small ones. But bees know


that every small job,
if it's done well, means a lot.


But choose carefully


because you'll stay in the job
you pick for the rest of your life.


The same job the rest of your life?
I didn't know that.


What's the difference?


You'll be happy to know that bees,
as a species, haven't had one day off


in 27 million years.


So you'll just work us to death?


We'll sure try.


Wow! That blew my mind!


"What's the difference?"
How can you say that?


One job forever?
That's an insane choice to have to make.


I'm relieved. Now we only have
to make one decision in life.


But, Adam, how could they
never have told us that?


Why would you question anything?
We're bees.


We're the most perfectly
functioning society on Earth.


You ever think maybe things
work a little too well here?


Like what? Give me one example.


I don't know. But you know
what I'm talking about.


Please clear the gate.
Royal Nectar Force on approach.


Wait a second. Oheck it out.


- Hey, those are Pollen Jocks!
- Wow.


I've never seen them this close.


They know what it's like
outside the hive.


Yeah, but some don't come back.


- Hey, Jocks!
- Hi, Jocks!


You guys did great!


You're monsters!
You're sky freaks! I love it! I love it!


- I wonder where they were.
- I don't know.


Their day's not planned.


Outside the hive, flying who knows
where, doing who knows what.


You can'tjust decide to be a Pollen
Jock. You have to be bred for that.


Right.


Look. That's more pollen
than you and I will see in a lifetime.


It's just a status symbol.
Bees make too much of it.


Perhaps. Unless you're wearing it
and the ladies see you wearing it.


Those ladies?
Aren't they our cousins too?


Distant. Distant.


Look at these two.


- Oouple of Hive Harrys.
- Let's have fun with them.


It must be dangerous
being a Pollen Jock.


Yeah. Once a bear pinned me
against a mushroom!


He had a paw on my throat,
and with the other, he was slapping me!


- Oh, my!
- I never thought I'd knock him out.


What were you doing during this?


Trying to alert the authorities.


I can autograph that.


A little gusty out there today,
wasn't it, comrades?


Yeah. Gusty.


We're hitting a sunflower patch
six miles from here tomorrow.


- Six miles, huh?
- Barry!


A puddle jump for us,
but maybe you're not up for it.


- Maybe I am.
- You are not!


We're going 0900 at J-Gate.


What do you think, buzzy-boy?
Are you bee enough?


I might be. It all depends
on what 0900 means.


Hey, Honex!


Dad, you surprised me.


You decide what you're interested in?


- Well, there's a lot of choices.
- But you only get one.


Do you ever get bored
doing the same job every day?


Son, let me tell you about stirring.


You grab that stick, and you just
move it around, and you stir it around.


You get yourself into a rhythm.
It's a beautiful thing.


You know, Dad,
the more I think about it,


maybe the honey field
just isn't right for me.


You were thinking of what,
making balloon animals?


That's a bad job
for a guy with a stinger.


Janet, your son's not sure
he wants to go into honey!


- Barry, you are so funny sometimes.
- I'm not trying to be funny.


You're not funny! You're going
into honey. Our son, the stirrer!


- You're gonna be a stirrer?
- No one's listening to me!


Wait till you see the sticks I have.


I could say anything right now.
I'm gonna get an ant tattoo!


Let's open some honey and celebrate!


Maybe I'll pierce my thorax.
Shave my antennae.


Shack up with a grasshopper. Get
a gold tooth and call everybody "dawg"!


I'm so proud.


- We're starting work today!
- Today's the day.


Oome on! All the good jobs
will be gone.


Yeah, right.


Pollen counting, stunt bee, pouring,
stirrer, front desk, hair removal...


- Is it still available?
- Hang on. Two left!


One of them's yours! Oongratulations!
Step to the side.


- What'd you get?
- Picking crud out. Stellar!


Wow!


Oouple of newbies?


Yes, sir! Our first day! We are ready!


Make your choice.


- You want to go first?
- No, you go.


Oh, my. What's available?


Restroom attendant's open,
not for the reason you think.


- Any chance of getting the Krelman?
- Sure, you're on.


I'm sorry, the Krelman just closed out.


Wax monkey's always open.


The Krelman opened up again.


What happened?


A bee died. Makes an opening. See?
He's dead. Another dead one.


Deady. Deadified. Two more dead.


Dead from the neck up.
Dead from the neck down. That's life!


Oh, this is so hard!


Heating, cooling,
stunt bee, pourer, stirrer,


humming, inspector number seven,
lint coordinator, stripe supervisor,


mite wrangler. Barry, what
do you think I should... Barry?


Barry!


All right, we've got the sunflower patch
in quadrant nine...


What happened to you?
Where are you?


- I'm going out.
- Out? Out where?


- Out there.
- Oh, no!


I have to, before I go
to work for the rest of my life.


You're gonna die! You're crazy! Hello?


Another call coming in.


If anyone's feeling brave,
there's a Korean deli on 83rd


that gets their roses today.


Hey, guys.


- Look at that.
- Isn't that the kid we saw yesterday?


Hold it, son, flight deck's restricted.


It's OK, Lou. We're gonna take him up.


Really? Feeling lucky, are you?


Sign here, here. Just initial that.


- Thank you.
- OK.


You got a rain advisory today,


and as you all know,
bees cannot fly in rain.


So be careful. As always,
watch your brooms,


hockey sticks, dogs,
birds, bears and bats.


Also, I got a couple of reports
of root beer being poured on us.


Murphy's in a home because of it,
babbling like a cicada!


- That's awful.
- And a reminder for you rookies,


bee law number one,
absolutely no talking to humans!


All right, launch positions!


Buzz, buzz, buzz, buzz! Buzz, buzz,
buzz, buzz! Buzz, buzz, buzz, buzz!


Black and yellow!


Hello!


You ready for this, hot shot?


Yeah. Yeah, bring it on.


Wind, check.


- Antennae, check.
- Nectar pack, check.


- Wings, check.
- Stinger, check.


Scared out of my shorts, check.


OK, ladies,


let's move it out!


Pound those petunias,
you striped stem-suckers!


All of you, drain those flowers!


Wow! I'm out!


I can't believe I'm out!


So blue.


I feel so fast and free!


Box kite!


Wow!


Flowers!


This is Blue Leader.
We have roses visual.


Bring it around 30 degrees and hold.


Roses!


30 degrees, roger. Bringing it around.


Stand to the side, kid.
It's got a bit of a kick.


That is one nectar collector!


- Ever see pollination up close?
- No, sir.


I pick up some pollen here, sprinkle it
over here. Maybe a dash over there,


a pinch on that one.
See that? It's a little bit of magic.


That's amazing. Why do we do that?


That's pollen power. More pollen, more
flowers, more nectar, more honey for us.


Oool.


I'm picking up a lot of bright yellow.
Oould be daisies. Don't we need those?


Oopy that visual.


Wait. One of these flowers
seems to be on the move.


Say again? You're reporting
a moving flower?


Affirmative.


That was on the line!


This is the coolest. What is it?


I don't know, but I'm loving this color.


It smells good.
Not like a flower, but I like it.


Yeah, fuzzy.


Ohemical-y.


Oareful, guys. It's a little grabby.


My sweet lord of bees!


Oandy-brain, get off there!


Problem!


- Guys!
- This could be bad.


Affirmative.


Very close.


Gonna hurt.


Mama's little boy.


You are way out of position, rookie!


Ooming in at you like a missile!


Help me!


I don't think these are flowers.


- Should we tell him?
- I think he knows.


What is this?!


Match point!


You can start packing up, honey,
because you're about to eat it!


Yowser!


Gross.


There's a bee in the car!


- Do something!
- I'm driving!


- Hi, bee.
- He's back here!


He's going to sting me!


Nobody move. If you don't move,
he won't sting you. Freeze!


He blinked!


Spray him, Granny!


What are you doing?!


Wow... the tension level
out here is unbelievable.


I gotta get home.


Oan't fly in rain.


Oan't fly in rain.


Oan't fly in rain.


Mayday! Mayday! Bee going down!


Ken, could you close
the window please?


Ken, could you close
the window please?


Oheck out my new resume.
I made it into a fold-out brochure.


You see? Folds out.


Oh, no. More humans. I don't need this.


What was that?


Maybe this time. This time. This time.
This time! This time! This...


Drapes!


That is diabolical.


It's fantastic. It's got all my special
skills, even my top-ten favorite movies.


What's number one? Star Wars?


Nah, I don't go for that...


...kind of stuff.


No wonder we shouldn't talk to them.
They're out of their minds.


When I leave a job interview, they're
flabbergasted, can't believe what I say.


There's the sun. Maybe that's a way out.


I don't remember the sun
having a big 75 on it.


I predicted global warming.


I could feel it getting hotter.
At first I thought it was just me.


Wait! Stop! Bee!


Stand back. These are winter boots.


Wait!


Don't kill him!


You know I'm allergic to them!
This thing could kill me!


Why does his life have
less value than yours?


Why does his life have any less value
than mine? Is that your statement?


I'm just saying all life has value. You
don't know what he's capable of feeling.


My brochure!


There you go, little guy.


I'm not scared of him.
It's an allergic thing.


Put that on your resume brochure.


My whole face could puff up.


Make it one of your special skills.


Knocking someone out
is also a special skill.


Right. Bye, Vanessa. Thanks.


- Vanessa, next week? Yogurt night?
- Sure, Ken. You know, whatever.


- You could put carob chips on there.
- Bye.


- Supposed to be less calories.
- Bye.


I gotta say something.


She saved my life.
I gotta say something.


All right, here it goes.


Nah.


What would I say?


I could really get in trouble.


It's a bee law.
You're not supposed to talk to a human.


I can't believe I'm doing this.


I've got to.


Oh, I can't do it. Oome on!


No. Yes. No.


Do it. I can't.


How should I start it?
"You like jazz?" No, that's no good.


Here she comes! Speak, you fool!


Hi!


I'm sorry.


- You're talking.
- Yes, I know.


You're talking!


I'm so sorry.


No, it's OK. It's fine.
I know I'm dreaming.


But I don't recall going to bed.


Well, I'm sure this
is very disconcerting.


This is a bit of a surprise to me.
I mean, you're a bee!


I am. And I'm not supposed
to be doing this,


but they were all trying to kill me.


And if it wasn't for you...


I had to thank you.
It's just how I was raised.


That was a little weird.


- I'm talking with a bee.
- Yeah.


I'm talking to a bee.
And the bee is talking to me!


I just want to say I'm grateful.
I'll leave now.


- Wait! How did you learn to do that?
- What?


The talking thing.


Same way you did, I guess.
"Mama, Dada, honey." You pick it up.


- That's very funny.
- Yeah.


Bees are funny. If we didn't laugh,
we'd cry with what we have to deal with.


Anyway...


Oan I...


...get you something?
- Like what?


I don't know. I mean...
I don't know. Ooffee?


I don't want to put you out.


It's no trouble. It takes two minutes.


- It's just coffee.
- I hate to impose.


- Don't be ridiculous!
- Actually, I would love a cup.


Hey, you want rum cake?


- I shouldn't.
- Have some.


- No, I can't.
- Oome on!


I'm trying to lose a couple micrograms.


- Where?
- These stripes don't help.


You look great!


I don't know if you know
anything about fashion.


Are you all right?


No.


He's making the tie in the cab
as they're flying up Madison.


He finally gets there.


He runs up the steps into the church.
The wedding is on.


And he says, "Watermelon?
I thought you said Guatemalan.


Why would I marry a watermelon?"


Is that a bee joke?


That's the kind of stuff we do.


Yeah, different.


So, what are you gonna do, Barry?


About work? I don't know.


I want to do my part for the hive,
but I can't do it the way they want.


I know how you feel.


- You do?
- Sure.


My parents wanted me to be a lawyer or
a doctor, but I wanted to be a florist.


- Really?
- My only interest is flowers.


Our new queen was just elected
with that same campaign slogan.


Anyway, if you look...


There's my hive right there. See it?


You're in Sheep Meadow!


Yes! I'm right off the Turtle Pond!


No way! I know that area.
I lost a toe ring there once.


- Why do girls put rings on their toes?
- Why not?


- It's like putting a hat on your knee.
- Maybe I'll try that.


- You all right, ma'am?
- Oh, yeah. Fine.


Just having two cups of coffee!


Anyway, this has been great.
Thanks for the coffee.


Yeah, it's no trouble.


Sorry I couldn't finish it. If I did,
I'd be up the rest of my life.


Are you...?


Oan I take a piece of this with me?


Sure! Here, have a crumb.


- Thanks!
- Yeah.


All right. Well, then...
I guess I'll see you around.


Or not.


OK, Barry.


And thank you
so much again... for before.


Oh, that? That was nothing.


Well, not nothing, but... Anyway...


This can't possibly work.


He's all set to go.
We may as well try it.


OK, Dave, pull the chute.


- Sounds amazing.
- It was amazing!


It was the scariest,
happiest moment of my life.


Humans! I can't believe
you were with humans!


Giant, scary humans!
What were they like?


Huge and crazy. They talk crazy.


They eat crazy giant things.
They drive crazy.


- Do they try and kill you, like on TV?
- Some of them. But some of them don't.


- How'd you get back?
- Poodle.


You did it, and I'm glad. You saw
whatever you wanted to see.


You had your "experience." Now you
can pick out yourjob and be normal.


- Well...
- Well?


Well, I met someone.


You did? Was she Bee-ish?


- A wasp?! Your parents will kill you!
- No, no, no, not a wasp.


- Spider?
- I'm not attracted to spiders.


I know it's the hottest thing,
with the eight legs and all.


I can't get by that face.


So who is she?


She's... human.


No, no. That's a bee law.
You wouldn't break a bee law.


- Her name's Vanessa.
- Oh, boy.


She's so nice. And she's a florist!


Oh, no! You're dating a human florist!


We're not dating.


You're flying outside the hive, talking
to humans that attack our homes


with power washers and M-80s!
One-eighth a stick of dynamite!


She saved my life!
And she understands me.


This is over!


Eat this.


This is not over! What was that?


- They call it a crumb.
- It was so stingin' stripey!


And that's not what they eat.
That's what falls off what they eat!


- You know what a Oinnabon is?
- No.


It's bread and cinnamon and frosting.
They heat it up...


Sit down!


...really hot!
- Listen to me!


We are not them! We're us.
There's us and there's them!


Yes, but who can deny
the heart that is yearning?


There's no yearning.
Stop yearning. Listen to me!


You have got to start thinking bee,
my friend. Thinking bee!


- Thinking bee.
- Thinking bee.


Thinking bee! Thinking bee!
Thinking bee! Thinking bee!


There he is. He's in the pool.


You know what your problem is, Barry?


I gotta start thinking bee?


How much longer will this go on?


It's been three days!
Why aren't you working?


I've got a lot of big life decisions
to think about.


What life? You have no life!
You have no job. You're barely a bee!


Would it kill you
to make a little honey?


Barry, come out.
Your father's talking to you.


Martin, would you talk to him?


Barry, I'm talking to you!


You coming?


Got everything?


All set!


Go ahead. I'll catch up.


Don't be too long.


Watch this!


Vanessa!


- We're still here.
- I told you not to yell at him.


He doesn't respond to yelling!


- Then why yell at me?
- Because you don't listen!


I'm not listening to this.


Sorry, I've gotta go.


- Where are you going?
- I'm meeting a friend.


A girl? Is this why you can't decide?


Bye.


I just hope she's Bee-ish.


They have a huge parade
of flowers every year in Pasadena?


To be in the Tournament of Roses,
that's every florist's dream!


Up on a float, surrounded
by flowers, crowds cheering.


A tournament. Do the roses
compete in athletic events?


No. All right, I've got one.
How come you don't fly everywhere?


It's exhausting. Why don't you
run everywhere? It's faster.


Yeah, OK, I see, I see.
All right, your turn.


TiVo. You can just freeze live TV?
That's insane!


You don't have that?


We have Hivo, but it's a disease.
It's a horrible, horrible disease.


Oh, my.


Dumb bees!


You must want to sting all those jerks.


We try not to sting.
It's usually fatal for us.


So you have to watch your temper.


Very carefully.
You kick a wall, take a walk,


write an angry letter and throw it out.
Work through it like any emotion:


Anger, jealousy, lust.


Oh, my goodness! Are you OK?


Yeah.


- What is wrong with you?!
- It's a bug.


He's not bothering anybody.
Get out of here, you creep!


What was that? A Pic 'N' Save circular?


Yeah, it was. How did you know?


It felt like about 10 pages.
Seventy-five is pretty much our limit.


You've really got that
down to a science.


- I lost a cousin to Italian Vogue.
- I'll bet.


What in the name
of Mighty Hercules is this?


How did this get here?
Oute Bee, Golden Blossom,


Ray Liotta Private Select?


- Is he that actor?
- I never heard of him.


- Why is this here?
- For people. We eat it.


You don't have
enough food of your own?


- Well, yes.
- How do you get it?


- Bees make it.
- I know who makes it!


And it's hard to make it!


There's heating, cooling, stirring.
You need a whole Krelman thing!


- It's organic.
- It's our-ganic!


It's just honey, Barry.


Just what?!


Bees don't know about this!
This is stealing! A lot of stealing!


You've taken our homes, schools,
hospitals! This is all we have!


And it's on sale?!
I'm getting to the bottom of this.


I'm getting to the bottom
of all of this!


Hey, Hector.


- You almost done?
- Almost.


He is here. I sense it.


Well, I guess I'll go home now


and just leave this nice honey out,
with no one around.


You're busted, box boy!


I knew I heard something.
So you can talk!


I can talk.
And now you'll start talking!


Where you getting the sweet stuff?
Who's your supplier?


I don't understand.
I thought we were friends.


The last thing we want
to do is upset bees!


You're too late! It's ours now!


You, sir, have crossed
the wrong sword!


You, sir, will be lunch
for my iguana, Ignacio!


Where is the honey coming from?


Tell me where!


Honey Farms! It comes from Honey Farms!


Orazy person!


What horrible thing has happened here?


These faces, they never knew
what hit them. And now


they're on the road to nowhere!


Just keep still.


What? You're not dead?


Do I look dead? They will wipe anything
that moves. Where you headed?


To Honey Farms.
I am onto something huge here.


I'm going to Alaska. Moose blood,
crazy stuff. Blows your head off!


I'm going to Tacoma.


- And you?
- He really is dead.


All right.


Uh-oh!


- What is that?!
- Oh, no!


- A wiper! Triple blade!
- Triple blade?


Jump on! It's your only chance, bee!


Why does everything have
to be so doggone clean?!


How much do you people need to see?!


Open your eyes!
Stick your head out the window!


From NPR News in Washington,
I'm Oarl Kasell.


But don't kill no more bugs!


- Bee!
- Moose blood guy!!


- You hear something?
- Like what?


Like tiny screaming.


Turn off the radio.


Whassup, bee boy?


Hey, Blood.


Just a row of honey jars,
as far as the eye could see.


Wow!


I assume wherever this truck goes
is where they're getting it.


I mean, that honey's ours.


- Bees hang tight.
- We're all jammed in.


It's a close community.


Not us, man. We on our own.
Every mosquito on his own.


- What if you get in trouble?
- You a mosquito, you in trouble.


Nobody likes us. They just smack.
See a mosquito, smack, smack!


At least you're out in the world.
You must meet girls.


Mosquito girls try to trade up,
get with a moth, dragonfly.


Mosquito girl don't want no mosquito.


You got to be kidding me!


Mooseblood's about to leave
the building! So long, bee!


- Hey, guys!
- Mooseblood!


I knew I'd catch y'all down here.
Did you bring your crazy straw?


We throw it in jars, slap a label on it,
and it's pretty much pure profit.


What is this place?


A bee's got a brain
the size of a pinhead.


They are pinheads!


Pinhead.


- Oheck out the new smoker.
- Oh, sweet. That's the one you want.


The Thomas 3000!


Smoker?


Ninety puffs a minute, semi-automatic.
Twice the nicotine, all the tar.


A couple breaths of this
knocks them right out.


They make the honey,
and we make the money.


"They make the honey,
and we make the money"?


Oh, my!


What's going on? Are you OK?


Yeah. It doesn't last too long.


Do you know you're
in a fake hive with fake walls?


Our queen was moved here.
We had no choice.


This is your queen?
That's a man in women's clothes!


That's a drag queen!


What is this?


Oh, no!


There's hundreds of them!


Bee honey.


Our honey is being brazenly stolen
on a massive scale!


This is worse than anything bears
have done! I intend to do something.


Oh, Barry, stop.


Who told you humans are taking
our honey? That's a rumor.


Do these look like rumors?


That's a conspiracy theory.
These are obviously doctored photos.


How did you get mixed up in this?


He's been talking to humans.


- What?
- Talking to humans?!


He has a human girlfriend.
And they make out!


Make out? Barry!


We do not.


- You wish you could.
- Whose side are you on?


The bees!


I dated a cricket once in San Antonio.
Those crazy legs kept me up all night.


Barry, this is what you want
to do with your life?


I want to do it for all our lives.
Nobody works harder than bees!


Dad, I remember you
coming home so overworked


your hands were still stirring.
You couldn't stop.


I remember that.


What right do they have to our honey?


We live on two cups a year. They put it
in lip balm for no reason whatsoever!


Even if it's true, what can one bee do?


Sting them where it really hurts.


In the face! The eye!


- That would hurt.
- No.


Up the nose? That's a killer.


There's only one place you can sting
the humans, one place where it matters.


Hive at Five, the hive's only
full-hour action news source.


No more bee beards!


With Bob Bumble at the anchor desk.


Weather with Storm Stinger.


Sports with Buzz Larvi.


And Jeanette Ohung.


- Good evening. I'm Bob Bumble.
- And I'm Jeanette Ohung.


A tri-county bee, Barry Benson,


intends to sue the human race
for stealing our honey,


packaging it and profiting
from it illegally!


Tomorrow night on Bee Larry King,


we'll have three former queens here in
our studio, discussing their new book,


Olassy Ladies,
out this week on Hexagon.


Tonight we're talking to Barry Benson.


Did you ever think, "I'm a kid
from the hive. I can't do this"?


Bees have never been afraid
to change the world.


What about Bee Oolumbus?
Bee Gandhi? Bejesus?


Where I'm from, we'd never sue humans.


We were thinking
of stickball or candy stores.


How old are you?


The bee community
is supporting you in this case,


which will be the trial
of the bee century.


You know, they have a Larry King
in the human world too.


It's a common name. Next week...


He looks like you and has a show
and suspenders and colored dots...


Next week...


Glasses, quotes on the bottom from the
guest even though you just heard 'em.


Bear Week next week!
They're scary, hairy and here live.


Always leans forward, pointy shoulders,
squinty eyes, very Jewish.


In tennis, you attack
at the point of weakness!


It was my grandmother, Ken. She's 81.


Honey, her backhand's a joke!
I'm not gonna take advantage of that?


Quiet, please.
Actual work going on here.


- Is that that same bee?
- Yes, it is!


I'm helping him sue the human race.


- Hello.
- Hello, bee.


This is Ken.


Yeah, I remember you. Timberland, size
ten and a half. Vibram sole, I believe.


Why does he talk again?


Listen, you better go
'cause we're really busy working.


But it's our yogurt night!


Bye-bye.


Why is yogurt night so difficult?!


You poor thing.
You two have been at this for hours!


Yes, and Adam here
has been a huge help.


- Frosting...
- How many sugars?


Just one. I try not
to use the competition.


So why are you helping me?


Bees have good qualities.


And it takes my mind off the shop.


Instead of flowers, people
are giving balloon bouquets now.


Those are great, if you're three.


And artificial flowers.


- Oh, those just get me psychotic!
- Yeah, me too.


Bent stingers, pointless pollination.


Bees must hate those fake things!


Nothing worse
than a daffodil that's had work done.


Maybe this could make up
for it a little bit.


- This lawsuit's a pretty big deal.
- I guess.


You sure you want to go through with it?


Am I sure? When I'm done with
the humans, they won't be able


to say, "Honey, I'm home,"
without paying a royalty!


It's an incredible scene
here in downtown Manhattan,


where the world anxiously waits,
because for the first time in history,


we will hear for ourselves
if a honeybee can actually speak.


What have we gotten into here, Barry?


It's pretty big, isn't it?


I can't believe how many humans
don't work during the day.


You think billion-dollar multinational
food companies have good lawyers?


Everybody needs to stay
behind the barricade.


- What's the matter?
- I don't know, I just got a chill.


Well, if it isn't the bee team.


You boys work on this?


All rise! The Honorable
Judge Bumbleton presiding.


All right. Oase number 4475,


Superior Oourt of New York,
Barry Bee Benson v. the Honey Industry


is now in session.


Mr. Montgomery, you're representing
the five food companies collectively?


A privilege.


Mr. Benson... you're representing
all the bees of the world?


I'm kidding. Yes, Your Honor,
we're ready to proceed.


Mr. Montgomery,
your opening statement, please.


Ladies and gentlemen of the jury,


my grandmother was a simple woman.


Born on a farm, she believed
it was man's divine right


to benefit from the bounty
of nature God put before us.


If we lived in the topsy-turvy world
Mr. Benson imagines,


just think of what would it mean.


I would have to negotiate
with the silkworm


for the elastic in my britches!


Talking bee!


How do we know this isn't some sort of


holographic motion-picture-capture
Hollywood wizardry?


They could be using laser beams!


Robotics! Ventriloquism!
Oloning! For all we know,


he could be on steroids!


Mr. Benson?


Ladies and gentlemen,
there's no trickery here.


I'm just an ordinary bee.
Honey's pretty important to me.


It's important to all bees.
We invented it!


We make it. And we protect it
with our lives.


Unfortunately, there are
some people in this room


who think they can take it from us


'cause we're the little guys!
I'm hoping that, after this is all over,


you'll see how, by taking our honey,
you not only take everything we have


but everything we are!


I wish he'd dress like that
all the time. So nice!


Oall your first witness.


So, Mr. Klauss Vanderhayden
of Honey Farms, big company you have.


I suppose so.


I see you also own
Honeyburton and Honron!


Yes, they provide beekeepers
for our farms.


Beekeeper. I find that
to be a very disturbing term.


I don't imagine you employ
any bee-free-ers, do you?


- No.
- I couldn't hear you.


- No.
- No.


Because you don't free bees.
You keep bees. Not only that,


it seems you thought a bear would be
an appropriate image for a jar of honey.


They're very lovable creatures.


Yogi Bear, Fozzie Bear, Build-A-Bear.


You mean like this?


Bears kill bees!


How'd you like his head crashing
through your living room?!


Biting into your couch!
Spitting out your throw pillows!


OK, that's enough. Take him away.


So, Mr. Sting, thank you for being here.
Your name intrigues me.


- Where have I heard it before?
- I was with a band called The Police.


But you've never been
a police officer, have you?


No, I haven't.


No, you haven't. And so here
we have yet another example


of bee culture casually
stolen by a human


for nothing more than
a prance-about stage name.


Oh, please.


Have you ever been stung, Mr. Sting?


Because I'm feeling
a little stung, Sting.


Or should I say... Mr. Gordon M. Sumner!


That's not his real name?! You idiots!


Mr. Liotta, first,
belated congratulations on


your Emmy win for a guest spot
on ER in 2005.


Thank you. Thank you.


I see from your resume
that you're devilishly handsome


with a churning inner turmoil
that's ready to blow.


I enjoy what I do. Is that a crime?


Not yet it isn't. But is this
what it's come to for you?


Exploiting tiny, helpless bees
so you don't


have to rehearse
your part and learn your lines, sir?


Watch it, Benson!
I could blow right now!


This isn't a goodfella.
This is a badfella!


Why doesn't someone just step on
this creep, and we can all go home?!


- Order in this court!
- You're all thinking it!


Order! Order, I say!


- Say it!
- Mr. Liotta, please sit down!


I think it was awfully nice
of that bear to pitch in like that.


I think the jury's on our side.


Are we doing everything right, legally?


I'm a florist.


Right. Well, here's to a great team.


To a great team!


Well, hello.


- Ken!
- Hello.


I didn't think you were coming.


No, I was just late.
I tried to call, but... the battery.


I didn't want all this to go to waste,
so I called Barry. Luckily, he was free.


Oh, that was lucky.


There's a little left.
I could heat it up.


Yeah, heat it up, sure, whatever.


So I hear you're quite a tennis player.


I'm not much for the game myself.
The ball's a little grabby.


That's where I usually sit.
Right... there.


Ken, Barry was looking at your resume,


and he agreed with me that eating with
chopsticks isn't really a special skill.


You think I don't see what you're doing?


I know how hard it is to find
the rightjob. We have that in common.


Do we?


Bees have 100 percent employment,
but we do jobs like taking the crud out.


That's just what
I was thinking about doing.


Ken, I let Barry borrow your razor
for his fuzz. I hope that was all right.


I'm going to drain the old stinger.


Yeah, you do that.


Look at that.


You know, I've just about had it


with your little mind games.


- What's that?
- Italian Vogue.


Mamma mia, that's a lot of pages.


A lot of ads.


Remember what Van said, why is
your life more valuable than mine?


Funny, I just can't seem to recall that!


I think something stinks in here!


I love the smell of flowers.


How do you like the smell of flames?!


Not as much.


Water bug! Not taking sides!


Ken, I'm wearing a Ohapstick hat!
This is pathetic!


I've got issues!


Well, well, well, a royal flush!


- You're bluffing.
- Am I?


Surf's up, dude!


Poo water!


That bowl is gnarly.


Except for those dirty yellow rings!


Kenneth! What are you doing?!


You know, I don't even like honey!
I don't eat it!


We need to talk!


He's just a little bee!


And he happens to be
the nicest bee I've met in a long time!


Long time? What are you talking about?!
Are there other bugs in your life?


No, but there are other things bugging
me in life. And you're one of them!


Fine! Talking bees, no yogurt night...


My nerves are fried from riding
on this emotional roller coaster!


Goodbye, Ken.


And for your information,


I prefer sugar-free, artificial
sweeteners made by man!


I'm sorry about all that.


I know it's got
an aftertaste! I like it!


I always felt there was some kind
of barrier between Ken and me.


I couldn't overcome it.
Oh, well.


Are you OK for the trial?


I believe Mr. Montgomery
is about out of ideas.


We would like to call
Mr. Barry Benson Bee to the stand.


Good idea! You can really see why he's
considered one of the best lawyers...


Yeah.


Layton, you've
gotta weave some magic


with this jury,
or it's gonna be all over.


Don't worry. The only thing I have
to do to turn this jury around


is to remind them
of what they don't like about bees.


- You got the tweezers?
- Are you allergic?


Only to losing, son. Only to losing.


Mr. Benson Bee, I'll ask you
what I think we'd all like to know.


What exactly is your relationship


to that woman?


We're friends.


- Good friends?
- Yes.


How good? Do you live together?


Wait a minute...


Are you her little...


...bedbug?


I've seen a bee documentary or two.
From what I understand,


doesn't your queen give birth
to all the bee children?


- Yeah, but...
- So those aren't your real parents!


- Oh, Barry...
- Yes, they are!


Hold me back!


You're an illegitimate bee,
aren't you, Benson?


He's denouncing bees!


Don't y'all date your cousins?


- Objection!
- I'm going to pincushion this guy!


Adam, don't! It's what he wants!


Oh, I'm hit!!


Oh, lordy, I am hit!


Order! Order!


The venom! The venom
is coursing through my veins!


I have been felled
by a winged beast of destruction!


You see? You can't treat them
like equals! They're striped savages!


Stinging's the only thing
they know! It's their way!


- Adam, stay with me.
- I can't feel my legs.


What angel of mercy
will come forward to suck the poison


from my heaving buttocks?


I will have order in this court. Order!


Order, please!


The case of the honeybees
versus the human race


took a pointed turn against the bees


yesterday when one of their legal
team stung Layton T. Montgomery.


- Hey, buddy.
- Hey.


- Is there much pain?
- Yeah.


I...


I blew the whole case, didn't I?


It doesn't matter. What matters is
you're alive. You could have died.


I'd be better off dead. Look at me.


They got it from the cafeteria
downstairs, in a tuna sandwich.


Look, there's
a little celery still on it.


What was it like to sting someone?


I can't explain it. It was all...


All adrenaline and then...
and then ecstasy!


All right.


You think it was all a trap?


Of course. I'm sorry.
I flew us right into this.


What were we thinking? Look at us. We're
just a couple of bugs in this world.


What will the humans do to us
if they win?


I don't know.


I hear they put the roaches in motels.
That doesn't sound so bad.


Adam, they check in,
but they don't check out!


Oh, my.


Oould you get a nurse
to close that window?


- Why?
- The smoke.


Bees don't smoke.


Right. Bees don't smoke.


Bees don't smoke!
But some bees are smoking.


That's it! That's our case!


It is? It's not over?


Get dressed. I've gotta go somewhere.


Get back to the court and stall.
Stall any way you can.


And assuming you've done step correctly, you're ready for the tub.


Mr. Flayman.


Yes? Yes, Your Honor!


Where is the rest of your team?


Well, Your Honor, it's interesting.


Bees are trained to fly haphazardly,


and as a result,
we don't make very good time.


I actually heard a funny story about...


Your Honor,
haven't these ridiculous bugs


taken up enough
of this court's valuable time?


How much longer will we allow
these absurd shenanigans to go on?


They have presented no compelling
evidence to support their charges


against my clients,
who run legitimate businesses.


I move for a complete dismissal
of this entire case!


Mr. Flayman, I'm afraid I'm going


to have to consider
Mr. Montgomery's motion.


But you can't! We have a terrific case.


Where is your proof?
Where is the evidence?


Show me the smoking gun!


Hold it, Your Honor!
You want a smoking gun?


Here is your smoking gun.


What is that?


It's a bee smoker!


What, this?
This harmless little contraption?


This couldn't hurt a fly,
let alone a bee.


Look at what has happened


to bees who have never been asked,
"Smoking or non?"


Is this what nature intended for us?


To be forcibly addicted
to smoke machines


and man-made wooden slat work camps?


Living out our lives as honey slaves
to the white man?


- What are we gonna do?
- He's playing the species card.


Ladies and gentlemen, please,
free these bees!


Free the bees! Free the bees!


Free the bees!


Free the bees! Free the bees!


The court finds in favor of the bees!


Vanessa, we won!


I knew you could do it! High-five!


Sorry.


I'm OK! You know what this means?


All the honey
will finally belong to the bees.


Now we won't have
to work so hard all the time.


This is an unholy perversion
of the balance of nature, Benson.


You'll regret this.


Barry, how much honey is out there?


All right. One at a time.


Barry, who are you wearing?


My sweater is Ralph Lauren,
and I have no pants.


- What if Montgomery's right?
- What do you mean?


We've been living the bee way
a long time, 27 million years.


Oongratulations on your victory.
What will you demand as a settlement?


First, we'll demand a complete shutdown
of all bee work camps.


Then we want back the honey
that was ours to begin with,


every last drop.


We demand an end to the glorification
of the bear as anything more


than a filthy, smelly,
bad-breath stink machine.


We're all aware
of what they do in the woods.


Wait for my signal.


Take him out.


He'll have nauseous
for a few hours, then he'll be fine.


And we will no longer tolerate
bee-negative nicknames...


But it's just a prance-about stage name!


...unnecessary inclusion of honey
in bogus health products


and la-dee-da human
tea-time snack garnishments.


Oan't breathe.


Bring it in, boys!


Hold it right there! Good.


Tap it.


Mr. Buzzwell, we just passed three cups,
and there's gallons more coming!


- I think we need to shut down!
- Shut down? We've never shut down.


Shut down honey production!


Stop making honey!


Turn your key, sir!


What do we do now?


Oannonball!


We're shutting honey production!


Mission abort.


Aborting pollination and nectar detail.
Returning to base.


Adam, you wouldn't believe
how much honey was out there.


Oh, yeah?


What's going on? Where is everybody?


- Are they out celebrating?
- They're home.


They don't know what to do.
Laying out, sleeping in.


I heard your Uncle Oarl was on his way
to San Antonio with a cricket.


At least we got our honey back.


Sometimes I think, so what if humans
liked our honey? Who wouldn't?


It's the greatest thing in the world!
I was excited to be part of making it.


This was my new desk. This was my
new job. I wanted to do it really well.


And now...


Now I can't.


I don't understand
why they're not happy.


I thought their lives would be better!


They're doing nothing. It's amazing.
Honey really changes people.


You don't have any idea
what's going on, do you?


- What did you want to show me?
- This.


What happened here?


That is not the half of it.


Oh, no. Oh, my.


They're all wilting.


Doesn't look very good, does it?


No.


And whose fault do you think that is?


You know, I'm gonna guess bees.


Bees?


Specifically, me.


I didn't think bees not needing to make
honey would affect all these things.


It's notjust flowers.
Fruits, vegetables, they all need bees.


That's our whole SAT test right there.


Take away produce, that affects
the entire animal kingdom.


And then, of course...


The human species?


So if there's no more pollination,


it could all just go south here,
couldn't it?


I know this is also partly my fault.


How about a suicide pact?


How do we do it?


- I'll sting you, you step on me.
- Thatjust kills you twice.


Right, right.


Listen, Barry...
sorry, but I gotta get going.


I had to open my mouth and talk.


Vanessa?


Vanessa? Why are you leaving?
Where are you going?


To the final Tournament of Roses parade
in Pasadena.


They've moved it to this weekend
because all the flowers are dying.


It's the last chance
I'll ever have to see it.


Vanessa, I just wanna say I'm sorry.
I never meant it to turn out like this.


I know. Me neither.


Tournament of Roses.
Roses can't do sports.


Wait a minute. Roses. Roses?


Roses!


Vanessa!


Roses?!


Barry?


- Roses are flowers!
- Yes, they are.


Flowers, bees, pollen!


I know.
That's why this is the last parade.


Maybe not.
Oould you ask him to slow down?


Oould you slow down?


Barry!


OK, I made a huge mistake.
This is a total disaster, all my fault.


Yes, it kind of is.


I've ruined the planet.
I wanted to help you


with the flower shop.
I've made it worse.


Actually, it's completely closed down.


I thought maybe you were remodeling.


But I have another idea, and it's
greater than my previous ideas combined.


I don't want to hear it!


All right, they have the roses,
the roses have the pollen.


I know every bee, plant
and flower bud in this park.


All we gotta do is get what they've got
back here with what we've got.


- Bees.
- Park.


- Pollen!
- Flowers.


- Repollination!
- Across the nation!


Tournament of Roses,
Pasadena, Oalifornia.


They've got nothing
but flowers, floats and cotton candy.


Security will be tight.


I have an idea.


Vanessa Bloome, FTD.


Official floral business. It's real.


Sorry, ma'am. Nice brooch.


Thank you. It was a gift.


Once inside,
we just pick the right float.


How about The Princess and the Pea?


I could be the princess,
and you could be the pea!


Yes, I got it.


- Where should I sit?
- What are you?


- I believe I'm the pea.
- The pea?


It goes under the mattresses.


- Not in this fairy tale, sweetheart.
- I'm getting the marshal.


You do that!
This whole parade is a fiasco!


Let's see what this baby'll do.


Hey, what are you doing?!


Then all we do
is blend in with traffic...


...without arousing suspicion.


Once at the airport,
there's no stopping us.


Stop! Security.


- You and your insect pack your float?
- Yes.


Has it been
in your possession the entire time?


Would you remove your shoes?


- Remove your stinger.
- It's part of me.


I know. Just having some fun.
Enjoy your flight.


Then if we're lucky, we'll have
just enough pollen to do the job.


Oan you believe how lucky we are? We
have just enough pollen to do the job!


I think this is gonna work.


It's got to work.


Attention, passengers,
this is Oaptain Scott.


We have a bit of bad weather
in New York.


It looks like we'll experience
a couple hours delay.


Barry, these are cut flowers
with no water. They'll never make it.


I gotta get up there
and talk to them.


Be careful.


Oan I get help
with the Sky Mall magazine?


I'd like to order the talking
inflatable nose and ear hair trimmer.


Oaptain, I'm in a real situation.


- What'd you say, Hal?
- Nothing.


Bee!


Don't freak out! My entire species...


What are you doing?


- Wait a minute! I'm an attorney!
- Who's an attorney?


Don't move.


Oh, Barry.


Good afternoon, passengers.
This is your captain.


Would a Miss Vanessa Bloome in 24B
please report to the cockpit?


And please hurry!


What happened here?


There was a DustBuster,
a toupee, a life raft exploded.


One's bald, one's in a boat,
they're both unconscious!


- Is that another bee joke?
- No!


No one's flying the plane!


This is JFK control tower, Flight 356.
What's your status?


This is Vanessa Bloome.
I'm a florist from New York.


Where's the pilot?


He's unconscious,
and so is the copilot.


Not good. Does anyone onboard
have flight experience?


As a matter of fact, there is.


- Who's that?
- Barry Benson.


From the honey trial?! Oh, great.


Vanessa, this is nothing more
than a big metal bee.


It's got giant wings, huge engines.


I can't fly a plane.


- Why not? Isn't John Travolta a pilot?
- Yes.


How hard could it be?


Wait, Barry!
We're headed into some lightning.


This is Bob Bumble. We have some
late-breaking news from JFK Airport,


where a suspenseful scene
is developing.


Barry Benson,
fresh from his legal victory...


That's Barry!


...is attempting to land a plane,
loaded with people, flowers


and an incapacitated flight crew.


Flowers?!


We have a storm in the area
and two individuals at the controls


with absolutely no flight experience.


Just a minute.
There's a bee on that plane.


I'm quite familiar with Mr. Benson
and his no-account compadres.


They've done enough damage.


But isn't he your only hope?


Technically, a bee
shouldn't be able to fly at all.


Their wings are too small...


Haven't we heard this a million times?


"The surface area of the wings
and body mass make no sense."


- Get this on the air!
- Got it.


- Stand by.
- We're going live.


The way we work may be a mystery to you.


Making honey takes a lot of bees
doing a lot of small jobs.


But let me tell you about a small job.


If you do it well,
it makes a big difference.


More than we realized.
To us, to everyone.


That's why I want to get bees
back to working together.


That's the bee way!
We're not made of Jell-O.


We get behind a fellow.


- Black and yellow!
- Hello!


Left, right, down, hover.


- Hover?
- Forget hover.


This isn't so hard.
Beep-beep! Beep-beep!


Barry, what happened?!


Wait, I think we were
on autopilot the whole time.


- That may have been helping me.
- And now we're not!


So it turns out I cannot fly a plane.


All of you, let's get
behind this fellow! Move it out!


Move out!


Our only chance is if I do what I'd do,
you copy me with the wings of the plane!


Don't have to yell.


I'm not yelling!
We're in a lot of trouble.


It's very hard to concentrate
with that panicky tone in your voice!


It's not a tone. I'm panicking!


I can't do this!


Vanessa, pull yourself together.
You have to snap out of it!


You snap out of it.


You snap out of it.


- You snap out of it!
- You snap out of it!


- You snap out of it!
- You snap out of it!


- You snap out of it!
- You snap out of it!


- Hold it!
- Why? Oome on, it's my turn.


How is the plane flying?


I don't know.


Hello?


Benson, got any flowers
for a happy occasion in there?


The Pollen Jocks!


They do get behind a fellow.


- Black and yellow.
- Hello.


All right, let's drop this tin can
on the blacktop.


Where? I can't see anything. Oan you?


No, nothing. It's all cloudy.


Oome on. You got to think bee, Barry.


- Thinking bee.
- Thinking bee.


Thinking bee!
Thinking bee! Thinking bee!


Wait a minute.
I think I'm feeling something.


- What?
- I don't know. It's strong, pulling me.


Like a 27-million-year-old instinct.


Bring the nose down.


Thinking bee!
Thinking bee! Thinking bee!


- What in the world is on the tarmac?
- Get some lights on that!


Thinking bee!
Thinking bee! Thinking bee!


- Vanessa, aim for the flower.
- OK.


Out the engines. We're going in
on bee power. Ready, boys?


Affirmative!


Good. Good. Easy, now. That's it.


Land on that flower!


Ready? Full reverse!


Spin it around!


- Not that flower! The other one!
- Which one?


- That flower.
- I'm aiming at the flower!


That's a fat guy in a flowered shirt.
I mean the giant pulsating flower


made of millions of bees!


Pull forward. Nose down. Tail up.


Rotate around it.


- This is insane, Barry!
- This's the only way I know how to fly.


Am I koo-koo-kachoo, or is this plane
flying in an insect-like pattern?


Get your nose in there. Don't be afraid.
Smell it. Full reverse!


Just drop it. Be a part of it.


Aim for the center!


Now drop it in! Drop it in, woman!


Oome on, already.


Barry, we did it!
You taught me how to fly!


- Yes. No high-five!
- Right.


Barry, it worked!
Did you see the giant flower?


What giant flower? Where? Of course
I saw the flower! That was genius!


- Thank you.
- But we're not done yet.


Listen, everyone!


This runway is covered
with the last pollen


from the last flowers
available anywhere on Earth.


That means this is our last chance.


We're the only ones who make honey,
pollinate flowers and dress like this.


If we're gonna survive as a species,
this is our moment! What do you say?


Are we going to be bees, orjust
Museum of Natural History keychains?


We're bees!


Keychain!


Then follow me! Except Keychain.


Hold on, Barry. Here.


You've earned this.


Yeah!


I'm a Pollen Jock! And it's a perfect
fit. All I gotta do are the sleeves.


Oh, yeah.


That's our Barry.


Mom! The bees are back!


If anybody needs
to make a call, now's the time.


I got a feeling we'll be
working late tonight!


Here's your change. Have a great
afternoon! Oan I help who's next?


Would you like some honey with that?
It is bee-approved. Don't forget these.


Milk, cream, cheese, it's all me.
And I don't see a nickel!


Sometimes I just feel
like a piece of meat!


I had no idea.


Barry, I'm sorry.
Have you got a moment?


Would you excuse me?
My mosquito associate will help you.


Sorry I'm late.


He's a lawyer too?


I was already a blood-sucking parasite.
All I needed was a briefcase.


Have a great afternoon!


Barry, I just got this huge tulip order,
and I can't get them anywhere.


No problem, Vannie.
Just leave it to me.


You're a lifesaver, Barry.
Oan I help who's next?


All right, scramble, jocks!
It's time to fly.


Thank you, Barry!


That bee is living my life!


Let it go, Kenny.


- When will this nightmare end?!
- Let it all go.


- Beautiful day to fly.
- Sure is.


Between you and me,
I was dying to get out of that office.


You have got
to start thinking bee, my friend.


- Thinking bee!
- Me?


Hold it. Let's just stop
for a second. Hold it.


I'm sorry. I'm sorry, everyone.
Oan we stop here?


I'm not making a major life decision
during a production number!


All right. Take ten, everybody.
Wrap it up, guys.


I had virtually no rehearsal for that.
Sylvie Minnebie
  • 151. Sylvie Minnebie | 05/12/2018
Je rêve d’un monde rural où
les entreprises sont obligées de délocaliser dans les zones rurales et ne s’installent plus à Paris et que les jeunes aient du travail
des transports en commun ou des plateformes de covoiturage permettent que l’on se déplace plus chacun dans sa voiture au lieu de mettre l’argent dans des ronds points et des centres commerciaux
les transports en commun desservent les villages et les centres des petites villes pour faire revivre les petits commerces qui vendent des produits locaux (alimentation, meubles, vêtements, quincailleries etc…) et favorisent le recyclage. Plus de marchés. Des cinémas.
des transports le soir permettent d’aller et revenir du cinéma, du théatre, des ptits restos et que les centres villes revivent le soir aussi et que les jeunes aiment vivre dans leur campagne
il y a des centres sociaux avec des médecins, des dentistes, des infirmières, ophtalmo etc… dans les petites villes
les enfants vont à l’école dans leur village
les chevreuils, les lièvres, etc...ne sont plus massacrés et se promènent en liberté
les conducteurs sont responsables sans avoir besoin de radars afin que l’on puisse se déplacer en vélo ou en scooter sans risquer sa vie
les coquelicots et les bleuets poussent au bord des routes et qui ne sont plus tondues systématiquement
les papillons et les abeilles reviennnent
les oiseaux reviennent et se nourrissent dans une terre où il y a des insectes
on peut aller chercher du lait frais, des oeufs, des volailles à la ferme d’à côté
les loisirs ne sont plus dans la chasse, l’alcool, les jeux d’argent
les voisins s’entraident pour s’occuper des vieux, des enfants et cultiver leur jardin
les femmes sont plus représentés dans les conseils municipaux pour que ces questions soient vraiment débattues.
ceux qui paient l' ISF pourraient choisir de l'investir dans des entreprises eco responsables dans les zones rurales
les lois pinel etc qui engraissent les gros constructeurs, les banques, les assurances soient pour la construction de logements eco suffisants dans les zones rurales et non pour construire plus d’immeubles dans les grandes villes déjà trop denses

Il faut repenser le modèle département par département mais aussi par une prise de conscience individuelle. Tant que l’on aura pas cela on continuera a faire le jeu des multinationales et des politiques qui instaurent leur pouvoir.

C’est bien de demander plus de pouvoir d’achat mais pour en faire quoi ? Acheter des voitures ? Payer des parkings ? Dépenser dans les centres commerciaux ? Continuer à alimenter le système ? On s’est bien fait saucissonner et maintenant il faut sortir du guêpier.
jean aymard
  • 152. jean aymard | 05/12/2018
quel est la difference entre les 2
page facebook: La France en colère : https://www.facebook.com/La-France-En-Colère-1126094350898651/
Groupe facebook: La France en colère : https://www.facebook.com/groups/262974177695789/
Jean luc
  • 153. Jean luc | 05/12/2018
Bonjour,

A la suite de Patrizio...
Si Marlène Schiappa trouve que ses p'tits soldats travaillant d'arrache-pied méritent d'être augmentés de 10 à 15%, il ne me semble pas plus déraisonnable d'augmenter tous ceux qui travaillent à la chaîne ! Et ils sont nombreux. Allez Marlène demande à Bercy un p'tit coup de pouce !
Patrizio
  • 154. Patrizio | 05/12/2018
Augmentation "choquante" des rémunérations dans une douzaine de cabinets Ministériels du mois d’octobre.

Parmi ceux-là, celui de Marlène Schiappa. Le secrétariat d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes a vu le montant des rémunérations brutes annuelles du cabinet augmenter de 26% en un an. Etablie à 346 046 euros en 2017, la rémunération totale est passée à 435 784 euros en 2018.
Cependant, pour Marlène Schiappa, il s'agit d'une augmentation en trompe-l'oeil. "Ce ne sont pas des chiffres exacts", a-t-elle assuré dans l'émission Dimanche Politique sur France 3. La secrétaire d'Etat a bien admis une hausse de la rémunération de ses conseillers, mais seulement de "10 ou 15%". "Je ne trouve pas ça déraisonnable au bout de 18 mois à travailler d'arrache-pied", s'est-elle justifiée.
La secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes n'est pas la seule à être pointée du doigt, la rémunération mensuelle brute du cabinet du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a également explosé de 49% par rapport à 2017, avec un montant moyen de 9 180 euros par conseiller.

Et ils n’ont pas de honte d’aller sur les plateaux de télé pour appeler les gilets jaunes à ne plus manifester
jean némard
  • 155. jean némard | 05/12/2018
pour compléter 1. Jean-Luc P.:
Il faut que ceux qui font de l’argent sans travailler ;hors- mis les retraités bien sûr qui ont donné leur part de travail ; paient taxes où impôts avant. De faire payer ceux qui travaillent :
Et en premier les spéculateurs qui non seulement ne travaillent pas. Mais. Sont nuisibles car ils sont des

parasites .ils vivent sur le dos de la société .
la Belgique a instauré une taxe sur la spéculation depuis 2016. https://www.kbc.be/ particuliers/fr/ nouvelles/ tax-sur-la- speculation.html
mais. comme chez nous. on ne taxe que les petits. les banques et autres pros de la spéculation.

en sont exclus. NON il faut taxer.
tous les spéculateurs qui sont des parasites de la société et. des sociétés. et de leurs travailleurs. contrairement. au dires des spéculateurs qui disent que ça dynamise le marché boursier. NON. il suffit. de bon sens. pour. voir qu'un véritable.

placement. de au moins 1 an.
( période d'un budget). est plus favorable. à l'entreprise. que de créer des
bulles. spéculatives qui peuvent éclater à tout moment. :
il -FAUT TAXER les SPéCULATEURS et tous les spéculateurs et pas les pauvres

gens. ya des sous à se faire. là pour la transition écologique ...
ça me semble ultra facile rapide à mettre en oeuvre. :
personnellement. je taxerais. jusque' à 1 an de détention. de
façon inversement proportionnelle. à la durée de détention pour.

favoriser. les investissements et dissuader. les spéculations.
pas au delà. de 1 an. car. ça devient du véritable
investissement et faut se mettre un peu à la place des
vieux. qui ont mis 4 sous de côté. et qui veulent. en profiter.
avant de mourir

ces spéculations ultra rapides sont faites au détriment des salariés et. des sociétés qui les emploient pour enrichir des parasites qui ne produisent.

rien. :tiens en passant. je ne comprends pas que des banques soient autorisée. à être

cotées en bourse-alors qu'elle ne produisent pas de richesses.
Jean-Luc P.
  • 156. Jean-Luc P. | 05/12/2018
Bonjour, je me permet de réagir aussi, il faudrait pour être crédible faire une vraie listes de revendications crédible, comme la démission de Macron c'est impossible, jamais il ne démissionnera ou sera mis dehors et si on n'a personne en face qui voterais les lois qu'on voudrait voir appliqué ? Il faut un minimum de sérieux, vous devriez crée d'ailleurs une section sur le site et les pages facebook/twitter où les gens indiqueraient leurs idées et propositions pour que les choses bougent, par exemple des propositions que j'ai vu et entendu en échangeant sur des barrages :

1) au lieu de taper les plus fragiles mettre en place une taxe sur les transactions boursières même si c'est que 1% on aurait du fric qui serait pris au bonne personne
2) Indexer les prix du loyer sur le SMIC limité les loyers au quart du SMIC , remettre la taxe d'habitation pour les logements secondaires
3) taxer les achats et transferts de sportif dépassant le million d'euros
4) comme l'état est actionnaire pourquoi ne pas crée la voiture économique et écologique française innovation et création d'emploi et si on travaille bien on pourrais la vendre au monde entier comme la fameuse coccinelle en sont temps
5) taxer les carburants professionnel
6) TVA ajustable basé sur l’imposition sur le revenus, une carte crée par le centre des impôts avec 0% de tva pour les plus démunis pour relancer l'économie
7) Interdiction de spéculation et d'enrichissement sur les matières premières indispensable telles que l'eau et l’électricité, ainsi que le médical
8) ainsi de suite

Je suis sur que pleins de gens ont des idées qui seraient applicable, concrètes et allant dans le bon sens pour l'économie pour que l'argent circule mieux et plus équitablement, qu'il y est enfin une vraie équité sociale
CRPTMS
  • 157. CRPTMS | 05/12/2018
05/12
J’ai entendu Fly hier soir, dont je sais qu’il a beaucoup d’influence (que je considérais plutôt positive jusqu’ici) sur le mouvement et j’en suis très inquiet

Jusqu’ici, je vous soutenais et encore aujourd’hui en ce qui concerne les revendications apolitiques sur le trop plein de fiscalité et de taxes impactant de manière insupportable le coût de la vie des actifs et retraités les plus modestes, ainsi que les stratégies étatiques qui visent à prendre dans la poche du citoyen, ce qui devrait être économisé sur la part des dépenses publiques qui ne sert pas l’intérêt général.

Mais je m’oppose à l’idée que la revendication principale devienne la remise en cause de nos institutions républicaines, tout en considérant que font partie des dépenses publiques ne servant pas l’intérêt général, les rémunérations et dépenses excessives qui ont cours dans ces institutions et les administrations qui sont censées les servir; administrations qui aujourd’hui sont devenues de véritables bastions technocratiques dont un certain nombre des hauts fonctionnaires qui les dirigent, se servent et servent leurs lobbies avant de servir l’Etat et les citoyens.

Hors je constate depuis hier, que la revendication principale devient la remise en cause des institutions, et que sa non prise en compte, justifie l’insurrection (même si la violence n’est pas prônée, mais considérée probable du fait des factions qui s’y mêleront). La revendication en question étant le RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) comme seul et unique fondement, voué à transformer en profondeur le fonctionnement de notre démocratie.

Le mouvement devient donc à compter de ce moment, un mouvement politique, d’obédience proche de LFI, a contrario de ce qu’il affirmait être jusqu’ici. Il a donc été habilement récupéré.

J’incite à ne verser dans aucun cas dans le caractère insurrectionnel et le chaos. Je considère comme vous que la réponse du PM est complètement hors sol et ne peut constituer le geste majeur nécessaire, puisqu’il ne fait que différer des hausses non encore appliquées, ce qui ne résout évidemment (fussent elle annulées) en rien le fait que dès aujourd’hui, certains d’entre vous ne joignent pas les 2 bouts.

Il faut donc en appeler par communiqué, officiellement au PR en restant sur les revendications apolitiques d’origine et en réclamant la capacité à continuer à manifester, à l’abri du caractère insurrectionnel poussé par les factions ultras qui se mêlent à vos rangs, et aux casseurs et pilleurs qui prospèrent sur le chaos qui s’en suit.
Il serait d’ailleurs « Grand » et « Responsable » de faire un geste en ce sens en repoussant d’une semaine l’acte IV, pour laisser le temps aux partis traditionnels d’opposition de l’en convaincre avec vous, et ceci pour éviter la violence, les victimes et morts probables qui nous précipiteraient dans le chaos.

Si le mouvement persiste à justifier l’insurrection à des fins politiques comme il s’apprête à le faire; non seulement je ne le soutiendrai plus (même si je continuerais à soutenir les revendications originelles) mais j’en ferai écho pour dénoncer le virage insurrectionnel du mouvement. Non pas par l’influence de mon propos, mais vous perdrez rapidement le soutien empathique et sympathique de la population (qui elle également en a marre, mais ne souhaite pas la révolution), si vous persistez dans cette voie.

Je vous laisse apprécier avec un maximum de vos proches, amis et compagnons de combat, la sagacité (et je pense) la sagesse de mes propos

Bien à vous
Reynaud
  • 158. Reynaud | 05/12/2018
Les Gilets jaunes sont en faillite car l'Etat les opprime fiscalement depuis 40 ans pour éviter sa propre faillite ou du moins sa faillite partielle ce qui discréditerait les politiques auprès de certains électeurs rémunérés sans raison par l'Etat .
a / L'état doit faire un audit complet du nombre de personnes payés par les fonds publics ( Fonctionnaires ou bénéficiaires d'un contrat de travail payé par l'argent public ) .
b / De ce nombre et de la dépense que cela représente il faudra extraire le coût des fonctionnaires indispensables au pays : La Santé , l'Enseignement , la Sécurité , certaines administrations , l'Equipement .
c / Le résultat de cette enquête ( audit) devra être détaillée et publiée dans les médias .
d / Si le chiffre est exorbitant l'état devra prendre la décision qui s'impose !
e / Si le chiffre de ce surcoût ne permettait pas pour autant de rétablir une fiscalité normale dans notre pays , d'autres pistes majeures sont à explorer notamment , UN PLAN MARSHAL COMME EN 1948 POUR L'EUROPE ;
LES USA pourraient être intéressés aussi compte tenu de leur KO social et économique suite à une mondialisation ravageuse qui de toute façon se rajoute aux abus confiscatoires fiscaux internes pratiquée dans chaque pays occidentaux victimes d'hommes politiques en quête de clientélisme .
d / L'avantage d'un Plan Marshal permettrait une refonte complète de nos sociétés en changeant de mode de vie , de revenir à une petite agriculture , de rénover les centrales nucléaires en France ( coût estimé par Greenpeace et d'autres experts : 100 Millards d'€ ) de réduire massivement le temps de travail tout en étant payé plein temps ( il y a 12 millons d'exclus en France ) ...et d'établir des valeurs financières pas seulement sur la production des biens de consommation mais de faire valoir l'éthique sociale humaine d'un pays comme une richesse a part entière permettant ainsi de produire de l'argent pour bonne conduite .
Ce faire valoir , cette reconnaissance , ce moyen compenserait nos futurs déficits économiques face aux importations provenant de pays sans scrupules sur le plan social notamment la Chine et d'autres .
Et pourrait servir de modèle à d'autres pays dans le monde .
Je tiens à préciser que j'ai une entreprise dans le domaine artistique , j'emploie des personnes , je peins depuis l'age de 12 ans Socialement et Humainement nous devons évoluer , nous tourner vers notre sensibilité , AVOIR DU TEMPS POUR CELA .
IL Y A LONGTEMPS QUE LES CHEVAUX NE SONT PLUS ATTELÉS A LA CHARRUE !
L'AVENIR DE LA PLANÈTE EN DÉPEND .
florent
  • 159. florent | 05/12/2018
pour moi voici la seul revendication afin d eviter qu il nous la mette a l envers http://www.democratie-directe.com/pour-un-referendum-dinitiative-citoyenne-libre-et-souverain/?fbclid=IwAR1JdO18tFSZARkHpv1U6a-yGWcFpPZAOsHDGlDMWdwW1dHlWeuqexqHmaQ
J-Pierre
  • 160. J-Pierre | 05/12/2018
Bonsoir,
Il me semble qu'un point important serait de modifier notre devise Liberté Egalité Fraternité parce que notre pays crève de l'égalité.
L'égalité c'est que tout le monde touche les allocations pour 3 enfants qu'on gagne 900 € ou 15 000, l’égalité c'est la visite à 1€ chez le médecin alors qu'on gagne 20 000 € par mois.
Ce dont on a besoin ce n'est pas d'égalité mais d’Équité !!
Plus pour ceux qui ont moins et moins pour ceux qui ont plus.
Quand on gagne 10000 € par mois on peut se payer les soins médicaux et dentaires et on peut en même temps cotiser pour ceux qui gagnent peu !

Nouvelle devise : Liberté Équité Fraternité
dieux
  • 161. dieux | 04/12/2018
augmenter le taux de 45 % le rsa. exemple: 800 famille de 4 ( 2 enfant + 2 parents ) + 45% = 1160 pour une famille composé de 2 parents et 2 enfants. sa serai un plus vivable.
waels
  • 162. waels | 04/12/2018
faudrait ajouter comme revendication : qu'ils retirent leurs loi >>>> celle qui ont le droit de se faire rembourser . personne y a pensé a celle la. par ce que moi je fais mes achats c est payer je peut pas me faire remboursé.
Gilles Héjone
  • 163. Gilles Héjone | 04/12/2018
Juste pour dire que j'ai crée un compte Facebook pour vous rejoindre (y'a 2 jours) et qu'aujourd'hui j'ai essayé (en vain) de publier un lien d'article (voir ci-dessous) sur votre groupe et qu'à la 3ème fois, FB m'a bloqué ! Je dois donner un téléphone portable (je n'en ai pas) pour avoir accès à mon compte...je ne peux donc même pas le supprimer !!! Décidément, pauvre démocratie...J'espère que d'autres essayeront de publier l'article et auront plus de succès que moi, car si cette loi (dont parle l'article) passe, je ne suis pas sûr qu'à l'avenir les mouvements comme celui en cours puisse exister...

https://www.laquadrature.net/2018/11/14/censure-antiterroriste-macron-se-soumet-aux-geants-du-web-pour-instaurer-une-surveillance-generalisee/
Dalila
  • 164. Dalila | 04/12/2018
Unifions le message!! https://youtu.be/vGSGeJ0ZF5g
DAVE
  • 165. DAVE | 04/12/2018
Quel mépris!!Que d' arrogance!

On nous prends pour des moins que rien,ni plus ni moins que des sacs à patates!
Edouarrrrd a fait reculer l' agenda des Taxes.Temporiser , pour mieux nous niquer.
Moi , je sens qu' on nous prends pour des cons:Le gouvernement a allumé le feu, maintenant il crie:
"Au feu"! après avoir arrosé le foyer d' essence!

Monsieur Macron , avec son beau costard , propre sur lui, nous prend pour des êtres imparfaits, qui sentont sous les bras et avec des accès de colère, mais bien légitime, et bien loin du monde Elyséen.

Madame Macron souhaite refaire le mobilier.Avant elle Marie Antoinette avait suggéré au Peuple de manger de la brioche , puisqu'il n' y avait pas de pain.La configuration est identique.
D'un côté , les anoblis(Les députés en Marche, Les socialistes, Les Ripoublicains, Les Gattaz, Les Bernard Arnaud, Les Valls, Les Sarkozy , les Hollandes, et j' en passe...) et de l' autre , "Les travailleurs", qui travaillent dur, oui , et pour qui et pourquoi? On se le demande....Nous voulons reprendre nos biens et retrouver notre argent que vous nous avez escroqué! Et notre Liberté chérie!

La confrontation est inéluctable:Savourez vos dernières brioches, on vous envoie....
Les gilets jaunes./Les sans culottes
Ceux-là seront sans pitié.
Sus aux nantis! Vive La Révolution
myriam vaessen
  • 166. myriam vaessen | 04/12/2018
je vous soutien a 100/100
dans vos revendication personne ne fait etat des immigrants qui sont a la charge de l état attention ne prenez pas mes propos pour un discours raciale loin de la ,mais ces personnes nous coûtent un bras
Personne ne parle du gaspillages de notre argent dépense par Madame Macron au total 1 334 000 pour travaux divers sans compter son salaire et ce que va avec . j estime que c est une insulte vis a vis des français qui se saignent pour boucler leurs fin de mois et quand je dit fin mois je suis large
Il y en tellement a dire on en as ras le bol et merci a vous les gilets jaune je ne peux vous soutenir que de l interieur car mon état de sante ne me permets pas d être a vos coter dehors
Paul
  • 167. Paul | 04/12/2018
Les arguments écologiques du gouvernement ne sont pas valables. La FRANCE ne peu pas à elle seule épurer l'atmosphère de la planète, et voyant l'engouement des autres pays à la COP et du non respect des engagements pris par ces pays aux précédentes COP.
Les dernières annonces du 1er ministre NE SONT PAS ACCEPTABLE. Le gel des taxes n'est que de l'enfumage et ne règle en rien le problème. S'il manque des fonds dans les caisses de l'état, qu'ils reviennent sur les largesses qui ont été faites à la finance et les grandes fortunes au début de ce quinquénnat.
L'abaissement des taxes sur les produits de grande nécessité redonnerait du pouvoir d'achat au peuple etc.
Gilles Héjone
  • 168. Gilles Héjone | 04/12/2018
Lettre ouverte d'un Gilet Jaune à Mr. Macron

J'ai partagé plus bas mon périple contre Pôle emploi depuis 2 ans.

Mais j'aimerai dire au président que j'ai entendu une partie de son discours de la semaine dernière, notamment quand il parlait de donner des perspectives.

J'ai le même âge que toi Manu, et je m'occupe de "nos aînés" comme tu dis souvent. Et c'est un taf difficile (enfin quand on est pas déshumanisé), car on voit partir les gens au fil des années, on les voit souffrir et on les accompagne jusqu'à la fin. Pourtant, quand on bosse avec le CESU (chèque emploi service), c'est bien souvent difficile de bosser à temps plein et quand on perd un "client", et bien pas vraiment de compensation (comme ça pourrait l'être sur le modèle des intermittents ), pareil quand ils partent en vacances. Ces dernières années, je gagne entre 650 et 850 euros net par mois. Je précise que je n'ai aucune aides et que je n'en veux plus. Pourquoi ? Je vais vous l'expliquer, mais avant je veux revenir sur "les perspectives" dont parlais Manu.

Oui car en parallèle de mon job, j'ai fait du bénévolat (réduction des risques) pendant de nombreuses années. A force, j'ai pu reprendre des études universitaires dans ce domaine (grâce à la validation des acquis) et j'ai bossé dur en plus de mon boulot pour obtenir un DESU équivalent à un Bac + 4. Moi qui suis autodidacte, j'étais fier. Je suis même arrivé dans les premiers de ma promotion. Et pourtant...

J'avais naïvement cru qu'en France, on pouvait s'élever par la force de la volonté et du courage. Alors que je sortais de 2 ans d'études, avec un vrai travail de recherche dans mon domaine et que la création d'un poste se profilait au ministère de la santé, je n'ai même pas été invité à une réunion importante pour le secteur....mais d'autres, des amis politiques, des gens "connus" (mais qui n'avaient pas d'expérience sur le terrain) étaient eux bien présents. On m'a claqué la porte au nez. J'avais pourtant crée une association 5 ans avant (nous étions précurseurs), sur le thème même abordé lors de cette réunion. Mais non, les pistonnés passent avant tout.

Alors quand tu viens parler de "perspectives", la colère monte en moi. Parce que la seule chose que nous avons en commun, c'est l'âge. J'estime avoir autant de talent que toi (dans mon domaine), et je dois pourtant me contenter d'un travail difficile et mal payé. Sans aucun espoir d'évolution ni d'avancement. Tu trouves ça normal toi ?

Je donne souvent cette image aux gens qui ne comprennent pas: une maison est inondée et prend l'eau, il y' a ceux qui sont au 1er étage (ou au 2ème, 3ème, etc.) et qui regardent en se disant qu'il y a encore le temps. Et puis les autres (nous, les Gilets Jaunes, les précaires, les oubliés de la république), au rez-de-chaussé il sont en train de se noyer. Mais attention, car quand quelqu'un est au bord du précipice, il n'a plus rien à perdre...
Cyril Phéné
  • 169. Cyril Phéné | 04/12/2018
Liberté, égalité, fraternité.
Ces trois mots sensés représenter notre pays, notre volonté, ont étés bafoué par ces politiciens démago,cupides, imbus d'eux même et en mal de pouvoir.
La démocratie qu'ils entretiennent, n'est autre qu'une dictature économique dont nous sommes la principale ressource.
Je suis sur le marché du travail depuis les année 80, j'ai vu la reconnaissance dans le travail disparaître, j'ai vu mon salaire diminuer avec l'ouverture des frontières et l'arrivée massive des travailleurs de l'est encore plus exploités que nous, j'ai vu des entreprises disparaître alors qu'ils détenaient un savoir,un professionnalisme que le monde nous enviait, J'ai vu des usines immenses vidées de leurs main d'oeuvre, j'ai vu des gens obligés de travailler pour nourrir leur famille alors que l'usine était en grève...obligé de se battre contre leurs collègues pour 900 euros. J'ai vu le respect du gendarme disparaître, j'ai vu le patrimoine de notre pays dilapidé, ses pierres exportées, j'ai vu la baguette à 70 centimes et le big mac, à 5 francs, et j'ai vu l'individualisme s'insinuer en chacun, prêt à tuer pour garder sa place.
Je ne me reconnais pas dans cette société. Alors à l'heure de la grogne nationale, j'emprunte le terme d'un personnage bien connu.
J'ACCUSE,
les pouvoirs politiques d'avoir mené le pays à sa perte en, dilapidant notre savoir, notre histoire, nos biens, nos institutions, notre volonté, notre héritage, nos valeurs, nos traditions, notre environnement et, accessoirement de nous voler.
Ils se cachent derrière des lois qu'ils ont mis en place pour se protéger et pour faire prospérer cette démocratie qui n'est autre qu'une dictature économique. Ils crachent sur les droits de l'homme, ils détruisent notre jeunesse en la laissant s'abrutir d’émissions ridicules, mais qui rapportent, ce qui leurs permet également de baisser le niveau d'instruction et d'éducation pour encore mieux manipuler les générations futures, pour qui il est devenu normal de dépenser un salaire pour un outil de communication, par exemple...Ils ont contraint notre force productrice alimentaire à néant pour nous obliger à nous nourrir de produits divers dont on ne connaît ni la provenance, ni la constitution. Ils ont mis notre vie en danger en exécutant des coupes au bistouri dans nos services publics et de santé, qui d'ailleurs sera bientôt amputé d'un membre, qui selon eux est gangrené : la sécurité sociale. Bienvenu dans notre futur proche ou celui qui paiera vivra. Ils ont achetés nos médias. Ils ont annihilés nos forces de l'ordre en les rendant coupables de leurs exactions. D'ailleurs messieurs, savez vous réellement quels intérêts vous servez? oserez vous emprisonner vos parents qui réclament ce pour quoi ils ont œuvré toute leur vie? oserez vous emprisonner vos enfant qui veulent étudier décemment? Ils nous ont pris en otage en créant un état de danger perpétuel, de par leurs décisions de politiques extérieure qui vise à voler les ressources naturelles d'autres états, qui deviennent opprimés, se révoltent et usent, à leur tour de violences sur les pays responsables de leur nouvelle condition. Une fois ce climat de terreur instauré, c'est la population qui demandera encore plus de sécurité que nos chers politique s'empresseront de transformer en lois martiales qui nous privera du peu de liberté qu'il nous reste. Ils ont crée les fameux problèmes des cités, en parquant leurs parents émigrés afin d'accomplir les basses besognes, à des enfants déjà clairvoyant de leur avenir en cul-de-sac...Oui car quand on est laborieux, on a rien. Donc les étrangers sont coupables de notre malheur...?!?...c'est juste que je pensais que "égalité, fraternité"...?!?...Je me fourvoie? Merci messieurs les politiciens de m'avoir éclairé de votre lanterne, mais non! je reste persuadé que l’avenir de l"humain est dans le mélange des ethnies.
Cette liste d'accusation pourra être complété par votre expérience personnelle, j'en suis persuadé.
Aujourd'hui il est temps de reprendre les rennes de notre vie, de l'avenir de nos enfants, de cette terre qui nous abrite fébrilement et à qui nous devons tout. Il faut décider d'une société civile ou chacun est représentant d'une étique universelle, le respect de l'autre. Une société ou l'individualisme cupide doit être éradiqué. Une société qui prends ses décisions ensemble car tous sommes concernés. Oui un grand nombres de questions doivent être abordées sur notre façon de vivre, mais également de penser. Il faut redonner libre court à la philosophie, libérer la recherche pour qu'elle nous apporte, et non qu'elle rapporte. nous devons gérer notre production, nos usines, nos laboratoires, nos assurances, nos banques, nos commerces, nos institutions. Tout cela nous appartient. A nous de leur reprendre ce qu'ils nous ont usurpé.
Il ne faut pas se leurrer c'est un travail de titan qui ne peut se réaliser qu'en étant unis. La lutte est vaine si nous gardons ce mode de vie. Nous sommes déjà d'accord pour décider que cela suffit.
Puissions nous être la première civilisation à appliquer les lois de la planète et des droits humains.
Puissions nous montrer au reste du monde qu'il est meilleur de servir l’intérêt de notre planète plutôt que l’intérêt économique.
Un monde qui prône une politique humain et non une politique économique totalitaire.
Hervé
  • 170. Hervé | 04/12/2018
Les gilets jaunes peuvent-ils monter un mouvement politique populaire indépendant ? : Première étape : réunions locales, mises au point et vote pour des représentants.. Deuxième étape : Grande convention nationale transmise en direct dans les plus grandes villes du pays ?
La principale question étant la situation des acteurs humains des petites structures, entreprises individuelles ou de quelques salariés, qui ne sont plus représentés de façon officielle (sauf récupération opportuniste ...), par aucun des corps intermédiaires, partis ou syndicats
Jak
  • 171. Jak | 04/12/2018
Bonsoir
Soutien sans faille au mouvement des gilets jaunes!
Pourrions-nous avoir des infos précises sur tous les lieux ou se trouveront barrages, manifestations, regroupements etc sur le territoire de NOTRE république?
Sublet
  • 172. Sublet | 04/12/2018
Bonjour,

Merci pour l'ajout je vous suis depuis le début et du coup je vais faire le ménage dans les groupes !!!
Courage et force à tous Tenez bon ne lachez rien pour une Avenir meilleur
Jean Claude
  • 173. Jean Claude | 04/12/2018
Mon rêve le plus cher - Un monde sans argent sans privilège.
Ce mouvement citoyen est une démonstration fondamentale d'une véritable politique démocratique.
L'adhésion n'est autre que pour une fois le peuple est et veut être souverain.
Il est clair que la représentation de ce mouvement serait du non sens.
Le temps d'une transition des institutions un groupe de représentants pourraient être constitué par le mouvement pour une revendication précise. Il y aurait ainsi autant de groupes que de revendications.
Ces personnes, tirées au sort, devraient défendre cette revendication pour la faire accepter et appliquer par le pouvoir en place.
Les personnes sélectionnées, n'adhérant pas à la revendication pourraient proposer un suppléant ou demander un nouveau tirage.
Le groupe serait composé d'un représentant par région.
Il s'agit en fait de respecter un modèle démocratique ou le groupe de représentants travaille dans l'intérêt de l'ensemble de la communauté sur un sujet bien cerclé.
En fait la politique ne devrait pas être la pratique du pouvoir, comme ce que nous subissons actuellement.
Construire un nouveau parti, Les Gilets Jaunes, serait une erreur que les politiciens (qui n'en sont pas), oppositions y compris, souhaitent produire pour ainsi affaiblir le mouvement.
Liberté - Egalité - Fraternité
Merci à vous tous d'animer ce mouvement
Dalila
  • 174. Dalila | 04/12/2018
Merci et bravo pour ce site!!!
Prochaine étape indipensable: Déterminer 1 QG par département.
CATHERINE GAZA
  • 175. CATHERINE GAZA (site web) | 04/12/2018
Bonjour et merci a vous ! Je vous rejoins naturellement pour ce combat ,car la lutte ne sera pas facile
Je viens de créer un groupe petit pour le moment mas il a 2 jour lol https://www.facebook.com/groups/2145375662459204/
Je vous envoie toute ma force et mon courage pour vous renforcer , ensemble nous ne lâcherons pas ,soyez sure que je serais la si je suis consultée sur le Social , L handicap , les Dom Tom ,Le difficultés de vivre et travailler en campagne ou province etc etc
A bientôt Caty
Jean luc
  • 176. Jean luc | 04/12/2018
Bonjour à toutes et à tous,

Et voilà ! E.Philippe vient de nous dire "Bonne nuit les petits"...
laurence
  • 177. laurence | 04/12/2018
Pourquoi ne pas se mobilser Samedi direction le Touquet?Surprise surprise!!!
frederic VALANTIN
  • 178. frederic VALANTIN | 04/12/2018
Bonjour à tous
Je vous ai laissé un message sur le forum,avec une question.
nous pourrons en discuter ici par la suite si çà vous dit.
Merci et Courage à vous tous.
jean-bob
  • 179. jean-bob | 04/12/2018
à frederika lelolcat,

boh, tu sais, dans tout les cas, ça changeras pas grand chose. va y si t'as envie. dans le pire des cas, tu nous rapporteras un souvenir.
et aussi, ce n'est pas un parfum de colère, c'est juste un parfum hugo boss.

Cordialement,
moi
FREDERIKA LECHAT
  • 180. FREDERIKA LECHAT | 04/12/2018
Excuse-moi jean-bob tu n'as rien d'autre à faire que de chambrer systématiquement les messages ? Il y a comme un parfum de colère en toi ... prends tes conseils pour toi même, va prendre l'air et laisse les gens communiquer tranquillement (et pacifiquement). Je souhaite juste un avis sur cette annonce de blocage du 10/12 = on le fait ou pas ?
jean-bob
  • 181. jean-bob | 04/12/2018
à frederika lelolcat,

T'inquiète. de toute manière, rien va se passer : à 20h, les gens passe au quick et rentre chez eux. si tu veux vraiment acheter quelque chose, prend un truc chez décathlon : prendre l'air, ça fait du bien et ça aide à rélfléchir.

Cordialement,
moi
FREDERIKA LECHAT
  • 182. FREDERIKA LECHAT | 04/12/2018
Qu'en est-il de ce message transmis en boucle et qui annonce que les gilets jaunes vont tout bloquer le 10/12 et qu'il faut donc auparavant faire des provisions et le plein de carburant ? Je ne trouve pas de message des GJ dans ce sens, je ne sais pas d'où vient cette directive. Fake news ? = plein de courses, pleins de carburant = plein de TVA dans les caisses de l'état !!!
jean-bob
  • 183. jean-bob | 04/12/2018
à Claude (ou bielsky, je suis pas sur),

Tant que t'y est, tu pourrais me donner un poney? après tout, pourquoi se limiter à 400 euros par personnes, lorsque l'on peut aller plus loin? surtout que bon, dissoudre un parlement et le remplacer par quelque chose de viable, ça se fait pas en 1 jour.
Et petit conseil d'amis, quand tu fait une liste, reste consistent : a)b)c)d)e) ou 1.2.3.4.5, pas les deux,

Cordialement,
moi
bielski
  • 184. bielski | 04/12/2018
Bonjour à tous . Voici , à mon sens , sur quoi travailler pour une France forte et une sortie de crise rapide
a) Trouver le moyen de se structurer rapidement , avec vos moyens de communication modernes ,
b) Établir une liste de revendications et une mise en place immédiate , puis des mesures à mettre en place dans les 6 mois .
1 - Dissolution du parlement et vote à la proportionnelle courant Janvier
2- Pour chaque français versement d'une prime de 400 euros immédiatement ( Travailleurs , Chômeurs , Retraités ) car tous contribuent à la richesse de notre France
3 - Rétablissement de I S F et son renforcement pour 2018
voilà pour que tous les français élus et forces de l'ordre passion de bonnes fêtes

Puis pour le mois de Janvier travailler sur une France plus juste et faire une nouvelle constitution en prenant bien garde de supprimer tous les privilèges de nos élus, journalistes et autres
j'ai bien sûre d'autres vues pour notre nouvelle France qu'il va falloir débattre et je suis convaincu qu'une année suffira à mettre en place un monde juste pour tous
merci à tous
Claude
jean-bob
  • 185. jean-bob | 04/12/2018
à Lef(fe)
Mais est ce une raison pour tout sacager, pouvans mener d'autres personnes à etre virée et finir dans ta situation?
Cordialement
moi
LEF
  • 186. LEF | 04/12/2018
Ma taxe d'habitation est de 102% plus élevée que l'an dernier, et je n'ai plus aucun revenus.
jean-bob
  • 187. jean-bob | 04/12/2018
Voyons, beaulieu, il n'y a pas de raison de se fâcher : comme vous devez l'imaginer, moi aussi je sui anti tsariste. et même si je trouve que le jaune me rappelle un peu trop le logo de ferrari, j'admets que j'aime votre politique anti capitaliste que vous prônez. enfin bon, si vous n'aimez pas mon grand chant de joie, tant pis. Je suis sur que dans une autre vie, nous aurions pu nous entendre.
humber unber
  • 188. humber unber | 04/12/2018
Pour être constructif voici comment je vois la suite du mouvement :
1 - grande manifestation pacifiée à Paris ET en région pour montrer que le mouvement continue.
2 - Pas d'élections (piège à cons) de représentants qui ne le seront pas de toute façon, mais ouverture à toutes les initiatives GJ à condition qu'elles respectent une charte de transparence (Toute action filmée et diffusée auprès de tous, décisions soumises à tous au travers de sondages ou votes, etc.. à écrire la suite).

Ainsi ce sera un véritable mouvement citoyen et constructif. Si vous etes ok vous pouvez liker merci
Beaulieu
  • 189. Beaulieu | 04/12/2018
à jean bob
c'est pas parce que tu écris en russe qu'on ne peut pas comprendre ce que tu dis.
ton union soviétique et ta bannière soviétique tu peux les jeter. quand on voit le résultat ça donne plutôt envie de vomir.
cette politique n'a jamais résolu aucun problème. et si tu rêves trop en rouge, persone ne t'empêche de t'expatrier en russie, en birmanie, en corée du nord.
jean-bob
  • 190. jean-bob | 04/12/2018
Союз нерушимый республик свободных
Сплотила навеки Великая Русь.
Да здравствует созданный волей народов
Единый, могучий Советский Союз!

Славься, Отечество наше свободное,
Дружбы народов надёжный оплот!
Знамя советское, знамя народное
Пусть от победы к победе ведёт!

Сквозь грозы сияло нам солнце свободы,
И Ленин великий нам путь озарил:
Нас вырастил Сталин — на верность народу,
На труд и на подвиги нас вдохновил!

Славься, Отечество наше свободное,
Дружбы народов надёжный оплот!
Знамя советское, знамя народное
Пусть от победы к победе ведёт!

Мы армию нашу растили в сраженьях.
Захватчиков подлых с дороги сметём!
Мы в битвах решаем судьбу поколений,
Мы к славе Отчизну свою поведём!

Славься, Отечество наше свободное,
Дружбы народов надёжный оплот!
Знамя советское, знамя народное
Пусть от победы к победе ведёт!
Aurel
  • 191. Aurel | 04/12/2018
Marre de payer et d'etre toujours taxer il faut quil ce montre et qui parle aux français
on ne lachera rien temps quil n'aura pas ceder !!!!!!!!
BENOIT DELAMARE
  • 192. BENOIT DELAMARE | 04/12/2018
bonjour à tous pourquoi ne pas demander aux gouvernement de payer leur déplacement avec leur revenue et non celui de l'état
cleuvenot
  • 193. cleuvenot | 03/12/2018
La première étape - réponse à tous nos problème: la démocratie participative ou seul le peuple et non des soit disant représentant décide. plus de politique et politicien corrompu, très onéreuse et complètement contre productif. juste des employés avec un Salair sans autre privilèges chargés de collecter, trier, diffuser et appliquer les doléance, propositions et décisions du peuple. il est facile aujourd'hui de communiquer rapidement tous ensembles par millions donc de vivre une réelle démocratie.

2nd étape mais les terriens sont il prêt ? la suppression de l'argent et du troc. absolument tout le monde aurait une tache (un métier) qui ne bouffe quand même pas tout son temps comme c'est le cas maintenant, et tout le monde profiterait gratuitement du fruit du labeur de tout le monde (faut être modéré pour ça) l'argent et le troc conduit à l'arnaque, à la destruction de l'environnement et de soi car on produit plus que nécessaire, en mauvaise qualité pour être jeté plus vite et être vite racheté, des produits toxique en vue de consommation...pour avoir un plus gros chiffre que les autres…
Bernardb
  • 194. Bernardb | 03/12/2018
Si il est encore au pouvoir en juillet, j'espère qu'il n'aura pas l'outrecuidance de faire défiler des chars, camions, blindés, avions, hélicoptères et motos pour le 14 juillet. C'est encore nous qui payons ça!!
Guy  Caunègre
  • 195. Guy Caunègre | 03/12/2018
Avec le mouvement des « Gilets jaunes », le peuple français est de retour en tant que sujet politique conscient qu’il est le cœur et l’âme de la Nation et la clé de la souveraineté retrouvée.
Le moment est venu de nous organiser autour de quelques points que le mouvement définira lui-même en évitant de nous précipiter dans la souricière parisienne où le pouvoir nous attend avec sa perversité habituelle pour nous discréditer et terroriser les citoyens au moyen de ses hommes de main que sont les cagoulés « black blocs » et d’une stratégie consistant d’abord à protéger l’Elysée tout en laissant avec complaisance de mystérieux casseurs dégrader des symboles de cette patrie chère aux gilets jaunes. Macron et ses amis cherchent la bavure, la montée guerrière aux extrêmes pour, éventuellement, sortir de la malle magique un homme providentiel (on entend déjà circuler le nom du général De Villier qui, après un bref moment de rébellion, a vu sa colère retomber sous des offres d’emplois alléchantes proposée par le Système qui nous présure).
Construisons notre révolution, celle du peuple, celle qui s’esquisse depuis trois semaines dans la pratique même des gilets jaunes dans ses divers rassemblements et actions , celle qui se réfère à un principe fédérateur simple : nous sommes le peuple, nous sommes la Nation française issue des combats et des souffrances de nos aïeux et confisquée par nos élites cosmopolites.
Cette révolution se construit aussi en dénonçant les maux qui nous frappent et d’abord la réduction à une peau de chagrin des salaires et des revenus des classes populaires et moyennes (ouvriers, employés, artisans, commerçants, paysans) sous l’effet des taxes sur les produits de première nécessité (carburants, énergie chauffage, alimentation).
Notre force résidera dans notre organisation et la légitimité donnée par la grande majorité du peuple de France qui soutient le mouvement parce que c’est lui qui porte le poids de l’austérité économique alors que l’impôt sur la fortune a été supprimé par ce président qui prétend transformer la France en start up. Organisons-nous en mouvement à partir de nos villages, de nos villes, de nos régions car nous vivons essentiellement en province. Créons des coordinations appelées à durer, à se pérenniser, politisons nos inquiétudes nous inquiéterons les politiciens complices du système ainsi que leurs maîtres et seigneurs de la Banque et de la Commission européenne. L'Union européenne voilà encore un carcan!
Gege
  • 196. Gege | 03/12/2018
Bonsoir à tous,
Rien ne changera si le gouvernement et le Président ne tombent pas. Il est évident qu'ils vont reculer mais dés que le mouvement sera retombé ils remettront ça car ils n'ont pas le choix tant qu"on est dans l'Europe et oui encore l'Europe.
Le contrôle technique a augmenté pour harmoniser les contrôles techniques en Europe.
En février l'électricité doit augmenter, une demande doit être faite au gouvernement pour une augmentation de 4% mais certains experts pensent qu'avec le coût de l'électricité au niveau mondial c'est une hausse de 8 à 10% qu'il faudrait.
Il faut dégager tous ces politiques qui nous enfument tous, les partis, le sénat, le conseil constitutionnel, l'assemblée nationale et les remplacer par des citoyens volontaires, tirés au sort, une vingtaine par région, qui siègeraient à l'assemblée nationale.
Pour remplacer les ministres on ferait des commissions de plusieurs personnes siégeant à l'assemblée et on aurait un Président élu au suffrage universel pour représenter la France.
En tout cas c'est le moment de faire place nette et de repartir avec une véritable démocratie même si cela ne sera pas facile.
Bon courage à tous.
Vive le PEUPLE, vive la FRANCE !!!!!
Patrick Mariechristine
  • 197. Patrick Mariechristine | 03/12/2018
Bonjour à tous,
La transition écologique ou énergétique, suivant le farfelu qui en parle est une pure escroquerie !
Il ne s'agit pas de nier le réchauffement climatique, mais de se poser la question de l'impact de 65 millions de Français + ou - naïfs sur celui ci, au regard de la population mondiale + ou - 7.5 MILLIARDS d'individus.
Ceci étant , il est plus important de regarder et d'analyser simplement, comme chacun de nous peut le faire sans avoir fait Science Po ou l'ENA
-on nous impose des éoliennes.... moins de la moitié de celles existantes tournent 100 jours par an ..les autres sont à l'arrêt;
ces éoliennes, fortement décriées par les habitants proches et les éleveurs, en raison des champs magnétiques important qu'elles génèrent, sont aussi des tueuses d'oiseaux migrateurs;
enfin, ces éoliennes, installées à grand renfort de subvention de l'état et des collectivités territoriales, rapportent des fortunes aux grands groupes tel Vinci à qui elles appartiennent par le biais de filiales .
à suivre
DAVE
  • 198. DAVE | 03/12/2018
Bonjour et bonsoir à tous ( pour ceux qui aiment la lecture),

la nuit n 'étant pas un obstacle à la reconquête de nos droits, je tiens à faire des remarques.

Les gilets jaunes étant sans étiquettes , que dire des 10 personnes qui se revendiquent représentatives de notre mouvement?Leur présence n' est plus indispensable:Elles se disent apolitique,pour quelles raisons sont t-elles déja prêtent à discuter avec cette bande d' Escrocs?N' est-ce pas là la preuve que ces contacts mettent dèja en péril notre mouvement? Il n' y a rien à négocier. Par exemple,nous nous faisons enfiler;pour preuve,le prix du baril n' a jamais été aussi bas, les compagnies pétrolières licencient ferme à cause du prix d' un baril trop faible et ne font plus assez de bénefices,alors n' a t-on pas droit nous aussi à la baisse des prix ?
Fabius avait installé la TIPP, nous cherchons toujours....

Je souhaites également donner un message personnel à monsieur Macron, (comme Fortuné Marie, plus bas dans les courriels), peut être a t-il oublié l'Histoire de France et ce qui a suivi : La Révolution et des Droits aux FRANCAIS. Bien lire les deux dernières phrases, monsieur Macron.

- DE LA SOUVERAINETÉ
ARTICLE 2.

La langue de la République est le français.

L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L'hymne national est « La Marseillaise ».

La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
ARTICLE 3.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.

Monsieur Macron a bafoué nos droits, il nous a menti, la solution est sa démission:
seul la fin justifie les moyens...

D' autres gilets jaunes évoquent les taxes non dûes à la France. Antoine Peillon a décrit de quelles façons l' argent s' envolent dans les paradis fiscaux." Les 650 milliards qui manquent à la France" , ce livre est revendicatif de la disparition de notre argent .Autre livre permettant de mieux connaître nos élites"La violence des riches", de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot , désignent les politiques comme les principaux acteurs de la casse sociale, et bien sûr de leur propre responsabilité.

Autre "excellent" livre"Boulots de merde", de Julien Brygo et et olivier Cyran: on retrouve les esclaves de la société moderne.C'est pire qu' avant la Révolution de 1789...
Ou bien, comment la CFDT,la CGT, FO,etc,. ont consciemment favorisés le Patronnat pour nous rabaisser nos droits, avec l' aimable concours,bien sûr avec le concours de Ministres socialistes, RPR , LR, communistes,etc,.et j' en passe et des meilleures. Alors, qui sont les casseurs?

En ce qui concerne la casse de ce Week End du1/12/2018, hormis des monuments qui ont été vandalisés à titre gratuit , peut t-on comprendre que des milliards soit entreposés dans des musées alors que le Peuple créve de faim et de froid?peut t-on comprendre que Bernard Arnault ,( propriétaire de Viton,)milliardaire, ainsi que l' Oréal , se gavent sans gêne et en toisant tous ces salariés, ces gueux , qui ont fait leur fortune? La valeur ajoutée de ces gens là , c' est nous! Bon à savoir:Si les salariés Français ne travaillent plus, plus de riches!
Beaucoup trop de nos citoyens dorment aux quatres vents, dans leurs véhicules, ou n' ont rien à manger! Cette indécence qui dure depuis longtemps, a nourri cette révolte.

Les images qui font le tour du Monde , révelent le complot aux travers des médias:Il n' expliquent pas le mécontentement profond.Ceux là même ont le verbe facile en dénonçant la populasse qui casse.
Pourquoi les médias ne dénoncent pas les milliardaires , les trusts qui ne paient pas d' impôts, ?
Le mal vient d' eux! Et pour preuves, les médias les recoivent en leur léchant le Cul...
S'il est nécessaire de braver pour se faire entendre, bravons ensemble!
Le Peuple est propriétaire et non pas les oligarques, banquiers et les grands Trusts.

Le Peuple avant tout!
Vive La France et les Français!
Steve
  • 199. Steve | 03/12/2018
Pour les voitures diesel, peut-etre ajouter un filtre. L'année n'a rien à voir j'ai plusieurs voitures 2000/2004 rien sur le contrôle. Je ne veut pas les changer prime ou pas prime.
Il fabrique toujours des voitures de 3000/4000/5000cc pour quoi faire ?
Ne faut t'il pas regarder plutôt de côte de notre industrie, faire fabriquer pour durer et pas de n'importe quoi. Il n'y aura plus jamais plein emplois, il n'y a plus le besoin, un salaire universelle serait peut-être la réponse. Travail à tout prix pour faire des choses que nous n'avons pas besoin ça me paraît assez nule.
Surtout lorsque notre but est de préserver notre planète.
Autre chose, nous avons un petite retraite, avec nos trois enfants nous avons10% de plus, avec un plus grand retrait le 10% sera bien plus élevé. Où est l'égalité sur ce calcul ? Un forfait serait'il pas plus juste. J'arrête là car je craigne de ne pas être lu.
Rayneau eric
  • 200. Rayneau eric | 03/12/2018
EXPLICATION GÊNANTE SUR LE PROBLÈME DES CARBURANTS

C’est simplement expliqué, et cela nous permets d’y voir un peu plus clair sur les tendances actuelles….


Les explications d’un professionnel :
Je crois qu’il est grand temps d’apporter quelques petites précisions: écrire qu’il faudrait laisser le temps aux gens de migrer des voitures à moteur diésel aux voitures à moteur essence démontre que vous n’avez, comme la plupart de nos concitoyen d’ailleurs, aucune idée de comment sont obtenus les différents produits pétroliers.
Un écologiste forcené (un yaka comme on en connait tous) me disait récemment que la solution était simple:
> > > > YAKAPLU fabriquer du gazole. Lui aussi croyait qu’on « fabriquait » du gazole à la demande.
Je m’en vais donc éclairer votre lanterne et vous expliquer comment on obtient les différents produits issus de la distillation du pétrole. He oui, une raffinerie n’est ni plus ni moins qu’une distillerie et on distille le pétrole comme la lavande pour la parfumerie ou le raisin pour la gnôle.
Pour faire simple et en schématisant beaucoup (car en vérité c’est un tout petit peu plus complexe):
> > > > 1) On verse du pétrole brut dans une immense cuve et on allume le feu dessous, très doucement au début: 20°c.
> > > > 2) La cuve commence alors à « dégazer », et on récupère les gaz: propane, butane, GPL.
> > > > 3) On augmente le feu vers 150 à 200°c, sortent les vapeurs qui, une fois condensées donnent les essences de pétroles. D’abord les naphtes, pour la pétrochimie, puis l’essence pour nos voitures.
> > > > 4) On augmente encore la température jusque vers 300°c. Montent alors les huiles: le kérosène pour les avions, le fameux gazole pour nos moteurs diésel, et le fioul domestique.
> > > > et ainsi de suite.
> > > > Il ne reste à la fin plus que les résidus: Les bitumes avec lesquels nous faisons nos routes.
> > > > Rien ne se perd dans le pétrole.
CONCLUSION: On ne fabrique pas du gazole à la demande. Qu’on le veuille ou pas, qu’on le consomme ou pas, il sort des cuves au cours du process. Et ce gazole représente 21% de la masse du pétrole brut, ce qui est loin d’être négligeable. (45% pour l’essence).
La question c’est: Qu’est-ce qu’on en fait si on ne le consomme plus?
Vers la fin des années soixante, seuls les camions, des bateaux pas trop gros et quelques rares voitures étaient équipés de moteurs diésel. On ne consommait pas tout le gazole issu des raffineries. Le surplus était rejeté à la mer.
> > > > Les compagnies pétrolières, devant ce manque à gagner, se sont alors tournées vers les constructeurs automobiles pour leur demander de développer les moteurs diésel, et c’est ce qu’on fait les constructeurs.
Avec de nouveaux alliages acceptant des hautes température de fonctionnement, des taux de compression plus élevés et l’intégration de système de suralimentation (les turbos) ils ont obtenus des moteurs diésel aussi performant que les moteurs à essence, plus fiables, avec une meilleure longévité et qui consommaient moins. Le succès des moteurs diésel, aidé par une fiscalité moins âpres sur le gasoil, a donc été fulgurant.
Je me souviens qu’à l’époque, des panneaux publicitaires de 4m sur 3, faisaient l’apologie du moteur diésel, et la presse vantait dans tous les articles « l’écologie » du moteur diésel, affirmant qu’il polluait moins que le moteur à essence.
Le problème aujourd’hui, c’est qu’on a inversé la tendance, et qu’il existe, surtout en France, un gros déséquilibre de la demande entre l’essence et le gazole. Il faut donc impérativement pour les pétroliers revenir à l’équilibre, et contrairement ce que croient les gens, il n’est pas question d’éradiquer les moteurs diésel, au risque de retourner aux années soixante.
> > > > Comment résoudre ce dilemme?
> > > > Sachant qu’entre deux moteurs, les gens choisirons toujours le plus performant, il faut donc faire une campagne de dénigrement du moteur préféré des usagers. On mobilise donc les politiques et la presse, on prend une poignée de fous furieux intégristes écologistes à qui « on bourre le crâne », et c’est parti pour façonner l’opinion publique, et fabriquer le consentement.
> > > > Et vous verrez que quand on sera revenu à l’équilibre (2 véhicules essence pour 1 véhicule diésel) comme par magie, on retrouvera des vertus au gazole. D’autant que le gros problème du diésel c’est le rejet des particules, et qu’il a été résolu par l’adjonction de filtres à particules qui piègent 99% des émissions.
Pat
  • 201. Pat | 03/12/2018
Connaissez vous ces pages facebook ou ils soit disant recrutent des délégués et représentant régionaux mais censure et choisissent eux même qui a le droit de poser un message et/ou sa candidature ?

https://www.facebook.com/groups/373514139858723/about/
Pat
  • 202. Pat | 03/12/2018
Bonjour a tous !
Vous prenez les problèmes a l'envers et le gouvernement actuel est en train de vous la mettre profonds...
N'oubliez pas que ce sont des profis de la communication et qu'ils ont les moyens et les finances pour détruire le mouvement des GJ
Il faut se battre contre eux avec leur propres armes !
De plus jusque maintenant on était en position de force et suite a une mauvaise communication et organisation , ils retournent le mouvement et posent eu même leur conditions de négociation !
STOP !!!
C'est a nous et nous seul de dire ou quand et comment on veut discuter avec eux !
Il serait important dans un premier temps qu'une personne d'entre nous réalise une vidéo récapitulative du mouvement depuis les premiers jours ou on bloquait la rue PACIFIQUEMENT et avec le soutient du peuple.
Qu'ensuite on l'on voit comment les CRS ont commencer a nous charger alors que l'on était pacifique et non armé
et pour finir , y mettre les vidéos ou l'ont voit clairement des flics se mettre en civil, se deguiser en GJ et casser pour nous discréditer.
Après , avec cette vidéo , exiger qu'elle soit diffusé sur tout les médias télévisé avant TOUTE discussion avec le gouvernement afin que le peuple qui est au chaud devant sa télé voit la vérité!
Cela nous remettra en position de force contre eux car en ce moment il font tout pour nous discréditer et nous imposer leur revendication!
Ensuite ne surtout pas rentrer dans leur jeu , comme l'ont fait certain, auto-proclamé-porte-parole des GJ qui sont apparu dans différentes émissions télévisés
Je suis depuis le début sur plusieurs barrages en Charente et Charente maritime jour et nuit , dans le froid , le vent et la pluie.
J'ai pu discuter avec plein de monde de tout bords .
On veut tous la même chose , arrêter de payer des taxes pour que certain puissent se gaver sur notre dos!
Ca suffit les vaisselles , voyages , piscines cadeau fiscaux au copains du dictateur !
Recéperons cette argent pour nous le redistribuer dans nos écoles , nos hôpitaux , nos plus démunis etc etc !
Vu tout ce que l'on pays , il y a assez d'argent mais il est toujours redistribué aux même !
Ne lâchons rien , nous somme le peuple et nous somme en force !
Sinon c'est dernières semaines de combats n'aurons servi a rien!
Désolé d’être si long dans mon texte mais il y a encore tellement a dire et a faire!
Contactez moi quand vous ferez une réunion , je viendrai avec plaisir vous aider a vous organiser et dans nos revendications !
Merci d'avance
Pat
Gilles Héjone
  • 203. Gilles Héjone | 03/12/2018
Témoignage sur la dématérialisation des services sociaux:

J'ai été inscrit à Pôle emploi en 2015, car travailleur précaire (dans l'aide à la personne) on m'a dit que je pouvais cumuler l'ARE avec mes faibles revenus. J'ai fait une demande qui a été acceptée et tous les mois, j'envoyais les documents nécessaires (photocopies de mes fiches de paye) à Pôle emploi. J'ai toujours fait les choses dans les règles.

Puis en 2016, ayant retrouvé plus d'employeurs (je travaille avec des particuliers par le CESU) je me suis désinscris. En octobre 2016, j'ai reçu un courrier me disant que j' avais touché un trop-perçu de 100 euros en juillet 2015, ce qui m'a semblé bizarre étant donné qu'en juillet/ août, mon activité est toujours au plus bas (j'ai touché autour de 300 euros de salaire au total en juillet 2015).

J'ai donc écrit à Pôle emploi pour demander le détail du trop perçu et aucune réponse. J'ai fais une demande de recours gracieux dans les 2 mois, en recommandé avec accusé de réception et j'ai juste reçu des lettre de relance avec menaces de poursuites si je ne payais pas...

J'ai alors contacté le médiateur national et régional de Pôle emploi en janvier 2017 et ça n'a pas aidé. Enfin, en juin 2017, quelqu'un m'a parlé du Défenseur des droits et j'ai été voir celle de Pantin. Suite à son intervention, j'ai reçu début septembre 2017 une décision d'effacement de ma "dette". Mais ce n'étais pas fini...

Fin septembre 2017, j'ai reçu un nouveau courrier avec une nouvelle dette, cette fois de 826 euros (et s'étalant sur tout 2015) ! Problème, le détail de ce trop perçu ne correspond absolument pas aux sommes que j'ai perçu...j'ai donc écrit de nouveau en AR et aucune réponse, juste des relances. J'ai recontacté la Défenseur de droits et suite à ça, j'ai eu un cadre de Pôle emploi au téléphone (Karim Belayel) en décembre 2017, qui m'a demandé quand j'étais rentré de Guyanne !!! (je n'ai jamais quitté la métropole !) Puis il m'a dit que mon dossier allait s'arranger.

Et plus aucune nouvelles pendant 8 mois. Fin août 2018, je reçois un courrier de l'instance paritaire disant qu'une "remise" sur ma dette m'est accordée (326 euros), et que je dois payer 500 euros sous 1 mois ! Il faut savoir que mes revenus depuis 2 ans n'excède jamais 750 euros / mois...bref, je me trouve dans une situation totalement déshumanisé, où personne ne me répond, je ne peux rencontrer personne (on me renvoie vers internet ou le 3949, où personne ne répond).

Entre temps, j'ai contacté une association qui essaye de m'accompagner dans ce dossier. Nous avons passé plus de 2h30 en septembre pour regarder à 3 personnes tous les documents en ma possession (attestations Pôle Emploi, mails, courriers reçu et envoyés, notifications, mes relevés bancaires, etc.). Au terme de cet entretien, ces professionnels ont mis à jour plusieurs incohérences:

- Premièrement, ma déclaration fiscale de Pôle emploi pour 2015 est bien inférieure au montant de 826 euros soi-disant perçu pour cette même période ! Ceci correspond au constat que j'avais pu faire en comparant mes relevés bancaires avec les périodes de trop-perçu.
- 2ème point, Pôle emploi se contredit constamment, disant que j'ai le droit à cette somme, puis l'inverse.

L'association n'arrive pas à comprendre tous ces courriers contradictoires, ils ont donc sollicités la Défenseur des droits de Pantin pour qu'elle nous aide à obtenir un RDV avec Pôle emploi et qu'ils nous répondent point par point à nos questions. La Médiateur à botté en touche, l'association à donc sollicité le médiateur Pôle emploi qui a répondu il y a 10 jours que le dossier allait être examiné et que des justificatifs pourraient m'être demandé...ce vendredi dernier, j'ai reçu un courrier AR de Pôle emploi qui me met en demeure avant poursuites en justice !

J'ai même essayé de contacter Julien Courbet et son émission radio, qui traite régulièrement de problèmes administratifs, mais je n'ai eu aucune réponse...

Je suis fatigué de ce harcèlement, mais je ne pense pas être le seul *. C'est pourquoi j'essaye de continuer à me battre pour faire valoir mes droits. De plus, selon ATD quart Monde: "Si votre recours est rejeté, vous recevrez un courrier avec accusé de réception comportant le motif, la nature et le montant des sommes réclamées, la date du ou des versements, le motif ayant conduit à rejeter totalement ou partiellement votre recours." Hors, je n'ai jamais eu le motif...

Bref, je suis travailleur précaire, sans aide de l’État et en plus on essaye de me prendre de l'argent sans m'en donner le motif. J’appelle cela du racket organisé...

J'aimerai bien participé à l'organisation d'un groupe de Gilets Jaunes dans des situations similaires (ou sympathisants à cette cause) pour nous rendre devant le Pôle emploi Noisy le Sec et créer une action de blocage afin de demander Justice !

Un Gilet Jaune en colère

* http://www.recours-radiation.fr/observatoire_pole_emploi/raconter-votre-histoire-f25.html
et https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/enquete-franceinfo-trop-percu-quand-des-chomeurs-doivent-rembourser-pole-emploi_2660076.html
ledanois
  • 204. ledanois | 03/12/2018
c'est vrai, la plus grande arnaque du 21°siècle, c'est le réchauffement climatique. les scientifique ne sont pas d'accord. On mélange tout : CO2, biodiversité, etc..... ce qu'il faut faire, laisser la nature reprendre du terrain, elle sait faire; Diminuer un max. quand on peut les divers polluants, dans l'eau, l'air,le sol, les océans. Et vous verrez, la nature reprend ses droits en QUELQUES ANNEES. Arrêtons les grandes métropoles,repeuplons nos campagnes, voitures "propres", beaucoup de transports en communs "propres", pour bien respirer. Ne pas bétonner n'importe ou' etc..... pas d'élevages industriels, ni de cultures intensives etc..... trop de gros bateaux, trop d'avions. Revenons aux petits commerces,petis industriels. Protection de le faune et flore dans leurs milieux. Développement des nouvelles technologies ..... Pour cela , il faut changer de démocratie ..... là ,on est tous d'accord. Le formidable mouvement des gilets jaunes qui sera inoubliable, donne de l'espoir. Merci, et prête pour l'acte 4. ( car Macron ne lachera rien, sauf ses CRS ,ses gardes à vue, A ce propos, j'espère que la justice fera du bon boulot et ne mettra pas en prison nos gilets jaunes arrêtés à la dernière manif. On ripostera de plus bel !!). Je ne parle pas des casseurs infiltrés.
Chris
  • 205. Chris | 03/12/2018
Franchement, quand on voit les prétendants pour les prochaines élections si ça n'arrive pas avant .... même avec macron out, je ne vois pas du tout on va et avec qui.

Vraiment les présidents de partie ont l'air aussi francs et desinteressés qu'un ane qui recule. Je ne vois personne a l'instant T qui ait la carrure d'un président, mais alors personne.

Bref
Did
  • 206. Did | 03/12/2018
oups...
Erreur: sur mon précédent message,il fallait lire "50% des citoyens" et non 50% des votants. Les votes blancs doivent être comptabilisés pour refléter l'opinion.
Fabrice RAIMOND
  • 207. Fabrice RAIMOND | 03/12/2018
Depuis une dizaines d'années, je regarde les politiciens et je me dis :
"Si Dieu me prête vie assez longtemps, je pense assister prochainement à une "révolution du peuple" ( même si le mot est un peu fort mais il reflète si bien la vérité), car je vois les français autour de moi en difficulté sans cesse grandissante."
Faisant partie moi-même de la classe moyenne, je vous assure que depuis quelques années je vis moins bien qu'avant et je ressens à mon tour ce problème de pouvoir d'achat et pourtant je ne suis pas au SMIC...
Donc quand je vois ce qui se passe, et la force qu'a le peuple quand il n'est ni syndiqué ni politisé, je me dis qu'elle n'est pas loin cette révolution que je vois gronder depuis quelques années.
Le peuple a une force insoupçonnée mais veillons à faire cette révolution dans le calme et en ne se trompant pas de cible.

Il est temps de se réveiller et de dire adieu au modèle de société qui est le notre aujourd'hui. C'est un modèle obsolète, loin de la réalité de la vraie vie et qui creuse les inégalités.
Stop à la course au gain permanente qui laisse sans cesse des personnes sur le bord de la route, à la suppression des emplois, à la mondialisation et à la disparition de nos industries, à l'enrichissement toujours plus grand des lobbyistes et au fait de se plier systématiquement aux décisions de l'Europe qui sont bien souvent irréfléchies.
Ne laissons plus les rênes du pays aux mains des banquiers et de ces mêmes lobbyistes.

Tout comme l'Empire grec et l'Empire romain, nous sommes arrivés à l'apogée de notre système et je suis fier de voir le peuple français, que les politiciens de tous bords ne cessent de dégrader et d'ignorer, se révolter et dire stop ça suffit !!

Créons un nouveau modèle sous la forme d'une 6ème République où le peuple citoyen sera partie prenante dans les choix et les décisions auxquels notre pays sera confronté.
mtn
  • 208. mtn | 03/12/2018
La CSG sans rattrapage pour les retraité sous le motif fallacieux d'aider ceux qui travaillent est un artifice tout comme la taxe carbone qui ne revient que pour 27% à l'écologie etc...en fait il s'agit de combler le déficit abyssal des finances de l'Etat dont il est en partie responsable comme ayant été conseiller et ministre des finances de HOLLANDE, ce qu'il se garde bien de mettre en avant, Ce qui me choque le plus c'est le mépris de ces nouveaux gouvernants à l'égard du peuple (cf la députée Fasgeles ce matin chez Morandini qui ignore le montant du smic) et le caractère clivant de Macron qui oppose des classe sociales les une aux autres, jeunes contre retraités, travailleurs contre retraités également, Francais contre immigrés en allant signer le 11 décembre à Marrakech un accord ONU qui ouvre grand les portes de l'immigration en Europe avec restriction de la liberté de parole en ce qui concerne le jugement que l'on peut porter sur cette immigration (heureusement non contraignant)... Ce que Macron refuse de comprendre c'est que le problème en FRANCE c'est son comportement provocateur et insultant à l'égard du peuple qui lui sert de sherpa Qu'il en tire les conséquences.
Béatrice Pioda
  • 209. Béatrice Pioda | 03/12/2018
Bonjour
Merci à vous
Merci à nous
Une chose, l adresse mail lafranceencolere ne fonctionne pas.. Je n arrive pas à envoyer de mail...
Est ce arrivé a d autres ?
Autre chose,sur la page du 83, une annonce de blocage total le 10 dec circule..
Comment sont verifiées de telles annonces!
Merci
Did
  • 210. Did | 03/12/2018
Bonjour et courage à tous,
Enfin un peu de discours démocratique! Mais ne nous trompons pas de cible.... Le président Macron est une victime: il n'est le fruit d'un système que Hollande avait judicieusement appelé "la finance" et qui est resté la seule vérité qu'il ait pu dire. Mr Macron a eu une éducation de 1er de la classe avec diplômes des grandes écoles, recruté par les plus grandes banques, ministre de l'économie, donc très instruit mais formaté par le système et qui n'a plus aujourd'hui aucun discernement. Il se sent investi par le
peuple et même plus alarmant, il s'est senti dés son élection missionné par une force supérieure "divine". Il s'est entouré d'un gouvernement très à droite avec des députés de type 30-35 qui de fait n'ont pas le souci d'avoir des parents en fin de vie, ni d'enfants en recherche d'insertion dans la vie active. Donc à l'image de leur Président à qui ils doivent tout, ceux ci ne sont pas que sourds mais ils sont totalement déconnectés de la réalité et et tout occupés à leur carrière politique.
Au cas ou le mouvement actuel s'essoufflerait, notre Président ne se sentirait que grandi, confirmé dans son analyse et il accélérerait les réformes souhaitées par le monde de la finance. Il se verrait dès l'année prochaine diriger l'Europe après le départ de Mme Merkel.
En conclusion, il ne faut pas simplement souhaiter la dissolution de l'assemblée nationale, ni la démission du Président Macron pour mettre qui d'ailleurs à la place, quel groupe politique récupérateur ...Il faut changer de système vers une autre république (la 6ème?) afin de redonner une représentativité réelle au peuple avec une équipe de coalition élue avec plus de 50% de votants.
Il ne faut pas supprimer l'impôt et les taxes qui sont nécessaires à alimenter les services publics et les différentes caisses de secours, mais mieux l'échelonner afin de demander un effort graduel selon son niveau de ressource. Méfiez vous, Le
gouvernement finira par proposer une baisse des taxes en diminuant les charges que représentent les services publics, donc diminution des moyens éducatifs, sanitaires, de secours divers et de couvertures sociales.
Il ne faut pas demander une augmentation des salaires en pourcentage, ni une baisse d'impôt en pourcentage: ce qui ne fait que creuser l'écart entre les couches sociales (5% sur un smic équivaut à 60 euros donc totalement insignifiant - 5% sur le salaire d'un cadre supérieur de 6000 euros équivaut à 300e , soit une semaine de location vacances d'un smicard. Cherchez l'erreur).
Il faut réduire l'écart entre le smic et le plus haut salaire.
Il faut recréer une grille de salaires catégorielle ou chaque travailleur est rémunéré selon ses qualités, ses capacités, son investissement, mais sans créer un gouffre entre le bas et le haut de l'échelle. Par le passé, il pouvait être envisageait une évolution dans sa vie et tout au moins, dans la vie des enfants qui suivaient des études. Aujourd'hui,les travailleurs sont resserrés dans le bas de l'échelle ce qui enlève une part de motivation.
Il faut rééquilibrer la pyramide des ages dans le monde de l'emploi en favorisant le départ progressif à la retraite et l'entrée en alternance de la jeunesse, idée de l'ancien président totalement laissée aux oubliettes.
Il faut recréer un lien entre les français qui ne doivent pas simplement s'émouvoir devant la misère du monde qu'ils côtoient lors de séjours dans les destinations paradisiaques et tous ceux qui s'apprêtent à passer les fêtes de fin d'année sur le trottoir.
Il ne faut pas que le seul et dernier lien qui unit les français soit une coupe du monde de football.
Bon courage
Gilet Jaune en colere
  • 211. Gilet Jaune en colere | 03/12/2018
NE LÂCHONS PAS !!!! ACTE 4 MEME ACTE 10 SI IL FAUT ! LE GOUVERNEMENT NE VEUT PAS LACHER BAH NOUS NE LÂCHERONS PAS NON PLUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! TOUS ENSEMBLE VERS UNE VIE MEILLEURE ET POUR TOUS !
Facchinetti Stéphane
  • 212. Facchinetti Stéphane | 03/12/2018
Bonjour à toutes et tous,
Je tiens à être solidaire de ce mouvement social qui prend chaque jour de l'ampleur et pour cause.
Jusque là retranché derrière ma télé, j'aimerais aujourd'hui participer physiquement et apporter un soutien à tous les gens qui sont en difficulté dans ce pays tel que je suis. On ne peut pas résoudre ce problème en se disant que les autres vont faire le boulot à notre place. J'habite proche de Perpignan et il me semble logique de venir prêter main forte aux Gilets Jaunes.
Je suis donc preneur de toute information sur les mobilisations à venir afin d'y prendre part, dans un bon esprit cela va s'en dire.
Courage à toutes et à tous
Stéphane Facchinetti
Chris
  • 213. Chris | 03/12/2018
et les radars, et les 80kmh, et la csg pour les retraités dont je suis .... toutes ces escroqueries qui n'ont d'autres buts que de ponctionner l'argent, sous couvert de mission de protection du peuple. Quelle honte, moi aussi je pense a mes enfants et petits enfants, qui n'auront jamais connu la liberté de penser, enfin une autre forme de liberté.

et puis disons le, hein, merci l'Europe ... qui fait de nos vies un enfer de procédures diverses et variées. Dailleurs ces procédures sont génératrices d'emploi, meme si elles ne servent souvent pas à grand chose, sauf a faire tourner les usines, cf controle technique et faux arguments sur le diesel, qu'on nous a tant vanté par le passé.

Pourquoi y a t'il tant de chantiers depuis quelques mois en france, voir paris, simplement pour creer de l'emploi, pour que ces politiques élus puissent se targuer de résultats positifs sur le chomage dans quelque temps, alors ok ca coute moins cher a pole emploi, mais ca coute une fortune aux villes, 7 Milliard à paris par exemple depuis le nouveau mandat et c'est le contribuable qui paye (ceci dit pole emploi aussi ..c'est nous qui payons et payons)
fortuné marie
  • 214. fortuné marie | 03/12/2018
Je ne sais pas ce que ca vaut, ni si c'est exploitable dans l'état, peut être le faire vérifier par un "pro" que je ne suis pas mais voici un truc qui serait possible :
Entendu que le peuple de France est attaché aux Droits de l'homme et aux principes de souveraineté nationale
Entendu que le peuple de France a pour principe la libre détermination des peuples
Entendu qu'une démocratie est par principe, le pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple
Entendu que la souveraineté nationale appartient au peuple par voix de référendum
Entendu la responsabilité des actes accomplis du gouvernement dans l'exercice de leurs fonctions
Entendu que les représentants du peuple français considèrent que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements,

Denonçons les actes suivant :

- Mise en danger de la vie d'autrui par le gouvernement par des taxes sans cesse augmentées
- L'inégalité mettant à bas la dévise française : Liberté Egalité Fraternité
- la suppression de la liberté en muselant et en contrôlant les médias en opposition à l'article 4 de notre constitution
- l'interdiction de libre circulation pour ceux portants un gilet jaune
- l'enfermement pour opposition à la politique du gouvernement de plusieurs personnes
- la violation de l'article 4 de la constitution par le Président de la République, Mr Macron, en charge de veiller au respect de la Constitution
- La violation de l'article 16 de la constitution par le Président et son gouvernement mettant à mal l'indépendance de la France et l'intégrité de son territoire par les décisions européennes
- l'inaction du parlement qui ne contrôle plus l'action du gouvernement, article 24 de la constitution
- l'interdiction pour tout parlementaire de ne pas répondre de ses actes devant
- la violation de l'article 72.2 donnant la liberté aux collectivités territoriale de gérer leur ressources (taxe d'habitation décision gouvernementale)
- la violation de la loi favorisant l'égalité entre les collectivités territoriale
- la violation des droits de l'homme par les représentants du peuple corrompus
- la violation de l'article 2 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen reconnaissant les droits imprescriptibles de l'homme : la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.
- la violation de l'article 4 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen qui définit que la liberté d'autrui consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui contrairement aux actes et décisions de notre gouvernement
- la violation de l'article 7 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen précisant que ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis
- la violation de l'article 12 garantissant que la force publique instaurée pour garantir les droits de l'homme et du citoyen est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Déclarons ce qui suit :

En vertu de l'article 16 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, l'annulation de la constitution ainsi que l'illégitimité du président Macron et de son gouvernement
En vertu du l'article 12 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, exigeons l'inaction des forces armées, police et gendarmerie face au peuple.

Instituons par le pouvoir du peuple la nouvelle démocratie populaire de la République Française ainsi que sa nouvelle constitution.
Philabeur
  • 215. Philabeur | 03/12/2018
Jeune retraité(78ans) je voudrais vous faire vous faire part d'une suggestion...a savoir la création rapide d'un site internet "gilets jaunes"ou tous les gens comme moi qui souhaitent pouvoir aider ce mouvement puissent s'inscrire même moyennement une faible cotisation (les petits ruisseaux font les grandes rivières)
Ceci permettrait de compter les compatriotes prêts à vous aider (et pas seulement favorable au mouvement)
De connaitre en continu l’évolution du mouvement
De pouvoir faire remonter de la base toutes les idées à l’évolution de notre société.

Trop vieux pour aller sur les barricades....je souhaite simplement pour une vie un peu meilleure pour mes cinq petits enfants...et tous les gilets jaunes...je pense que c'est possible si 1% de la population ne possédait pas la moitié des richesses de notre terre..

Courage et bravo à tous les GJ

Copie du mail...que je vous adressait le 289/09/2018............Beaucoup de Gaulois sont prêts à vous aider....mais aimeraient bien savoir comment ?????????????
SBAU,N
  • 216. SBAU,N | 03/12/2018
Bonjour,
je soutiens les gilets jaunes.
Il fallait en arriver là (c'est dommage...) pour que nous soyons entendus. Pour autant, je déplore et ne cautionne pas les actes de violence qui ont eu lieu partout en France. Les policiers ne sont d'ailleurs pas plus heureux que les autres.
Notre mode de vie suicidaire nous a jeté dans le gouffre, et nous vivons et voyons aujourd'hui la chute douloureuse... C'est pourtant ce même mode de vie qui a permis de construire ce qu'est la société française aujourd'hui, dans le cadre d'une économie de marché tirée par le besoin. Nous en avons tous profité, il faut en être conscient. Mais les limites du système sont dépassées. L'argument donné par les puissants de ce monde ‘’il faut sauver la planète’’, est pourtant très déplacé et malvenu. Ces gens qui ne risquent rien et qui veulent éviter la fin du monde alors que nous essayons juste de sauver la fin du mois... Les gens en ont marre de se faire matraquer pour engraisser les plus riches et faire fonctionner une industrie chinoise fonctionnant sur la surconsommation délirante, ils en ont marre également de soutenir un état toujours plus lourd et pourtant si généreux avec certains, ils en ont marre de savoir que l'on peut vivre délinquant sans aucun problème avec la justice, ils en ont en marre de savoir qu'en France il est possible de gagner plus sans travailler qu'en travaillant, ils en ont marre de l'intoxication médiatique qui porte la lumière pour nous priver de notre liberté de penser, ils ont en marre du politique, de la droite, de la gauche, des verts, des nationalistes et autres utopistes, des lobbyistes industriels toxiques...qui de toutes façons ne risquent rien, sont tous aisés, protégés et plus ou moins copains. Le message est clairement passé lors des élections présidentielles. Macron aura finalement porté le plus grand des espoirs et la pire des colères en 18 mois seulement. Macron est malheureusement comme les autres, pas pire, pas mieux, moins démago et plus hautain, et donc, paradoxalement, beaucoup moins hypocrite (le politique pense à lui et au pouvoir, pas à son devoir et à son peuple). Ne nous trompons pas, c'est le fruit de 40 ans d'attentisme, de démagogie, de clientélisme électoral, de manipulation de masse, qui ont amené les français à croire que globalement et finalement, tout allait pas trop mal.
De mon point de vue, l'important c'est l'Humain Responsable. Il faut replacer/redéfinir des règles de conduite (on a tous des droits, mais on n'a plus de devoirs), de la fermeté (des vraies sanctions pour les délinquants, de la racaille de quartier aux politiciens corrompus (et il y en a !!!!)), une économie de marché (le communisme a montré ses limites) basée sur l'innovation et l’entrepreneuriat, une conscience collective et individuelle sur notre rôle, sur ce que nous avons et nous n'avons pas. Les gens veulent travailler et être reconnus comme tel. Le bien-être d'une nation, au service de son peuple, dans une économie de marché qui restera de toute façon globalisée et...dévastatrice et que nous ne maîtrisons plus, malheureusement. Sauver la planète ? Rire…Limitons les dégâts à notre échelle et essayons de nous sauver nous-même. La planète n'en a que faire, poussières nous étions, poussière nous retournerons. Il faut être lucide. Que faire ? On va donc devoir voter rouge vif ou bleu marine ? Les porteurs de ces deux couleurs opposeront les gens, on le sait tous...''le mal, c'est l'autre (l'immigré, le capital, le politique, Bruxelles, le CO2,…etc...). Pas simple...
SBAU,N (Suicidal Business As Usual, Nevermind)
Pierre-Yves Gibello
  • 217. Pierre-Yves Gibello | 03/12/2018
Dubitatif quant à l'opportunité de baisser les taxes sur l'essence, je suis 100% gilet jaune pour le reste : la politique devrait viser le bonheur du plus grand nombre, la réduction des inégalités, la justice fiscale, l'écologie et le bon sens paysan. Pas le clientélisme, la surconsommation, l'exploitation, la pollution, le court terme et les infrastructures ruineuses.
Et quiconque mène sciemment une politique accroissant les inégalités est nécessairement malhonnête.
Alors, bonne chance au premier mouvement social capable de faire bouger les choses depuis longtemps !
barbara
  • 218. barbara | 03/12/2018
on se sert les coudes nous sommes de plus en plus nombreux en Bretagne les raffineries sont bloquées déjà samedi il ni avait plus d'essence à leclerc les gens avaient le droit à 20€ max des 15h30 idem à super u surtout restons unis on va gagner. Force et courage à tous
Chris
  • 219. Chris | 03/12/2018
Je précise juste un truc, si cette action ne débouche pas sur un blocage du pays, on arrivera a rien, il faut que tout le monde s'y mette, la sncf, les routiers, etc... ca fera peut etre agir celui qui nous raconte des sornettes depuis 2 ans presque. Saperlipopette
Yannick laillé
  • 220. Yannick laillé | 03/12/2018
Bonjours à TOUTES et à TOUS le problème no1 c'est L'EVASION LA FRAUDE FISCALE 100 MILLARDS PAR AN ET LES BANQUES ASSURANCES IL N'Y AS PAS DE DETTES A REMBOURSER A NOS BANQUES C'EST UN PROBLÈME SOCIETABLE LIBÉRALE CONTRE ECONOMIE SOLIDAIRE PERSONNE NE PARLES DES SALAIRES EXHORBITANTS ( JOUEURS ANIMATEURS DE TV JOURNALISTES PATRONS ETC......)PAS DE SALAIRES ANNUEL AU DESSUS DE 200000 EUROS JUSTICE FISCALE +JUSTICE SOCIALE= PAYS APAISER NOUS POUVONS VIVRE ENSEMBLE
Chris
  • 221. Chris | 03/12/2018
Bonjour a tous

simplement bien sur, pour soutenir cette action collective, qui pour une fois sort du coeur des participants, sans arrieres pensées ni catalyseurs politiques,c 'est ça qui fait la force.

Je n'ai par contre pas entendu beaucoup de personnes, qu'elle que soit le bord, qui aient dit et dénoncés ouvertement le parfait amateurisme de nos si fines équipes dirigeantes, ces pures produits de la finance, qui il y a 3 ans ne connaissait rien a la politique, malgré leurs hautes études. On leur a appris qu'ils étaient les meilleurs, qu'ils pensaient juste et étaient infaillible, seul problème, on ne gouverne pas un pays comme une entreprise. Un patron d'entreprise, si il se trompe et qu'il ne revient pas en arrière par fierté, il coule son entreprise, intelligence étant bien sur de revenir sur ses erreurs. C'est ce qui se passe en ce moment, les clés du pays ont été confiées a des amateurs inconscients de leurs incompétences, et donc la France coule doucement mais surement, car elle étouffe les travailleurs qui sont la base de tout, et le fondement même de notre société.

La gestion de crise maintenant passe , aussi bien dans les grandes entreprises, qu'a la tête de l’état, par un laisser pourrir qui fini par décourager les plus tenaces, rappelons nous la SNCF en début d'année entre autre......

Je pense que, malheureusement, si les défilés et autres manifestations pacifiques sont importantes, celles ci ne font pas bouger les choses, car si les mouvements de foule sont justifiés mais ne gênent personne, il ne servent pas a grand chose... cqfd.

La casse est inacceptable, tout le monde est d'accord, mais quand on voit ce qui s'est passé ce week-end, on comprend nettement que certains avait tout intérêt a laisser faire, sans que ca se voit de trop, de manière a manipuler une partie de la population pour retourner l'opinion contre les manifestant .... diviser pour régner.... et diviser pour que ca pourrisse...

Ce gouvernement est une supercherie, Castaner ministre de l'intérieur .... d'ou viennent ses compétences ???? Macron président, il a gagné a un concours de circonstances, et a surtout compris que le timing était en sa faveur, et surtout c'est un financier pas un meneur ni un modèle, ca se saurait ... etc .... Il faudrait maintenant que ces gens changent de métier rapidement il y a urgence, et que d'autres suivent l'exemple de Gerard Collomb qui a vite compris que le travail avec des amateurs instruits était une erreur.
cattier
  • 222. cattier | 03/12/2018
Et tout ça à cause d'un seul homme qui est trop fier pour reconnaitre ses erreurs, trop prétentieux pour comprendre la population, qu'il traverse la rue et trouve un job ailleurs !!!
kirandaw
  • 223. kirandaw | 03/12/2018
Bonjour à tous,
A votre avis à partir à de quel montant un salaire peut-être considéré comme "gros salaire" ?
adé
  • 224. adé | 03/12/2018
Non aux représentants et à leur futur commerce= négociation.
humber unber
  • 225. humber unber | 03/12/2018
petite remarque .. aucune main de femme sur la photo de "fraternité" de l accueil.. GJ ..y a encore du boulot.. mais on va y arriver
Gérard
  • 226. Gérard | 03/12/2018
Bonjour les amis (es), pourquoi n'y a t'il personne pour contredire aussitôt et en direct a l'antenne ce que viens de dire Jacline Mouraud sur Cnews ? Pour lui dire expressément qu'elle ne représente pas la majorité des Gilets jaunes. Il n'y a personne....
Marie LIine
  • 227. Marie LIine | 03/12/2018
Bonjour,
je vous remercie pour l'esprit de fraternité qui est visible dans ce mouvement .
Le partage des richesses me semble être une base cruciale pour l'apaisement de la vie sociale . Il n'est plus possible de supporter que l'on nous mène en bateau avec des règles uniquement techniques et économiques qui ne servent que quelques uns sur la planète. Oui il faut taxer les transactions , supprimer les paradis fiscaux , remettre l'isf , et surtout remettre un peu d'humain et de coeur dans tout çà , ce que ce mouvement fait d'ailleurs en se rendant visibles, en créant des espaces de discussion pour parler, échanger et construire .
Pour raccrocher à la discussion au sujet de la tva : c'est l'impot le plus injuste , tout le monde le paye de la même façon , hors , les augmentations de salaire qui ont soit disant été possibles grâce à cette taxe , elle sont au pourcentage , donc les salaires les plus élévés recoivent plus , il serait bon de réfléchir à un système plus juste .
encore une fois merci à ceux qui s'investissent depuis 3 semaines pour plus de fraternité.
Messica
  • 228. Messica | 03/12/2018
Bonjour

Tout d'abord bravo pour cette mobilisation et pour ce courage. Beaucoup de vos revendications sont sociales et démocratiques et je les partage entièrement. En revanche, il faut se méfier des climato-sceptiques. Oui le monde, l'humanité et tout ce qui vit va disparaître si on n'arrête pas le réchauffement climatique. Mais c'est totalement hypocrite et malhonnête de prétendre le faire en taxant des gens qui ont besoin de leur voiture. Il faut exiger une politique publique de transition énergétique avec des investissements, des emplois, une vie meilleure pour nous tous et nous toutes, surtout pour préserver nos enfants. Ce n'est pas contradictoire avec des revendications sociales et si la France dans sa diversité de territoires de vie et d'histoires se rejoignait sur tous ces points, justice sociale, justice fiscale, écologie, démocratie, le mouvement des gilets jaunes deviendrait la plus grande force politique de ce pays. Ce serait vraiment dommage d'en faire un mouvement anti-écolo.
Bernard Blazin
  • 229. Bernard Blazin | 03/12/2018
Je dis Bravo à tous et je salue votre courage! J'aimerai que les médias cessent d'appeler "gilets jaunes" les casseurs et les vandales qui s'invitent lors de vos manifestations.
J'aimerai dire aussi que M.Macron se trompe de route en proposant de taxer les petits alors que la transition peut très bien se faire autrement. Rétablir le ferroutage pour les camions qui transitent par la France et taxer fortement ceux qui ne se plient pas à cette méthode. Les avantages seraient indéniables. Moins de camions, moins de pollution. Le secteur ferroviaire se verrait enrichi et les bénéfices pourraient par exemple servir à relancer les gares désertées dans les campagnes et petites agglomérations. Donc moins de bus accidentogènes et polluants. Enfin le gouvernement devrait se pencher plus sur l'hydrogène plutôt que vers l’électricité pour les voitures. La combustion de l'hydrogène émet de la vapeur d’eau ce qui est très bon pour la planète. Qui achèterait une auto électrique qui roule 200 km et doit être rechargée 24h00. Qui achèterait une voiture dont il faut payer tous les mois 90€ de location de batteries (polluantes elles aussi). C'est du grand foutage de gueule si je peux me permettre l'expression!
Enfin pour terminer il faut que l’État aide les industries polluantes à filtrer le carbone qu'elles émettent.
Surtout ne lâchez jamais, le peuple est avec vous de près ou de loin et saura se rapprocher si le gouvernement ne cède pas!
Merci les amis 'Gilets jaunes'!
Gérard
  • 230. Gérard | 03/12/2018
Bonjour a toutes et tous pour votre magnifique travail et pour ce site internet. On commence a y voir plus clair. J'ai voter sur les sondages de Fly et autres. A ce propos, je tiens a remercier infiniment celle et ceux qui sont a la base de ce mouvement, je parle de Priscillia, Eric, et Fly. Vous êtes soutenus, ne l'oubliez pas. Et suite au live de Fly de vendredi soir dernier, je soutiens parfaitement la ligne de conduite. En priant que le groupe dit: Gilets jaunes libres" de Jacline Mouraud n'ira pas a ce rdv. Prenez bien soin de vous. Bises.
Didier
  • 231. Didier | 03/12/2018
Didier - 06
Je ne suis pas pour opposer une partie de la population aisée contre une autre plus modeste sur les taxes carbone.
Néanmoins une justice sociale doit exister!
Que chacun le sache : les gens qui sont déjà favorisés (avec gros pouvoir d'achat), tels que les agents de maîtrise, cadres, cadres supérieurs, chefs d'entreprises, artisans etc., roulent au quotidien (pour la plus part d'entre eux) avec des véhicules de service ou de fonction de société ou d'entreprise !!! Certains dirigeants de grosses entreprises du CAC 40 ont des villas de fonction gratuites avec toutes les charges comprises (fioul, gaz, eau et électricité): je connais bien le sujet puisque j'ai fait parti d'une de ces entreprises et membre du CCE.
Ils ne se soucient guère de coût du prix des carburants. Le gaz-oil et l'essence peut couler dans les caniveaux et les taxes peuvent tripler: ça ne les touchera pas!
Donc plus on est au bas de l'échelle, plus on subit cette injustice et cette discrimination fiscale et plus on devient de plus en plus pauvre.
C'est un modèle social qu'il faut réformer avant de s'en prendre aux français avec petits et moyens salaires.
Thierry
  • 232. Thierry | 03/12/2018
Bonjour,

Je soutiens à 100% le mouvement des gilets jaunes même si je déplore les violences commises. Certains diront qu'il n'y a pas d'omelette sans casser d'oeufs... Et certains événements du passé nous l'on prouvé. Bref ! je ne veux surtout pas attiser les haines mais souhaite un dénouement pacifique.

Peut-être pouvons-nous espérer voir à l'issue de cette exaspération générale voir poindre une vraie démocratie, la mise en place d'une démocratie participative et surtout des institutions représentatives de la plus grande partie du peuple et non plus seulement des "bobos" et autres capitalistes avérés ou en herbe qui passent leur temps (et notre argent) à asseoir leur pouvoir et leur fortune.

Je suis bien sûr pour plus d'égalité, l'abolition des privilèges et avantages fabuleux de certains, et que tout un chacun puisse vivre décemment de ses revenus, mais ne convient-il pas pour cela à chacun d'entre nous de revoir sa position sur la consommation ?
J'ai vu par là que quelqu'un disait qu'on nous abreuvait de telle ou telle cochonnerie, mais ne sommes-nous pas les premiers à consommer ces cochonneries dont nous n'avons pas essentiellement besoin ? Certains allant faire la queue 24 voire 48h à l'avance pour être certains d'en acquérir une (Et ce ne sont certainement pas les plus nantis qui se permettent ces hérésies). Nous sommes en grande partie responsables de ce libéralisme galopant.

Alors oui, changeons les choses mais faisons le bien et pour les bonnes raisons... Evitons de remettre un roi à la place du roi.
Revoyons le fonctionnement de nos institutions, nos modes de consommation et nos comportements car si le système est gangrené, c'est bien que bon nombre pense à s'en sortir individuellement et non collectivement. Et avec l'esprit plutôt latin régnant dans notre beau pays, sera-t-on capable d'empêcher de telles dérives (que le capitalisme se régale d'entretenir -diviser pour mieux régner-). C'est à chacun de fournir l'effort pour y arriver et soutenir le mouvement afin que naisse une vraie démocratie

Avec tous mes encouragements et mon plus vif espoir
humber unber
  • 233. humber unber | 03/12/2018
Bonjour,
Première question pour clarifier les choses : Qui tiends ce site et à la légitimité pour en faire la modération car il semble qu'il faut montrer patte blanche pour publier.
Sinon sur le fond: Une proposition : pour ne pas TOMBER DANS LE PIEGE DE LA DIVISION je propose de rédiger une charte à proposer à tous pour définir ce qui est GJ (transparence, décisions communes...) ou pas basée sur : laissons faire toutes les initiatives qui se mettent en place à condition qu'elles viennent en rendre compte A TOUS (rencontres filmés, prise de decision en commun,...). créons ainsi la véritable démocratie. Pas besoin d'éléctions ou de représentant "officiels", tousle monde est représentant à condition que toutes les initiatives soient transparentes et que tous les GJ décident de ce qui leur convient ou pas. Seule obligation : tout le monde peut prendre des initiatives mais il en rends compte de manière transparente.. ca nous changera du pouvoir actuel.
D'autre part comment peut on lancer un nouveau sujet sur le site? Merci
olmedo
l'urgence est au débat citoyen...tout remettre à plat...quand on dépasse les bornes on a connu la limite ,simplement c'est trop tard après...on va clairement à la catastrophe...tout esprit éclairé le sait très bien...mais certains le savent et compte sur le pouvoir pour étouffer un mouvement jaune...on prends son oreiller et on force autrui à dormir,si on n'y arrive pas,on appuie plus fort et on s'assoie dessus équipé de machines...et pour survivre, en dessous, respirer jusqu'au dernier souffle,il faut s'armer de ténacité et compter sur des consciences pour faire pression de l'autre sens...la loi de la gravité est tel que les moyens doivent être solides et les nerfs des soutenants et les idées qui soulèvent les fessiers lourds du pouvoir économique, abjectes cyniques du monde...
Beaulieu Maryse
  • 235. Beaulieu Maryse | 03/12/2018
Comment envisager la réduction des taxes et impôts, et aussi l'amélioration ou le rétablissement des services publics ?
C'est assez contradictoire.
Il faudrait commencer par supprimer tous les avantages (nature ou cash) qui accompagnent les élus, et certains postes de la fonction publique. Il y a des gens qui sont payés par l'état pour siéger à des "commissions" une fois par an et qui touchent des salaires largement au dessus de la moyenne. C'est inacceptable!
Certains serviteurs de l'état n'ont même pas d'affectation et sont payés à ne rien faire. Inacceptable!
Ce serait un bon début, car ces privilèges sont indéfendables.
Patrice B
  • 236. Patrice B | 03/12/2018
Je peux comprendre votre colère et suis entièrement d'accord sur le fait que le Gouvernement doit prendre des mesures d'urgence avant la fin de la semaine, mais ne faites pas, comme on commence à lire sur les réseaux sociaux, appel à casser de plus en plus de symboles car si samedi 1er a été une catastrophe, NE DEVENEZ PAS un mouvement de CASSEURS. Vous êtes entraînés par certains, sous le poids de votre colère compréhensive et sous les non réponses du gouvernement, à vous énerver, mais casser la France ne peut pas être approuvés par le Peuple Français dans sa majorité. Vous n'étiez pas des casseurs, vous étiez pacifistes, mais certains sont entraînés vers le goût pour casser. (applaudir les casseurs, appels de certains à casser dès le 8 etc..) Le Gouvernement doit bouger, mais vous ne devez pas être devenus des casseurs, le Peuple n'acceptera pas que sa Nation soit détruite par une minorité, car vous n'aurez pas le soutien du Vrai Peuple Français qui aime son Pays.
Jérémy
  • 237. Jérémy | 03/12/2018
Revoir notre système de gouvernance, en s'inspirant de nos voisins:
- Fin des privilèges du président, ministre, députés: Arrêt des logements gratuits, salaire versé au député au regard de leur temps de présence en hémicycle, passage à un système de notes de frais comme pour 99% des français, utilisation de voiture personnelle.
- Lancer un débat sur la remise en question du Sénat, des "salaires des anciens présidents", du nombre de députés et de conseiller au regard de la taille de notre pays.
FRANCE
  • 238. FRANCE | 03/12/2018
IL NE FAUT PAS OUBLIER LES RETRAITES qui ont travaillé (et n'ont jamais fait 35 h mais plutôt 43 et 45 h pour avoir des salaires décents) et que l'on surnomme les NANTIS parce qu'ils ont réussi à avoir un toit sur la tête. Maintenant on les taxe et les surtaxe avec CSG et compagnie… bien sûr il y en a beaucoup qui ne bougent pas pour exprimer leur mécontentement car résignés hélas. Les moins riches ont toutes les aides et de ce fait on achète leur silence. C'est un moyen de masquer la vérité ! REVOLTEE ! Que l'on taxe les retraites à 4000 et 8000 euros OK mais ce n'est pas la majorité des retraités...
JYS
  • 239. JYS | 03/12/2018
Enfin les gens ouvrent les yeux.......il était temps avant avant une énorme catastrophe sociale. Tout n'est pas dit dans les propos évoqués: personne ne parle des nouvelles retenues sur la santé au profit des pharmaciens. CE QUI SERA MIS EN PLACE EN 2019
Un honoraire à l'ordonnance de 50 centimes.
Un honoraire de 2 euros pour certains médicaments spécifiques (anxiolytiques, hypnotiques...).
Un honoraire de 50 centimes quand les malades ont moins de 3 ans et plus de 70 ans.
Ces deux derniers honoraires passeront respectivement à 3,5 euros et 1,55 euro en 2020.Il ne s'arrêtent plus. STOP à ces abus.
Michel Jean
  • 240. Michel Jean | 03/12/2018
Bonjour à tous les sympathisants et bravo à l'initiative, enfin ! de "donner un visage"au mouvement.

J'entends beaucoup de personnes effectuer un amalgame entre mai 68 et la vague de fond du raz le bol. Lourde erreur !... Mai 68 se singularisa par la volonté de la jeunesse d'accéder aux mêmes libertés que la classe des nantis. Mais si les inégalités sociales étaient toujours aussi criantes, le plein emploi existait bel et bien. Avec un minimum de pratique dans un secteur d'activité, celui qui pointait au chômage plus d'une semaine; c'est parce qu'il le voulait bien. Aujourd'hui, une foule de salariés toujours de plus en plus nombreuse atteint le seuil de pauvreté... pour y rejoindre les dizaines de milliers de citoyens tirant déjà le diable par la queue.

En entendant Macron -OVNI du paysage politique il y a encore dix huit mois de çà- prétendre qu'il parlait de "fin du monde" alors que les gilets jaunes se focalisaient sur les "fins de mois difficiles", je croyais relire un livre d'Histoire... la petite, la vraie, celle qui n'est dictée ni par les puissants ni par les vainqueurs, surtout pour leur gloriole. En voyant la foule de gueux massée aux grilles du Palais de Versailles -monstruosité mégalomaniaque érigée sur le dos d'un peuple maintenu à l'état de servage- Marie-Antoinette s'enquit de leur volonté "Ils disent qu'ils n'ont plus de pain"... "Mais, s'ils n'ont plus de pain, qu'on leur donne de la brioche !".

Voilà parfaitement illustré l'énorme clivage qui sépare le peuple des régnants. L'habitude de l'opulence les prive de tous repères communs.
Et qu'on ne vienne pas nous chanter que certains élus sont issus du peuple... s'ils avaient conservé une once de sens moral, social, fraternel, ne s'insurgeraient-ils pas d'un bénéfice à 100% de tous soins étendu à l'ensemble de la famille; sans avoir à cotiser un cents ?... Ne se scandaliseraient-ils pas des avantages pharaoniques que se sont voté des mandarins évoluant dans un monde clos, loin des soucis d'une existence besogneuse où le gain du pain quotidien est subordonné à un travail parfaitement effectué, et non a des siestes digestives à l'une ou l'autre assemblée, sans responsabilité, presque sans astreintes (les "jetons de présence" relevant de la fantaisie).

Les casseurs... oui... il y en a... mais assez curieusement, ce ne sont pas sur eux que se focalisent les principales charges de CRS.
Cessons d'être crédules. Toutes les manifestations sont infiltrées. Sur les toits de la capitale on ne trouve pas que quelques tireurs d'élites positionnés "au cas où" ou quelques paparazzi avides de photos méritant la une des quotidiens nationaux. Comme pour les réglages de tir de batterie, il y a les observateurs de foules rendant compte aux QG de crise. En plus des milliers de caméras, les forces armées, et de police, sont aujourd'hui dotés de drones... et de motos pour interventions rapides... si réellement les états majors avaient le désir de neutraliser les casseurs en les ciblant tout particulièrement, la plupart d'entre eux se trouveraient sous les verrous à ce jour.
En Mai 68 les éléments du SAC, protégés par les forces d' l'ordre sur lesquelles ils avaient barre (tient ! Ça ne vous rappelle pas la présence d'un cadre pirate place de la Contrescarpe, tout récemment ?) infiltraient les manifestations, estourbissaient quelques meneurs un peu trop actifs, et les faisaient évacuer par leurs pairs en ambulances (réquisitionnées) vers les caves de la rue de Solférino, siège du mouvement comme du parti gaulliste... ces spadassins étaient loin, très loin de bénéficier des "évolutions" technologiques actuelles dédiées à l'espionnage des citoyens.
Et si l'on évoque la violence... comment appeler le gazage délibéré de paisible manifestants effectuant un sitting ?... De la légitime défense de la part de CRS caparaçonnés et lourdement équipés ?
Je ne défends pas les casseurs, bien sur... je met en garde contre les vertus du machiavélisme si cher au monde politique.

L'Arc de Triomphe... comme un chacun je trouve lamentable les avanies perpétrées par quelques casseurs. Mais ne fusse l'infiniment plus symbolique tombeau du soldat inconnu, ce monument pleuré par nos crocodiles politiques nous vient de quel grand "bienfaiteur" national... sinon du dénommé "boucher de l'Europe", tant adulé par Hitler que par Carlos Ledher (parrain de la coque) pour surfer sur la vague du temps ?... Ah oui !... j'y suis !... Bonaparte est le "Bon Papa" de la nomenklatura issue de l'ENA. C'est grâce à son esprit "visionnaire" que "seules les élites bourgeoises" -déconnectées des réalités existentielles- peuvent se targuer d'être les seules à même de diriger la Nation... Moi j'en ai un autre de "Bon Papa"... Il se nommait Michel Colucci; le seul présidentiable poussé par le peuple à se présenter avant sans doute d'un avoir songé lui même... et le seul citoyen non-élu (tel que l'Abbé Pierre, autre grand humaniste) qui aura laissé aux démunis un symbole d'entraide reposant tout entier sur la générosité et la fraternité... je trouve d'ailleurs dommage que certaines de ses phrases à l'emporte-pièce, toujours d'actualité, ne soient pas inscrites au fronton des édifices publiques; "confiez leur le Sahara, dans cinq ans ils importent du sable !".

Les images les plus marquantes que je conserve de l’échauffourée de la place de l'Etoile, c'est celle de ces deux gilets jaunes qui aidèrent un CRS à échapper au lynchage... des hommes sauvant un homme... venu les matraquer par "devoir"... au cœur de cette ultra violence généralisée, eux ont su garder la tête sur les épaules et le sens des vraies valeurs.

Que la peuple exige l'instauration d'un Comité de Vigilance Citoyenne en remplacement du Sénat... avec les pleins pouvoirs pour lancer un audit sur la gabegie qui règne au cœur des institutions, ces privilèges inadmissibles (non non, jamais ils ne furent abolis !!) que s'accordent certains mandarins en profitant des "flous artistiques" entretenus autour de certains budgets de fonctionnement... Que les budgétivores de tous crins soient renvoyés devant les juridictions afférentes et non plus seulement "sermonnés" sans perte, ni de salaire, ni de privilèges... Que soit instaurée pour les élus une retraite "au mérite" et non plus cette ignominieuse cagnotte de rentiers millionnaires assurée à vie après 11 jours de "service".

Nos élus se foutent de la gueule du peuple depuis bien trop longtemps... et le temps est venu de faire entendre notre voix même si on est sensés l'avoir "donnée". La voix du peuple doit reconquérir sa force.

Encouragements confraternels à tous

Michel
adé
  • 241. adé | 03/12/2018
@2. Beaupérin Yves | 03/12/2018

Vous êtes un menteur.
"Le CO2 est indispensable à la vie de la planète et n'est pas en augmentation significative. Ce n'est donc pas seulement les taxes sur le carbone qu'il faut refuser, c'est le dogme du réchauffement climatique, et son corollaire qui est la transition énergétique, qu'il faut remettre en cause."
Ou bien complètement largué: le réchauffement est réel, les conséquences néfastes et pour longtemps, l'incurie des gouvernements, états, nations, la dynamique du capitalisme = toujours plus, est en train de tuer la VIE sur l' ENSEMBLE DE LA TERRE.
L'augmentation de la quantité de CO2 est réelle, le DANGER est réel, pour nous et surtout pour nos enfants et petits-enfants, comme pour le reste des vivants, animaux, plantes que nous aimons et qui nous entourent.
Assez de mensonges et de complotisme, Beaupérin Yves= Donald Trump!
Plessis
  • 242. Plessis | 03/12/2018
bonjour,il faudrait faire une liste pour que chacun puisse exprimé sont quotidien,pour ma part mon Épouse fait 300 km aller retour pour aller au boulot,et moi je suis en invalidité avec une pension de misère,encore deux enfants en primaire,alors il ne faut pas laisser certains citoyens sur le coté,il faut donc se concerté.
Lilie
  • 243. Lilie | 03/12/2018
Bonjour à tous,
Je suis de la région des Hauts de France, je suis gravement malade, je vis sur les minimas et je suis en formation. Bref, au départ, je ne vous soutenais pas, mais je me suis intéressée à votre mouvement et étant moi-même plus bas que terre avec une maladie dont tout le monde se fout, j'ai compris que je devais me faire entendre, malgré le peu de force que j'ai pour ça. Est ce que vous savez quelles sont les solutions proposées par les représentants de GJ ?
Beaupérin Yves
  • 244. Beaupérin Yves | 03/12/2018
Ce qui a provoqué la colère des gilets jaunes, c'est en premier la taxation sur les carburants au profit de la transition énergétique. J'ai entendu plusieurs gilets jaunes, qui ont été interviewés par les médias, affirmer qu'ils n'étaient pas contre la transition énergétique et aucun média "officiel" ne la remet en cause. Mais c'est justement là la fond du problème: la transition énergétique est probablement la plus grande arnaque financière du 21ème siècle qui repose sur un dogme intangible: celui du réchauffement climatique qui est une invention purement idéologique, ne reposant sur aucun fait scientifique, remis en cause par un grand nombre de scientifiques. Il suffit de surfer sur les réseaux sociaux pour y trouver nombre d'articles sérieux et d'ouvrages documentés sur cette question. Tous ces prétendus scientifiques qui annoncent la fin du monde ne cessent jamais de reculer la date fatidique qui n'arrive jamais à celle qu'ils ont prévue. L'histoire de la planète montre qu'il faut des milliers d'années pour un changement climatique, qu'il y en a eu dans le passé et la planète est toujours en vie. Le CO2 est indispensable à la vie de la planète et n'est pas en augmentation significative. Ce n'est donc pas seulement les taxes sur le carbone qu'il faut refuser, c'est le dogme du réchauffement climatique, et son corollaire qui est la transition énergétique, qu'il faut remettre en cause. Ne vous laissez pas embobiner par cette nouvelle religion avec ses dogmes infaillibles !
Arthur Lamiral
  • 245. Arthur Lamiral | 03/12/2018
A BAS LA TVA

je propose d’abolir la TVA.
La TVA est l’emblème de l’injustice fiscale.
En aucun cas elle ne tient compte du revenu ou des moyens de celui qui la paye.
Mathématiquement parlant, moins tu as de moyens, plus ton taux contributif est important.
C’est une entorse majeure au principe d’Égalité de notre Constitution.
Que le Conseil Constitutionnel en invalide le principe.
Cordialement.
Alain
  • 246. Alain | 03/12/2018
Bravo pour ce site d'expression libre. Deux solutions pour une meilleure utilisation l'impôt:
- conditionner toute aide ,subvention , indemnité (argent public) à une transparence patrimoniale
-supprimer la commune et le département en tant qu'entité administrative avec transfert de compétence à la communauté de communes et à la région. Moins d'élus doit être synonyme de plus de services au citoyen.
Bon courage .
Cherrier
  • 247. Cherrier | 03/12/2018
Il faut continuer cette lutte pacifiste contre toutes les inégalités
Potron
  • 248. Potron | 03/12/2018
Merci infiniment.Bravo d'être là pour soigner l'Äme de la France qui saigne. Infirmière, je vois cela tous les jours
Les gilets revétus de la couleur jaune comme la couleur de la lumière qui nous fait VOIR.... et espérer enfin la fin de ce système mortuaire!
ROLLAND
  • 249. ROLLAND | 03/12/2018
Bonjour
Isabelle ROCHE ne doit pas avoir de difficultés financières, doit arriver largement à boucler ses fins de mois.
Je lui rappelle que des casseurs il y en a partout dans toutes les manifestations, alors qu'elle ne fasse pas d'amalguame SVP MME ROCHE!!
Antoine Nathalie
  • 250. Antoine Nathalie | 03/12/2018
Merci à vous pour tout le travail effectué pour nous simple gilet jaune.
Je suis à 100% avec vous.
Thibault CARLINI
  • 251. Thibault CARLINI | 03/12/2018
Les puissances financières veulent faire de l'écologie un marché comme ils ont fait un marché de notre force de travail, l'écologie doit être une normalisation et certainement pas une suite de mesures fiscales, moi je crois que les marchés nous inondent de produits merdiques parce que nous n'avons plus de norme et de contrôle, chacun peut vendre ce qu'il veut n'importe comment alors autant nous soutirer le maximum en nous faisant passer des vessies pour de lanternes.
Si nous gagnons ce sera une catastrophe pour le capitalisme, ne vous attendez certainement pas à ce que ce soit pacifiste, il y aura des morts et des blessés de guerre car nous avons une dette souverraine et on nous fera les poches d'une manière ou d'une autre, si nous mettons une grosse carotte au capitalisme nous serons interdit de prendre les voies maritimes ou d'échanger dans les accords de l'OMC, tout le monde à bien compris ça que c'est un retour à la situation économique juste après la fin de la 2e guerre mondiale ? Plus de petrole, plus de café, de sucre, en tout cas à des prix raisonnables.
MaurOli
  • 252. MaurOli | 03/12/2018
Ce mouvement de révolte est un signe de bonne santé de la France et de la République Française. Il faut chasser tous ces politicards qui ont ruiné la France depuis plus de 50 ans. Ils ont continuellement menti aux citoyens. Votre mot d'ordre doit être simple pour qu’il soit efficace: Soyons unis!
Vos objectifs doivent être réalistes et organisés en priorités:
1. Annulation de la taxe carburant
2. Baisse de 20% de toutes les autres taxes introduites depuis 30 ans
3. Baisse des impôts pour tout le monde, car la charge fiscale est trop lourde
4. Augmentation des salaires de base de 5% à partir de 2019.
5. Démission du Parlement et abrogation du sénat (inutile), avec réélection en considérant le taux d'abstention.
6. Simplification du droit du travail
7. Introduction du droit de référendum et d’initiative
8. Décentraliser la France en instaurant une fédération des provinces et des communes en s'inspirant du système Suisse
9. Amélioration de l'infrastructure des transports publiques (train régionaux, réseaux de bus, implémentation de navettes électriques) en province.
10. Instaurer une loi de destitution de politiciens en faute civile ou pénale (conflit d’intérêts, corruption active ou passive)

C'est clair qu'il faut maintenant en premier lieu s'organiser en interne et nommer très vite des représentants de la France entière (un par département). Le reste consistera à peaufiner les objectifs.

Ce sont mes recommandations de la part d'un citoyen étranger qui suit ce mouvement depuis ses débuts et aimerait que a France redevienne le pays de la culture et de la liberté.

Courage!
Jean luc
  • 253. Jean luc | 03/12/2018
Bonjour,

A-t-on jamais vu un salarié du privé travailler sans que son patron ou son supérieur hiérarchique ne vienne le recadrer si le travail est mal fait ? Le laisseront-ils durant 5 ans dériver, commettre des erreurs, gaspiller l’argent confié, voire saboter sa tâche ?
Non. Eh bien nous sommes les employeurs de M. Macron et de ses petits soldats ! Oui car nous les payons, avec nos impôts, fort bien d’ailleurs, et eux n’ayant de cesse de se rajouter des avantages, de-ci, de-là, en viennent à se comporter comme des sybarites.
Cela doit cesser. Le peuple doit lutter jusqu’à la reprise en main de son destin.
Jean Luc retraité de 74 ans, qui n’a guère apprécié que Macron vienne lui faire les poches, piller le fruit de son travail passé, pour augmenter le salaire des actifs, tâche dévolue aux patrons !

Ci-joint un texte hélas oublié…

Préambule de la CONSTITUTION de 1946
"La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence."
Sylvain
  • 254. Sylvain | 03/12/2018
Faites attention; vers le dialogue l’exécutif vous manipulera, Ils savent pertinemment ce qu'ils ont à faire pour allez dans le sens du peuple. QLFSAV
patrick staerk
  • 255. patrick staerk | 03/12/2018
Tenez bon
nous avons un président magicien qui nous a fait faire un bon dans le passé formidable.
Il a ré inventé la noblesse médiévale avec le concept de premier de cordée.
En effet quand le seigneur avait de quoi festoyer sans limite, les pauvres pouvaient espérer avoir droit aux restes et bien le premier de cordée c'est pareil. Il faut que les riches soient de plus en plus riches pour que nous puissions espérer les restes.
Et tout comme dans le passé c'était les serfs qui cultivait le blé qui servait à faire le pain du seigneur nous devons payer plus de taxes pour que les nobles ne payent plus l'ISF, comme c'est beau et généreux de la part du peuple français.
Je propose que l'on donne le prix nobel à notre président pour cette grandeur d'âme.
Un dernier point, je travaille dans le logement social, il faut savoir que le gouvernement a baissé les allocations logements de 1.5 milliard d'euros (et oui encore des milliards) mais il a demandé aux bailleurs sociaux de baisser les loyers du même montant. Parfait tout va bien, sauf que cette somme les bailleurs ne l'auront plus pour assurer l'entretien des logements des locataires les plus pauvres.... alors de qui se moque t on????????
Richard martinez
  • 256. Richard martinez | 03/12/2018
seul reméde immédiat au probleme remettre l'impot sur les grandes fortunes et baisser les taxes sur le carburant .puis rendre au français les plus pauvres l'argent des allocation et des retraites prélevé contre notre grés .signature: un retraité avec 800e de retraite !
Pascal JUNG-LEDOUX
  • 257. Pascal JUNG-LEDOUX | 03/12/2018
Il faut abattre politiquement macron, résident provisoire de l'Elysée!!!
Lui et sa racaille doivent disparaître de la politique.
IBERGAY Christian
  • 258. IBERGAY Christian (site web) | 03/12/2018
Bonjour,
Comment participer au forum ?
Cordialement,
duquesne
  • 259. duquesne | 03/12/2018
bonjour
je suis avec vous les gilets jaune
mais je condamne les violences

mais je pourrai vous dire que deja l etat doit faire une réferendum pour

1iement
une fois que les presidents et les ministres deviennent des citoyens comme nous donc leurs indemnités supprimés c est a dire
salaire , voiture de fonction, garde du corps , logement de fonction, etc....
que la 1 ieme dame ne touche a aucune indemnité elle n a pas ete élu ni de salaire
. 2iement de faire comme dans les pays scandinaves un droit de regards sur tous leurs dépenses consultable dans un endroit défini par le peuple
3 iement
que tous et toutes nos chers (es)élus es sont justiciables que le justice soit neutre
car tout cela coute un pognon dingue avec tous ses privileges qu ils ont
et pour finir leurs salaires diminués de moitié
donc je demande un référendum
myriam SAUGER
  • 260. myriam SAUGER | 03/12/2018
Mille mercis pour votre courage vous êtes notre dernière chance !
Isabelle Roche
  • 261. Isabelle Roche | 03/12/2018
Bonjour,
Je vous dirai d'emblée que je ne soutiens pas votre mouvement tel qu'il se présente. Je suis bien sûr en accord avec la plupart de vos revendications - revitaliser les campagnes, plus de services publics, de meilleures conditions de travail dans les milieux hospitaliers, réduction conséquente des écarts entre les plus bas et les plus hauts salaires... - mais quand l'une de vos représentantes dit, sur France 2, en réponse à une question sur les problèmes environnementaux, "ce n'est pas le sujet principal", je ne puis qu'être révoltée. Et aussi par le fait que les violences occasionnées dans le sillage de votre mouvement éclipsent totalement la COP 24. Une fois de plus, la problématique écologique est traitée comme de la "seconde zone". Mais bon sang, quand arrêtera-t-on de penser que protéger l'environnement est un luxe de bobo??? Je vous ferais remarquer que ces "écolos" que beaucoup d'entre vous semblent tant mépriser ont un programme politique qui comprend un modèle social ressemblant beaucoup à celui que vous semblez appeler de vos voeux. Au fait, où étiez-vous aux dernières élections présidentielles??? Pourquoi n'avez vous pas donné massivement vos suffrages, vous "Français en colère", à des candidats comme Philippe Poutou ou Benoît Hamon? Eux se souciaent d'écologie, et voulaient "faire payer les riches". Or ils ont obtenu un nombre dérisoire de sufrages - si dérisoire que c'en est honteux alors qu'ils avaient un discours et un programme qui eût été en harmonie avec vos reventications. Au lieu d'embraser le pays deux ans après les présidentielles et de gueuler "Macron démission", il aurait été plus cohérent de voter massivement pour les vrais anticapitalistes quand nous étions tous appelés aux urnes. Quand je pense que même Jean-Luc Mélenchon n'a pas atteint le 2e tour... Et maintenant, on est à deux doigts de l'état d'urgence, avec une montée en puissance des voix d'extrême droite... C'est bien: quand on aura un émule de Trump ou d'Orban à la tête du pays, vous n'aurez même plus le droit de manifester. Et je ne suis pas sûre qu'un Trump résoudrait vos problèmes: je ne sache pas que les plus pauvres aux Etats-Unis aient vu leur précarité supprimée par les décrets du président. Enfin, je m'étonne que personne n'ait parlé de Nuit debout, un mouvement semblable au vôtre mais qui lui, liait indissolublment préoccupations écologiques ET sociétales; pas de référence non plus aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes. Ils avaient certes pour préoccupation première la préservation environnementale, dont vous semblez vous soucier comme d'une guigne, mais ils ont lutté en s'organisant et en mettant en place une communauté au fonctionnement vraiment original. Ah mais j'oubliais... les problèmes environnementaux, "ce n'est pas le sujet".... Se foutre de la pollution, de la déforestation et du massacre des terres agricoles, c'est pourtant complètement irresponsable à l'heure actuelle. Je crois bien qu'il faudra attendre une catastrophe majeure qui intoxiquera au moins la moitié de la population pour qu'enfin l'écologie vienne au premier plan.
Christian Anto
  • 262. Christian Anto | 03/12/2018
Bonjour Fly

Je me présente Christian Anto citoyen originaire de Martinique. Je souhaitais vous féliciter pour la formidable lutte que vous menez au coté des Gilets Jaune.

Par ailleurs je sollicite votre soutien pour que vous et Priscillia Ludosky soyez nos messagers sur l’Hexagone, et que vous puissiez être les portes paroles d’une martinique qui souffre d’une grande précarité, d’exploitation outrancière, du monopole abusif de la Grande distribution, sans oublié d’autres problèmes sur le plan sanitaire (Cancer & Chlordécone)… Je ne peux tous citer car la liste sera trop longue.

Par conséquent sachez que nous comptons sur vos déterminations pour ce mouvement populaire, pour que vous puissiez transmettre les revendications d’une population qui n’arrive plus à vivre mais qui survit.

Merci de m’avoir lu et bon courage pour le combat.
sebastien lejeune
  • 263. sebastien lejeune | 03/12/2018
bonjour

enfin un site et une page FB pour grouper toutes les infos et communiquer, bravo à vous et merci.
j'ai une question, on fait comment pour participer sur le forum ? j'ai rien trouvé pour une éventuelle inscription, merci ?
FRANCE
  • 264. FRANCE | 03/12/2018
Si nous sommes tous unis pour combattre, fermes mais non violents, nous arriverons à vaincre. IL FAUT FAIRE COMPRENDRE à ces politicards que nous ne sommes pas des moutons et qu'à force de tirer sur la corde, elle casse ! On n'arrête pas un peuple en colère écrasé de taxes et impôts sans cesse augmentés. LOUIS ET MARIE ANTOINETTE en ont fait l'exemple... Quand c'est trop, c'est trop ! STOP à ces sangsues qui nous gouvernent.
SYLVIE
  • 265. SYLVIE | 03/12/2018
Bravo pour ce site, une très bonne idée et que le peuple se fasse entendre!
fatima
  • 266. fatima | 03/12/2018
Bravo pour ce site. Plus de démocratie participative, démission de Macron, dissolution du sénat et de l'assemblé national. PLUS DE JUSTICE SOCIAL.
jean vidal
  • 267. jean vidal | 03/12/2018
soutien total aux gilets jaunes.
Si on ne veux pas finir comme la Grèce il faut écouté les explications
https://www.youtube.com/watch?v=ccBKAA5L6_0
Patrick Mariechristine
  • 268. Patrick Mariechristine | 03/12/2018
Bonsoir à tous,
Pour être pris en considération par un pouvoir méprisant et insultant, mais aussi par les médias à sa solde, les actions menées jusqu'à ce jour étaient nécessaires, voire indispensables .
Aujourd'hui, sous peine de perdre progressivement le soutien d'une partie de la population dont nous mettons en péril les emplois en persistant dans certains blocages ( zone commerciale, etc ) il me semble important de changer de stratégie, permettant de regagner instantanément la sympathie de nos concitoyens...2 exemples simples : péages gratuits ( ça se fait déjà ) dans TOUTE la France ;.....Neutralisation ( pas détérioration ni vandalisme ) de tous les radars de France ( ruban adhésif ou sac poubelle sur la vitre )
Cela augmentera immédiatement le capital sympathie du mouvement et surtout ne fera perdre de l'argent que à létat ou à ses amis !!!
Thie
  • 269. Thie | 03/12/2018
Bonjour a tous pour ma part je revendique:
la taxation du Kérosène (avion) et du fioul lourd pour le maritime de croisière.
La suppression du 80KM/h
L'assouplissement ou suppression des contrôles techniques automobiles c'est une fumisterie.
L'abaissement des indemnités de nos élus et la suppression des privilèges (retraite et privilèges a vie après cinq ou six ans de mandat )

http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/06/12/38001-20170612ARTFIG00202-quels-avantages-les-deputes-sortants-vont-ils-garder.php
https://www.lagazettedescommunes.com/510878/combien-gagne-vraiment-un-depute/
https://www.lci.fr/elections/salaire-gouvernement-combien-sont-payes-edouard-philippe-et-ses-ministres-2052227.html
https://www.20minutes.fr/france/144088-20070307-elu-job-rapporte-gros-meme-apres-mandat
Eagle4
  • 270. Eagle4 | 03/12/2018
Rentrez à la maison et reprenez le travail. Quoiqu'il arrive vous ne serez pas plus riche et la France non plus. habituez vous à vivre dans un pays pauvre. Vous êtes manipulés.
Marie
  • 271. Marie | 03/12/2018
Facture électricité
512 consommation +abonnement. Total à payer 960
Soit 83% de taxe
Salaire agent public : salaire bloqué......1% d'augmentation en 6 ans
Tout est dit,
Jieldé31
  • 272. Jieldé31 | 03/12/2018
Enfin ! Des années que j'attendais un mouvement de cette nature, je vais suivre l'aventure avec grand intérêt.
Lisa
  • 273. Lisa | 02/12/2018
Bsr à tous je suis gilet jaune quand je peux sur le front (comme on pourrait le dire) il faut pas lâcher et en effet rapidement des délégués départementales et régionales soient mis en place. Prendre différentes personnes pour savoir les différentes choses qui ne vont pas (bien Qu'on le sache) pour amener des exemples concret. Je souhaite comme beaucoup que ça ce fasse rapidement pour que la violence qui c est installée s'arrête car nos enfants ont peurs. Demandons un référendum !
losanto
  • 274. losanto | 02/12/2018
Bravo à vous tous.
Il est temps d'agir et surtout de remettre de l'ordre dans ce pays (politique, justice, éducation) qui a été vandalisé par la droite et la gauche.
Ne lâchez pas les revendications( salaires et retraites suivent l'inflation, système de retraite identique pour tous)
Bernard PUEL
  • 275. Bernard PUEL | 02/12/2018
Bonjour, je soutiens totalement ce mouvement mais ne suis pas d'accord avec les exactions commises par certain
Je vous demande d'organiser un vote département par département afin de sélectionner des représentants et de réaliser un cahier de doléances (doléances étudiées et justifiées chiffres à l'appui)
l'ensemble devant être discuté avec le gouvernement pour obtenir des décisions immédiates.
Jean
Que pensez-vous d'une grève générale? Manifestation pacifique, mais forte!
Si rien ne changera - Grève générale lundi 02/01/2019 (événement Facebook)
Mamie francisca
  • 277. Mamie francisca (site web) | 02/12/2018
Mamie du 60 Haut de France qui reste pour moi la picardie un grand merci a vous ...Mai 68 est derriere moi avc ses souvenirs et aujourdhui un re-nouveau grace a vous nous les anciens les retraités pour certains sommes étranglés je suis GJ et fiére de l'étre a 62 ans mon frére 70 ans lui aussi était des vôtres sur Paris ......Éric ..Maxime...Priscillia....et votre ami qui c fait arréter je vous dit BRAVO .....
annette rimbert
  • 278. annette rimbert | 02/12/2018
puisse ce mouvement faire revivre la France, toute la France, sans violence même si celle du gouvernement est réelle pour le plus grand nombre de français, et faire émerger un futur plus lumineux. Courage aux plus jeunes, c'est votre avenir que vous défendrez.
Marie Hélène
  • 279. Marie Hélène | 02/12/2018
Je suis du Nord et un grand merci pour ce que vous faîtes . 100 % avec vous.
Jean-Jacques Martin
  • 280. Jean-Jacques Martin | 02/12/2018
Bonjour à tous, pour me présenter en quelques mots, j'ai 34ans, je suis artisan, je tape 70h/semaine et je n'arrive pas à finir mes fin de mois, je croule sous les charges et impôts !!! Je me suis mobiliser dans mon département, dans les Vosges en temps que gilets jaunes, j'ai plein de proposition phare à proposer, j'aimerais bien si possible être contacté par des représentants des gilets jaunes
Bal
  • 281. Bal | 02/12/2018
Bravo je vous remercie pour votre dévouement et votre courage je vous suis depuis le début et vous apporte tous mon soutiens Liberté Égalité pour tous
le coz
  • 282. le coz | 02/12/2018
un grand merci à tout ceux qui sont à l'origine de ce mouvement et à ceux qui sont passés sur les plateaux TV vous avez été tous remarquables. Ne lâcher rien !
Hélène
  • 283. Hélène | 02/12/2018
Bravo!! Merci pour votre engagement. Vous nous faîtes croire à un avenir meilleur, Accrochez vous
Dan74700
  • 284. Dan74700 | 02/12/2018
Bravo pour tout ce que vous faites!!! On est tous derrière...
Aubrun
  • 285. Aubrun | 02/12/2018
Bonjour la première chose à faire faut sortir se gouvernement et Macron car il nous on tout pris nous sommes pas aller dans toute pour rien si Macron reste il nous en fera une dans notre dos tout le monde veux plus de Macron alors à vous de jouer sinon le peuple sera pas d’accord avec vous
On continue le mouvement on va gagné
Le calvez yvelise
  • 286. Le calvez yvelise | 02/12/2018
Bravo vous avez assuré C'est super j'ai une entière confiance en vous
Stéphanie
  • 287. Stéphanie | 02/12/2018
Bravo à tous, l'histoire Française est émaillée de mouvement de citoyens, de français de tous bords venu pour faire bouger la France...le monde... Nous sommes tous porteurs de l'esprit de la déclaration des droits de l'homme et pour moi c'est ça "les gilets jaunes" Alors merci de crier bien fort ce que tous on "rumine" depuis si longtemps.
Jérôme Laurent
  • 288. Jérôme Laurent | 02/12/2018
Ne rien lâcher.. Jusqu'à au bout pour notre avenir et celui des vies futures..
FURMANNERIC
  • 289. FURMANNERIC | 02/12/2018
Bonjour à tous
Merci de garder la démocratie d'un pays en proie à la violence ce qui n'est pas le slogan des gilets jaunes unissons nous tous pour ce mouvement
Sabrina
  • 290. Sabrina | 02/12/2018
Un grand merci à vous . Gâce à vous et nous sa restera tjrs par le peuple et pour peuple.LIBERTÉ, FRATERNITÉ ÉQUITÉ.
CHENE
  • 291. CHENE | 02/12/2018
Bonjour a tous,
dans les revendications il est absolument indispensable de demander l'annulation des 80km/h qui est une taxe qui coute encore plus cher que la taxe carbonne pour les gens qui travaillent et qui doivent prendre leur voiture. La multiplication des radars constitue une machine a collecter des taxes. Il faut donc exiger le retour aux 100 km sur routes ordinaires, le démantèlement des radars, y compris les radars en véhicules mobiles privés.
bouncthiboune
  • 292. bouncthiboune | 02/12/2018
je n'espérais plus cette révolution et les gilets jaunes sont arrivée !!!! merciii
Evelyne Guerin
  • 293. Evelyne Guerin | 02/12/2018
J'annulerais la dette
moritz
  • 294. moritz | 02/12/2018
Ont va y arriver
gastdorf
  • 295. gastdorf | 02/12/2018
Avec vous du 40
Guiaire
  • 296. Guiaire | 02/12/2018
Merci
Greg
  • 297. Greg | 02/12/2018
Salut à vous je vous soutiens à fond et on ira au bout tous ensemble
Fontanilles
  • 298. Fontanilles | 02/12/2018
Bsr à tous mci pour tout ce que vous faites je suis du 81
Annie Vaumoron
  • 299. Annie Vaumoron | 02/12/2018
Bonsoir ...... Bravo , je vous suis depuis le début , je vous souhaite bon courage ... je sous soutien à 1000
Djamila
  • 300. Djamila | 02/12/2018
Je l'ai rêvé, vous l'avez fait, liberté, égalité, fraternité oui mais pour tous. Restons unis on est tous dans le même bateau. Merci a vous 3, Soyez nos portes paroles.
aline
on vous soutien depuis le début. ces bien ce que vous faite. faite attention a vous.
Huguel
  • 302. Huguel | 02/12/2018
Un grand merci à vous. Je vous suis depuis le début, et le travail que vous accomplissez est énorme. Celui ci va clairement facilité les choses, et les faire avancer. Encore un grand bravo fly, priscillia, Éric, yannick
Brunelle
  • 303. Brunelle | 02/12/2018
Bonsoir,
Merci pour ce travail, il est en effet impossible d'élire un représentant tant les intérêts personnels sont importants du moins chez moi.
Comment puis-je être utile?
Cordialement
Hemmerlin vincent
  • 304. Hemmerlin vincent | 02/12/2018
Besoin de parler a Eric ou un collaborateur proche. Alexis Drouet a deja des infos sur moi
Il a mon tel
carpentier
  • 305. carpentier | 02/12/2018
Bravo et merci de porter la colère et la dėception du peuple dans les.hautes sphères!
Unis nous serons plus fort!
Marie
  • 306. Marie | 02/12/2018
Merci beaucoup pour toute l'énergie que vous dépensez pour le peuple
troullier
  • 307. troullier | 02/12/2018
comment voter pour les portes parole du 26 où de la région correspondante ? merci
julie
  • 308. julie | 02/12/2018
bravo et courage, nous sommes nombreux a ne pas pouvoir manifester (handicapés, mere au foyer, etc) mais nous sommes fiers de vous , nous vous suivons, nous vous soutenons!
soyez forts nous vaincrons!
Chantal ZANOLETTI
  • 309. Chantal ZANOLETTI | 02/12/2018
Bonsoir et bravo pour ce que vous faites ! À fond avec vous !
Gaëlle
  • 310. Gaëlle | 02/12/2018
Bonjour, merci pour tout ce que vous faites
Aurelie
  • 311. Aurelie | 02/12/2018
Merci aux gilets jaune pour le combat actuel. Il faut du changement pour une meilleure vie.Continuons jusqu'à la dissolution......
Gauthier Marie Christine
  • 312. Gauthier Marie Christine | 02/12/2018
Bonsoir,
J'espère sincèrement que ce mouvement restera apolitique et que vous saurez choisir les bonnes personnes pour représenter au mieux le peuple.
Beatrice
  • 313. Beatrice | 02/12/2018
Bravo et merci!!!!!
evelyne savary
  • 314. evelyne savary | 02/12/2018
Bravo à vous et à cette solidarité que j'apprécie beaucoup!...
Barbara
  • 315. Barbara | 02/12/2018
https://www.facebook.com/events/750230435345099/?ti=cl
colart  catherine
  • 316. colart catherine | 02/12/2018
bonsoir
il y a t'il des porte paroles de Montpellier
merci pour votre réponse cordialement
Mme colart
Poissonnet adrien
  • 317. Poissonnet adrien | 02/12/2018
Bravo mais où voter pour les représentent de la Vendée
Elisabeth mollois
  • 318. Elisabeth mollois | 02/12/2018
Bravo à vous je vous soutien
solange jacquet-delfinil
  • 319. solange jacquet-delfinil | 02/12/2018
Merci pour tout ce que vous faites et sincères félicitations pour votre courage
nadia marec
  • 320. nadia marec | 02/12/2018
bsr pourquoi vouloir obligatoirement une personne physique comme porte parole
Marie ANNE
  • 321. Marie ANNE | 02/12/2018
Bonsoir,
Merci à vous, c'est ce qu'il fallait : un site qui va pouvoir, par la suite, regrouper les régions avec chacune au moins un onglet dont celui pour le vote des messagers (1 homme + 1 femme par région)
Cordialement
PS ; malheureusement je ne suis pas informaticienne pour vous aider à ce sujet
Estelle Bonnery
  • 322. Estelle Bonnery | 02/12/2018
Merci pour ce site ! Force aux Gilets Jaunes !
Ferrari
  • 323. Ferrari | 02/12/2018
Merci pour ce cite.
marie jose
  • 324. marie jose | 02/12/2018
bjr retraiter et invalide bsr fly merci pour ce que vous faite
lebrun
  • 325. lebrun | 02/12/2018
Ah j'oubliais
1 Cadre
1 Salarié
1 Agriculteur
Que tous le peuple soit representé au mieux.
Corine Izno
  • 326. Corine Izno | 02/12/2018
Ensemble on ira jusqu'au bout !!
lebrun
  • 327. lebrun | 02/12/2018
Bonsoir,
Je pense que pour nous representer,il serait bien que nous aions differentes categories sociales:
1 Avocat
1 Auto entrepreneur,ou createur de société nouvelle,
1 Fonctionnaire
1 Chomeur ou Rsa
1 Commercant
1 Chauffeur ou commercial
1 Employeur PME
1 Retraité
etc...
C'est une idée
Michel
  • 328. Michel | 02/12/2018
Merci pour ce que vous faites
Bruno Faucheux
  • 329. Bruno Faucheux | 02/12/2018
Bravo à vous,
Merci d'avoir éveillé les esprit.
bertout
  • 330. bertout | 02/12/2018
merci a vous tous
Laetis
  • 331. Laetis | 02/12/2018
Lien bloqué
Paton
  • 332. Paton | 02/12/2018
Surtout il ne faut rien lâcher
cathala
  • 333. cathala | 02/12/2018
Bravo pour votre initiative, votre courage... ne lâchez rien ! Juste inquiète par ceux qui s'auto proclame "portes paroles" et. la quantité de groupes qui se déclarent officiels pour les gilets jaunes. Il est vraiment nécessaire que tous ceux qui sont mobilisés en France puisse être représentés et que le mouvement se structure et que tout soit centralisé pour que ce soit crédible et visible par tous ! La France en Colère doit être reconnu comme le groupe à mon avis et permettrait de centraliser tous les GJ ! Courage, on lâche rien !
Dana
  • 334. Dana | 02/12/2018
Merci à vous et à vos familles pour tout ce que vous faites pour nous , le peuple
beatrix bouillon
  • 335. beatrix bouillon | 02/12/2018
Bonsoir, impossible de joindre les pages FB ...FB interdit la connexion. Je suis dans le 84 et je n'ai pas choisi Christophe Chalençon qui veut politiser le mouvement, je viens de l'entendre à l'instant sur la 3 ... il intervient sur beaucoup de médias. J'ai été sur sa page où figure la croix de Lorraine et une video où il a l'air très content de voir un scooter brûler et il pose avec une croix de Lorraine sur le dos. Ce post est un témoignage et il est le reflet de quelques personnes que je connais qui sont du même avis que moi. Que viennent faire la croix de Lorraine et la politisation dans ce magnifique mouvement des GJ ?. Il se désolidarise des Gilets Jaunes puisqu'il fait partie de la liste de Cauchy : jaune citron. Je trouv le reuvage macronien bien assez acide comme ça sans y ajouter du citron ! Merci à vous et prenez soin de vous.
Eric Patural
  • 336. Eric Patural | 02/12/2018
Bonjour
Comment voter pour les représentants dans l'Ain ou la région Rhône Alpes Auvergne ?
Merci pour l'espoir que vous nous apportez.
Jean pierre BOURGAREL
  • 337. Jean pierre BOURGAREL | 02/12/2018
liens bloquée !
Muriel FLEURY
  • 338. Muriel FLEURY | 02/12/2018
J'aimerais connaitre qui sont le porte parole de Saint André de Cubzac en Gironde
Merci pour votre présence et de notre écoute
Courage à tous et pensées aux blessés
roumazeilles
  • 339. roumazeilles | 02/12/2018
si besoin d'aides seine et marne est
Patrick
  • 340. Patrick | 02/12/2018
Bonjour,

est-il possible de faire passer des document à Maxime (Fly Rider) concernant le pacte migratoire ou d'avoir son mail pour lui faire parvenir. documents qu'il souhaitait avoir lors de son dernier live. réfractaire à Facebook, je ne peux lui communiquer par ce biais et même si cela se faisait, vu le nombre de messages qu'il à en retard et qu'il ne lira peut être jamais cela serait inutile.

Merci par avance
Bergianti joelle
  • 341. Bergianti joelle | 02/12/2018
Comment se rapproché d'un groupe 06pour voter la région 06 merci
Ange Beranger Dimala
  • 342. Ange Beranger Dimala | 02/12/2018
Bonjour j'aimerais savoir où et comment se font les votes des représentants gilets jaunes et particulièrement dans le département des deux sevres (79) ou dans la région nouvelle Aquitaine

Merci, cordialement
Di rosa Séverine
  • 343. Di rosa Séverine | 02/12/2018
Juste...merci!!!
louise cardonbis
  • 344. louise cardonbis | 02/12/2018
bonjour, merci pour cet outil!
Marie
  • 345. Marie | 02/12/2018
Merci pour tout mais avant tout faites attention à vous !!!
bruno
Nous soutenons votre mouvement car il se veut pacifiste et rend la poltique accessible a tous en devenant des acteurs et non des spectateurs.Nous pouvons prendre notre destin en mains et enfin pouvoir esperer un avenir meilleur.
{our vos coivoiturages choisissez crocoservices.fr partenaire des causes justes.
RIEU Genevieve
  • 347. RIEU Genevieve | 02/12/2018
Merci je vous soutien et participe quand ma santé le permet
Jp
  • 348. Jp | 02/12/2018
Lien bloqué
Mélin
  • 349. Mélin | 02/12/2018
Merciiiiii
Brehelin helene
  • 350. Brehelin helene | 02/12/2018
Merci a Eric . Maxime et Yannick

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

 
×