refonte de l'assemblee nationale et du senat

jean luc
jean luc

le 04/12/2018 à 15:11

Très sincèrement je pense qu'il est temps de dégraisser l'assemblée nationale et le sénat qui coûte énormément d'argent au peuple
527 députés pour une centaine de département cela est trop .je pense que 200 serait déjà bien. de plus il faut revoir leurs avantages qui sont énormes. idem pour le sénat . cela était dans les promesses de ce Monsieur pour être élu.
Déjà ce serait un bon point de départ pour faire des économies avant de taxer les travailleurs.
Cédric
Cédric

le 04/12/2018 à 16:52

pour et aussi traiter les députés et sénateurs comme des fonctionnaires lambdas et fin des avantages en tout genre, remboursements sur notes de frais ...
jean némard
jean némard

le 04/12/2018 à 17:08

hyper important et grave : macron nous a caché. ( pas d'infos des citoyens) qu'il s'apprête à signer un accord appelé pacte de marrakech ,
pour résumer ,ce contrat veut nous imposer. des migrants. à coup sûr le but. serait. de créer une nouvelle forme d'esclave moderne. c'est à dire de faire venir des gens qui vont accepter de travailler. à moindre coût. pour remplacer. nos travailleurs jugés trop payés.

https://www.mesopinions.com/petition/politique/france-
signer-pacte-mondial-migrations-onu/532
Fred
Fred

le 04/12/2018 à 17:23

Bonsoir,
Je suis POUR la refonte de l'Assemblée Nationale et du Sénat, de baisser leurs Indemnités et autres Avantages en Nature...
Fred.
Vincent
Vincent

le 04/12/2018 à 17:54

Je ne pense pas que ce soit très intelligent de chercher à dégraisser les 2 chambres du parlement, ou de limiter les salaires, car je veux, moi, avoir un Parlement digne de ce nom, avec des parlementaires motivés et intelligents, et qui travaille intelligemment dans l'intérêt des français.

Je propose plutôt les 4 points suivants, qui permettront d'éviter la corruption des parlementaires, d'éviter les parlementaires godillots, qui obéissent au Président le doigt sur la couture du pantalon, et de mieux représenter ceux dont la voix ne porte pas aujourd'hui :

- pour l'Assemblée Nationale, de mettre un scrutin à 3 tours : 1er tour, on vote pour dégager le candidat sortant ou pour le reconduire (lui ou le successeur désigné). Si on vote pour le prolonger, il n'y a pas de 2ème ou de 3ème tour. Sinon, on embraye sur un scrutin comme aujourd'hui. Gros avantage : un député qui veut être reconduit n'aura pas besoin pour ce faire de son parti, mais de ses électeurs. Et il se souciera donc plus de l'opinion des électeurs que des consignes du parti. Et de plus, en faisant cela, les électeurs s'intéresseront à contrôler ce que leur député a voté ou pas... Très bon moyen d'éviter les trahisons !
- Plutôt que de limiter la rémunération, de dire que la rémunération des parlementaires est un complément de rémunération par rapports à leurs éventuels autres revenus d'activité (autrement dit, on ne leur verse 100% du salaire que s'ils l'ont aucun autre revenu d'activité) : oui au cumul des mandats, mais pas des salaires. Si quelqu'un veut
- interdire le cumul d'emploi de parlementaire avec une série de métiers, susceptibles de corrompre (consultant, avocat), sauf à déclarer les identités des principaux clients (par ex ceux qui rapportent plus de 5% du C.A.).
- Concernant le Sénat, plutôt que de le supprimer, ce serait bien de le rendre utile. C'est à dire de le charger de représenter ceux dont la voix est importante, mais qui sont sous-représentés par la proportionnelle. On pourrait par exemple avoir 1 sénateur par département, quelle que soit la population de celui ci, et les autres sénateurs seraient élus par catégories socio-professionnelles, ce qui donnerait de vrais représentants des agriculteurs, des ouvriers, des ingénieurs, des infirmiers, chercheurs, etc. dont l'opinion est importante, mais noyée dans la masse.
Le Sénat n'ayant jamais le dernier mot, mais n'étant là que pour guider le travail de l'Assemblée Nationale, cela pourra jouer un rôle de garde fous.
Vielle
Vielle

le 04/12/2018 à 18:08

Bonjour,
L'idée de Vincent n'est pas mal du tout.
Mais franchement entre nous, il y a du gros nettoyage à faire avant de mettre des bases saines.
Il faut aussi des gardes fous pour dire STOP de toute horizon ! ( comme la cour des comptes )
Jipé
Jipé

le 04/12/2018 à 21:19

Bonjour,
Je suis convaincu qu'il faut garder deux Assemblées (amaigries et repensées) car c'est le bicamérisme qui permet d'éviter la dérive totalitaire à long terme. Ce qui arrive avec Macron était prévisible depuis que Chirac a fait passer le quinquennat : une Assemblée élue dans la foulée du Président et qui a le dernier mot sur le Sénat et voilà le peuple "muselé pour 5 ans". Je suis persuadé que le calcul initial de Macron, c'était de réduire le Sénat pour provoquer un renouvellement et y faire rentrer LREM. Aujourd'hui, c'est moins sûr !
Les partis perdants (LR, RN,LFI...) demandent une dissolution juste pour prendre leur revanche, mais ça ne changerait rien pour nous : 75% d'abstention, et le reste qui décide du sort du peuple !
Il faut avant tout une vraie représentation du peuple à l'Assemblée : 60% de salariés et/ou chômeurs de divers horizons (agriculture, industrie, etc...), 30% de retraités, 10 % d'étudiants (mes % sont à la louche ... car il faut aussi quelques % de patrons) pour bien représenter le PEUPLE. A priori, les députés LREM sans expérience s'y sont mis, pourquoi pas nous tous ?
C'est ça le nettoyage... mais ça veut dire une sixième République.
Et qu'on ne me dise pas que ce n'est pas faisable d'aller dans ce sens : ils ont bien réussi à respecter des quotas hommes/femmes parmi les ministres et les listes des conseils régionaux.
Kaldu09
Kaldu09

le 04/12/2018 à 21:48

Bonsoir!
Je suis d'accord avec vous tous mais voilà ce qu'il nous prépare je pense... lisez et dite moi ce que vous en pensez...
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Article_16_de_la_Constitution_de_la_Cinquième_République_française
Kaldu09
Kaldu09

le 04/12/2018 à 21:51

Dsl le lien n as pas fonctionné... faites des recherche sur l'article 16 de la constitution sur wiki... vous verez où l'on va...
kriss
kriss

le 04/12/2018 à 21:55

Jipé Bonjour,
Je suis convaincu qu'il faut garder deux Assemblées (amaigries et repensées) car c'est le bicamérisme qui permet d'éviter la dérive totalitaire à long terme. Ce qui arrive avec Macron était prévisible depuis que Chirac a fait passer le quinquennat : une Assemblée élue dans la foulée du Président et qui a le dernier mot sur le Sénat et voilà le peuple "muselé pour 5 ans". Je suis persuadé que le calcul initial de Macron, c'était de réduire le Sénat pour provoquer un renouvellement et y faire rentrer LREM. Aujourd'hui, c'est moins sûr !
Les partis perdants (LR, RN,LFI...) demandent une dissolution juste pour prendre leur revanche, mais ça ne changerait rien pour nous : 75% d'abstention, et le reste qui décide du sort du peuple !
Il faut avant tout une vraie représentation du peuple à l'Assemblée : 60% de salariés et/ou chômeurs de divers horizons (agriculture, industrie, etc...), 30% de retraités, 10 % d'étudiants (mes % sont à la louche ... car il faut aussi quelques % de patrons) pour bien représenter le PEUPLE. A priori, les députés LREM sans expérience s'y sont mis, pourquoi pas nous tous ?
C'est ça le nettoyage... mais ça veut dire une sixième République.
Et qu'on ne me dise pas que ce n'est pas faisable d'aller dans ce sens : ils ont bien réussi à respecter des quotas hommes/femmes parmi les ministres et les listes des conseils régionaux.


je suis d'accord avec Jipé
Elleoz
Elleoz

le 04/12/2018 à 21:55

Un coiffeur à 9500€ le mois pour un ex-président, un nouveau service en porcelaine de 500.000€ pour le président actuel... Segolene qui nous fait payer les frais de ses portails d'autoroutes qui n'ont jamais vus le jour.... Des dépenses démesurées pendant que Merkel, elle, paie son loyer et conduit sa voiture. Stop aux dépenses avec notre argent !
kriss
kriss

le 04/12/2018 à 21:59

Moi je suis pour supprimer le senat et le conseil economique social et environemental qui ne sert a rien selon l'avis de tous.

Pour permettre à l'opposition d'exister il suffirait d'introduire la proportionnel mais aussi et surtout de prévoir un renouvellement partiel régulier de l'assemblée
Jipé
Jipé

le 04/12/2018 à 22:54

Kaldu09Bonsoir!
Je suis d'accord avec vous tous mais voilà ce qu'il nous prépare je pense... lisez et dite moi ce que vous en pensez...
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Article_16_de_la_Constitution_de_la_Cinquième_République_française


Je connais parfaitement l'article 16... Je pensais même qu'il y aurait déjà recouru dès dimanche.... même s'il doit hésiter car ce serait l'insurrection nationale.
Pourquoi ce dimanche ? C'est le 2 décembre 1804 que Napoléon se proclame empereur, et le même jour en 1851 que Napoléon III, alors Président, fit de même. L' Histoire ce répète souvent...
Delacasa
Delacasa

le 04/12/2018 à 23:17

La perspective d'une modification du fonctionnement de ces 2 chambres parlementaires est envisageable mais, à mes yeux, + sur du long terme car cela relève d'un processus de réforme constitutionnelle qui nécessitera du temps et l'assentiment du président de la République. Chaque chose en son temps...
Il est pour le moment urgent d'agir dans le court terme et profiter du soutien populaire actuel pour notre cause commune et qui ne se représentera peut-être pas de si tôt. Je propose donc mon projet articulé autour de 3 axes:

1- Organiser une plate-forme numérique permettant
-de recueillir
-de proposer
-de soumettre à un vote
toute idée de mesure émise par un gilet jaune dans l'objectif d'établir un programme commun

2-Exiger du président de la République la dissolution de l'Assemblée Nationale

3/HACKER/PIRATER le système démocratique en présentant dans chaque circonscription un candidat Gilet jaune dont la fonction consistera uniquement à voter les projets de loi qui auront été élaborés et validés par la plateforme numérique officielle. Ce député Gilet jaune s'engagera à ne prendre AUCUNE décision hors des mesures votées et validées par la plateforme
Eric
Eric

le 04/12/2018 à 23:29

Démission ou destitution de Macron ,pour une dissolution de l assemblé national , et modification du système électoral, que les votes blanc , nul ou l abstention soit pris en compte , (et oui macron ne serait pas passé ! et bien d autres avant ces dernières élections ) , une assemblé citoyenne avec des chômeurs , ouvriers , employés ,cadres , patrons ,artisans . Revoir les salaires ,indemnités et supprimé les avantages , des députés ,ministres , et président . plus de Sena .
Rosa Soleac
Rosa Soleac

le 05/12/2018 à 02:12

Destitution du gouvernement..... Et le pouvoir au peuple grace aux assemblées citoyennes.
Melanie
Melanie

le 05/12/2018 à 09:39

Bonjour
Effectivement on va vers une 6eme république!
Les idées de Vincent et Jipe sont bonnes
Assemblée citoyenne C est exactement ce qu'il faut à ce pays pour que nos institutions nous représentés réellement
Si on donne une bonne taille à tout leurs avantages les économies seront quasi immédiates
Ca sera un bon début.....
Jessica
Jessica

le 05/12/2018 à 10:23

Je suis carrément daccord.
Leur enlevé leur indemnités , prime , etc
Leur permettraient de savoir de quoi ils parlent dans leur hémicycle, de connaitre le peuple que soit disant ils representent , avec une obligation d'être a l'assemblée lors des votes !!
Il y en a marre de ces votes fait avec 80 députés sur 577 !!!!
Yannick CAYET (perso)
Yannick CAYET (perso)

le 05/12/2018 à 11:32

Changer ce qui est mauvais, c'est bien.. Mais apporter des choses nouvelles pour reconstruire correctement, c'est mieux. Nous devons penser à l'assemblée Constituante... En 2 mots, la Constitution est écrite par le Peuple pour le protéger de ceux qu'il a élu et de leurs éventuels abus de pouvoir. En France, aujourd'hui, la Constitution est écrite par... les élus. En 2 mots, c'est comme si les banquiers décidaient eux même de leur effet de levier...
Reflexion
Reflexion

le 05/12/2018 à 11:34

C'est un peu un site de coco non? quand on lit les idées....Mais regarder les pays communiste ce qu'ils sont !!!
Allez visité une dictature pour voir ce que c'est vraiment !
Reflexion
Reflexion

le 05/12/2018 à 11:44

Même si je ne suis pas du tout d'accord avec beaucoup d'idées UTOPIQUES, Imposer la présence à l'assemblé me semble nécessaire mais en contre partie => Imposons le vote au peuple alors !
Beaucoup parlent mais ne votent jamais et se plaignent après
kriss
kriss

le 05/12/2018 à 11:56

DelacasaLa perspective d'une modification du fonctionnement de ces 2 chambres parlementaires est envisageable mais, à mes yeux, + sur du long terme car cela relève d'un processus de réforme constitutionnelle qui nécessitera du temps et l'assentiment du président de la République. Chaque chose en son temps...
Il est pour le moment urgent d'agir dans le court terme et profiter du soutien populaire actuel pour notre cause commune et qui ne se représentera peut-être pas de si tôt. Je propose donc mon projet articulé autour de 3 axes:

1- Organiser une plate-forme numérique permettant
-de recueillir
-de proposer
-de soumettre à un vote
toute idée de mesure émise par un gilet jaune dans l'objectif d'établir un programme commun

2-Exiger du président de la République la dissolution de l'Assemblée Nationale

3/HACKER/PIRATER le système démocratique en présentant dans chaque circonscription un candidat Gilet jaune dont la fonction consistera uniquement à voter les projets de loi qui auront été élaborés et validés par la plateforme numérique officielle. Ce député Gilet jaune s'engagera à ne prendre AUCUNE décision hors des mesures votées et validées par la plateforme


Je suis pour ce mode de fonctionnement..
Voila des jours et des jours que je tente d'alerter sur le fait qu'on oublie les handicapé AAH qu'on ne parle que des retraité et salarié et tjrs rien de concret pour me montrer que je suis entendu...un tel fonctionnement pourrait me le permettre.
Jipé
Jipé

le 05/12/2018 à 12:10

Je maintiens que le départ immédiat de Macron ou la dissolution ne conduiront qu'à des changements de têtes, pas de système.
Le plus urgent, c'est de bien représenter le peuple à l'Assemblée en profitant d'un Président affaibli, quasi KO... Assemblée constituante, référendum d'initiative populaire (promis depuis Mitterrand !), c'est ça qui urge.
Ensuite, c'est comme dans un syndicat : tu as un mandat, tu as les moyens de l'accomplir (indemnités,budget de fonctionnement pour les frais,...), tu finis ton mandat, tu n'as plus rien (comme dans les pays nordiques).
y a que nous qui pouvons voter ça !
Stéphanie
Stéphanie

le 05/12/2018 à 12:30

Je pense que la "déconnexion" de certains de nos élus est le résultat d'une professionnalisation de la politique sauf que pour moi être député, maires, ministres, président.... ce ne peut pas être une profession dans une démocratie. Petit rappel Démocratie désigne un système politique ou une forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple....ce n'est pas moi qui le dit, c'est la définition. Dans l'antiquité (forme de démocratie imparfaite puisque le peuple ne comprenais ni les femmes, ni les esclaves...) il y avait déjà 2 structures : une assemblée de citoyen tiré au sort chargés de recueillir les propositions de loi présentées par les citoyens, puis de préparer les projets de loi et une assemblée de citoyens (nommés parfois, élus d'autres fois...je ne suis pas prof d'histoire..mais certains pourraient surement répondre) ou tout citoyen pouvait prendre la parole avant que les lois soient votées. Voilà notre histoire, celle qui a permis la démocratie moderne... Mais où est on en démocratie en France??? Le peuple n'a plus le droit à la parole et quand elle peut s'exprimer à travers une élection elle n'a plus de choix que de trouver celui qui ment le mieux ou qui a les plus gros budget de campagne... L'abstention est la vraie voix du peuple depuis plus de 20 ans... et le vote blanc n'est toujours pas comptabilisée, je vote blanc quand d'autres s'abstiennent mais le résultat est le même Macron élu avec moins de 44% des inscrits (on ne compte pas ceux qui ne s'inscrivent même plus, ni ceux qui ont voté par peur du FN) ... d'où représente - il la majorité des français? Pareil pour les législatives, même calcul (en pire avec la proportionnelle). Donc la démocratie française est malade. Pourquoi ne pas imaginé 2 assemblées une tirée au sort dans chaque catégorie de la population (ne pas oublier les jeunes, ni les retraité, ni les handicapés...) peut être pour 1 an ou 2... Porte parole et proposition de loi + une assemblée élue (peut être 4 ans pour de la stabilité) qui serait là pour mettre en oeuvre avec des débats publiques. Ce n'est qu'une réflexion parmi tant et tant d'autres.

Pages : 1 2

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

×