Trois mesures pour calmer la situation, dès aujourd'hui

Alternative Citoyenne
Alternative Citoyenne

le 03/12/2018 à 17:50

Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous,
Bravo à toutes celles et tous ceux qui ont fait émerger ce site, alors même qu'ils faisaient naître le Mouvement.
Pour être concrets, faisons simple.

Nul besoin de désigner nos représentants, autoproclamés et libres par exemple, pour demander à l'actuel Gouvernement,
aux partis politiques et aux corps intermédiaires de se prononcer sur 3 mesures immédiates, susceptibles de créer l'apaisement.

1. Annuler la taxe sur les produits pétroliers
2. Supprimer l'augmentation de la CSG
3. Augmenter le SMIC de 200,00 Euro

Inutile d'entrer dans d'autres considérations, dans des palabres sans fin, avec de coûteux Comités Théodule.
Avec ces trois exigences, la balle est dans le camp des politiques. Ils savent comment calmer la colère populaire.

Conserver le soutien massif de la France nécessite d'éviter à tout prix de revivre les scènes de violence du 1er décembre 2018.
Les combats de rue sont nuisibles pour toutes et tous, Gilets Jaunes et Forces de l'Ordre en premier lieu.
Nous avons d'autres urgences que de désigner des représentants, pour dialoguer avec ce gouvernement.

Par exemple, rédiger et faire signer une pétition relative à ces 3 exigences.
Et, samedi prochain, tous dans la rue, pour la faire signer.
A l'entrée des zones commerciales, des sites touristiques.
Dans les gares. Dans les aéroports. Chez nos commerçants.
Avec nos beaux Gilets Jaunes. Par petits groupes.
Dans chaque ville et village de France.

Se structurer et s'organiser demande du temps.
Surtout en démocratie participative.

Un million de signatures ? Chiche ?
Courage, Civisme et Fraternité,
Alternative Citoyenne
Marie-Josée Lavaux
Marie-Josée Lavaux

le 03/12/2018 à 18:13

Bonne idée. Il serait sage de décider d’une trêve des blocages pour la période de Noël, afin d’éviter toute violence et de mettre les commerçants à genoux. Certains font 40% de leur chiffre annuel en cette période. Quitte à reprendre plein pot en janvier si Macreux fait encore le sourd prétentieux. D’accord pour la pétition sans blocage.
erika
erika

le 03/12/2018 à 18:22

Bonjour,
Je pense que ces temps mesures n'empêcheront pas nos gouvernants de revoter des taxes assomant les plus fragiles.
Je pense que nous gouvernants devraient tout d'abord réduire leurs salaires, autour de 2000 euros afin de rester plus proche de leurs concitoyens. De même, l'abolitionde leurs privilèges est indispensable. Beaucoup de ministres, députés et hauts fonctionnaires ne connaissent pas le prix du carburant puisqu'ils ne le paient pas!! C'est inadmissible!!!
Pour résumer, selon moi le problème récurrent est que nos dirigents travaillent d'abord dans leurs intérêts, financiers et de carrière. Arrêterons cette spirale. Des salaires "normaux" n'attirent pas les requins de la finance mais des personnes compétentes et désintéressées.
Merci pour votre site.

Erika.
Chambaron
Chambaron

le 03/12/2018 à 18:23

1. Référendum d'Initiative Populaire
2. Destitution du président
3.Annulations des avantages, retraite... de tout anciens politiciens (président 1er ministre ministre député ...) et plafond des revenus des politiciens actifs sans avantages
Voila apres on pourra voir qui sont les vrais qui ont un intérêt pour la France et son peuple et pas pour l'argent.
Cela resyemon avis perso
Bonne soiree a tous
erika
erika

le 03/12/2018 à 18:25

Tout a fait d'accord avec toi Chambaron.
Charles
Charles

le 03/12/2018 à 18:51

Bonjour à tous,
je crois qu'il est impératif pour nos messagers de se consacrer en priorité sur notre demande initial qui est la baisse des taxes sur le produits de 1eres nécessité (et notamment l'essence).

La baisse des taxes profitera à tout le monde !

Attention ! augmenter le smic (c'est bien et nécessaire), mais cela ne concerne que les salariés, et donc exclu les artisans, les commerçants, agriculteurs, retraités etc... Des politiciens sont en train de reprendre le mouvement et le divise.

D'abord les taxes pour parer au plus urgent.
Ce n'est que mon avis.
Fraternellement
Charles

PS : ah oui... destitution du président de la république au plus tôt, car il est clair maintenant qu'il n'a pas les compétences
Stéphanie
Stéphanie

le 03/12/2018 à 18:51

Bjr,
Ces 3 mesures me paraissent justes. Seulement la moindre hausse de salaire est en principe immédiatement répercutée sur les prix. Nombre d’entreprise et commerçants n’ont ni les marges ni la trésorerie nécessaire pour absorber cette hausse.
Pour moi, il faut tout mettre à plat :
Ne garder que 2 impôts : celui sur le revenu avec ses tranches ( plus on gagne, plus on paye... normal) et la tva ( c’est celle qui rapporte le plus quand on a une économie qui tourne rond )
Ensuite, on transforme le brut en net sur les feuilles de paies . Pouvoir d’achat immédiat et conséquent
Ensuite on supprime tout le reste : taxe de ceci, de cela, niches fiscales en tout genre...
les sociétés gardent un impôt de 15 à 20% : aucune dérogation non plus, plus de cadeaux, d’avantages, de dessous de table, etc
Une seule caisse au trésor public en charge de la redistribution en services publics: éducation, justice, etc / aux collectivités / pour l’assu Maladie et la retraite
Voilà...
Kepler
Kepler

le 03/12/2018 à 19:07

Chambaron1. Référendum d'Initiative Populaire
2. Destitution du président
3.Annulations des avantages, retraite... de tout anciens politiciens (président 1er ministre ministre député ...) et plafond des revenus des politiciens actifs sans avantages
Voila apres on pourra voir qui sont les vrais qui ont un intérêt pour la France et son peuple et pas pour l'argent.
Cela resyemon avis perso
Bonne soiree a tous
Paul
Paul

le 03/12/2018 à 19:11

100 milliards d'évasion fiscale et rien n'est fait pour récupérer cet argent !! c de la palabre ça ? 100 MILLIARDS et pas un mot ? et à côté de cela, il y a le prélèvement à la source pour NOUS !!! je veux que cet argent soit rendu au peuple et ça va vite régler plein de problèmes !!! Il manque de l'argent, qu'il aille le chercher ces 100 milliards et que l'évasion fiscale ne puisse plus être possible !!! par le prélèvement à la source aussi. Macron se dit pressé de faire les réformes ? qu'il commence par celle-là !!
Adriano
Adriano

le 03/12/2018 à 19:24

Bonjour,

1-Destitution du président
2-Une loi qui imposerait à chaque député de ne pouvoir proposer aucune loi, ou de ne voter pour aucune loi. Les députés devront soumettre à leur circonscription les votes à l'assemblé à réaliser et ses citoyens lui proposeront les projets de loi à soumettre à l'assemblé. les échanges se feront par internet ou par des séances chaque samedi dans sa circonscription.
3-Chaque élu devra supporter un référendum de confiance tous les 2 ans afin de valider la conservation à son poste. En cas de non au référendum, une nouvelle élection sera organisée où il ne pourra pas se représenter avant un certain délai. Un élu pourrait ainsi rester à vie à son poste.

J'essaye sans réussite de transmettre à plusieurs personne un fichier regroupant plus de 153 propositions étudiés lors de regroupement sur Paris. Demain soir nous avons encore un regroupement prévu pour finaliser le fichier.

Merci de me contacter pour que je puise vous le transmettre.
Angie
Angie

le 03/12/2018 à 19:38

Bonjour
Moi j aurait dit
1 augmentation du smic/retraite
2 remise de l isf
3 baisse des salaires des politiques ( président, ministre, secrétaire d'État, député etc)
David
David

le 03/12/2018 à 19:52

Il y a également un sujet qui est très important également, je ne suis pas concerné j'ai déjà remplacé la mienne, mais il faut qu'ils arrêtent cette attaque sur les véhicules les plus anciens qui s'éliminent d'eux mêmes chaque année, les primes qu'ils proposent, ne concerne que les véhicules achetés chez un concessionnaire, et les plus démunis, les achetent à des particuliers ou chez des revendeurs donc non éligible aux primes, sans compter les bonus malus (encore une taxe supplémentaire, dont d'ailleurs nous allons avoir droit à un nouveau bonus malus sur les emballages plastiques en 2019 qui ne fera qu'augmenter le prix de nos courses).
Il ne faut pas oublier également le racket sur les automobilistes, le 80 km/h et la vidéo verbalisation ou la question sécurité n'a été qu'un prétexte pour augmenter les recettes de l'état....
Athanase
Athanase

le 03/12/2018 à 19:54

Salut à toutes et tous,
Alternative CitoyenneBonjour ou bonsoir à toutes et à tous,
Bravo à toutes celles et tous ceux qui ont fait émerger ce site, alors même qu'ils faisaient naître le Mouvement.
Pour être concrets, faisons simple.
demander à l'actuel Gouvernement,
aux partis politiques et aux corps intermédiaires de se prononcer sur 3 mesures immédiates, susceptibles de créer l'apaisement.

1. Annuler la taxe sur les produits pétroliers
2. Supprimer l'augmentation de la CSG
3. Augmenter le SMIC de 200,00 Euro

Par exemple, rédiger et faire signer une pétition relative à ces 3 exigences.
Et, samedi prochain, tous dans la rue, pour la faire signer.
A l'entrée des zones commerciales, des sites touristiques.
Dans les gares. Dans les aéroports. Chez nos commerçants.
Avec nos beaux Gilets Jaunes. Par petits groupes.
Dans chaque ville et village de France.
Se structurer et s'organiser demande du temps.
Surtout en démocratie participative.
Alternative Citoyenne


Je cite Alternative C car je suis assez OK sur la stratégie. La problématique est bien de présenter des solutions d'urgence afin de pouvoir commencer à lancer la discussion avec le gouvernement en place. (envoyer une synthèse de l'ensemble des demandes est à ce jour impossible).
Pendant ce temps, le mouvement s'organise. Cette organisation peut se faire à 2 niveaux.
--> structurer le mouvement avec des moyens modernes de démocratie participative
--> convaincre le reste de la population des objectifs du mouvement afin que le plus grand nombre le rejoignent.
Car nous avons là une occasion unique de lancer un grand mouvement populaire et peut être efficace.

Quant aux idées de destitution de Macron, oui pourquoi pas ! Mais il nous faut savoir quoi mettre en place en face, car la procédure est lourde et potentiellement dangereuse.
En revanche, faire tomber le gouvernement et provoquer des législatives et se pointer à l'assemblée peut être jouable...mais cela se prépare...
Encore bravo pour le site
Bonne soirée
Michael
Michael

le 03/12/2018 à 20:03

Bonjour a tous

Comme la dit Charles, baisse des taxes me semble la priorité? ensuite augmentation du smic, je suis pas contre, mais attention! Qui va payé cette augmentation? encore un coup a se prendre des taxes en plus.
Ensuite viré se pseudo président avec tout sont gouvernement et tout c'est député qui lui mange dans la main.

Ps: Faut revoir tout le système constitutionnel

Bonne soirée a tous
Grégory HAMED
Grégory HAMED

le 03/12/2018 à 20:19

Bonsoir à tous,

-Commencer par une baisse de la TVA serait intéressant.
- La baisse de la taxe sur les produits pétroliers également
- Augmentation du SMIC

Par ailleurs, Macron ne fait que rencontrer les forces de l'ordre en ce moment, ce qui est un signe fort sur son style de gestion de la crise alors qu'il n'y a toujours pas eu d'allocution présidentielle pour répondre à celle-ci. Il y a fort à parier qu'il privilégie la manière forte en jouant sur les violences dans la capitale pour retourner l’opinion. C'est la première fois de ma vie que je constate autant de démesure et d'obstination de la part d'un président. Il faut tenir compte de cela.

Il faut donc être très carré en ce moment, je ne crois pas que proposer la destitution ne soit cohérent pour le moment ni la dissolution de l'assemblée. Cela me semble trop tôt et les conséquences pourraient être pire. L’Histoire montre aisément que les périodes de transition après une crise majeure sont propices à des troubles très violents. En attendant de nous organiser, je pense que des doléances raisonnables sont à privilégier.

Bonne soirée à tout le monde.
Vicente Enzo
Vicente Enzo

le 03/12/2018 à 20:20

Si j'était président je lancerai une politique de relèvement économique qui s'appuierait sur l'écologie en développant le marché de l'énergie renouvelable.
Je stoperai les avantages des élus quels qu'ils soient car il est incompréhensible que l'on soit encore dans une France de privilège !
Je taxerai le 4.40 qui s'enrichir chaque année, je créerai de nouvelles écoles publiques pour les études supérieurs afin d'ouvrir plus de portes aux jeunes, je donnerai le niveau bac plus 3 au diplômés (es) du social, je remettrai en place l'impos sur la richesse qui sera effectuer sous d'autres modalitées. Je ferai passer la loi de la transparence qui consisterait à rendre compte au français de manières annuel en leur montrant où va leur argent en s'appuyant sur des chiffres, je supprimerai la taxe carbone, je favoriserai les entreprise qui engagent un alternant en leur donnant une compensation financière plus élevée que celles qui sont déjà en place.
Aussi je favoriserai les reconversions professionnelles et taxerai de manière plus importante les entreprises qui delocallisent à l'etrangé.
yvan
yvan

le 03/12/2018 à 20:53

si on se pose les bonnes questions nous aurons les bonnes réponses, la premiere question pouvons nous faire encore confiance à ce gouvernement? la deuxième que faisons nous à court terme pour les plus démunies ? la troisième comment trouver une situation pérenne pour notre économie?
Myriam
Myriam

le 03/12/2018 à 20:59

AngieBonjour
Moi j aurait dit
1 augmentation du smic/retraite
2 remise de l isf
3 baisse des salaires des politiques ( président, ministre, secrétaire d'État, député etc)


Il ne faut pas oublier les salaires au dessus du smic, moi et mon mari gagons moins de 3000 euros à 2, mais avec les crédits taxes impôts factures, nous ne finissons pas les fin de mois également et sommes obligé de sérrer la ceinture. Donc augmenter tous les salaires.
franck
franck

le 03/12/2018 à 21:01

Suppression de la CSG effectivement.
Cela redonne du pouvoir d'achat aux travailleurs,aux chomeurs et retraités
erika
erika

le 03/12/2018 à 21:17

Ces 3 revendications ressemblent a ce qui a été réclamé en mai 68.... Ou en est on 50 après?
Le plus important c'est que ceux qui nous gouvernent doivent vivre dans les même condition que leur peuple.
Donc s'il ne fallait qu'un mesure ce serait de baisser leurs salaires à 2000 euros et supprimer les privilèges.
Ils feraient alors leur maximum pour remonter le (leur) pouvoir d'achat.
Sans que l'on ai besoin de faire la révolution tous les 50 ans.
Pensons à nos enfants si nous ne voulons pas les voir risquer leur vie dans la rue encore dans 50 ans, et exigeons des mesures fortes de sens.
Mélanie
Mélanie

le 03/12/2018 à 21:21

• Zéro SDF : URGENT.

• Davantage de progressivité dans l'impôt sur le revenu, c'est-à-dire davantage de tranches.

• Smic à 1 300 euros net.

• Favoriser les petits commerces des villages et centres-villes. Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce et davantage de parkings gratuits dans les centres-villes.

• Grand plan d'Isolation des logements pour faire de l'écologie en faisant faire des économies aux ménages.

• Impôts : que les GROS (MacDo, Google, Amazon, Carrefour...) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

• Même système de Sécurité sociale pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

• Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. Pas de retraite à points.

• Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

• Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

• Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèque-vacances.

• Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l'inflation.

• Protéger l'industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie, c'est protéger notre savoir-faire et nos emplois.

• Fin du travail détaché. Il est anormal qu'une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des même droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu'un employeur français.

• Pour la sécurité de l'emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.

• Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d'une industrie française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)

• Fin de la politique d'austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l'argent des pauvres et des moins pauvres, mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.

• Que les causes des migrations forcées soient traitées.

• Que les demandeurs d'asile soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l'alimentation ainsi que l'éducation pour les mineurs. Travaillez avec l'ONU pour que des camps d'accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l'attente du résultat de la demande d'asile.

• Que les déboutés du droit d'asile soient reconduits dans leur pays d'origine.

• Qu'une réelle politique d'intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d'histoire de France et cours d'éducation civique avec une certification à la fin du parcours).

• Salaire maximum fixé à 15 000 euros.

• Que des emplois soient crées pour les chômeurs.

• Augmentation des allocations handicapés.

• Limitation des loyers. Davantage de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).

• Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage, aéroport…)

• Moyens conséquents accordés à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.

• L'intégralité de l'argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l'entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu'à la sécurité routière.

• Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu'il y a eu privatisation, nous voulons qu'ils redeviennent publics et que les prix baissent de manière conséquente.

• Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.

• Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l'argent sur les personnes âgées. L'or gris, c'est fini. L'ère du bien-être gris commence.

• Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la terminale.

• Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.

• Le référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d'un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l'Assemblée nationale qui aura l'obligation, (un an jour pour jour après l'obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l'intégralité des Français.

• Retour à un mandat de 7 ans pour le président de la République. L’élection des députés deux ans après l'élection du président de la République permettait d'envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)

Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillé dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.

• Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.

• Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.

• Pas de prélèvement à la source.

• Fin des indemnités présidentielles à vie.

• Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue. Taxe sur le fuel maritime et le kérosène
Bilhaut
Bilhaut

le 03/12/2018 à 21:35

Bonsoir, alors ....

1. Référendum d'Initiative Populaire
2. Destitution du président
Et ensuite des mesures pour le pouvoir d'achat comme
- le SMIC à 1300 nets.
- augmenter les petites retraites
- abriter les SDF et plus de travailleurs sans logement..
- Remettre les petits commerces dans les campagnes et même dans les centre villes, favoriser les petits artisans et pme au détriment des grosses sociétés.. ( limiter les grandes surfaces )
- Que les sans papiers retournent dans leur pays et accompagnés et que les immigrés arrivant en France parle le francais et imposent pas leur croyance.
-
David
David

le 03/12/2018 à 21:36

Grégory HAMEDBonsoir à tous,

-Commencer par une baisse de la TVA serait intéressant.
- La baisse de la taxe sur les produits pétroliers également
- Augmentation du SMIC

Par ailleurs, Macron ne fait que rencontrer les forces de l'ordre en ce moment, ce qui est un signe fort sur son style de gestion de la crise alors qu'il n'y a toujours pas eu d'allocution présidentielle pour répondre à celle-ci. Il y a fort à parier qu'il privilégie la manière forte en jouant sur les violences dans la capitale pour retourner l’opinion. C'est la première fois de ma vie que je constate autant de démesure et d'obstination de la part d'un président. Il faut tenir compte de cela.

Il faut donc être très carré en ce moment, je ne crois pas que proposer la destitution ne soit cohérent pour le moment ni la dissolution de l'assemblée. Cela me semble trop tôt et les conséquences pourraient être pire. L’Histoire montre aisément que les périodes de transition après une crise majeure sont propices à des troubles très violents. En attendant de nous organiser, je pense que des doléances raisonnables sont à privilégier.

Bonne soirée à tout le monde.


Pour la dissolution, au prochaine élection Européenne, il faut voter massivement contre lrem et ses alliés.

Il essait de se mettre les crs dans la poche, mais je doute que ca marche, il a trop pris les Français pour des cons, il n'a fait que nous insulter et ose nous parler d'écologie alors qu'il passe plus de temps à l'étranger quand France depuis son élection
BOUCAUD
BOUCAUD

le 04/12/2018 à 20:24

Bonjours à toutes et tous,
Une justice fiscale pour yous par la suppression des niche fiscales qui profitent à qui !!!
Revoir le cout exorbitant du foncyionnement luxueux de nos institutions .(train de vie princier)
Ils savent nous comparer aux systeme Allemand, alors, ils ont qu'à faire de meme, NON !!
Melissa
Melissa

le 04/12/2018 à 20:36

Paul100 milliards d'évasion fiscale et rien n'est fait pour récupérer cet argent !! c de la palabre ça ? 100 MILLIARDS et pas un mot ? ...


Ce serait la première réforme.
Mais 1 ils sont tenus par le calendrier de Bruxelle
2 rien ne sera jamais possible dans une "democratie" prise en otage par la finance.
Premiere chose a faire a mon sens, achever cette 5eme republique, mettre en place une forme de démocratie direct ou les décisions majeures seront votées par référendum et ou tout poste a responsabilité sera interdit à toute personne ayant ou ayant eu des liens avec une multinationales.
Lo
Lo

le 04/12/2018 à 20:48

Ce n'est pas une augmentation du smic qu'il faut demander c'est plutôt un changement sur la loi Fillon qu'elle soit exigible sur les salaires de 2000 à 2500 euros brut au lieu du smic, il y aurait moins de personnes mal payé . Réduction de la csg autant pour les retraités et salariés et indépendants une égalité des charges sociales entre les entrepreneurs et les auto entrepreneur remettre l ISF et arrêter avec le CICE des grosses entreprises .

Pages : 1 2

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.